Visiter Venise en 2 jours : guide pratique & retour d’expérience

Pont du Rialto de Venise

Pont du Rialto

Visiter Venise est général considéré comme un incontournable lors d’un voyage en Italie. En effet, que ce soit dans le cadre d’un séjour exclusivement dédié à Venise, un road trip en Italie, ou une combinaison de visites de plusieurs villes italiennes, Venise est à incontestablement une ville à découvrir.

C’est dans ce contexte que j’ai visité Venise pendant 2 jours. Deux journées complètes passées à la fin d’un voyage en Italie, après quelques jours en Toscane. Je reviens ainsi dans cet article sur mes 2 jours de visite de Venise, en partageant ce que j’ai fait, pas fait, et ce que j’en ai pensé. Je partage également quelques éléments concrets pour préparer son séjour à Venise.

Que faire et voir à Venise en 2 jours ?

La place Saint-Marc

La vue sur la place Saint-Marc de Venise, depuis le palais des doges

La vue sur la place Saint-Marc de Venise, depuis le palais des doges

Je parle de cette place Saint-Marc en premier car elle est un symbole (si ce n’est LE symbole) de Venise. Une visite de Venise passe forcément par cette grande place, bordée de magnifiques bâtiments.

Les bâtiments les plus emblématiques de cette place Saint-Marc sont :

  • la basilique Saint-Marc. Pour info, entrer dans cette basilique est gratuit, mais accéder à son étage payant (compter 5 €). L’avantage d’accéder à l’étage est de disposer d’une superbe vue sur la place Saint-Marc : je conseille de le faire.
  • le campanile, tour de près de 100 mètres de hauteur. Sa fonction principale est d’être le clocher de la basilique voisine. Si vous vous êtes déjà rendu en Toscane, vous avez probablement déjà visité le campanile de Florence, et plus connu encore, celui de Pise : la célèbre « tour de Pise ».
  • le bâtiment du musée Correr, principal musée de Venise.
  • la bibliothèque Marciana.
  • le musée archéologique national.
  • le palais des Doges, encore nommé « palais Ducal ».

Au-delà des bâtiments, la place Saint-Marc est réputée également pour ses quelques cafés. Le plus connu étant le « Caffè Florian », le plus ancien café en activité en Italie et même au monde (il date de 1720 !). Ce café symbolise le luxe, et l’ordre de grandeur du prix d’un espresso est de 10 €…

Le palais des Doges

Cour intérieure du palais des Doges à Venise

Cour intérieure du palais des Doges

Un peu d’histoire

Ce palais des Doges, encore appelé « Palais Ducale », est un superbe palais construit dans un style gothique. Il était la résidence des doges, le doge étant le chef de l’ancienne République de Venise. Ce palais a été fondé au XIVème siècle, et a évolué au fil des siècles.

Ainsi, ce palais des Doges comportait notamment :

  • les appartements des doges.
  • une prison avec des cellules de détention. Parmi les prisonniers célèbres qui y ont séjourné, on peut citer Casanova, l’aventurier italien du XVIIIème siècle, connu également pour ses talents de séducteur…
  • un pont reliant le palais aux « nouvelles prisons », connu sous le nom de « pont des soupirs ». Ce nom faisait référence aux soupirs des prisonniers qui le traversaient pour rejoindre leur cellule, une fois leur sentence connue. Il a la particularité d’être un pont couvert que l’on voit parfaitement depuis le Pont de la Paille (Ponte della Paglia).

La visite du palais des Doges

Pont des soupirs à Venise

Le pont des soupirs, dans le palais des Doge

Plusieurs possibilités pour visiter ce palais des Doges :

  • en visite libre via le billet permettant d’y accéder, ainsi qu’à 3 autres musées de la place Saint-Marc : le musée Correr, la bibliothèque Marciana, et le musée archéologique. Le billet permet d’accéder à l’ensemble, et ne permet pas de visiter indépendamment l’un ou l’autre de ces musées. Il coûte 28 €, et il est fortement recommandé d’acheter ses billets en avance (possible sur cette page).
  • en visite guidée « classique », avec un guide francophone, à travers le palais et les prisons. Vous pouvez la réserver sur cette page pour le palais des Doges (dure 1 heure). Et sur celle-ci pour le Palais des Doges couplé à la basilique ainsi qu’à une visite guidée dans Venise (dure 4 heures).
  • soit en visite guidée (en français également) via la découverte des « itinéraires secrets ». A la recherche d’authenticité, c’est cette visite que j’ai réalisée, et je la recommande. Elle dure environ 1h30 et permet notamment de passer par les prisons. Mais aussi de découvrir la cellule du célèbre Casanova (qui s’est évadé de la prison en 1756 !), la salle des Trois Chefs, la salle du Conseil des Dix, le grenier, etc… Le tout en empruntant des passages étroits avec des escaliers. Durant cette visite, les photos sont interdites.

Le campanile Saint-Marc

Campanile de la place Saint-Marc à Venise

Campanile de la place Saint-Marc à Venise

Ce campanile est donc le clocher de la basilique Saint-Marc voisine, et il est l’un des symboles de Venise. Ceci est lié à sa situation, sur le côté de la place Saint-Marc. Mais également au fait qu’il est bien visible depuis la lagune :

  • de par sa hauteur d’une part (près de 50 mètres de haut)
  • mais aussi avec sa couleur rougeâtre caractéristique, liée à sa construction en briques.

Le campanile de Venise a la particularité de s’être totalement écroulé sur lui-même en 1902. Il fut reconstruit à l’identique, et inauguré en 1912, soit 1000 ans après la fondation de l’édifice original !

Visiter Venise inclut donc forcément un passage par ce campanile, que ce soit pour le contempler, que pour monter à son sommet. Cet accès au sommet se fait via un ascenseur, et permet une fois en haut de profiter de belles vues sur Venise.

Vue depuis le sommet du campanile de Venise

Vue depuis le sommet du campanile de Venise

Il faut savoir que la visite du campanile n’est incluse dans aucun city-pass de Venise, et elle ne fait pas partie non plus du combiné incluant les musées de la place Saint-Marc (dont j’ai parlé plus haut). Il faut donc se procurer son billet, soit sur place, soit en avance (sur cette page).

Ce billet coûte 17 €, et je conseille de l’acheter en ligne avant afin d’éviter la file d’attente. Celle-ci est souvent  importante, lié au fait que le nombre de personnes qui peut monter dans l’ascenseur est limité.

Les églises

Visite de l'intérieur d'une église à Venise

Visite de l’intérieur d’une église

On trouve de nombreuses églises dans Venise, et celles-ci, de manière générale, peuvent se visiter.

La plupart de ces églises du centre de Venise font partie d’un réseau dit des « églises du chœur ». En revanche, dans la plupart des cas, l’entrée dans celles-ci est payante (de l’ordre de 3 à 5 € par église, et par personne).

Une visite de Venise ne se résume pas à ses églises, d’autant plus pour une visite de Venise en 2 jours. Donc en voici une sélection :

  • celle de Santa Maria dei Miracoli
  • celle de Santa Maria Gloriosa dei Frari
  • ou encore celle de Santa Maria Formosa
Le Venezia Unica City-pass, le city-pass de Venise officiel

Le Venezia Unica City-pass, city-pass officiel de Venise

Il existe plusieurs solutions pour visiter les principales églises de Venise sans faire exploser son budget :

  • disposer du Venezia Unica City-Pass : il permet d’accéder à 16 églises du Chœur. Pour les amateurs de visites d’église donc 🙂 .
  • disposer du San Marco City Pass (une déclinaison du pass précédent, moins complet, et donc moins cher). Il permet d’accéder à 3 églises du Chœur.
  • disposer du Chorus Pass. Il permet d’accéder au 16 églises du Chœur, et uniquement cela.

La balade en gondole

Sous le pont du Rialto, en gondole à Venise

Sous le pont du Rialto, en gondole

Faire une balade en gondole à Venise peut être vu comme une activité touristique. Mais en fait cela ne se résume pas qu’à cela, puisque cela permet d’emprunter de petits canaux et de découvrir Venise sous un autre angle. Le tout beaucoup plus au calme que dans les ruelles souvent bondées.

J’ai dédié un article sur le blog aux balades en gondole en Venise. J’y partage les différentes alternatives (avec les prix), comment réserver, et les principaux points de départ. Ainsi que mon retour d’expérience bien sûr.

Balade en gondole à Venise, sur les canaux

Balade en gondole à Venise

En quelques mots, pour profiter de cette activité, il existe plusieurs alternatives :

  • réserver la prestation par avance (comme celle-ci), et payer au nombre de participants (30 €).
  • réaliser la balade en gondole dans le cadre d’une visite guidée dans Venise. Il existe plusieurs possibilités comme celle-ci de 4 heures, ou celle-là de 2 heures.
  • aviser sur place, et payer pour la gondole (80 € en tout).

Nous avons donc profité de cette activité afin de nous faire une idée, et marquer le coup. Au final je recommande : cette promenade en bateau permet de se poser une trentaine de minutes dans un programme de visite de Venise où l’on marche beaucoup, et où l’on visite principalement des musées. C’est de cette manière que nous avons terminé notre séjour à Venise.

Le pont du Rialto

Pont du Rialto de Venise

Pont du Rialto vu depuis la gondole

Ce pont du Rialto est le pont le plus célèbre de Venise. Il est le plus ancien des 4 ponts qui enjambent le Grand Canal.

Il fut reconstruit plusieurs fois au cours de son histoire, et le pont de pierres tel qu’on le connaît actuellement date de la fin du XVIème siècle.

Sa forme est particulièrement étonnante, puisqu’elle ressemble globalement à un chapeau pointu et allongé. Il est constitué d’une grande arche qui enjambe le canal. Et sa partie piétonne est bordée de petites arches et de boutiques.

Emprunter ce pont, et se promener dans les alentours pour les photos souvenir, font parti des incontournables lors d’un séjour à Venise.

Ce que j’aurais pu faire différemment

Il faut être objectif : pour bien découvrir la ville, visiter Venise en 2 jours n’est pas suffisant. On ne peut donc pas tout faire, et il faut faire quelques concessions.

Je n’ai pas particulièrement de regret sur le contenu de ma visite de Venise, mais voici ce que j’aurais pu inclure également. A la place d’autre chose, ou en chargeant encore davantage mon programme de visites.

Se rendre sur l’île de Burano

L'île de Burano à Venise

L’île de Burano (crédit photo : pixabay.com)

Burano est l’une des îles à visiter à Venise, en dehors de l’île principale. Elle est connue pour ses nombreuses maisons colorées, en général de couleur vive.

Il est dit que ces maisons sont colorées car elles permettaient aux marins de les retrouver facilement dans le brouillard. Dans tous les cas, ces peintures de maisons sont très encadrées : si un propriétaire souhaite peindre sa maison, il doit en faire la demande au gouvernement. Celui-ci lui indiquera quelles sont les couleurs auxquelles il a le droit !

Une autre particularité de l’île de Burano est son lien avec la dentelle. La pratique de la dentelle à l’aiguille s’est en effet développée sur cette île dès le XVIème siècle. L’île de Burano abrite ainsi un musée de la dentelle (l’entrée coûte 5 €).

Les îles de Murano

Murano est mondialement connue pour ses nombreuses verreries (fabrication de verre). Mais elle abrite également quelques maisons colorées également, ainsi que l’une des plus anciennes églises de la lagune de Venise : la basilique Santi Maria e Donato.

Verre de Murano à Venise

Verre de Murano (crédit photo : pixabay.com)

On trouve ainsi sur l’île de Murano un musée du verre que l’on peut visiter pour en apprendre davantage sur l’histoire du verre, sa pratique, et découvrir des pièces de verre fabriquées durant les précédents siècles. Il faut compter une douzaine d’euros pour l’entrée.

Ces îles extérieures de Burano et Murano peuvent être reliées en empruntant le Vaporetto. Il faut donc compter une quinzaine d’euros l’aller-retour, par personne, pour s’y rendre.

Une alternative également pour les visiter, est de le faire dans le cadre d’une visite guidée. Civitatis propose cette visite guidée, accompagnée d’un guide francophone, et qui dure 4h30. Celle-ci inclue les îles de Murano et de Burano. Elle ne coûte qu’une vingtaine d’euros par adulte (et 10 € pour les enfants).

Visiter Venise : en pratique

Les city-pass pour visiter Venise

Comme dans la plupart des villes touristiques, Venise dispose de différents city-pass permettant de la visiter à moindre coût. Et en évitant aussi au passage les files d’attentes.

J’ai dédié un article complet sur le blog à ces différents city-pass de Venise. J’indique leur principe, ce qu’ils comportent, et précise dans quels cas ils sont avantageux. Vous pouvez le consulter pour davantage de détails, mais en synthèse en voici la liste :

Nom du PassAvantageLien
Venezia Unica City-Pass - completPermet d'accéder au Palais des doges, 10 musées de Venise (dont les 3 de la place Saint-Marc), 16 églises du Choeur, et la fondation Querini Stampalia.Acheter ici
Venezia Unica City-Pass - déclinaison "San Marco City Pass"Permet d'accéder au Palais des doges, les 3 musées de la place Saint-Marc, et 3 églises du Choeur.Acheter ici
Tous les musées de VeniseCombiné comportant les billets d'accès à 10 musées de Venise, et au palais des Doges.Acheter ici
Les musées de la place Saint-MarcCombiné comportant les billets d'accès aux 3 musées de la place Saint-Marc, et au palais des Doges.Acheter ici
Chorus PassCombiné comportant les billets d'accès à 16 églises du Choeur de Venise.Acheter ici
Pass transportAccès en illimité aux transports de Venise (lignes de vaporetto et de bus du réseau ACTV). N'inclue pas les lignes de transport jusqu'à l'aéroport de Marco Polo. Le prix dépend du nombre de jours couverts.Acheter ici
Venise city-pass - completComporte le Venezia Unica City-Pass - complet, avec en plus le transport en illimité pendant un nombre de jours à choisir. Il comprend les lignes de transport jusqu'à l'aéroport de Marco Polo.Acheter ici
Venise city-pass - déclinaison "San Marco City Pass"Comporte le Venezia Unica City-Pass - déclinasion "San Marco City Pass", avec en plus le transport en illimité pendant un nombre de jours à choisir. Il ne comprend pas les lignes de transport jusqu'à l'aéroport de Marco Polo.Acheter ici

Où dormir à Venise ?

Sur l’île principale

Une chambre du Baglioni Hotel Luna à Venise

Une chambre du Baglioni Hotel Luna (crédit photo : booking.com)

On trouve quelques hôtels dans Venise, mais également beaucoup d’appartements en location. L’idéal est de dormir dans le centre de Venise, sur l’île principale. Avec plusieurs options :

  • l’hyper-centre, dans les alentours de la place Saint-Marc. On peut noter le réputé hôtel du Baglioni Hotel Luna, ou encore l’Albergo Cavalletto & Doge Orseolo, plus abordable.
  • dormir à l’écart de l’hyper-centre, vers le nord, l’Est ou l’ouest. Des logements un peu moins chers en principe (à standing équivalent), mais avec le désavantage de devoir marcher pour rejoindre les différents points d’intérêt. On peut ainsi citer l’Hotel Bartolomeo, au bon rapport qualité-prix, ou encore l’appartement du Cà de Casanova.

Dans mon cas, nous avons passé 2 jours à Venise, et 2 nuits. Nous avions pris un logement légèrement à l’Est du centre-ville, dans l’appartement du Sissi Suite, que je vous partage et vous recommande au passage.

A Mestre : une solution économique ?

Une autre option est de dormir carrément à l’extérieur de Venise. Pour cela l’alternative la plus intéressante est de dormir dans la ville de Mestre, sur le continent. Puis de rejoindre Venise en train pour effectuer ses journées de visite. Le trajet entre la gare de Mestre et la gare de Santa Lucia de Venise dure une quinzaine de minutes et coûte environ 2 €.

Appartement Blue Sky à Mestre

Appartement Blue Sky à Mestre (crédit photo : booking.com)

Ainsi, on peut noter à Mestre :

Dormir à Mestre est une alternative intéressante à étudier si votre objectif est de limiter votre budget. En contre-partie cela allonge les temps de transport. Certes c’est une quinzaine de minutes de trajet en train, mais il faut d’abord aller à la gare de Mestre, puis rejoindre le centre de Venise depuis la gare. Et en prenant potentiellement le vaporetto (à 7,50 € le trajet par personne si vous n’avez pas de pass transport).

Rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport

Navette de l'aéroport de Venise

Navette de l’aéroport de Venise (crédit photo : getyourguide.fr)

Il existe deux aéroports à proximité de Venise. Le principal, nommé aéroport de Marco Polo, et un plus petit situé à Trévise, à une quarantaine de kilomètres au nord de Venise.

Pour rejoindre Venise depuis ces aéroports :

  • depuis celui de Trévise, il faut prendre une navette en bus. Pour cela, il existe la compagnie ATVO (billets en ligne sur cette page).
  • depuis celui de Venise (Marco-Polo), on peut prendre une navette en bus (c’est le moyen le plus simple). Ou bien faire le trajet en bateau directement depuis l’embarcadère situé à côté de l’aéroport (via le service de transport de l’Alilaguna). A noter que le transport via cette ligne spéciale est inclus dans le Venice City Pass, ce qui n’est pas le cas des autres city-pass de Venise.

Mon avis sur mes 2 jours à Venise

Une petite place dans Venise

Une petite place dans Venise

Côté touristique oblige j’avais entendu plusieurs sons de cloche sur Venise. Certains positifs, d’autres négatifs, du type « je n’ai pas aimé du tout Venise »…

Bref, mon avis à moi est positif. Certes beaucoup de touristes, mais une ville fidèle à l’image que l’on s’en fait. Un côté très atypique avec ses canaux partout, ses petites ruelles, et ses bâtiments magnifiques. Tout ça lui donne un aspect vraiment hors du temps !

Je recommande donc clairement de visiter Venise. Et je nuance en indiquant d’essayer d’éviter, comme souvent pour ce type de ville, la saison hyper-touristique de juillet-août. Mais dans tous les cas, il faut se faire à l’idée qu’il y aura du monde 😉 .

Planning de mes 2 jours à Venise

Eglise dans le centre-ville de Venise

Eglise dans le centre-ville

J’ai évoqué plus haut les choses que j’ai faites, vues et visitées à Venise. Mais voici concrètement comment j’ai organisé ma visite de Venise en 2 jours :

  • Jour 1 : découverte de la place Saint-Marc et ses alentours. Nous avons visité la basilique Saint-Marc, réalisé la visite guidée dans le palais des Doges, et sommes monté dans le campanile.
  • Jour 2 : promenade dans Venise avec la découverte de quelques églises (notamment celles de Santa Maria dei Miracoli et de Santa Maria Gloriosa dei Frari). Direction ensuite le pont du Rialto, avec une balade en gondole pour terminer notre séjour.

Pour être précis, nous sommes arrivés la veille du jour 1, en soirée, et sommes repartis en fin d’après-midi du Jour 2. Nous avons donc passé quasiment 2 journées pleines à visiter Venise, pour un programme que je qualifierai de « normal », à savoir non surchargé. En nous organisant bien, nous aurions pu largement ajouter un passage d’une heure ou deux sur l’île de Burano par exemple.

Conseils pour visiter Venise

Bateaux à Venise

Le bateau, moyen de transport de Venise

La durée de son séjour conditionne la manière dont on visite Venise. Je conseille ainsi de :

  • passer au minimum 2 jours à Venise. Et bien sûr davantage pour découvrir différentes facettes de cette ville. Le bon compromis de durée est selon moi 3 jours pour visiter Venise, permettant ainsi d’élargir avec les îles de Murano et Burano.
  • les richesses de Venise (sur le plan touristique du moins) sont multiples. On peut citer bien sûr les musées, monuments, églises, mais également ses canaux et son centre-ville très typique. Il est donc facilement possible de diversifier son séjour en variant visites de musées, palais, églises, campanile, et promenades dans les ruelles. Je conseille de procéder ainsi.
  • Venise est une ville relativement chère et très touristique : je conseille, si vous en avez la possibilité bien sûr, de la visiter en dehors de la saison touristique de l’été. En arrière-saison par exemple, ou au printemps. C’est de cette manière que j’ai visité Venise (début juin).

En espérant avoir pu vous aider si vous êtes dans vos préparatifs de voyage à Venise, que ce soit sur 2 jours ou plus. Je vous souhaite dans tous les cas une bonne visite de Venise 😉 .

Carte de Venise

Carte des principaux points d’intérêt pour visiter Venise

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire