Circuit au Kenya : avis & itinéraire pour une semaine de découverte

Circuit au Kenya

Circuit au Kenya : conseils pour choisir et retour d’expérience

Faire un circuit au Kenya, dans les grandes réserves et parcs du pays est un voyage magnifique pour de multiples raisons.

De mon expérience de voyage dans ce pays, je reviens dans cet article sur les principaux points d’intérêt du Kenya. Ces points qui constituent en général les étapes des circuits au Kenya. Et notamment pour un premier voyage au Kenya, à la recherche de l’observation des animaux sauvages dans les principaux parcs.

Contrairement à la plupart des voyages que j’ai réalisé et que j’évoque sur ce blog, nous étions passé par une agence de voyage pour réaliser notre circuit au Kenya. J’indique pourquoi plus loin, et partage l’itinéraire type que nous avons effectué à travers les principales réserves du Kenya. Avec mon avis et ressenti sur celui-ci.

Ayant par ailleurs rédigé également quelques articles sur le blog en référence à mon safari au Kenya, je les mentionne dans cet article. Afin d’obtenir davantage d’informations, de photos, et vous faire une idée, vous pouvez les consulter 🙂 .

Circuit au Kenya : la semaine-type de safaris

J’indique dans les paragraphes suivants les endroits type par lesquels la plupart des circuits au Kenya font étape. Que ce soit les grandes réserves pour l’observation des animaux, que les villes, ou encore les plages.

Le Masai Mara : parc emblématique du Kenya

Une lionne devant un 4x4 dans le Masai Mara

Safari dans le Masai Mara

Difficile d’imaginer un circuit au Kenya sans inclure le Masai Mara. C’est la réserve naturelle emblématique du Kenya pour diverses raisons :

  • elle s’étend sur plus de 1500 km², et abrite de nombreuses espèces animales (lions, girafes, éléphants, zèbres, bufles, gnous, antilopes, etc…).
  • le Masai Mara a la particularité d’être chaque année, entre juillet et septembre environ, le lieu d’une migration de centaines de milliers de zèbres, gazelles et gnous qui viennent du sud. Ils doivent traverser à l’occasion la rivière Mara !
Lever de soleil au Masai Mara depuis une montgolfière

Lever de soleil sur le Masai Mara

Mais le Masai Mara est connu également pour d’autres raisons encore. En effet :

  • pour pouvoir effectuer un vol en montgolfière au Kenya au-dessus de la savane et des animaux, c’est au Masai Mara que l’on peut le faire. Pour l’avoir fait, c’est clairement une expérience unique ! Elle n’est en revanche clairement pas donnée car il faut compter entre 300 et 400 € par personne…
  • on peut y rencontrer et découvrir des tribus Maasai. Ces tribus vivent essentiellement de la culture et de l’élevage, et certaines accueillent quelques touristes (accompagné, et en petit comité).

Le Masai mara se trouve dans le sud-ouest du pays, et nécessite de ce fait de réaliser un détour pour s’y rendre. En fonction de la durée du circuit au Kenya, et malgré son côté emblématique, elle n’est donc pas toujours incluse.

J’ai consacré un article à ce safari au Masai Mara, vous pouvez le consulter pour obtenir davantage d’éléments.

Amboseli : les éléphants au pied du Kilimandjaro

Parc national d'Amboseli au Kenya

Le parc national d’Amboseli au Kenya : une réserve de plusieurs milliers d’éléphants

Ce parc du Kenya est connu pour deux raisons principales :

  • elle abrite une grande réserve d’éléphants (environ un millier), ce qui en fait le parc où l’on peut en voir le plus facilement dans le cadre d’un circuit au Kenya.
  • elle se trouve aux pieds du Kilimandjaro. Certes, le Kilimandjaro se trouve officiellement en Tanzanie, mais près de la frontière avec le Kenya, et en l’occurrence d’Amboseli.

Amboseli est la deuxième réserve la plus visitée du Kenya, après celle du Masai Mara dont j’ai parlé plus haut.

Troupeau d'éléphants aperçus durant un safari à Amboseli au Kenya

Troupeau d’éléphants en fin de journée à Amboseli

Personnellement, pouvoir observer facilement les éléphants (avec également les éléphanteaux qui jouaient entre eux), fut l’un des temps forts de mon circuit au Kenya !

J’ai consacré un article à ce safari à Amboseli, vous pouvez le consulter pour davantage d’informations.

On peut évidemment observer à Amboseli d’autres espèces que les éléphants, comme les zèbres, gnous, gazelles, etc… Et même des flamands roses à certains moments de l’année, lorsque le lac qui se trouve dans le parc n’est pas à sec.

Le lac Nakuru : flamants roses et rhinocéros

Flamants roses du lac Nakuru au Kenya

Les flamants roses du lac Nakuru au Kenya

Cette réserve du lac Nakuru est souvent une étape lors d’un circuit au Kenya, pour des raisons similaires à celles d’Amboseli. Elle présente en effet deux particularités intéressantes :

  • comme son nom l’indique, elle se situe aux abords d’un grand lac. Et celui-ci abrite de nombreuses espèces d’oiseaux que l’on ne voit pas dans les autres réserves du Kenya (du moins pas aussi facilement).
  • elle abrite également une population de rhinocéros, animal emblématique d’Afrique. Là encore, on peut les observer facilement, contrairement aux autres réserves du Kenya.
Un rhinocéros dans le parc de Nakuru au Kenya

Un rhinocéros dans le parc de Nakuru

Lors d’un circuit au Kenya, le lac Nakuru représente ainsi un arrêt permettant d’observer des flamants roses, pellicans, et des rhinocéros.

On peut dénombrer jusqu’à un million de flamants roses sur ce site naturel, en fonction de la période de l’année. La période où la population de flamants roses est la plus importante est au début de l’été.

Il faut savoir qu’une alternative au lac Nakuru est proposée parfois dans les itinéraires de circuit au Kenya. Il s’agit du lac Naivasha, qui se situe à mi-chemin environ entre Nairobi et le lac Nakuru. On peut y observer également de nombreuses espèces d’oiseaux.

J’ai consacré un article à mon expérience de safari au lac Nakuru. Vous pouvez le consulter pour davantage d’informations et de photos.

Les parcs de Tsavo Ouest et Tsavo Est

Les éléphants aux couleurs ocres dans le parc de Tsavo Est

Les éléphants aux couleurs ocres dans le parc de Tsavo Est

Le parc national de Tsavo se situe à l’Est du Kenya, à 4 heures de route environ de Mombasa. Il est administrativement séparé en deux, avec Tsavo Ouest et Tsavo Est donc.

Ces réserves abritent des espèces animales comme des lions, antilopes, zèbres, buffles, éléphants, etc… Mais aussi des gazelles de Waller, encore appelées « gazelles girafes » de par leur long cou.

Tsavo se distingue également par ses paysages composés de savane, collines, et terre de couleur ocre. Cette couleur ocre, du côté de Tsavo Ouest surtout, se retrouve jusque sur le cuir des éléphants !

Le Sarova Saltlick Lodge au Kenya aux couleurs du couché de soleil : les éléphants au pied des lodges

Le Sarova Saltlick Lodge au Kenya aux couleurs du couché de soleil : les éléphants au pied des lodges !

Tsavo comporte également la chaîne de montagnes de Taita Hills dans laquelle on trouve une réserve privée, enclavée donc. On peut y observer également certaines espèces d’animaux qui viennent s’y réunir durant la saison sèche du fait de la présence de points d’eau.

C’est dans cette réserve privée que se trouve le célèbre Sarova Saltlick Lodge, un lodge sur pilotis avec vue sur des points d’eau. Les buffles et éléphants viennent s’y abreuver, et on peut les observer directement depuis la fenêtre des chambres.

Je garde personnellement de beaux souvenirs de ce lodge atypique et de Tsavo Ouest, avec ses beaux paysages !

Visiter Nairobi : la capitale du Kenya

Vue sur Nairobi depuis les hauteurs

Vue sur Nairobi depuis les hauteurs

Un circuit au Kenya peut débuter ou se terminer par une visite de Nairobi, la capitale. Il est clair que ce n’est pas ce que l’on retient de plus fort d’un séjour au Kenya, mais pourquoi pas.

Visiter Nairobi le temps d’une journée par exemple permet de découvrir la vie dans cette grande ville du Kenya. Et pourquoi pas visiter quelques-uns de ses points d’intérêt, parmi lesquels :

  • le Maasai Market, un marché artisanal qui se tient tous les jours de la semaine dans un lieu différent.
  • monter au point d’observation du Kenyatta Internatinal Conference Center (ou KICC), l’un des buildings les plus notables de Nairobi.
  • la Cathédrale All Saints et la Mosquée Jamia.
Un marché à Nairobi

Un marché à Nairobi

La découverte de Nairobi peut également inclure des points d’intérêt des alentours. Certaines agences de voyage le proposent d’ailleurs parfois en option, plutôt que d’avoir un temps libre dans Nairobi. A savoir :

  • la Maison Karen Blixen, avec ses jardins, plantations de café, et la visite de la maison sous la forme d’un musée. Une des particularités de cette maison est qu’elle a appartenu au début du XXème siècle à l’auteure danoise Karen Blixen, à qui l’on doit le roman « Out of Africa ».
  • la Maison du Patrimoine Africain, un musée comportant une grande collection d’objets d’art africain.
  • le Centre des girafes, un centre dont la mission est d’améliorer la conservation des différentes espèces de girafes.

Le bord de mer avec Mombasa et ses plages

Sur la plage de Mombasa, en fin de circuit au Kenya

Sur la plage à Mombasa (crédit photo : pixabay.com)

Il faut savoir que sur la côte Est, du côté de Mombasa, Tiwi ou Diani Beach notamment, on trouve quelques hôtels en bord de mer. Des hôtels plutôt luxueux qui tranchent d’ailleurs avec le niveau de vie des alentours malheureusement.

Ajouter cette étape de Mombasa pendant son circuit au Kenya permet ainsi, au début ou à la fin, d’inclure une étape de détente. Certaines agences de voyage le proposent donc.

La ville de Mombasa comporte par ailleurs un aéroport, ce qui permet de réaliser un transit depuis Nairobi par exemple.

Quelques alternatives de circuits

Même si l’on peut s’y rendre sans inclure de safaris, un circuit au Kenya passe la plupart du temps (pour ne pas dire quasiment toujours) par des réserves naturelles. Mais aussi parfois par une visite de la capitale Nairobi, et une pause sur la côte Est, du côté de Mombasa.

Exemples de circuits au Kenya proposés par les agences

Girafe au Kenya

Un safari au Kenya : l’occasion de faire des photos bien sûr !

La majeure partie des circuits au Kenya incluent tout ou partie des points d’intérêt que j’ai évoqué plus haut. Les nuances vont se situer sur le nombre de jours passés sur place, le standing des logements, et plus largement de la prestation.

Pour se faire une idée, voici quelques exemples de circuits au Kenya proposés par les agences de voyage :

  • ce circuit qui inclue les grandes réserves que j’ai évoquées (Masai Mara, lac Nakuru, Amboseli, Tsavo). Avec un début de séjour à Nairobi, et une fin de séjour en bord de mer, à Tiwi au sud de Mombasa. J’en reparle plus bas, mais c’est un circuit de ce type que j’ai réalisé. Il est classique.
  • celui-ci, similaire, mais qui passe par le lac Naivasha plutôt que celui de Nakuru. La fin de séjour se fait au sud de Mombasa également, à Diani Beach.
  • des circuits au Kenya davantage en dehors des sentiers battus, comme celui-ci avec une partie du séjour réalisé en bivouac, ou celui-là qui passe par des réserves moins connues du Kenya.

Les liens vers les circuits que j’ai cité en exemple sont des circuits proposés par des agences de voyages personnalisés (comme Evaneos ou Trace Directe).

Elles travaillent directement avec des prestataires locaux, permettant ainsi de proposer de la souplesse sur l’organisation. Mais aussi d’avoir la visibilité concrète sur le prix du circuit, puisque pour ce type de séjour les billets d’avion ne sont pas compris. C’est de cette manière que j’avais procédé.

Mon itinéraire lors de mon circuit au Kenya

Dans une tribu Maasai au Kenya

Maasai dans le Masai Mara

Concrètement, pour inclure les principaux points d’intérêt à découvrir durant un circuit au Kenya, voici un itinéraire type. C’est celui que j’ai eu l’occasion de parcourir :

  • Jour 1 : arrivée à Nairobi en matinée. Journée libre dans la capitale Kenyanne, avec nuit dans le Sarova Stanley Hotel, dans le centre-ville.
  • Jour 2 : direction le Masai Mara, et premiers safaris dans la réserve. Nuit sur place, dans le lodge du Mara River Camp, à proximité de la réserve. Nous y avons passé 2 nuits en tout.
  • Jour 3 : levée aux aurores pour profiter du lever de soleil depuis la montgolfière. Puis de nouveaux safaris dans la réserve du Masai Mara, et la « visite » d’un village Maasai.
  • Jour 4 : direction le lac Nakuru, avec une arrivée en fin de matinée. Safari durant l’après-midi, avec notamment l’observation des flamants roses et des rhinocéros. Nuit sur place donc, dans le Lake Nakuru Lodge, à proximité du lac.
  • Jour 5 : direction le parc national d’Amboseli, aux pieds du Kilimandjaro. Safari d’observation des éléphants dans l’après-midi, et nuit sur place dans le Ol Tukai Lodge.
  • Jour 6 : Safari à Amboseli et direction Tsavo Ouest. Safari d’observation dans le parc de Tsavo Ouest dans l’après-midi, en passant la nuit dans le fameux lodge sur pilotis du Sarova Saltlick Lodge. De tous les lodges et hôtels dans lesquels nous avons séjourné durant notre circuit au Kenya, c’est celui que nous avons le plus apprécié ! Il est vraiment atypique 🙂 .
  • Jour 7 : un dernier safari à Tsavo Ouest, puis direction Tsavo Est.
  • Jour 8 : safari dans le parc de Tsavo Est, avant de prendre la direction de Mombasa pour terminer le séjour. Nous avons trouvé cette « halte » à Mombasa anecdotique comparé aux safaris des jours précédents, et de la suite de notre séjour.
Montgolfières dans le ciel du Masai Mara

Montgolfières dans le ciel du Masai Mara

Dans notre cas, nous avions en effet fait le choix de ne passer qu’une journée à peine à Mombasa. Puis de prendre un vol afin de rejoindre Zanzibar, située au large du Kenya, vers le sud. Et d’y passer quelques jours afin de découvrir cette île de l’océan Pacifique, et se reposer un peu.

Je ne m’attarde pas ici sur ce que l’on peut faire sur cette île de Zanzibar. Mais il faut savoir qu’il est possible de coupler un circuit au Kenya, orienté vers les safaris d’observation des animaux, avec un séjour dans cette île tropicale. Certaines agences le proposent.

Avis sur mon circuit au Kenya

La diversité des réserves

Des guépards dans le parc Tsavo Est

Des guépards dans le parc Tsavo Est

On pourrait penser que d’enchaîner des réserves différentes n’a pas grand intérêt. Et que l’on pourrait se contenter d’en visiter deux ou trois afin de concentrer ses safaris photo dans celles-ci.

Mais, en pratique, c’est un peu plus compliqué que cela car les principales réserves du Kenya que j’ai mentionnées sont différentes d’un point de vue paysage et végétation.

Les espèces animales que l’on peut y observer ne sont donc pas forcément les mêmes non plus. Certes, on va en général retrouver les zèbres, antilopes ou gnous un peu partout. Mais ce n’est pas forcément le cas pour les rhinocéros, guépards, buffles, éléphants, girafes, flamants roses, etc…

Bref, diversifier les réserves pendant un circuit au Kenya permet de diversifier de ce fait :

  • les paysages dans lesquels on évolue.
  • les espèces animales que l’on peut observer, et prendre en photo donc.
Couleur ocre dans le parc national de Tsavo au Kenya

Couleur ocre dans le parc national de Tsavo

Par cette diversité, j’ai donc personnellement apprécié mon circuit au Kenya. Et n’ai pas ressenti d’impression de lassitude au cours de celui-ci, hormis peut-être à Tsavo Est, à la toute fin. Pour les autres, nous avons ainsi pu :

  • découvrir les plaines du Masai Mara, dans une végétation de type savane. Et avec des espèces animales emblématiques comme les lions, girafes, zèbres, antilopes, buffles, quelques éléphants, etc…
  • observer de nombreux éléphants à Amboseli.
  • découvrir des espèces différentes aux abords du lac Nakuru, avec les oiseaux bien sûr (pélicans, flamants roses, etc…), mais aussi les rhinocéros, l’un des fameux Big Five. Sans cette étape à Nakuru, nous n’aurions pas vu de rhinocéros durant notre circuit au Kenya.
  • observer des animaux aux aspects différents à Tsavo. Je pense notamment aux éléphants dont la couleur du cuir tire vers l’ocre. Mais aussi les observer de près, notamment durant la nuit passée dans le lodge sur pilotis. Nous avons pu voir les éléphants venir s’abreuver juste à côté de nous !

Combien de jours pour un circuit au Kenya ?

Carte d'un circuit au Kenya

Points d’intérêt évoqués dans cet article pour un circuit au Kenya

La question peut se poser car pour un séjour de ce type, en général on doit trouver un compromis entre son budget total et ce que l’on inclut sur place.

Compte-tenu du nombre de réserves qu’il est intéressant d’inclure durant un circuit au Kenya, la durée est en général de l’ordre d’une semaine. Avec les adaptations suivantes possibles :

  • passer davantage de temps sur la côte Est pour l’aspect plage.
  • réduire le circuit en incluant moins de réserves. On peut par exemple envisager exclure Tsavo Ouest et Est, situés vers l’Est du Kenya.
  • à l’inverse, passer plus de temps dans les réserves.
Antilope topi au Kenya

L’antilope topi

D’expérience, je considère qu’une semaine de circuit au Kenya est le bon compromis. On repart de son voyage avec la sensation d’avoir vu énormément de choses, dans des environnements variés. Et sans avoir eu l’impression de s’être trop attardés. C’est du moins notre ressenti !

Seul bémol peut-être : la route entre les différentes réserves. Changer de réserve régulièrement permet de varier son circuit au Kenya, mais engendre parfois plusieurs heures de trajet. Je pense notamment au trajet entre le lac Nakuru et le parc National d’Amboseli Amboseli qui nous a semblé long.

Quel budget pour un circuit au Kenya ?

Autruche marchant au milieu d'une piste au Kenya

Sur une piste…

Un circuit au Kenya coûte relativement cher en général, il faut l’avoir en tête.

Globalement, que ce soit le Kenya, ou la Tanzanie voisine, ces pays ne se tournent volontairement pas vers le low-cost. Ceci dans l’objectif de limiter le tourisme, et protéger l’environnement.

Ainsi, que ce soit les logements dans les lodges, les prestations d’accompagnement par un guide ou une agence, le coût de l’entrée dans les réserves, ou la location d’un véhicule si on le fait par soi-même, tous représentent un budget relativement conséquent.

Et le coût du vol jusqu’au Kenya représente également une part du budget non négligeable.

Ainsi, même si un budget de circuit au Kenya dépend du standing des logements, du nombre de jours sur place, de la saison, de l’accompagnement pour le circuit (en groupe ou personnalisé), etc…, il faut s’attendre au minimum à débourser entre 2000 et 3000 euros par personne.

Choisir son agence de voyage pour partir au Kenya

Zèbres dans le Masai Mara

Zèbres dans le Masai Mara

Il est bien sûr possible de faire un voyage au Kenya sans passer par une agence. Pour les safaris dans les réserves en revanche, je conseille malgré tout de passer a minima par une agence locale sur place pour bénéficier de l’accompagnement d’un guide professionnel (et d’un chauffeur de ce fait).

Mais classiquement, un circuit au Kenya se fait en général dans le cadre d’une prestation achetée auprès d’une agence de voyages.

Même si j’ai effectué la plupart de mes voyages par moi-même, ce ne fut pas le cas au Kenya. Nous avions en effet fait le choix d’une agence de voyage, ceci pour :

  • bénéficier du service d’un chauffeur-guide sur place. Ce service est précieux car d’une part on ne se préoccupe de rien d’un point de vue logistique (location de la voiture, conduite au Kenya qui n’est pas forcément facile, etc…). Mais il permet surtout de profiter de son expertise dans les parcs, à la recherche des animaux sauvages dans certains parcs (je pense surtout au Masai Mara).
  • profiter pleinement des safaris et des temps de repos, sans avoir à se préoccuper à la préparation des étapes suivantes.
Lion au Kenya

Observer le lion : l’un des objectifs en général lors d’un safari au Kenya

J’ai dédié un article complet sur le choix d’une agence de voyage pour un safari au Kenya ou en Tanzanie, avec les différentes alternatives et ce qui les différencie. Mais en synthèse, on peut dire que :

  • en général, pour les agences de voyages standard (en mode « tout compris »), les prix proposés pour un même type de circuit, dans les mêmes conditions, sont similaires.
  • les agences de voyage personnalisé (comme Evaneos ou Trace Directe, que j’ai citée plus haut), qui n’incluent que le circuit sur place, permettent plus de souplesse. A la fois sur les dates, mais aussi sur le choix du vol. De ce fait, on se donne davantage de possibilités de correspondre à ses conditions (dates, budget, etc…). C’est de cette manière que j’avais procédé.

En espérant avoir pu vous donner avec cet article un aperçu de ce que représente une semaine de circuit au Kenya. Il est clair que nous considérons, pour notre part, ce voyage comme l’un des plus beaux que nous ayons réalisé !

Si vous êtes dans vos préparatifs, et que vous vous renseignez sur les différentes alternatives de circuit, je vous souhaite un futur beau voyage au Kenya 😉 .

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *