Visiter Rotterdam : le guide pratique !

Visiter Rotterdam et son port

Visiter Rotterdam et son port

Rotterdam est une ville des Pays-Bas, certes moins touristique que la capitale Amsterdam, mais qui comporte un certain nombre de points d’intérêt, dans la ville ou ses alentours. Visiter Rotterdam et sa région est d’ailleurs selon moi un incontournable lors d’un séjour aux Pays-Bas.

Je me suis rendu à Rotterdam dans le cadre d’un week-end prolongé de 3 jours, afin de découvrir la ville mais également sa région.

Je reviens dans cet article sur ma visite de Rotterdam, visite réalisée sur une journée pleine. J’y indique les activités et points d’intérêt principaux, celles que j’ai réalisées et celles que j’ai écartées. Je partage également les éléments importants à prendre en compte pour bien préparer sa visite de Rotterdam. Bref, mon guide pratique 🙂 .

Rotterdam et ses alentours

Je commence par évoquer ce point afin de vous partager avant tout l’avantage de passer quelques jours sur Rotterdam. Je le décris plus loin dans l’article : j’ai passé une journée complète « seulement » à visiter Rotterdam, mais j’ai passé plusieurs jours à visiter les alentours.

Ceux-ci valent selon moi le détour lors d’un séjour aux Pays-Bas, et en voici une liste. Vous pouvez passer ce paragraphe si vous souhaitez vous focaliser uniquement sur la ville de Rotterdam 😉 .

Les moulins de Kinderdijk

Les moulins de Kinderdijk à quelques kilomètres de Rotterdam

Les moulins de Kinderdijk à quelques kilomètres de Rotterdam

Kinderdijk est un village situé à une vingtaine de kilomètres à l’Est de Rotterdam. Il est selon moi clairement un incontournable aux Pays-Bas. Ce village présente la particularité de contenir un certain nombre de moulins qui se trouvent au bord de canaux. C’est très joli !

La visite de Kinderdijk permet ainsi de se promener le long de ces canaux, à pieds, à vélo, ou encore en bateau. Ce lieu inspire la tranquillité et il est très photogénique. Le photographe amateur que je suis apprécie vraiment cet endroit, notamment en fin de journée lorsque le soleil descend et que l’on voit les moulins se réfléchir sur l’eau.

Kinderdijk au coucher de soleil

Kinderdijk au coucher de soleil

Pas besoin de consacrer une journée complète à la visite de ce site. Une balade de 2 heures est en effet suffisante pour profiter et s’imprégner de ce lieu inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. J’ai dédié un article complet sur le blog à la visite de Kinderdijk, vous pouvez le consulter si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur ce lieu.

A noter également au passage qu’il est possible de se rendre à Kinderdijk directement depuis Rotterdam. Et notamment en bateau fluvial, pour un trajet jusque Kinderdijk en aller-retour qui coûte 8 € par personne. Vous trouverez les infos nécessaires sur le site internet du waterbus. (page en français).

Visiter La Haye

Le Hofvijver et le Binnenhof de La Haye

Le Hofvijver et le Binnenhof de La Haye

La Haye se situe à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Rotterdam, non loin de la mer du Nord. Je m’y suis rendu en voiture dans mon cas, mais il est très facile de s’y rendre en train.

Son centre-ville contient un certain nombre de points d’intérêt, comme :

  • le grand bassin de Hofvijver
  • le Binnenhof, un ensemble de bâtiments en bordure de ce bassin. Ceux-ci abritent notamment le ministère des affaires étrangères et le bureau du Premier Ministre des Pays-Bas.
  • le musée Mauritshuis, abritant une collection de peintures néerlandaises du XVIIème siècle.
  • une galerie marchande nommée « Le Passage » et abritant une grande verrière.

Mais l’intérêt de La Haye réside également dans sa partie maritime. On peut en effet rejoindre assez facilement (en tramway) le front de mer de Scheveningen et son ponton très festif (grande route, magasins, saut à l’élastique, restaurants, etc…).

Visiter Delft

Les canaux de Delft aux Pays-Bas

Visiter Delft : petite ville des Pays-Bas près de Rotterdam

Delft est une jolie ville traversée par des canaux, située à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Rotterdam. Géographiquement elle se trouve en gros entre Rotterdam et La Haye. Comme pour La Haye, on peut également s’y rendre en train.

J’ai dédié un article complet sur le blog à la visite de Delft. Vous pouvez le consulter pour davantage de détails. Mais en quelques mots, Delft se visite pour :

  • sa faïence mondialement connue (la faïence de Delft), et notamment le musée de la Royal Delft, la dernière manufacture de porcelaine de Delft encore existante.
  • ses églises de la Nieuwe Kerk et de la Oude Kerk.
  • une balade à pieds ou en vélo au bord de ces canaux, ou en bateau sur le canal.

Visiter Gouda

Le marché au fromage de Gouda

Le marché au fromage de Gouda

Gouda est bien sûr connu pour le fromage qui porte son nom ! Mais il s’agit avant tout d’une petite ville qui peut se visiter.

La ville de Gouda se trouve à une trentaine de kilomètres au nord-est de Rotterdam. Sa visite est en revanche beaucoup plus rapide que pour La Haye ou Delft, du fait de sa taille et de ses points d’intérêt.

Certes un musée du Gouda, mais dans lequel on a vite fait le tour. Le reste de la visite consiste surtout à déambuler dans ses petites rues et ruelles, très jolies. Celles-ci bordent parfois également des canaux. Une autre particularité : sa grande place, avec en son centre l’imposante mairie, à ne pas confondre avec une cathédrale ou autre édifice religieux… Elle ne se visite donc pas.

Gouda comporte également une grande église assez caractéristique car elle est immense. Il s’agit de l’église gothique de Sint Janskerk, dont la longueur dépasse les 120 mètres !

Que faire à Rotterdam ?

Je reviens sur les différents lieux et activités que j’ai réalisées durant ma journée de visite à Rotterdam. J’évoque également les autres activités que j’ai écartées et pourquoi.

Les maisons cubiques

Les maisons cubiques de Rotterdam : une curiosité à découvrir

Les maisons cubiques de Rotterdam : une curiosité à découvrir !

C’est l’un des symboles de Rotterdam : un ensemble de maisons cubiques, d’un jaune très prononcé, et inclinées.

Elles se trouvent dans le quartier du Oude Haven, datent des années 1980, et sont l’oeuvre de l’architecte néerlandais Piet Blom. Un passage par ces maisons permet, en levant la tête et les yeux, de découvrir des figures géométriques assez étonnantes. Il est possible de visiter une de ses maisons, pour 3 € par adulte, et même de dormir dans l’une d’entre elles (j’en parle plus bas).

Si vous voulez obtenir davantage d’éléments, et notamment comment est conçu l’intérieur de ces maisons inclinées, vous pouvez consulter l’article du blog que j’ai dédié à ces maisons cubiques.

Le Market Hall (Markthal)

L'intérieur du Market Hall de Rotterdam

L’intérieur du Market Hall de Rotterdam

Un autre point caractéristique de la ville de Rotterdam, situé d’ailleurs à deux pas des maisons cubiques ! Ce Market Hall est un immense « marché » couvert. Il se situe dans un bâtiment résolument moderne, très haut, avec une grande façade en verre, et un plafond intérieur recouvert d’une peinture géante. Cette peinture représente certains aliments que l’on peut trouver dans un marché, comme des fruits et des légumes.

Le principe de ce Market Hall est le suivant : une multitude de petits stands où l’on peut trouver différents types de produits. Des fruits, légumes, fromage, charcuterie, pâtisseries, bonbons, etc… Il est également possible de se restaurer car certains stands sont de petits restaurants, où l’on pourra par exemple manger quelques tapas.

Pour ceux qui connaissent le Time Out Market de Lisbonne, le principe de ce marché est totalement différent. L’idée ici n’est pas de manger, mais plutôt de faire son marché.

L’église Saint-Laurent (Sint Laurenskerk)

L'église Saint-Laurent de Rotterdam

L’église Saint-Laurent de Rotterdam

On reste toujours dans le même quartier (autour de l’arrêt de métro Blaak) avec cette église. On la repère facilement dans le paysage car elle est plutôt imposante.

Cette église se trouve sur la place du Grotekerkplein, et sa construction date de la fin du XVème et début du XVIème siècles. Elle a été épargnée durant les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale qui ont en parti détruit Rotterdam, ce qui en fait un lieu ancien dans un environnement beaucoup plus moderne !

On peut visiter cette église, mais contrairement à la France il faut payer pour entrer dans une église aux Pays-Bas. Le coût est néanmoins plutôt faible ici : 2 € par personne.

A l’intérieur de cette église, ce qui frappe en premier c’est son immense orgue. Nous ne pouvions pas le rater car quelqu’un en jouait. Elle en comporte d’ailleurs 3 en tout, mais c’est le plus imposant que l’on remarque en premier. Tout au fond de l’église une autre particularité : des coffrets en bois que l’on peut ouvrir. Ils son basés sur un certain thème (comme par exemple le carnaval de Rio ou le nouvel an chinois). Assez étonnant pour une église…

Le pont Erasme (Erasmusbrug)

Le pont Erasme de Rotterdam

Le pont Erasme de Rotterdam

Ce pont est également un symbole du Rotterdam moderne, et on peut difficilement le rater lorsqu’on se promène au bord de la Meuse. Son architecture est particulière avec son pylône de plus de 140 m de haut.

Le pont Erasme (ou Erasmusbrug en néerlandais) date de 1996, et il a pour vocation de relier le centre-ville de Rotterdam au quartier Kop Van Zuid. Il mesure un peu plus de 800 mètres de long, et on peut le traverser à pieds car il contient une zone piétonne de chaque côté. L’intérêt de le traverser est de se rendre dans le quartier de Kop Van Zuid résolument moderne. On trouve notamment à l’extrémité ouest de ce quartier l’hôtel New-York, symbole également de Rotterdam par son architecture ancienne, et qui fait face à deux bras de la Meuse.

Nous n’avons pas traversé ce pont, mais avons eu l’occasion de passer en dessous en bateau, via la croisière Spido dans le port de Rotterdam. J’en parle un peu plus bas.

Le quartier du Delfshaven

Le quartier Delfshaven de Rotterdam

Le quartier Delfshaven de Rotterdam

Le Delfshaven se situe à l’ouest de Rotterdam et il faut marcher près de 3km pour rejoindre ce quartier depuis le pont Erasme. Ce quartier est en fait ce que l’on appelle le « Vieux Rotterdam« , ayant été épargné par les bombardements qui ont lieu durant la Seconde Guerre Mondiale. L’architecture des bâtiments et des maisons est donc plus ancienne, donnant un certain charme à ce quartier.

On peut notamment encore y trouver un moulin, non loin de la Meuse. Mais également quelques canaux. Le spot photo caractéristique de ce quartier se situe au niveau de la rue Havenstraat, en particulier au bout de la rue (vers le nord), avec la vue sur différents canaux et les bâtisses qui les bordent.

Hormis ces points de vue, le détour à pieds est malgré tout conséquent. Je conseille donc plutôt de vous y rendre en métro.

Activités et musées

La croisière dans le port de Rotterdam (Spido)

Containers dans le port de Rotterdam

Containers dans le port de Rotterdam

En dehors des musées, c’est l’activité touristique principale de la ville de Rotterdam ! J’ai dédié un article complet sur le blog à cette croisière dans le port de Rotterdam (Spido), je n’en touche donc que quelques mots ici.

Cette croisière permet de découvrir, depuis la Meuse, un certain nombre de points d’intérêt que j’ai cité dans cet article. Je pense à l’Erasmusbrug, et aux quartiers du Delfshaven et de Kop Van Zuid. Mais elle permet surtout de se rendre dans le cœur du port de Rotterdam, avec le transit de millions de containers par an, via de gros bateaux. L’occasion de se rendre compte de ce petit monde !

La croisière Spido coûte 13,25 € par adulte, et on peut la réserver à l’avance sur internet. C’est le même prix que sur place, sans faire la queue donc.

Les musées

Le quartier du Oude Haven à Rotterdam

Le quartier du Oude Haven

Clairement je n’ai visité aucun musée à Rottedam, ayant préféré gardé cette carte musée pour la ville de La Haye avec le Mauritshuis. Mais je vous en énumère tout de même quelques uns :

  • le musée d’art Boijmans Van Beuningen. C’est le plus grand musée de Rotterdam, et il abrite diverses œuvres néerlandaises et européennes. Et notamment des tableaux de Rembrandt, Van Gogh, Dali ou encore Monet.
  • le musée de la photographie des Pays-Bas (Nederlands foto museum) qui se trouve dans le quartier Kop Van Zuid.
  • le centre Witte de With : un musée d’art contemporain.
  • le musée de la marine, présentant des objets issus du monde marin, comme des maquettes de navires, des instruments, des peintures…

Mais aussi

J’ajoute quelques lieux supplémentaires à la liste, histoire de compléter les lieux par lesquels je suis passé également, ou pas.

A noter que je ne parle pas du zoo de Rotterdam ou du parc Miniworld qui n’ont pas réellement d’intérêt selon moi. Pas besoin d’aller à Rotterdam pour visiter un zoo…

L'hôtel New-York de Rotterdam

L’hôtel New-York de Rotterdam

L’hôtel New-York

Ce n’est pas la partie hôtel en tant que telle qui est intéressante, mais l’architecture de ce bâtiment. Ainsi que sa situation.

Il fait en effet face à la Meuse, du bout du quartier de Kop Van Zuid. Et se trouve dans l’ancien bâtiment de Holland-America Line, une compagnie de croisières d’origine néerlandaise. De par cette situation, il n’est pas forcément besoin de se rendre à ses pieds pour pouvoir l’observer. On le voit parfaitement depuis la rive nord de la Meuse, côté centre-ville de Rotterdam donc. Ou bien encore depuis la croisière Spido dont j’ai parlé plus haut.

Il est aujourd’hui entouré de buildings modernes, avec notamment la tour de Montevideo. Il semble tout petit à côté !

La gare centrale (Rotterdam Centraal)

Quartier de la gare de Rotterdam

La gare (à gauche) et les buildings de ce quartier ultra-moderne

Encore un lieu moderne de la ville, situé dans un quartier qui l’est tout autant ! L’ouverture de cette gare date de 2014 et elle peut faire l’objet d’un petit détour pour aller la contempler.

Rien d’exceptionnel non plus : même si le design de ce bâtiment est résolument moderne, avec cette forme allongée et en pointe, ce n’est pas un lieu incontournable. Nous y avons fait un détour en fin d’après-midi, avant d’aller dîner dans la « rue des restaurants » dont je parle plus bas.

Elle ravira néanmoins les amateurs d’architecture. Ou tout simplement les photographes amateurs comme moi, à la recherche de lignes dans les photos 😉 .

La passerelle Luchtsingel

Arbre dans le centre-ville de Rotterdam

Un peu de verdure dans le centre-ville

Le Luchtsingel est une grande passerelle en bois, de près de 400 m de long qui relie les quartiers de Rotterdam Noord et Centraal District. Elle se trouve à quelques centaines de mètres à l’Est de la gare centrale.

Au-delà de la passerelle, il s’agit également d’une réhabilitation de quartier, avec le développement notamment d’un parc.

Sa particularité est qu’elle est recouverte d’une peinture jaune très prononcée, la rendant particulièrement photogénique. On s’en rend encore davantage compte vu du ciel. Vous pouvez vous faire un avis sur ce lieu en le cherchant sur Google Maps avec la vue satellite : on voit très bien cette passerelle jaune ! Ou bien sur le site internet de Luchtsingel. Pour notre part, nous avions déjà bien marché, et n’avons donc pas fait ce détour supplémentaire…

La tour Euromast

La tour Euromast de Rotterdam vue depuis la croisière Spido

La tour Euromast vue depuis la croisière Spido

Il s’agit d’une grande tour, de plus de 180 mètres de haut, en haut de laquelle il est possible de se rendre. Sa construction date de 1960, et l’on se rend à son sommet en empruntant un ascenseur.

Comme en général pour ce type de tours, l’intérêt réside uniquement dans le panorama qu’elle propose vu d’en haut. Je n’ai pas cherché à m’y rendre, par manque de temps et d’intérêt. Un conseil tout de même : pour que l’éclairage sur la ville de Rotterdam soit au top, il faut s’y rendre en fin d’après-midi, lorsque le soleil commence à être descendu sur l’horizon.

Pour le prix, il faut compter une dizaine d’euros par adulte. Vous pouvez trouver davantage d’informations sur le site internet de l’Euromast.

A noter également que l’on peut dormir dans cette tour, et y manger. La vue de nuit sur Rotterdam illuminé, avec notamment le pont Erasme au nord, est plus jolie qu’en journée. Il faut en revanche compter plusieurs centaines d’euros la nuit dans cette hôtel de luxe. Vous pouvez vous faire un avis en cliquant ici.

Splashtours

Le Market Hall de Rotterdam

L’imposant Market Hall

Une activité purement touristique ici : il s’agit de naviguer sur la Meuse, afin de découvrir le port de Rotterdam. Mais à bord d’un bus jaune qui va dans l’eau ! Un bus amphibie donc.

Je n’ai pas profité de cette attraction, car le tour en Spido est déjà suffisant à mon sens. D’autre part, ce n’est pas donné non plus : plus de 26 € par adulte pour un tour d’environ 1 heure ! Vous pouvez obtenir davantage d’informations, réserver, et voir à quoi ça ressemble sur le site internet de Splashtours.

L’embarquement se trouve à deux pas de la tour Euromast. Pour info, j’avais comme objectif d’aller voir à quoi ce bus ressemble. Mais mauvais timing, il fallait attendre qu’un bus arrive et je n’avais pas que ça à faire 🙂 .

Visiter Rotterdam : le guide pratique

Où dormir à Rotterdam ?

Vue sur la gare centrale de Rotterdam depuis le parvis

La gare centrale de Rotterdam par où on arrive via le train

C’est une question à part entière ! Réserver mon logement à Rotterdam m’a pris du temps lors des préparatifs de mon séjour. Voici pourquoi :

  • je savais que je ne passerais qu’une journée à visiter Rotterdam, le reste du temps serait dédié aux villes alentours que j’ai évoquées au début de cet article.
  • mon moyen de locomotion était la voiture, et le parking à Rotterdam n’est pas donné… Je devais donc intégrer ce point, et bien calculer le coût. A titre d’information, les parkings sont rarement inclus aux hôtels, et même si c’est indiqué sur le site internet de réservation, vérifiez bien qu’il est compris dans la prestation ou pas. En général c’est en supplément, et un parking coûte entre 20 et 25 € la journée.

Je vous partage donc la solution pour laquelle j’ai opté. J’indique ensuite quelques logements dans Rotterdam qui avaient attiré mon attention durant mes préparatifs, si jamais vous n’avez pas cette problématique de voiture, et que vous réalisez vos déplacements en train par exemple.

Dormir à l’extérieur de Rotterdam

Petit-déjeuner dans un bed & breakfast près de Rotterdam

Petit-déjeuner dans un bed & breakfast près de Rotterdam

Cette solution présente différents avantages :

  • elle permet de trouver des logements un peu moins cher, et disposant d’un parking. On peut rejoindre alors le centre-ville de Rotterdam en transport en commun (en métro en l’occurrence dans mon cas).
  • si l’on est en voiture, il est plus facile de quitter Rotterdam afin de visiter les villes et villages alentours (La Haye, Delft, Kinderdijk, etc…)

Je vous partage mon expérience car elle positive. J’ai logé dans un bon bed & breakfast de la petite ville voisine de Capelle ad IJssel : le Janz à Capelle aan den IJssel (il est noté 9,6/10 sur le site de Booking). Via une dizaine de minutes de marche à pieds, on rejoignait l’arrêt de métro de Capelle Centrum, sur la ligne C. Il se situe à seulement 7 arrêts de l’arrêt Blaak où l’on trouve notamment les maisons cubiques et le Market Hall !

Les hôtels dans le centre-ville de Rotterdam

Le navire "Rotterdam" à quai dans le port de Rotterdam

Le navire « Rotterdam » à quai dans le port

Si vous souhaitez loger dans le centre-ville de Rotterdam, il existe un certain nombre d’hôtels, plus ou moins bien situés. En voici une petite sélection que j’avais repéré durant mes préparatifs de voyage, dont certains sont plutôt atypiques :

  • le Sparks Hostel, à 300 m au sud de la gare centrale. Pratique donc si vous arrivez à Rotterdam via le train. Une chambre coûte une petite centaine d’euros.
  • le The James Rotterdam, non loin de la gare centrale également, mais à 1km tout de même. En contre-partie il se situe davantage dans le centre-ville, à moins d’1km à pieds du Market Hall. Le prix d’une chambre est moins élevé, de l’ordre de 70 € la nuit.
  • L'intérieur d'une maison cubique : ici le coin salon

    L’intérieur d’une maison cubique : ici le coin salon

    un appartement dans l’une des maisons cubiques : la Cube House. ! C’est clairement atypique, mais en contre-partie il y a une forte demande, et le prix est tiré à la hausse : compter environ 200 € la nuit. S’agissant d’un appartement on peut néanmoins s’y faire à manger.

  • une chambre dans le paquebot « ss Rotterdam« . Ce paquebot, que l’on voit notamment en réalisant la croisière Spido, est à quai dans le port de Rotterdam depuis 2008. Il s’agit d’un ancien navire de croisières transformé en hôtel-restaurant. Malgré le côté « exotique » du lieu, le prix d’une chambre est de l’ordre d’une centaine d’euros la nuit, mais varie en fonction de la taille de la chambre, l’inclusion du petit-déjeuner, etc…
  • une chambre dans l’hôtel New-York (j’en ai parlé plus haut dans cet article). C’est l’un des symboles de Rotterdam, et il est situé dans le quartier de Kop Van Zuid. Une nuit dans cet hôtel coûte également une centaine d’euros.

Manger à Rotterdam ?

La rue des restaurants à Rotterdam

La rue des restaurants (Witte de Withstraat)

Bien sûr on trouve des restaurants un peu partout dans la ville, mais Rotterdam dispose également de son « quartier de restaurants », ou plutôt sa « rue des restaurants ». Cette rue comporte tous types de restaurants : italien, asiatique, classique… Nous nous y sommes rendus en soirée pour y manger dans un restaurant asiatique.

Cette rue est la Witte de Withstraat, à environ 1 km au nord-ouest du pont Erasme. Elle est plutôt animée, et en particulier l’été avec les nombreuses terrasses qu’elle contient.

Le repas classique "sur le pouce" à Rotterdam : un cornet de frite, une sauce, et une croquette !

Le repas classique « sur le pouce » à Rotterdam : un cornet de frite, une sauce, et une croquette !

J’en ai parlé plus haut : un autre endroit caractéristique où l’on peut manger à Rotterdam est à l’intérieur du Market Hall. On y mange davantage « sur le pouce », sur de petites tables, et au milieu du brouhaha ambiant. C’est un lieu à privilégier davantage pour le déjeuner à mon sens.

Une dernière manière inévitable de manger dans Rotterdam, et que l’on repérera forcément en déambulant dans la ville, c’est de manger un cornet de frites ! Cette pratique est répandue aux Pays-Bas, et l’on croise régulièrement les gens, un cornet de frites à la main, accompagné de sa sauce. Mais aussi d’une « spécialité » néerlandaise : la croquette (ou kroket) ! Je n’ai pas vraiment cerné ce qu’il y avait dedans, mais c’est plutôt bon 🙂 .

On trouve ces spécialités dans des « barraques à frites » ambulantes, ou dans de petits « restaurants » ayant pignon sur rue. Dans mon cas, on en avait pris une près du Market Hall, sur la grande place devant. C’était jour de marché (qui a lieu tous les mardis) et il y avait foule. Comptez moins de 4 € pour ce « repas ».

Se déplacer dans Rotterdam

Les lignes de métro / tramway

Carte des points d'intérêt pour visiter Rotterdam

Carte des points d’intérêt de Rotterdam évoqués dans cet article

Rotterdam est doté d’un réseau de métro assez fourni. Il comporte en effet 5 lignes : A, B, C, D et E, qui sont du métro ou du tramway. Vous pouvez consulter le plan, les horaires, et les tarifs sur le site internet de la RET (le Rotterdamse Elektrische Tram).

Je l’ai dit plus haut, j’ai pris le métro pour faire l’aller-retour sur la journée depuis la petite ville où je logeais. Un ticket de métro coûte 3,50 €, et il est valable 2 heures. La validité démarre quand on le scanne afin de passer les barrières.

A l'intérieur du métro de Rotterdam

A l’intérieur du métro de Rotterdam

A noter qu’il existe un ticket dit du « Tourist Day Ticket », valable pendant une journée. Il coûte 13,50 €, et il est valable durant la journée de son achat. Perso je trouve ça un peu cher. Dans tous les cas, ces tickets peuvent s’acheter sur place directement aux bornes présentes dans les stations de métro.

Une autre option néanmoins, plus intéressante, est le pass de la « Rotterdam Welcome Card« . Le principe est le même que le Tourist Day Ticket des bornes des stations de métro, mais c’est moins cher, et ça permet de profiter de rédactions sur certaines attractions et musées. Pour le prix, c’est 11 € pour une journée, 16 € pour 2 jours et 20 € pour 3 jours. Vous pouvez acheter ce pass ici, il faut alors le retirer une fois sur place, à l’office du tourisme ou à la gare centrale de Rotterdam.

Le watertaxi

Le watertaxi de Rotterdam

Le watertaxi : une alternative comme moyen de transport !

Le caractère fluvial de Rotterdam a développé une activité de transport en taxi-bateau. Le watertaxi est un petit bateau aux couleurs jaunes et noires (rappelant un peu les taxis new-yorkais), et se déplaçant assez vite d’un point à un autre au bord du fleuve.

On en voit facilement lorsqu’on se balade au bord du fleuve. Ce moyen de transport m’a semblé être utilisé assez fréquemment. L’intérêt est en effet d’aller beaucoup plus vite qu’à pieds et en métro, notamment si l’on veut traverser le fleuve. Il existe une cinquantaine de points où l’on peut embarquer et débarquer.

Cette carte des points d’embarquement et débarquement est découpée en zones, chaque zone disposant d’un tarif différent. Vous trouverez toutes les infos nécessaires (plan, prix, zones, horaires) sur le site internet du watertaxi (disponible en anglais).

Mes conseils pour visiter Rotterdam

  • J’ai passé une journée pleine à visiter Rotterdam et j’ai trouvé cela suffisant. Une journée permet de découvrir la ville, ses points d’intérêt principaux, tout en se posant. J’aurais néanmoins pu passer du temps supplémentaire afin de visiter quelques musées ou attractions. Pour découvrir davantage Rotterdam, 2 jours sont alors nécessaires.
  • Si vous envisagez de passer par Rotterdam lors d’un séjour aux Pays-Bas, ne vous limitez pas à la seule ville de Rotterdam, mais élargissez avec les alentours. Dans un rayon d’à peine 30 km autour de Rotterdam, on trouve Kinderdijk, La Haye, Delft, ou encore Gouda ! Il serait dommage à mon sens, sur un week-end de 3 ou 4 jours, de consacrer 2 jours pleins à Rotterdam, et faire l’impasse sur les villes alentours que je viens de citer.
Sur la Meuse à Rotterdam

Sur la Meuse

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire