Visiter Bruxelles en 3 jours : que faire & conseils pratiques

Visiter Bruxelles et sa Grand Place

Visiter Bruxelles et sa Grand Place

Bruxelles est la capitale de la Belgique, et par sa proximité avec le Nord de la France elle accessible assez facilement. Que ce soit en avion, en train, ou même en voiture. Visiter Bruxelles permet ainsi de découvrir cette ville qui allie à la fois des quartiers anciens et modernes, avec quelques incontournables, mais aussi de nombreux musées.

Je reviens dans cet article sur ma visite de Bruxelles en 3 jours. J’aborde les principales choses à faire et voir à Bruxelles, mais également ses alentours. Je partage comment j’ai planifié concrètement mon séjour, le tout avec quelques conseils pratiques pour préparer son séjour dans cette ville.

Visiter Bruxelles via une promenade en ville

Comme pour toute ville touristique, le meilleur moyen pour la découvrir est encore de parcourir son centre-ville à pieds. Voici les principaux points d’intérêt pour visiter Bruxelles à pieds.

L’hyper-centre de Bruxelles

Je commence par parler de cet hyper-centre de Bruxelles car c’est ici que l’on retrouve les points les plus emblématiques de la ville. Il est inconcevable de visiter Bruxelles sans passer par ceux-ci.

La Grand Place de Bruxelles

Sur la Grand Place de Bruxelles

Sur la Grand Place

Cette place est souvent considérée comme étant l’une des plus belles places du monde. Ceci grâce aux bâtiments qui la bordent, avec leurs belles façades. Elle est d’ailleurs inscrite au patrimoine Mondial de l’UNESCO.

La Grand Place de Bruxelles est par ailleurs connue pour être recouverte occasionnellement de milliers de bégonias. Cet événement a lieu tous les 2 ans, le week-end du 15 Août !

Parmi les bâtiments à découvrir sur cette Grand Place, on peut noter :

  • l’hôtel de ville, l’édifice central et le plus imposant de cette place avec sa tour gothique de près de 100 mètres de hauteur. On remarquera que ce bâtiment n’est pas tout à fait symétrique, à savoir que sa tour ne se situe pas exactement au milieu. On s’en rend compte en prenant un peu de recul !
  • la « Maison du Roi » qui abrite désormais le Musée de la ville de Bruxelles. A l’origine (au XIIème siècle), on y vendait du pain, puis au XVème siècle, après avoir été reconstruite, elle fut destinée à des services administratifs. D’où son nom.
Maisons sur la Grand Place de Bruxelles

Maisons sur la Grand Place de Bruxelles

Mais aussi d’autres bâtiments que l’on appelle communément les « Maisons de la Grand Place ». On en compte une quarantaine en tout, et elles portent toutes un nom. Parmi celles-ci on peut citer :

  • la Brouette, l’ancienne maison de la corporation des graisseurs.
  • l’Arbre d’or, l’ancienne maison de la Corporation des brasseurs, aujourd’hui transformée en Musée de la Bière.
  • l’impressionnante Maison des ducs de Brabant, constituée d’un ensemble de 7 maisons qui sont regroupées derrière une seule et même façade.
  • le Pigeon, l’ancienne maison de la corporation des peintres. Victor Hugo y a séjourné lors de son passage à Bruxelles.

J’en reparle plus bas, mais il faut savoir que la majorité des musées de Bruxelles (dont celui de la ville de Bruxelles et celui de la bière qui se situent sur la Grand Place) sont accessibles via la Bruxelles Card. Ce city-pass touristique pour visiter Bruxelles est conçu pour profiter au maximum de ses musées.

Le Manneken-Pis

Le Manneken Pis de Bruxelles

Le Manneken-Pis : symbole de Bruxelles !

Cette statue est mondialement connue car elle représente un garçon nu qui urine dans une vasque… Malgré son côté symbolique que l’on retrouve un peu partout dans Bruxelles, elle représente néanmoins souvent une déception quand on la voit car :

  • cette statue est plutôt petite. Elle ne mesure en effet que 55 cm de hauteur.
  • elle est protégée par une grille, ce qui ne permet pas d’avoir de recul pour la contempler (ou la prendre en photo).

Bref, c’est un endroit par lequel il faut passer pendant une visite de Bruxelles, d’autant qu’elle se trouve non loin de la Grand Place. Concrètement elle se situe à l’angle de la rue de l’Etuve et de la rue du Chêne.

Le Manneken-Pis de Bruxelles derrière sa grille de protection

Le Manneken-Pis derrière sa grille de protection

Il faut savoir que cette statue du Manneken-Pis est régulièrement habillée, en fonction de l’actualité ou des différentes fêtes annuelles.

Sa garde-robe compte d’ailleurs près d’un millier de costumes, et on peut les découvrir dans le Musée de la ville de Bruxelles que j’ai mentionné plus haut.

A noter également qu’il existe une version féminine de ce Manneken-Pis. Cette statue se trouve à Bruxelles également, et se nomme le « Jeanneke-Pis » ! Elle se situe non loin de la Grand Place, dans l’Impasse de la Fidélité.

Le Mont des Arts

Le Mont des Arts de Bruxelles

Le Mont des Arts de Bruxelles

Ce Mont des Arts tire son nom du fait qu’il se trouve sur une (petite) colline. Il est constitué d’un ensemble de bâtiments et d’un parc qui donnent à ce lieu une belle perspective.

Cet endroit est souvent considéré comme celui offrant la plus belle vue sur la ville de Bruxelles. On peut en effet y découvrir la tour de l’hôtel de ville, la basilique de Koekelberg au loin, le tout dans un écrin de verdure avec des allées et des fontaines.

On peut également venir y observer le « Carillon du Mont des Arts », sur l’une des façades du Palais de la Dynastie. Celui-ci est constitué de statuettes dans des encadrements dorés, et il présente la particularité de diffuser des airs de musique folkloriques wallons et flamands !

Par son exposition, ce Mont des Arts est un endroit particulièrement propice pour venir observer les couchers de soleil sur Bruxelles.

Le Palais Royal de Bruxelles

Palais Royal de Bruxelles

Palais Royal de Bruxelles

La Belgique est une monarchie et le Palais Royal de Bruxelles est le siège de cette monarchie. Même si les rois belges n’y résident plus, ce palais abrite des bureaux et des salles de réunions et de réception.

En revanche, contrairement à d’autres (je pense par exemple à celui de Madrid), ce Palais Royal de Bruxelles ne se visite pas. Du moins pas facilement. Il n’est en effet ouvert au public que :

  • du 21 Juillet (jour de la fête nationale belge), à début septembre
  • et du mardi au dimanche, de 10h30 à 17h.

Ce palais ne se trouve pas dans l’hyper-centre de Bruxelles, mais il vaut le détour. Il est en effet particulièrement beau, ne serait-ce que d’extérieur.

Place Royale de Bruxelles

Place Royale de Bruxelles

Ce Palais Royal se trouve par ailleurs dans une zone qui comporte d’autres points d’intérêt comme :

  • la « place des Palais », située juste devant l’entrée du Palais. Cette grande place pavée est en réalité une route, mais elle est relativement peu passante. Elle est par ailleurs utilisée de temps en temps comme lieu de représentations lors de certains événements (concerts par exemple).
  • le parc de Bruxelles, juste derrière cette place, et face au Palais donc (il s’appelait d’ailleurs « parc Royal » avant). Il est plutôt grand, et l’on peut évidemment s’y promener.
  • la « place Royale », sur le côté du Palais (vers l’ouest). Une grande place pavée encore, entourée de beaux bâtiments, et avec une statue du gouverneur Charles-Alexandre de Lorraine sur son cheval.

Un peu à l’écart du centre-ville

Le palais de justice de Bruxelles

Palais de Justice de Bruxelles

L’impressionnant bâtiment du Palais de Justice

Ce bâtiment est l’un des plus imposants de Bruxelles, et on peut dire qu’on le repère en général de loin. Sa construction date de la fin du XIXème siècle, et il est caractérisé notamment par une grande coupole dorée à son sommet.

A la fin de sa construction en 1883, ce palais de justice de Bruxelles était tout simplement le plus grand édifice au monde !

Au-delà de son extérieur imposant il est possible d’entrer à l’intérieur. Sa visite est possible du lundi au vendredi, et de 8h à 17h. L’entrée est par ailleurs gratuite.

Quand on se rend à ce palais de justice, il ne faut pas rater également la vue que l’on dispose sur Bruxelles depuis la place Poelaert, juste à côté. On aperçoit même l’Atomium au loin sur la droite !

Les principales églises de Bruxelles

Cathédrale de Bruxelles

Cathédrale de Bruxelles

Visiter Bruxelles peut passer également par la découverte de ses monuments religieux. Je pense notamment à ses églises et sa cathédrale. Parmi les principales :

  • l’église Notre-Dame du Sablon, une église catholique datant du XVème siècle. Elle est caractérisée par son intérieur de style gothique. Son entrée est gratuite.
  • la basilique du Sacré-Cœur (ou basilique de Koekelberg, en référence au quartier de Bruxelles dans lequel elle se trouve). Encore une fois, un monument particulièrement imposant pour cette basilique de style « Art-Déco », et qui mesure près de 90 mètres de hauteur. On la reconnaît notamment à son dôme de couleur verte. Sa visite permet d’accéder à une terrasse d’observation qui donne un beau panorama sur la ville de Bruxelles. Sa visite coûte 6 €.
  • la cathédrale de Bruxelles, dont l’entrée est gratuite.

Le quartier européen

Un bâtiment moderne du quartier européen de Bruxelles

Un bâtiment moderne du quartier européen

Ce quartier moderne se trouve à l’Est du centre-ville, près de la gare de Bruxelles-Luxembourg. Il abrite la plupart des instituions européennes, et notamment le Parlement Européen avec ses bureaux et son hémicycle.

Rien d’exceptionnel, mais ce quartier est essentiellement piéton. Il est donc possible de s’y promener et de découvrir ces bâtiments symboles de l’Europe. Compte-tenu de son éloignement avec l’hyper-centre, je conseille de s’y rendre en métro pour s’en rapprocher. Pour cela :

  • soit on emprunte la ligne 2 ou 6 jusqu’à l’arrêt Trone, et on remonte la rue du Luxembourg.
  • soit on emprunte la ligne 1 ou 5 jusqu’à l’arrêt Maelbeck, et on descend par la rue de Trèves.

Dans tous les cas, si vous êtes de passage dans ce quartier, ne ratez pas la fresque en noir et blanc dédiée à Tintin dans la gare du Luxembourg située juste à côté.

Une visite guidée du centre-ville de Bruxelles ?

Détails d'une façade de la Grand Place de Bruxelles

Détails d’une façade de la Grand Place

Il est possible de découvrir le centre-ville de Bruxelles dans un contexte de visite guidée à pieds, avec un guide francophone. Parcourir Bruxelles de cette manière est l’occasion d’apprendre des choses sur Bruxelles, dans un contexte interactif.

Parmi les visites guidées dans Bruxelles, on peut noter celle-ci, qui dure 2h30. Son principe est de payer le guide sous forme de pourboire à la fin (pas de frais de réservation donc).

J’ai déjà testé ce type de visite dans une autre ville (à Madrid en l’occurrence), et clairement je recommande. C’est un bon moyen de découvrir la ville, au début de son séjour par exemple, afin de s’imprégner des lieux et de son histoire.

Cette visite de Bruxelles passe notamment par la Grand Place, les halles Saint-Géry, le Manneken Pis, la cathédrale, la Place Royale, le Palais Royal, ou encore le quartier des Sablons.

Visiter Bruxelles via le thème de la Bande Dessinée

Une façade du parcours BD de Bruxelles

Une façade du parcours BD dans les rues de Bruxelles

La Belgique est particulièrement riche en auteurs de Bande Dessinée. Et au-delà du musée qui lui est consacré (j’en parle un peu plus bas), il est possible de réaliser une visite de Bruxelles, à pieds dans ses rues, en ayant à l’esprit cette thématique de la BD. On parle de « Parcours BD ».

Depuis le début des années 1990, la ville de Bruxelles a en effet commencé à inciter la peinture de fresques sur de grands murs (ou façades) dans ses rues. Ceci pour contrer notamment les grandes affiches publicitaires qui y tenaient place. Et le thème de la BD s’est naturellement développé.

Aujourd’hui on compte une soixantaine de fresques de ce type dans la ville. Avec des peintures notamment de Tintin, Spirou, Lucky Luke, Gaston Lagaffe, Le Chat, Titeuf, et bien d’autres.

Vous pouvez trouver davantage d’informations, et les adresses exactes de chacune de ces fresques sur cette page.

Que faire et visiter à Bruxelles ?

Au-delà des points mentionnés plus haut, et qui se découvrent surtout dans un contexte de promenade ou de visite guidée, visiter Bruxelles passe également par certains monuments, musées, ou lieux emblématiques.

L’Atomium : le symbole moderne de Bruxelles

L'Atomium de Bruxelles

L’Atomium de Bruxelles sur le plateau de Heysel

Cet Atomium est l’un des symboles modernes de la ville de Bruxelles. Il s’agit en fait d’un bâtiment construit à l’occasion de l’exposition universelle de 1958.

Contrairement à son nom il ne représente pas un atome mais une cellule de cristal de fer. Il est composé de 9 grandes sphères reliées entre elles, chacune de ces sphères représentant un atome de fer.

Visiter Bruxelles passe forcément par la découverte de cet Atomium, que ce soit .

  • pour le visiter, en se rendant à l’intérieur. Cette visite permet de découvrir l’intérieur de quelques-unes de ces sphères (dans lesquelles on trouve des expositions). Mais également de se rendre dans la sphère au sommet, via un ascenseur, et bénéficier d’un panorama sur Bruxelles et ses alentours.
  • pour se rendre à ses pieds juste pour le contempler. Il est en effet possible de l’observer sous différents angles, ce monument se trouvant dans un espace avec beaucoup d’espaces piétons autour.
  • le voir de loin. On l’aperçoit notamment depuis la place Ploelaert, aux pieds du Palais de Justice de Bruxelles.
Visiter l'Atomium de Bruxelles : un incontournable de la capitale belge

Visiter l’Atomium de Bruxelles : un incontournable de la capitale belge

J’ai dédié un article complet à la visite de l’Atomium de Bruxelles. Je reviens sur mon expérience de visite, et y partage les éléments à connaître. A savoir notamment comment se procurer les billets et comment s’y rendre.

Mais en résumé, les principaux éléments à savoir sont :

  • le plus simple pour s’y rendre est d’emprunter la ligne 6 de métro, jusqu’à l’arrêt Heysel.
  • le billet d’entrée coûte une quinzaine d’euros (billets disponibles sur cette page pour accéder directement à la file d’attente de l’ascenseur).

Visiter les musées de Bruxelles

La ville de Bruxelles abrite de nombreux musées sur des thèmes variés. Et il est difficilement concevable de visiter Bruxelles sur plusieurs jours sans en inclure quelques-uns à son programme.

Dans le musée du Chocolat de Bruxelles

Dans le musée du Chocolat

Parmi ces musées, on peut noter celui :

  • des Beaux-Arts de Belgique (ou plutôt les Musées royaux des Beaux-Arts). Il s’agit en fait d’un ensemble de 4 musées d’art, dont un musée d’art moderne.
  • dédié à Magritte, le célèbre peintre surréaliste belge du XXème siècle. On peut y découvrir notamment sa célèbre séries de peintures de « l’Empire des Lumières ».
  • de la Bande Dessinée, dédié à cet univers. Cet art fait partie de la culture belge et ce musée permet de le découvrir.
  • de la ville de Bruxelles, situé dans la Maison du Roi, sur la Grand Place. Comme son nom l’indique il est dédié à l’histoire et au patrimoine de la ville de Bruxelles.
  • du Chocolat (dit  » Choco Story « ). Il permet de découvrir comment on fabrique le chocolat au travers de toutes les étapes, de la culture du cacao, en passant par la fabrication, et une dégustation  !
  • Instruments de musique, qui en abrite plus d’un millier.
  • des sciences naturelles, avec notamment ses grands squelettes de dinosaures.

Pour une liste plus exhaustive de ces musées à Bruxelles, vous pouvez consulter cette page de la « Bruxelles Card » où la plupart sont référencés. Cette carte de réduction, ou city-pass de Bruxelles, permet d’accéder à une quarantaine de musées de la ville. J’en reparle plus bas dans les aspects pratiques pour visiter Bruxelles.

Ne pas oublier de profiter des spécialités culinaires belges !

Dans une boutique de chocolats à Bruxelles

Dans une boutique de chocolats

La Belgique comporte un certain nombre de spécialités culinaires bien connues. Visiter Bruxelles passe ainsi naturellement par la découverte (ou la re-découverte 🙂 ) de celles-ci.

Ces spécialités culinaires belges sont multiples :

  • le chocolat. Au-delà du musée du chocolat que j’ai mentionné plus haut, on peut également tout simplement en acheter dans les nombreuses boutiques qui en vendent à Bruxelles. On peut ainsi citer la Galerie Royale, dans l’hyper-centre de Bruxelles, dans laquelle on trouve de bon magasins.
  • les gaufres (bruxelloises ou liégeoises). La gaufre de Bruxelles est celle que l’on connaît habituellement, de forme rectangulaire et légère. La gaufre liégeoise est quant à elle plus épaisse et de forme plus arrondie.
Les friteries en Belgique : un incontournable

Manger une frite à Bruxelles : un incontournable également !

Mais aussi des spécialités non sucrées comme :

  • les frites. Pour déguster de bonnes frites belges fraîches, on peut citer la friterie « Tabora » qui se trouve à proximité de la Grand Place. Mais au-delà des frites en elle-mêmes, on peut élargir également au plat des moules-frites. On en trouve notamment dans les restaurants de la rue des Bouchers.
  • la bière (inscrite au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO), que l’on retrouvera un peu partout dans les restaurants. Mais on peut aussi en acheter dans des boutiques spécialisées du centre-ville. Le choix est large, avec des goûts (blondes, brunes, ambrées, fruitées, …) et des degrés d’alcool différents. Pour information la bière la plus « représentative » de Bruxelles est la Duvel, car elle est brassée à quelques kilomètres seulement de la capitale.

Que faire dans les alentours de Bruxelles ?

Visiter Bruxelles peut représenter l’intégralité de son séjour en soit, mais l’on peut élargir également avec d’autres villes de Belgique. La Belgique n’est en effet pas très grande, et l’on peut ainsi découvrir d’autres villes caractéristiques à une heure de route de Bruxelles, ou moins.

Se rendre à Bruges, la ville aux célèbres canaux

Le "Bruges photo point"

Le célèbre « Bruges photo point » !

Cette ville est agréable à parcourir à découvrir par son charme ambiant. Je pense notamment à ses rues pavées, les façades de ses bâtiments de style flamand, mais aussi bien sûr ses canaux.

Les canaux sont presque la principale « attraction » de la ville de Bruges. Cette ville est d’ailleurs surnommée parfois « la Venise du Nord » !

Concrètement une visite de Bruges peut passer par :

  • la visite de son beffroi, sur la Grand Place de Bruges. Il est possible de monter au sommet pour découvrir les cloches qu’il abrite, et profiter de la vue sur les alentours.
  • une promenade en bateau sur les canaux. L’occasion de parcourir la ville différemment, et d’obtenir des informations de la part du guide.
  • la découverte d’autres particularités de la ville, comme son béguinage avec sa belle cour intérieure, ou encore ses musées (d’art notamment).

J’ai dédié un article complet sur le blog à la visite de Bruges. Vous y trouverez davantage de détails sur ce que l’on peut y faire et y voir, de photos, et de conseils sur comment organiser sa visite.

Se rendre à Gand

Un canal à Gand

Un canal à Gand

La ville de Gand se situe à mi-chemin environ entre Bruxelles et Bruges. Parmi les principales choses à découvrir à Gand, on peut citer :

  • le château des Comtes de Flandres.
  • la cathédrale Saint-Bavon.
  • son beffroi, dans lequel il est possible d’accéder pour profiter d’un panorama sur la ville.
  • une balade en bateau sur ses canaux.
  • mais aussi un béguinage, un musée d’art contemporain, etc…

La ville de Gand est agréable à parcourir à pieds, car son centre-ville n’est pas très grand. Je la trouve par ailleurs moins touristique que Bruges, ce qui permet d’en profiter plus facilement.

Tout comme Bruges, cette ville ravira les photographes amateurs, notamment du côté de l’hyper-centre avec le Château, et les différents ponts qui enjambent les canaux.

Visiter ces villes au départ de Bruxelles

Le beffroi de Bruges

Le beffroi de Bruges

En fonction de son organisation, ces visites extérieures à Bruxelles peuvent se faire avec sa propre voiture, une voiture de location, en s’y rendant en train, ou plus simple encore par le biais d’excursions à la journée.

Pour ces excursions, je conseille celles que je référence ci-dessous. Elles sont en effet bien notées, et elles sont réalisées avec un guide francophone :

  • celle-ci pour une journée à Bruges, au départ de Bruxelles, avec un guide exclusivement francophone. Elle coûte une petite quarantaine d’euros par personne, mais attention : elle ne se réalise pas tous les jours.
  • celle-ci pour une journée d’excursion au départ de Bruxelles, qui regroupe à la fois les villes de Bruges et de Gand. Cette fois le guide est francophone mais pas que : il peut y avoir d’autres nationalités. Elle coûte une cinquantaine d’euros par personne.

Visiter Bruxelles : en pratique

Dormir à Bruxelles

Une chambre de l'hôtel Atlas de Bruxelles

Crédit photo : Booking.com : une chambre de l’hôtel Atlas

Bien sûr, grande ville et capitale oblige, on trouve de nombreux hébergements dans Bruxelles. D’un point de vue prix on se situe en général plus ou moins autour de la centaine d’euros la nuit. Mais bien sûr ces prix varient en fonction de l’emplacement et du standing.

Les logements (hôtels ou appartements) que l’on trouve dans l’hyper-centre de Bruxelles, à savoir dans les alentours de la Grande Place, sont en principe plus chers car mieux situés.

Mais il faut y regarder de plus près néanmoins, car on peut trouver régulièrement de bonnes affaires pour des hôtels très corrects et bien notés sur les sites de réservation en ligne.

Parmi les hôtels dans le centre-ville de Bruxelles, on peut citer :

  • l’Atlas Hotel Brussels. Il est situé non loin de l’arrêt de métro Bourse (sur les lignes 3 et 4), et à 600 m à pieds environ de la Grand Place.
  • le Citadines Sainte Catherine Brussels Aparthotel, avec ses appartements aménagés. Il se situe dans le centre-ville également, près de l’arrêt de Métro Sainte-Catherine. J’y ai séjourné quelques nuits durant l’un de mes week-ends à Bruxelles, et le recommande au passage.

En s’éloignant un peu de l’hyper-centre on trouve des logements aussi dans la partie Sud-Est de la ville, vers le quartier Européen notamment. J’ai dormi une fois dans cette zone également. Du fait de la proximité du quartier européen, on y trouve des hôtels plutôt modernes.



Booking.com

Disposer d’un city-pass pour visiter Bruxelles

Brussels Card, le city-pass de Bruxelles

Brussels Card, le city-pass de Bruxelles

Comme pour la plupart des grandes villes, il existe un city-pass pour visiter Bruxelles. Il s’agit de la Bruxelles Card, et elle se décline en plusieurs options :

  • la déclinaison de base qui permet d’accéder à une quarantaine de musées, pendant une période choisie (en l’occurrence : 24h, 48h, ou 72h).
  • le city-pass qui inclue également l’accès aux transports en commun de Bruxelles pendant la période de validité du pass.
  • le city-pass qui inclue également l’accès au bus touristique en illimité.

J’ai dédié un article complet à ces différentes alternatives de city-pass à Bruxelles, en indiquant en quoi ils consistent et dans quels contextes ils sont avantageux.

En synthèse, voici leur principe et les liens pour se les procurer :

Nom et lien du PassAvantage
Bruxelles Card standardPermet d'accéder à une quarantaine de musées de Bruxelles, pendant 24h, 48h ou 72h. Le prix du pass dépend de la durée du couverture.
Bruxelles Card avec les transports en communInclut en plus l'accès en illimité aux transports en commun de la ville de Bruxelles pendant la durée de validité du city-pass.
Bruxelles Card avec le bus touristiqueInclut en plus l'accès au bus touristique (2 circuits) dans Bruxelles, en illimité pendant la durée de validité du city-pass.
Carillon du Mont des Arts à Bruxelles

Le carillon du Mont des Arts

Concrètement, ce que l’on peut en retenir, c’est que :

  • pour une visite de Bruxelles relativement courte, à savoir sur moins de 2 jours, il n’est pas forcément utile. Du moins, pas dans un contexte de première visite de Bruxelles où l’on s’oriente naturellement vers ses incontournables, pas forcément inclus dans ce city-pass.
  • au-delà de 2 jours, pour profiter des musées de Bruxelles, il est rapidement rentabilisé.

Dans tous les cas, quelque soit la durée, pour profiter au maximum des visites de musées dans Bruxelles, la Bruxelles Card est intéressante financièrement. Ne serait-ce que pour une partie de son séjour à Bruxelles.

Se déplacer dans Bruxelles

La ville de Bruxelles est doté d’un réseau de 4 lignes de métro et 2 lignes de tramway. Le réseau couvert est celui de la STIB (Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles).

Un ticket de métro à Bruxelles coûte environ 2 €. Il existe également des tickets « Jump » qui sont valables toute la journée, pour un prix d’environ 8 € (tarifs exacts disponibles sur cette page du site internet de la STIB).

Concrètement, la majeure partie des déplacements pour visiter Bruxelles peut se faire à pieds, sauf pour s’éloigner du centre-ville. C’est le cas notamment pour aller visiter l’Atomium, la basilique du Sacré-Cœur, ou encore se rendre du côté du quartier européen.

La Bruxelles Card que j’ai évoquée plus haut permet en option de profiter de manière illimitée des transports en commun dans Bruxelles. C’est-à-dire qu’en gros, elle comporte l’équivalent des tickets « Jump ».

Alternatives pour se rendre à Bruxelles

En voiture

Hôtel de ville de Bruxelles

Hôtel de ville de Bruxelles au petit matin

Habitant le nord de la France, Bruxelles se situe pour moi à 1h30 en voiture. C’est donc le moyen de transport que je privilégie pour m’y rendre, d’autant que les autoroutes belges sont gratuites.

Mais forcément en conséquence il faut chercher à se garer derrière. Voici quelques solutions pour se garer à Bruxelles :

  • profiter du parking de son hôtel (s’il propose des places des parkings), ou de son hébergement. C’est sûrement la solution la plus simple, mais elle engendre souvent des frais supplémentaires en fonction de l’hôtel.
  • se garer dans la rue. Il existe ainsi plusieurs types de zones, en fonction de la zone géographique. Les tarifs diffèrent en fonction de ces zones, et le mode de paiement reste l’horodateur : pas très pratique si on y passe plus d’une journée, mais présente l’avantage d’être gratuit le dimanche ! Vous pouvez trouver les informations nécessaires sur ce mode de stationnement sur ce site.
  • se garer dans la ville, dans des parkings privés, en général sous-terrain. Pas d’horodateur ici donc, on paye en fonction du temps où l’on est resté garé. Compter une quinzaine d’euros la journée de stationnement.
  • se garer à l’extérieur de Bruxelles, et rejoindre le centre en transport en commun. On peut noter par exemple le grand parking du plateau du Heysel (là où se situe l’Atomium). Il est facile d’accès depuis les grands axes autoroutiers, et notamment depuis le Ring (périphérique) de Bruxelles (sortie 7A). Compter moins de 10 € la journée.

En train

Une fresque sur Tintin à l'intérieur de la gare du Luxembourg de Bruxelles

Une fresque sur Tintin à l’intérieur de la gare du Luxembourg

Capitale belge et européenne oblige, Bruxelles est particulièrement bien desservie en train. Outre le réseau standard de la SNCB (Société Nationale des Chemins de fer Belge), on peut se rendre à Bruxelles via le Thalys. Notamment au départ des villes de Lille et Paris.

Via le Thalys vous arriverez à la gare de « Bruxelles Midi », située à environ 2 km de marche de la Grand Place. Depuis Lille, la gare de départ est Lille-Europe, et depuis Paris c’est la Gare du Nord.

A titre d’information, depuis Lille le trajet dure une demie-heure, et depuis Paris environ 1h30. Pour les prix cela dépend du jour et des conditions tarifaires. Vous pouvez réserver sur le site internet de Thalys.

En avion

Réservation d'un chauffeur pour l'aéroport de Bruxelles

Réservation d’un chauffeur pour l’aéroport de Bruxelles

Le principal aéroport qui dessert la ville de Bruxelles est le Brussels Airport, encore appelé aéroport de Zaventem du fait de son emplacement. Il est situé à une quinzaine de kilomètres du centre-ville.

Mais on peut également prendre l’avion jusqu’à l’aéroport de Charleroi, situé à une heure au sud de la ville. Cet aéroport est surtout dédié aux vols low-cost. Dans tous les cas il existe un système de navettes permettant de rejoindre le centre-ville de Bruxelles, pour quelques euros.

Une autre alternative pour rejoindre son hébergement dans Bruxelles depuis l’aéroport (quel qu’il soit) est de prendre le taxi. Ou plus simple encore, de réserver un chauffeur privé. Je ne l’ai pas pratiqué à Bruxelles, mais je le fais de plus en plus lorsque je visite une grand ville comme Bruxelles, car :

  • ce système est pratique : un chauffeur vous attend à l’aéroport. Pas de taxi à attendre donc. Lors de la réservation on indique le numéro du vol, et en cas de retard il est au courant automatiquement. Pas de stress à ce niveau-là donc.
  • on connaît le prix en avance, et c’est payé en avance. Pas de surprise sur place, ou de différence entre des tarifs de jour ou de nuit.
  • on est déposé devant son logement directement. Pratique quand on est chargé, que l’on a des enfants, qu’il est tard, ou tout simplement que l’on n’a pas envie de se compliquer le trajet avec des transports en commun.

Mon programme pour visiter Bruxelles en 3 jours

J’ai décrit plus haut des points d’intérêt principaux pour visiter Bruxelles en 3 jours, ou plus d’ailleurs. Mais voici concrètement comment je me suis organisé histoire de donner un aperçu au global.

Je précise que je partage en fin d’article une carte de Bruxelles avec tous ces points.

Jour 1 : visite du centre-ville de Bruxelles

Galerie Royale de Bruxelles

Dans la galerie Royale

Afin d’en découvrir les principaux atouts et s’imprégner de la ville, un séjour à Bruxelles peut commencer par une promenade dans son centre-ville. Par soi-même en flânant, ou en visite guidée (comme celle-ci que j’ai mentionnée plus haut).

Pour ma part, cette visite du centre-ville de Bruxelles est passée dans l’ordre par :

  • une promenade dans le quartier européen, vers l’Est de la ville.
  • la découverte de la façade du Palais Royal (l’accès à l’intérieur était fermé lors de ma visite de Bruxelles).
  • puis « descente » vers le sud en direction de l’église Notre-Dame du Sablon, en passant par la Place Royale. Avant de continuer vers le Palais de Justice (que l’on peut difficilement rater dans l’alignement de la route…). Le grand espace devant le Palais de Justice permet de disposer d’un panorama sur la ville de Bruxelles et ses alentours.
  • le Mont des Arts, en reprenant la direction vers le nord. L’occasion à nouveau de profiter d’une belle vue sur Bruxelles, et de le « descendre » afin de se rapprocher de l’hyper-centre.
Petite place dans Bruxelles

Petite place dans le centre-ville

Nous avons ensuite consacré l’après-midi à :

  • sa Grand-Place, symbole de Bruxelles. Mais aussi dans ses proches alentours avec le fameux Manneken-Pis, légèrement au sud, et la statue de la Jeanneke-Pis globalement à l’opposé.
  • la Galerie Royale, une rue piétonne bordée de boutiques de luxe. Mais aussi de magasins de vente de chocolats, l’occasion de faire quelques achats pour en rapporter une boîte d’échantillons !
  • une promenade vers le nord, nous menant notamment du côté de la place Sainte-Catherine, bordée de beaux bâtiments, d’une grande église, et comportant quelques fontaines.

Pour info nous avons parcouru Bruxelles de cette manière, d’Est en Ouest, car pour cette visite de Bruxelles en 3 jours, nous logions du côté du quartier européen.

Jour 2 : Atomium et Bande-dessinée

Spirou dans le musée de la BD de Bruxelles

Spirou dans le musée de la BD

Direction l’Atomium de Bruxelles en cette deuxième journée, en empruntant le métro.

Cette matinée a été consacrée à cette visite. Celle-ci prend du temps mine de rien : entre l’aller-retour en métro, la découverte du site de l’extérieur, l’attente pour l’ascenseur, et la visite de l’Atomium en elle-même, on y a vite passé sa matinée.

Nous avons consacré l’après-midi au thème de la Bande Dessinée, avec :

  • la visite du musée de la bande dessinée.
  • une partie du « Parcours BD » (promenade dans Bruxelles permettant de découvrir des façades sur le thème de la bande-dessinée).

Jour 3 : Musées et promenade en ville

Squelette de dinosaure dans le museum de sciences naturelles de Bruxelles

Squelette de dinosaure dans le museum de sciences naturelles

Nous avons consacré cette dernière journée à la visite de musées :

  • celui des sciences naturelles situé non loin du quartier européen (et de notre hébergement de ce fait).
  • le Musée du Chocolat (dit « Choco Story »), situé non loin de la Grand-Place (rue de l’Etuve).
  • le Musée de la ville de Bruxelles, situé sur la Grand Place dans l’ancienne « Maison du Roi ».

Avec le recul je considère que nous aurions dû nous orienter sur un autre musée que celui des sciences naturelles. Comme par exemple celui consacré au peintre Magritte, ou celui de la bière, plus représentatifs de la ville.

Une dernière journée agrémentée également par une dernière promenade en ville, en passant voir notamment la cathédrale.

Et avec plus de temps pour visiter Bruxelles ?

Il ne faut pas croire que visiter Bruxelles en 3 jours est suffisant pour bien découvrir la ville. Même si c’est la durée que j’y ai consacré, et qu’elle permet déjà de s’imprégner de la ville, y passer davantage de temps permet d’élargir son séjour.

Concrètement on peut envisager de le faire de cette manière :

Profiter davantage des musées

Musée de la BD à Bruxelles

Dans le musée de la Bande Dessinée

Pour les amateurs de musées, on peut bien sûr profiter davantage des musées à visiter à Bruxelles. Et d’autant plus pour un séjour à Bruxelles de 4 jours ou plus.

Comme indiqué dans l’article, il y en a plusieurs dizaines sur des thèmes différents ! Si vous vous orientez sur un programme de ce type, tournez-vous alors vers la Bruxelles Card. Dans ce contexte, elle sera très vite rentabilisée.

Visiter les alentours de Bruxelles

Pour ceux qui aiment visiter quelques musées, mais pas trop, n’hésitez pas à vous rendre à Bruges ou Gand !

Habitant le nord de la France, je n’ai pas attendu de me rendre à Bruxelles pour visiter ces deux autres villes flamandes. Mais si vous visitez Bruxelles en venant « de loin », et d’autant plus si la durée de votre séjour le permet,  je conseille d’aller les découvrir. Que ce soit par ses propres moyens, ou par le biais d’excursions avec un guide francophone comme je les ai mentionnées dans l’article.

Avis et conseils pour visiter Bruxelles

Mon ressenti sur la visite de Bruxelles

Street art dans Bruxelles

Street art dans une rue de Bruxelles

Par sa proximité avec le nord de la France, je me suis déjà rendu plusieurs fois à Bruxelles pour la visiter. C’est une ville que j’apprécie pour plusieurs aspects :

  • son centre-ville est joli, et il est agréable de s’y promener. Je pense à la Grand-Place bien sûr, mais également ses rues, ruelles, et places alentours.
  • elle comporte de nombreux musées, sur des thèmes variés (musées d’art, science, gastronomie, etc…). Je ne les ai pas tous visité, mais eu l’occasion d’en visiter plusieurs durant mes séjours à Bruxelles, et les ai apprécié.
  • au-delà des musées, elle permet de varier son programme. Que ce soit le parcours des façades bande-dessinée, l’Atomium, ses églises, différents quartiers, ou encore les découvertes gastronomiques, visiter Bruxelles passe par ces diversités.

Combien de jours pour visiter Bruxelles ?

Rue dans le centre-ville de Bruxelles

Rue dans le centre-ville

Cette ville de Bruxelles se prête bien pour être découverte dans un contexte de week-end prolongé. Si vous vous posez la question du nombre de jours qu’il faut pour visiter Bruxelles, ce que je peux dire c’est que :

  • une journée est bien trop courte. Elle ne permettrait que de faire une bonne promenade en ville, en découvrant les points principaux. Et en y incluant éventuellement la visite d’un musée qui vous intéresse.
  • deux journées de visite permettent de se rendre à l’Atomium, particulièrement impressionnant à voir de près. Et d’inclure pourquoi pas un ou deux musées complémentaires.
  • pour profiter plus pleinement de Bruxelles, 3 jours ou plus sont nécessaires. Au-delà de 4 jours je recommande en revanche d’inclure une visite de Bruges ou de Gand (ou des deux). D’une part pour varier son programme, mais aussi pour découvrir ces villes flamandes qui valent le détour.

Quelques conseils pour visiter Bruxelles

Dans une boutique de chocolats à Bruxelles

La Bande Dessinée et le Chocolat : deux symboles de la Belgique !

Si vous hésitez entre Bruges et Gand pour élargir votre visite de Bruxelles et ses alentours, je conseille davantage Bruges. Certes elle est plus touristique, mais je la trouve plus belle également. Et d’autant plus au petit matin ou au soir quand elle est au calme : c’est un vrai paradis pour les photographes amateurs 🙂 .

Visiter Bruxelles peut se faire essentiellement à pieds. Seuls la zone de l’Atomium, la basilique du Sacré-Cœur, et éventuellement le quartier européen un peu à l’écart nécessitent réellement d’emprunter le métro.

Pour le reste, on peut le faire en marchant, l’occasion de parcourir la ville à son rythme et en profiter pleinement.

Au-delà des visites et des promenades en elles-mêmes, ne faites pas l’impasse sur les spécialités culinaires belges. Ce n’est certes pas de la haute gastronomie mais une visite de Bruxelles sans avoir goûté à des frites belges, une bière belge, une gaufre ou encore de bons chocolats d’un chocolatier ne serait pas complète 😉 .

J’espère avoir pu vous éclairer si vous êtes dans l’objectif de visiter Bruxelles, et pourquoi pas ses alentours. Dans tous les cas, si vous comptez vous y rendre, je vous souhaite un bon séjour dans cette capitale belge !

Carte de points d'intérêt de Bruxelles

Carte de points d’intérêt de Bruxelles évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *