Visiter Arcachon et son bassin : que faire & guide pratique

Visiter le bassin d'Arcachon et ses alentours

Visiter le bassin d’Arcachon et ses alentours

Le bassin d’Arcachon, et la ville d’Arcachon en elle-même, est une destination touristique très prisée du sud-ouest de la France. Ceci grâce à son côté balnéaire, son climat, mais aussi les belles découvertes que l’on y faire dans ses alentours. Dans un contexte de séjour dans cette région de l’Aquitaine, visiter Arcachon s’impose ainsi naturellement.

M’étant rendu plusieurs fois à Arcachon et ses alentours (dune du Pilat, Cap Ferret, bassin d’Arcachon, etc…), je reviens dans cet article sur ce que l’on peut faire à Arcachon. Avec les visites, activités, sorties en bateau, accompagné de quelques conseils pratiques pour y organiser son séjour.

La dune du Pilat

Au sommet de la dune du Pilat

Au sommet de la dune du Pilat

Je commence par cette dune car c’est à mon sens le point d’intérêt le plus marquant de cette région.

Cette immense dune, bien connue, se situe en effet à quelques kilomètres au sud d’Arcachon, sur la commune de La Teste-de-Buch. Pour ceux qui ne se sont jamais rendu dans cette région, il est difficilement concevable de visiter Arcachon et ses alentours sans aller voir cette dune du Pilat !

La dune du Pilat est la plus haute dune de sable d’Europe. Elle mesure près de 3 km de long, 500 mètres de large, et atteint une hauteur dépassant désormais la centaine de mètres.

Parapente à la dune du Pilat

Parapente à la dune du Pilat

Sa « visite » consiste à se rendre sur le site, monter à pieds à son sommet et profiter de la vue. Forcément ça grimpe un peu, et ce n’est pas toujours évident.

Une fois en haut de la dune, on peut se promener sur celle-ci, en marchant dans le sable fin à sa guise (pas de parcours à suivre). On dispose alors d’une belle vue sur les alentours, et notamment sur le banc d’Arguin et les forêts de pins (la forêt des Landes).

Il est possible également de descendre de l’autre côté, et accéder à la petite plage qui se trouve derrière. Celle-ci se nomme : plage de la Corniche. Profiter de cette plage en tant que telle n’est pas forcément l’intérêt premier de ce site mais pourquoi pas. Dans tous les cas on peut y prolonger sa promenade à la découverte de ce site naturel.

L’accès à la dune du Pilat en elle-même est gratuite, mais le parking est payant (environ 4 € pour 2 heures). Vous trouverez davantage d’informations sur la dune et son accès sur ce site.

J’en reparle plus loin, mais une autre possibilité de découvrir cette dune du Pilat est de prendre de la hauteur. Et en l’occurrence en parapente, une activité « sportive » qui se pratique beaucoup autour de ce lieu. Vous pouvez vous renseigner et réserver cette prestation sur cette page.

Le Cap Ferret

Que voir au Cap Ferret ?

Phare du Cap Ferret

Phare du Cap Ferret

On associe souvent également le bassin d’Arcachon au Cap Ferret, ainsi qu’à la petite ville qui s’y trouve (Lège Cap Ferret). Celle-ci se découpe en « villages » situés en bordure du bassin.

Ce cap se trouve sur le côté Ouest du bassin, et présente quelques points d’intérêt :

  • la pointe du Cap Ferret, avec vue sur l’océan, la baie, mais également la dune du Pilat de l’autre côté. C’est vraiment superbe !
  • le phare : celui-ci se visite, moyennant la montée de 258 marches (et 6 € par adulte). La vue au sommet s’étend sur toute la baie et l’océan, avec également dans le paysage l’île aux oiseaux (j’en parle plus bas) et la dune du Pilat bien sûr. Vous pouvez obtenir davantage d’informations pour préparer la visite de ce phare sur cette page.
  • les lignes de blockhaus sur la plage, vestiges du « Mur de l’Atlantique ». Ce « mur » est un système de défense mis en place au début de la Seconde Guerre Mondiale par les Allemands afin de se protéger d’invasions éventuelles des Alliés par la mer.

Se rendre au Cap Ferret permet surtout de découvrir des zones dédiées à l’ostréiculture (j’en reparle plus bas), dans les « villages » qui bordent le bassin. Mais aussi de profiter de magnifiques vues sur le bassin, d’autant plus impressionnantes avec la dune du Pilat en face.

En terme d’hébergement pour un séjour dans cette région du bassin d’Arcachon, le Cap Ferret représente d’ailleurs souvent une alternative à la ville d’Arcachon, plus au calme donc (même si cela reste relatif en haute saison).

On y trouve en effet quelques hôtels (comme l’hôtel Côté Sable près du bassin, le long du Boulevard de la Plage). Mais aussi de nombreux hébergements Airbnb (comme cette ancienne cabane d’ostréiculteur à proximité du bassin, cet appartement au cœur du village du Cap Ferret, ou encore ce petit studio à deux pas de la Pointe du Cap).

La Pointe du Cap Ferret

Vue sur la dune du Pilat depuis la Pointe du Cap Ferret

Vue sur la dune du Pilat depuis la Pointe du Cap Ferret

En terme de points d’intérêt, on peut noter également côte « ville » (dans la partie sud de Lège Cap Ferret, au niveau de la Pointe) :

  • le Boulevard de la Plage, bordé de petits commerces, restaurants, glaciers, etc… Comme son nom ne l’indique pas, il ne longe pas vraiment la plage, mais se situe sur une parallèle à quelques dizaines de mètres seulement.
  • le marché du Cap Ferret, à la fois couvert et en extérieur régulièrement également, sur la place du même nom. On y trouve notamment des produits locaux.

Dans tous les cas, durant un séjour consacré à visiter Arcachon et sa région, je conseille d’aller profiter des paysages et des villages ostréicoles au niveau du Cap Ferret. Ne serait-ce qu’une après-midi.

Se rendre sur le bassin d’Arcachon et son île aux oiseaux

Le bassin d’Arcachon

Ce bassin d’Arcachon est une baie qui se situe au nord de la ville d’Arcachon. Sa superficie est de 150 km² environ à marée haute, et 40 km² à marée basse. Elle est globalement de forme triangulaire, avec une « entrée » sur la façade Atlantique qui se trouve globalement entre le Cap Ferret et la Dune du Pilat.

Une des cabanes tchanquées du bassin d'Arcachon

Une des cabanes tchanquées du bassin d’Arcachon

Le bassin d’Arcachon comporte un certain nombre de points d’intérêt. On pense à ses petits ports et ses cultures d’huître. Mais il comporte également une petite île en son centre, nommée communément l’île aux oiseaux, et qui se caractérise par :

  • la présence de nombreuses espèces d’oiseaux que l’on peut observer (d’où son nom).
  • une cinquantaine de cabanes en bois. Parmi celles-ci, deux sont plus grandes et montées sur pilotis. On les nomme les « cabanes tchanquées ». Initialement conçues pour les ostréiculteurs (vers la fin du XIXème et début du XXème siècle), elles sont devenues désormais surtout un symbole photogénique de ce bassin d’Arcachon !

Une autre particularité du bassin d’Arcachon est sa dépendance au phénomène des marées. En effet, plusieurs fois par jour, l’eau de l’océan rentre et sort du bassin, créant ainsi des chemins ou « chenaux » permettant aux bateaux de naviguer pour entrer et sortir du bassin. On parle de « passes ».

Excursion en bateau sur le bassin

Cabane tchanquée dans le bassin d'Arcachon

Cabane tchanquée dans le bassin d’Arcachon

Pour se rendre sur l’île aux oiseaux, il faut donc prendre le bateau. En général cela se fait sous forme d’excursion, avec pour cela plusieurs alternatives. Celles-ci dépendent de la durée de la sortie en bateau, du type de transport, et du prestataire choisi. Concrètement :

  • pour le tour de l’île dans un bateau non privatisé, on trouve des départs à Arcachon et au Cap Ferret. Comme par exemple ceux-ci, sur une durée de 2 heures, et pour une vingtaine d’euros par adulte.
  • pour une expérience plus personnelle, il existe différentes prestations où l’on paye pour la privatisation du bateau (c’est le même prix quelque soit le nombre de participants). On peut ainsi noter celle-ci ou celle-là au départ d’Arcachon. Ou encore celle-ci, en pinasse (pirogue traditionnelle) au départ de Gujan-Mestras (au bord du bassin, mais à l’Est d’Arcachon).

Ces tours en bateau sont dans tous les cas l’occasion de naviguer sur le bassin, faire le tour de l’île aux oiseaux, et voir de près les cabanes tchanquées.

Visiter les ports et déguster des huîtres

Port au niveau du bassin d'Arcachon

Port au niveau du bassin d’Arcachon

Quand on parle de port autour du bassin, on parle surtout de ports pour la culture des huîtres (ostréiculture). Ces ports se situent dans de petits villages et sont constitués en général de cabanes. Celles-ci servent à abriter le matériel utilisé par les ostréiculteurs, mais servent également parfois de lieu de dégustation d’huîtres.

On compte ainsi une bonne vingtaine de ports autour du bassin d’Arcachon, entre Arcachon et la Pointe du Cap Ferret. Parmi ceux que l’on peut retenir, on peut noter ceux de La Teste de Buch, Gujan-Mestras, Andernos, Arès, etc… Ou encore celui de Lège Cap Ferret, avec ses villages ostréicoles et leurs cabanes en bois de couleurs vives parfois (les villages de l’Herbe et du Canon notamment).

Il est possible également de relier en partie ces ports du bassin d’Arcachon via le « sentier du littoral ». Celui-ci longe le bassin, et peut être emprunter à pieds ou à vélo.

Ostréiculture sur le bassin d'Arcachon

Ostréiculture sur le bassin d’Arcachon

Pour les dégustations d’huîtres on en trouve un peu partout. Avec une présence plus forte peut-être du côté de Lège Cap-Ferret, La Teste de Buch (cabane de « Lé Fé Bassin » par exemple) et de Gujan-Mestras (cabane de l’Huître Papillon notamment).

Il existe par ailleurs un musée dédié à cette culture des huîtres à Gujan-Mestras. Celui-ci s’appelle la Maison de l’Huître.

A noter que dans l’intérieur des terres se situe le port de Biganos, connu également pour ses jolies cabanes en bois. Il s’agit en revanche ici d’un port de plaisance.

Visiter Arcachon et son centre-ville

On peut envisager se rendre dans la région du bassin d’Arcachon sans visiter Arcachon en elle-même. Mais cette ville balnéaire abrite malgré tout un certain nombre de points d’intérêt, au-delà de sa plage.

La ville d’Arcachon peut se découper en différentes zones, dont le nom est associé aux 4 saisons. On trouve ainsi la ville d’hiver, d’été, de printemps et d’automne. Ces noms font globalement référence à la manière dont Arcachon s’est petit à petit développée, avec au départ le côté station balnéaire et curative les mois d’été.

La ville d’été

Centre-ville d'Arcachon

Centre-ville d’Arcachon

Je commence par évoquer cette ville d’été d’Arcachon car c’est la plus fréquentée. Elle se situe en effet dans la zone qui longe le bassin, et l’on y trouve le centre-ville d’Arcachon avec ses commerces, la mairie, etc… Ainsi que de nombreux hôtels, bars, restaurants, le casino, mais aussi des villas sur le front de mer.

Concrètement, les points d’intérêt de cette ville d’été d’Arcachon sont :

  • ses plages, avec la principale : la Plage d’Arcachon, mais aussi la plage d’Eyrac vers l’Est.
  • les deux jetées : Thiers et Eyrac. La jetée Thiers vers l’ouest, et la jetée Eyrac vers l’Est, juste avant la plage du même nom. Il est possible de marcher sur celles-ci afin de s’avancer sur le bassin d’Arcachon et profiter de la vue. Une vue qui comporte d’ailleurs une sculpture de queue de baleine colorée au milieu de l’eau entre les deux jetées !
  • les rues commerçantes du centre-ville, et notamment l’avenue Gambetta et ses perpendiculaires (Cours Lamarque de Plaisance notamment). Ou encore la petite rue du Maréchal de Lattre de Tassigny.
  • la place des Marquises, à côté des halles d’Arcachon, dans lesquelles on trouve notamment des huîtres et autres produits locaux et de la région (poissons, fruits, légumes, fromages, etc…).
  • la basilique Notre-Dame, et la chapelle des Marins qui lui est accolée. Cette chapelle est l’édifice le plus ancien d’Arcachon.
  • le casino, situé dans l’ancien château Deganne.
Carte de points d'intérêt à Arcachon

Carte de points d’intérêt à Arcachon

Perso, même si j’y suis naturellement passé lorsque je me suis rendu à la plage d’Arcachon, j’avoue ne pas avoir profiter plus que cela de ce centre-ville. Néanmoins, pour ceux qui séjournent à Arcachon (dans un contexte de week-end ou de plus long séjour), celui-ci est un centre-ville typique d’une station balnéaire. Agréable à parcourir en soirée notamment donc, avec ses restaurants, bars, commerces, etc… Bref, une certaine animation dans les rues 🙂 .

Visiter la ville d’hiver d’Arcachon

Ce quartier se situe sur les « hauteurs » de la ville d’Arcachon, globalement au sud du centre-ville. Il est surtout résidentiel avec la présence de (très) belles villas dont certaines datent de la fin du XIXème siècle. On en compte près de 300 !

Le surnom de « ville d’hiver » vient de l’opposition avec le surnom de « ville d’été » que portait le centre-ville d’Arcachon au XIXème siècle. Ce centre-ville en bord de mer, et dont l’attractivité était surtout estivale, était fréquenté pour accueillir également des malades (tuberculose notamment). Les bains de mer dans le bassin d’Arcachon étaient en effet reconnus comme curatifs. Le quartier sur les hauteurs de la ville fut construit pour y loger les riches malades venant se « soigner » à Arcachon, et on le surnomma naturellement « ville d’hiver ».

Villa à Arcachon

Villa à Arcachon

Ce quartier est donc essentiellement constitué de villas, dont la plupart ont des noms. Parmi celles-ci on peut noter les villas Brémontier, Figago, Madeleine, Alexandre Dumas, Bayard, Athena, Toledo, etc… Mais l’on peut également y découvrir également :

  • le parc Mauresque, un grand jardin. On peut y accéder notamment en empruntant un ascenseur dont la partie basse se situe au bout de la rue du Maréchal de Lattre de Tassigny que j’ai déjà évoqué plus haut.
  • l’observatoire Sainte-Cécile, une tour métallique construite à la fin du XIXème siècle, et au sommet de la quelle on peut monter pour profiter d’une vue panoramique sur le bassin d’Arcachon. Son accès est gratuit.

A noter que pour ceux qui souhaiteraient découvrir l’intérieur de l’une des villas de cette « ville d’hiver » d’Arcachon, il est tout simplement possible d’y séjourner. On trouve en effet quelques hébergements indépendants de type Airbnb dans certaines d’entre elles, comme cet appartement ou ce studio, tous deux très bien notés.

Les villes de printemps et d’automne

Lorsque Arcachon s’est encore développée, les liens avec les saisons pour les quartiers ont été gardés. D’où ces « villes » de printemps et d’automne, même si l’on perd ici davantage le lien réel avec les saisons.

Ainsi, on trouve à Arcachon :

  • la ville d’automne, dans l’Est d’Arcachon, après la plage d’Eyrac. On y trouve le quartier des pêcheurs avec ses maisons pittoresques, son port de pêche et d’ostréiculture vers la Pointe de l’Aiguillon (à l’extrême Est de la ville). Comme dans les autres ports du bassin d’Arcachon il est possible d’y déguster des huîtres, notamment à la Cabane de l’Aiguillon.
  • la ville de printemps, située dans l’Ouest d’Arcachon, et bordée par la plage Pereire et surtout résidentielle.

Le village du Moulleau

Eglise Notre-Dame-des-Passes au Moulleau à Arcachon

Eglise Notre-Dame-des-Passes au Moulleau

Cette ville de printemps s’étend jusqu’à l’extrême sud-ouest de la ville d’Arcachon, jusqu’au niveau du Moulleau. Ce quartier est considéré comme un « village » balnéaire à l’intérieur d’Arcachon. On parle d’ailleurs souvent de village du Moulleau.

Au-delà de la voiture, à pieds ou à vélo, on peut y accéder également en empruntant le bateau depuis le centre-ville d’Arcachon ou du Cap Ferret (infos sur cette page).

Le village du Moulleau abrite une plage bien sûr, mais également un petit centre-ville avec quelques boutiques et restaurants. Ainsi qu’un ponton et une belle église au sommet d’une petite colline dans un parc arboré et à laquelle on accède en empruntant un grand escalier.

Activités à faire à Arcachon et ses alentours

En dehors des visites, activités de plage, et une sortie en bateau dans le bassin d’Arcachon, on peut étendre son séjour du côté d’Arcachon avec d’autres activités. Et certaines d’entre elles peuvent même être considérées comme incontournables.

Le parapente au niveau de la Dune du Pilat

Parapente à la Dune du Pilat

Parapente à la Dune du Pilat

Je commence par celle-ci car elle est connue des initiés. Compte-tenu de sa hauteur et des conditions de vent en bordure d’océan, la dune du Pilat est en effet un lieu approprié pour la pratique du parapente.

Comme toute activité de ce type qui dépend de la météo, celle-ci doit s’anticiper un minimum. On réserve donc une prestation dont l’horaire dépendra des conditions climatiques.

En général on est prévenu la veille ou le matin-même. C’est donc une activité qui convient lorsque l’on passe plusieurs jours du côté d’Arcachon, et que l’on a un minimum de souplesse sur son emploi du temps.

Un vol en parapente au niveau de la dune du Pilat coûte environ 150 € par personne (réservation sur cette page), et dure entre 20 et 30 minutes.

Vol en parapente à partir de la dune du Pilat près du bassin d'Arcachon

Vol en parapente à partir de la dune du Pilat

J’ai eu l’occasion de réaliser cette activité il y a quelques années. C’est une super expérience, avec à la fois les sensations, mais aussi les superbes vues. Si le budget vous le permet, je conseille.

A noter également qu’il existe deux autres alternatives pour prendre de la hauteur sur le bassin d’Arcachon, à savoir :

Contrairement au parapente, le départ se fait cette fois depuis l’aérodrome d’Arcachon – La Teste-de-Buch.

Cours et stage de surf à Arcachon

Même si la côte Atlantique est réputée pour ses vagues propices au surf, la situation géographique d’Arcachon en bordure du bassin, ne l’est pas. En effet, comme on ne se situe pas en bordure d’océan à Arcachon, on ne profite pas de grandes vagues.

Surf sur la Côte Basque

Surf sur la Côte Basque

De ce fait, les stages de surf que l’on y trouve consistent à se rendre dans des spots de la région, propices à cette pratique. Notamment vers le nord (du côté de Lacanau), ou vers le sud dans les Landes (du côté de Biscarosse). Le tout en étant encadré par les moniteurs, et incluant donc une partie de transport, souvent en van.

Ainsi, les principales alternatives d’initiation à la pratique du surf à Arcachon et au Cap Ferret sont :

Dans les deux cas, il existe différents types de prestation, allant du cours d’initiation jusqu’au stage de plusieurs jours.

Visiter Arcachon : en pratique

Dormir à Arcachon ou aux abords du bassin

Le sujet de l’hébergement à Arcachon et plus largement près du bassin est un sujet vaste. J’ai dédié un article complet à ce sujet du où dormir au bassin d’Arcachon. Vous pouvez le consulter pour davantage de détails. Mais en synthèse, les points dont il faut tenir compte sont essentiellement :

  • l’emplacement de son hébergement, en bordure d’océan, un peu en retrait (au calme), ou plutôt en ville.
  • le type de logement, à savoir plutôt l’hôtel, une location saisonnière (type Airbnb), ou du camping.
  • son moyen de transport. Si l’on est en voiture, peu importe, mais si l’on arrive en train à Arcachon sans volonté de louer de voiture, il vaut mieux cibler Arcachon en elle-même.
Dans une chambre de l'hôtel Le B d'Arcachon

Dans une chambre de l’hôtel Le B d’Arcachon (crédit photo : booking.com)

Concrètement, selon ces configurations pour visiter Arcachon et ses alentours, on peut noter :

Comme un peu partout en bord de mer en général, on trouve également des campings dans la région du bassin d’Arcachon.

Se rendre à Arcachon

Bateaux sur le bassin d'Arcachon

Bateaux sur le bassin d’Arcachon

Au-delà de la voiture, Arcachon est une destination accessible assez facilement en train. Il existe en effet une gare à Arcachon, située quasiment dans le centre-ville. Et à quelques centaines de mètres de la plage seulement.

En train, il faut compter une petite heure de trajet depuis la gare de Bordeaux.

Pour visiter Arcachon en elle-même, en s’y rendant en voiture, le plus simple est de se garer dans l’un des parkings couverts de la ville. Vous pouvez obtenir davantage d’informations sur le stationnement à Arcachon sur cette page.

Une dernière alternative pour visiter quelques points d’intérêt du bassin d’Arcachon, au départ de Bordeaux, est de profiter d’une excursion accompagnée d’un guide. On peut ainsi noter celle-ci, à la demie-journée. Elle comporte entre autres l’accès à la dune du Pilat et une dégustation d’huîtres.

Conseils pour visiter Arcachon et le bassin

L'océan à la Pointe du Cap Ferret

L’océan à la Pointe du Cap Ferret

La ville d’Arcachon, et plus généralement les villages qui bordent le bassin d’Arcachon jusqu’au Cap Ferret, sont très fréquentés durant les beaux jours (globalement du printemps jusqu’au début de l’automne). Ceci implique les conséquences habituelles en terme de tourisme :

  • pour les réservations de logement, il vaut mieux anticiper au mieux afin d’élargir son choix. Et de trouver un hébergement à un bon rapport qualité – prix.
  • les sites touristiques sont très fréquentés, notamment la dune du Pilat. Il vaut mieux essayer de s’y rendre le matin pour éviter la foule (au niveau des parkings surtout).

En espérant avoir pu vous aider si vous projetez de visiter Arcachon et ses alentours. Si vous vous renseignez sur cette destination, il est probable que vous envisagiez de vous y rendre, en week-end ou plus longtemps. Je vous souhaite dans tous les cas un bon séjour à Arcachon 🙂 .

Carte de points d'intérêt pour visiter Arcachon et ses alentours

Carte de points d’intérêt évoqués dans cet article pour visiter Arcachon et ses alentours

Certaines photos illustrant cet article sont issues des sites pixabay.com et flickr.com. Elles sont libres de droits.

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *