Visiter Grenade en 2 jours : mon retour d’expérience

Vue sur Grenade depuis l'Alhambra

Vue sur Grenade depuis l’Alhambra

La ville de Grenade est incontournable en Andalousie car c’est à Grenade que se trouve la célèbre Alhambra. Lors d’un séjour en Andalousie, comme un road trip par exemple, visiter Grenade s’impose donc naturellement au programme.

J’avais fait le choix de passer 2 jours à Grenade afin de visiter l’Alhambra et son centre-ville historique. Je reviens dans cet article sur ce que l’on peut faire à Grenade, avec l’Alhambra bien sûr, mais aussi les autres lieux et monuments historiques. Je partage également des conseils pratiques pour organiser sa visite.

Visiter Grenade en 2 jours : mon programme

L’Alhambra et Generalife : incontournables

La visite

La vue sur l'Alhambra depuis le Mirador de San Nicolás , dans Grenade

La vue sur l’Alhambra depuis le Mirador de San Nicolás , dans Grenade

L’Alhambra est un ensemble de palais et de forteresses construits du VIIIème au XVème siècle. C’est-à-dire à l’époque où l’Andalousie était occupée par les populations musulmanes. Ces bâtiments et jardins sont particulièrement bien préservés, et bien sûr ils se visitent. Nous y avons consacré une après-midi complète.

La visite de l’Alhambra est en général couplée à celle du Palais de Generalife. Le mot « Generalife » vient de l’arabre « Jennat al Arif » signifiant « Jardin de l’architecte ». Il s’agit d’une villa datant du début du XIVème siècle et qui fut restaurée plusieurs fois.

Visiter l’Alhambra consiste ainsi à visiter :

  • le site de l’Alhambra avec ses nombreux palais et jardins, et son alcazaba.
  • les palais Nasrides, les plus beaux palais de l’Alhambra. Le nombre de visiteurs qui y accèdent étant limité, il faut impérativement réserver un horaire de passage pour entrer à l’intérieur et faire la visite.
  • le palais de Generalife et ses jardins.

Réserver ses billets : obligatoire

Dans les palais Nasrides, dans l'Alhambra à Grenade

Dans les palais Nasrides, dans l’Alhambra

Un point important à connaître : compte-tenu de l’affluence et depuis 2018, la visite de l’Alhambra se fait impérativement via l’achat de billets à l’avance. Les guichets sur place permettent juste de retirer ses places, mais on ne peut plus les acheter là-bas. Pour cela, plusieurs alternatives :

  • acheter ses billets sur le site officiel de l’Alhambra (site en anglais).
  • faire la visite guidée de l’Alhambra, accompagné d’un guide francophone. Les billets sont donc inclus à la prestation, mais les places partent vite en général. Je vous partage le lien des visites guidées en français sur le site de réservation de GetYourGuide. Ces visites guidées durent en général 3 heures.
  • disposer de la Granada Card, le city-pass de Grenade proposé par Ticketbar. La visite de l’Alhambra et des palais de Generalife et Nasrides sont inclus dans ce pass touristique.

Point de vue sur l’Alhambra

Au-delà de la visite de l’Alhambra en elle-même, une autre particularité de ce site est sa beauté architecturale vue du loin. Du fait de sa situation en altitude on la repère assez facilement, quelque soit l’endroit où l’on se trouve à Grenade.

Le plus bel endroit pour la contempler est de loin la place du Mirador de San Nicolás. Elle offre un magnifique point de vue sur l’Alhambra avec la chaîne de montagne de la Sierra Nevada derrière : à ne pas rater lors de votre visite de Grenade !

Le quartier de l’Albaicin

Dans le quartier de l'Albaicin à Grenade

Dans le quartier de l’Albaicin

Lors d’une visite de la vieille-ville de Grenade, ce quartier est un incontournable. Il est construit sur l’une des collines de Grenade, et est ainsi constitué de petites rues étroites et sinueuses. Les maisons de couleur blanche y sont très présentes.

Ces ruelles datent en partie du passé médiéval de Grenade, du temps de l’occupation musulmane.

Nous avons déambulé quelques heures dans les rues de l’Albaicin, avec au détour de la promenade :

  • des églises (San Pedro et San Pablo, San Juan de los Reyes).
  • le palais de Los Cordova, racheté par la ville de Grenade pour y stocker ses archives municipales.
  • et toujours de belles vues sur l’Alhambra. Le point de vue de la place du Mirador de San Nicolás que j’ai mentionné plus haut en fait d’ailleurs parti.

Le quartier du Sacromonte

Dans le quartier du Sacromonte à Grenade

Dans le quartier du Sacromonte

Le Sacromonte est un autre quartier caractéristique de Grenade. Il se trouve à côté de l’Albaicin, et l’on y accède à pieds ou en bus. Nous l’avons visité durant la matinée de notre seconde journée à Grenade.

A pieds, l’idéal est de partir de la Plaza Nueva en suivant la rivière Darro. Longer cette route permet de disposer d’ailleurs toujours de points de vue sur l’Alhambra qui fait face à cette colline. Au détour de la balade on découvre une particularité de ce quartier : les maisons troglodytes, autrefois habitées.

Certaines de ces maisons sont toujours habitées, mais d’autres ont été transformées en restaurant, musée, ou salle de flamenco (j’en reparle plus bas).

Le musée, intitulé Museo-cuevas del Sacromonte (ou « musée-grottes »), se trouve en haut de ce quartier. Il est constitué de jardins et d’un ensemble de grottes dans lesquelles sont réaménagés les habitats des gitans qui y vivaient autrefois. Le ticket d’entrée coûte 5 €, et il est ouvert du mardi au dimanche :

  • de 10h à 20h du 15 mars au 14 octobre
  • de 10h à 18h du 15 octobre au 14 mars

Le Sacromonte abrite également une abbaye datant du XVIIème siècle, et elle se visite. Celle-ci se trouve vers l’extrémité Est du quartier, mais n’avons été jusque là.

La cathédrale de Grenade

La cathédrale de Grenade

La cathédrale de Grenade

Le début de sa construction date du XVIème siècle et elle a duré en tout environ 200 ans. La cathédrale de Grenade est également appelée communément la « cathédrale de l’incarnation ».

Sa visite coûte 5 € par adulte. Elle est ouverte du lundi au samedi de 10h à 18h30, et les dimanches et jours fériés de 15h à 17h45.

Vous pouvez consulter cette page de son site internet pour plus d’informations.

Le spectacle de flamenco

Spectacle de flamenco à Grenade

Assister à un spectacle de flamenco : un incontournable lors d’un séjour en Andalousie

Mon expérience à Grenade

A Grenade ou ailleurs en Andalousie, assister à un spectacle de flamenco fait parti des incontournables d’un séjour dans cette région de l’Espagne. Dans notre cas, nous avons profité de la visite de Grenade pour voir un spectacle de flamenco.

En quelques mots, ce spectacle est constitué de guitare, de danse et de chant. Ce fut un très bon moment de découverte pour nous, que ce soit dans l’interprétation des danseurs et du guitariste, que dans la mise en scène.

Nous avions avisé directement sur place, en réservant nos places pour le soir-même. Nous avons ainsi assisté à un spectacle dans une petite salle de de la « Casa del arte Flamenco ».

Les alternatives à Grenade

La ville de Grenade comporte d’autres salles où l’on peut réserver ses places à l’avance, ceci afin d’être sûr d’avoir des places. Ces spectacles sont en effet très prisés, car ils sont intimistes en général. Ils ont lieu en effet dans de petites salles de quelques dizaines de places par représentation.

Spectacle de flamenco à Grenade

Crédit photo : GetYourGuide.fr : un spectacle de flamenco à Grenade

C’est ce que j’aurais dû faire d’ailleurs avec le recul, afin de coupler les aspects spectacle et ambiance. La salle dans laquelle nous étions était très sobre comparé aux autres possibilités que je mentionne ici, et qui sortent du lot :

Pour davantage de détails sur les spectacles de flamenco en Andalousie, vous pouvez consulter l’article du blog que je leur ai consacré.

Grenade en pratique

Dormir à Grenade

L'hôtel Barcelo Carmen à Grenade

L’hôtel Barcelo Carmen à Grenade (crédit photo : Booking.com)

Dans le cadre d’une visite de Grenade, on se déplace essentiellement à pieds. Pour le logement, deux alternatives donc :

  • dormir dans le centre-ville, afin de tout faire à pieds, ou presque. J’ai logé pour ma part dans l’hôtel Barceló Carmen Granada, et le recommande au passage. Un bon rapport qualité / prix, emplacement, petit-déjeuner, et avec un rooftop sur lequel on peut se baigner dans la piscine !
  • s’éloigner un peu du centre-ville et trouver des logements un peu moins cher. Un hôtel ou appartement à proximité de la ligne 1 du métro / tramway permet alors de se rapprocher un peu du centre-ville, même s’il n’est pas directement desservi (à 1 km environ). Un hôtel comme le Abades Nevada Palace fait alors parfaitement l’affaire : bien noté et à proximité de l’arrêt de tramway Palacio Deportes.
Booking.com

Se déplacer dans Grenade

Carte avec le plan du métro-tramway de Grenade

Plan du métro-tramway de Grenade

En métro

Lorsque j’ai visité Grenade, la ville n’était pas pourvue de métro, et seuls les bus étaient un moyen de transport en commun. Mais depuis fin 2017, une ligne de métro est ouverte, ou plutôt une ligne de tramway et métro car la plupart des arrêts sont en surface.

Cette ligne traverse globalement Grenade du nord au sud. Malgré quelques arrêts dans le centre-ville de Grenade, elle permet surtout de rejoindre des villes extérieures.

Elle dessert ainsi surtout l’ouest de Grenade, et passe notamment par la gare.

La plaza Nueva à Grenade

La plaza Nueva

Vous trouverez la carte, les arrêts, et toutes les informations nécessaires sur le site internet officiel de cette ligne de métro de Grenade (en espagnol). Un ticket de métro coûte 1,50 €.

En bus

Les déplacements dans Grenade se font donc surtout à pieds et en bus. Pour le bus, vous trouverez les informations (itinéraires, horaires, etc…) sur ce site (en espagnol). Le réseau de bus à Grenade est composé de 28 lignes. Un ticket de bus coûte 1,40 €.

Bref, compte-tenu de la superficie de Grenade, et si vous logez dans le centre-ville, on se déplace surtout à pieds. Le bus sert éventuellement pour se rendre à l’Alhambra (pour éviter de « grimper » car les rues y menant sont en pente), et pour rejoindre son logement si celui-ci est excentré.

La Granada Card : le city-pass de Grenade

La Carte Granada : le city-pass de Grenade

La Carte Granada : le city-pass de Grenade

Il existe un city-pass à Grenade : la Granada Card. Mon programme sur 2 jours ne m’a pas orienté sur ce pass touristique car il est intéressant si l’on compte visiter davantage de musées et lieux qu’il contient, à savoir :

  • l’Alhambra bien sûr
  • la Cathédrale
  • la Chapelle Royale
  • le musée et parc des sciences
  • la chartreuse
  • le centre culturel Caja Granada
  • le monastère de Saint-Jérôme
  • 5 tickets pour emprunter le bus dans Grenade (y compris les navettes menant à l’Alhambra).

J’ai dédié un article complet à ce city-pass de Grenade, en indiquant en quoi il consiste et ce qu’il contient. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage d’informations à son sujet. Mais en synthèse il vaut le coup lorsque :

  • son séjour à Grenade dure au moins 2 jours et que l’on souhaite découvrir les lieux emblématiques de Grenade. La visite de Grenade de 2 jours sera chargée si l’on souhaite rentabiliser ce pass, et il est davantage utile pour une visite sur 3 jours ou plus.
  • les tickets pour l’Alhambra sur le site internet de l’Alhambra ne sont plus disponibles aux dates souhaitées. La Granada Card est alors une option pour accéder à des places supplémentaires à ces dates.

Mon avis sur la visite de Grenade

Eglise Saint Nicolas de Grenade

Grenade et ses belles places et églises

Je n’envisageais pas un séjour en Andalousie sans la visite de l’Alhambra. Et maintenant que je l’ai visité, je peux dire que ce site vaut clairement le détour.

Quand on le voit et qu’on le visite, on comprend pourquoi ce site touristique est le plus visité d’Espagne. Il est à la fois magnifique et très bien conservé !

Mais on pourrait envisager ne visiter que l’Alhambra et ne passer qu’une journée (bien remplie) à Grenade. Avec le recul, et compte-tenu du programme de mon road trip d’une semaine en Andalousie, je pense d’ailleurs que c’est ce que j’aurais du faire.

Quartier du Sacromonte à Grenade

Quartier du Sacromonte à Grenade

J’ai aimé visiter Grenade, déambuler dans ses ruelles, découvrir ses églises, mais je retiens surtout :

  • l’Alhambra et le palais et jardins de Generalife
  • le magnifique point de vue de la plaza Mirador de San Nicolás
  • avoir déambulé dans les quartiers de l’Albaicin et Sacromonte

Une journée bien remplie peut permettre d’inclure ses points, y compris un spectacle de flamenco en soirée. Bref, visiter Grenade en 2 jours est bien si vous aimez découvrir une ville tranquillement. A savoir en entrant dans des églises, monastères, ou des musées encore.

Il est même d’ailleurs envisageable de passer 3 jours ou plus à Grenade si vous souhaitez réaliser les visites des principaux musées et monuments de la ville.

J’espère avoir pu vous éclairer si vous êtes dans vos préparatifs de voyage en Andalousie, et en particulier ici à Grenade.

Carte de points d'intérêt à Grenade

Carte de points d’intérêt à Grenade mentionnés dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire