Visiter la Provence : mes incontournables & guide pratique

Gordes, village incontournable à visiter en Provence

Visiter la Provence et ses jolis villages

La Provence est une région du sud de la France connue pour ses nombreux atouts (jolies villes, villages, paysages, climat). Je me suis rendu plusieurs fois en Provence pour la visiter. De ces différents séjours je reviens dans cet article sur les lieux incontournables à visiter en Provence selon moi. Du moins les sites qui sortent du lot pour une première découverte.

Je précise qu’il ne s’agit pas d’un guide complet pour visiter la Provence.  Avec tout ce que l’on peut y faire et y voir, mais une sélection de lieux qui sortent du lot. Je partage également en fin d’article quelques conseils pratiques pour y organiser son séjour.

Qu’est-ce que la Provence ?

Champs de tournesols en Provence

Champs de tournesols

Avant de parcourir les points d’intérêt incontournables à visiter en Provence, il convient d’avoir en tête ce que représente cette zone géographique. Celle-ci se situe dans le Sud-Est de la France, au niveau de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec :

  • au nord, la zone montagneuse du sud du Dauphiné.
  • au sud, le long de la Côte, entre Cassis et Menton.
  • le centre de la Provence, dans les terres, étalé essentiellement sur les départements du Vaucluse et des Bouches du Rhône. Je me focalise sur cette partie dans cet article. En écartant également de ce fait la zone des gorges du Verdon, davantage vers l’Est.

Visiter la Provence passe essentiellement par la découverte de ses villages, sites, et paysages. Mais cette région comporte également quelques villes que l’on peut inclure lors d’une visite de la Provence. Notamment pour ajouter une touche culturelle à son séjour.

Le Lubéron et ses jolis villages

Le Lubéron est l’une des régions les plus caractéristiques de Provence. Il abrite de nombreux points d’intérêt à découvrir.

Gordes et ses alentours

Le village de Gordes

Panorama sur Gordes

Panorama sur Gordes

Visiter Gordes est un incontournable en Provence. Il est en effet l’un des villages les plus représentatifs du Lubéron, perché sur son rocher. Certains diront que c’est LE village cliché de la Provence !

Parmi les points d’intérêt à découvrir à Gordes, on peut noter :

  • ses petites ruelles pavées, notamment les rues de l’Eglise, des Clastres, de la Porte de Savoie, etc… Mais aussi celle dite du « belvédère » qui comme son nom l’indique mène à un point de vue sur les environs.
  • son château, transformé en espace culturel durant l’été.
  • les caves du Palais Saint-Firmin, un site troglodyte creusé dans la roche (informations sur cette page).
  • d’anciennes bastides, et notamment celle de la Bastide de Gordes, transformée en hôtel haut de gamme. Si votre budget le permet, vous pouvez d’ailleurs cibler cet hôtel pour votre séjour en Provence 🙂 .
  • le point de vue sur le village de Gordes en lui-même, à l’extérieur du village donc. Celui-ci se trouve à l’ouest, le long de la Route de Cavaillon (D15). Il existe un parking permettant de se garer pour profiter de la vue, mais il est souvent plein l’été. Dans ce cas, il faut donc soit continuer et se garer plus loin, soit profiter tout simplement de la vue depuis la route.

L’abbaye de Sénanque

Abbaye de Sénanque

Abbaye de Sénanque

Un autre atout de Gordes est que l’on trouve à proximité un autre site incontournables en Provence : l’abbaye de Sénanque.

Celle-ci se trouve dans un très beau cadre, dans une vallée parsemée de champs de lavande. Lorsque l’on s’y rend à la bonne saison (globalement à la fin du printemps, et l’été avant la cueille), elle est bordée de lavande.

Cette abbaye est encore habitée par des moines, mais elle se visite. Sa visite consiste à la parcourir, accompagné d’un audio-guide (sous forme de tablette à réalité augmentée). On y découvre notamment son cloître. Vous trouverez davantage d’informations sur son site internet.

J’ai réalisé cette visite. Elle est intéressante si l’on souhaite découvrir la vie des moines dans l’abbaye et son histoire. Et la tablette en réalité augmentée se prête bien à une visite en famille.

L’été : les champs de lavande !

Champs de lavande à Sault

Champs de lavande à Sault

Il faut tout de suite avoir en tête que ce « point d’intérêt » ne concerne qu’une partie de l’année. A savoir la fin du printemps, et l’été, jusqu’à ce que les champs de lavande ne soient coupés.

Mais la beauté de certains de ces champs (ainsi que les réseaux sociaux…) en ont fait des incontournables lorsque l’on s’y rend à cette période.

Dans les faits, on trouve des champs de lavande un peu partout, de plus ou moins grande taille. Mais certains sont plus connus, par l’abondance de la lavande, ou encore des paysages alentours.

Lavande en Provence, au coucher de soleil

Lavande au coucher de soleil

Ainsi, concrètement, deux sites sortent du lot :

  • le plateau de Valensole, le plus connu. Notamment, le long de « la route de Manosque » (D6). Durant cette saison, vous y verrez peut-être (sûrement) des jeunes filles en robe et chapeau de paille s’y faire photographier pour « influencer ». Ce plateau de Valensole est en effet devenu un spot photo très prisé !
  • Sault, et son « chemin des lavandes », dans les contrebas du Mont-Ventoux. Moins touristique que le premier, les paysages y sont très jolis. Ce site se trouve à 1h30 de route au Nord-Ouest de Valensole, ce qui donne une alternative intéressante en fonction de son lieu d’hébergement. Personnellement, je me suis contenté des champs de lavande de Sault.

A noter qu’au-delà de la lavande, on trouve également durant l’été de nombreux champs de tournesols en Provence. L’occasion également de faire de belles photos !

Le Colorado Provençal et le Sentier des Ocres

Sentier des ocres

Sentier des ocres

Ces lieux ne sont pas très connus, mais ils méritent d’être découverts lorsque l’on cherche quoi faire en Provence. Du moins l’un des deux a minima.

Ils sont en effet relativement similaires, et allient à la fois les aspects paysage et promenade, dans un environnement particulier.

Comme son nom l’indique, le Colorado Provençal peut faire penser à certains paysages de l’ouest américain (d’où la notion de « Colorado »). Ceci, avec ses teintes de couleur ocre, allant du rouge vers le jaune, en passant par le orange.

Falaise au sentier des ocres, avec ses belles couleurs

Les couleurs du sentier des ocres

Le tout dans des paysages vallonnés et verdoyants, avec de petites falaises et des « cheminées de fées » par endroit.

  • le Colorado Provençal se situe sur la commune de Rustrel. Les deux principales randonnées sont celle dite du « Sahara » et celle du « Belvédère ». La première est plus courte que la seconde. Vous trouverez davantage d’informations sur cette page.
  • le Sentier des Ocres se trouve sur la commune de Roussillon. Il est constitué de deux circuits également, mais davantage aménagés (avec des marches notamment par endroit).

Ces deux sites sont situés à une vingtaine de kilomètres l’un de l’autre. Leur accès est payant (quelques euros). Il n’est pas forcément nécessaire de parcourir les deux, sauf si son timing le permet. Personnellement, compte-tenu de sa situation géographique, j’ai fait la randonnée du Sentier des Ocres, et l’ai trouvé très sympa !

Le village de Fontaine de Vaucluse

Fontaine de Vaucluse en Provence

Fontaine de Vaucluse

Fontaine de Vaucluse est l’un des villages emblématiques du Lubéron. Il est à la fois :

  • un joli village traversé par la rivière de la Sorgue, et au bord de laquelle il est globalement possible de se promener. Un chemin piéton est en effet aménagé, remontant jusqu’à la source. Avec tout le long des boutiques diverses et des petits musées (musée du santon notamment).
  • l’endroit d’où prend sa source la Sorgue, en jaillissant d’un gouffre. C’est un lieu étonnant car il s’agit de l’une des sources d’eau les plus importantes au monde (plusieurs centaines de millions de m³ d’eau par an !). La particularité est que cette eau est froide l’été et bouillonnante durant l’automne et le printemps.

Par cet attrait, cet endroit est devenu plutôt touristique (parking payant à l’extérieur du village, boutiques, etc…).

Les autres villages à visiter dans le Lubéron

Village de Roussillon en Provence

Le village de Roussillon

Sans forcément énumérer tous les petits villages à découvrir dans le Lubéron, certains sont réputés plus jolis que d’autres. On peut ainsi retenir :

  • Lourmarin, connu notamment pour son château de style Renaissance un peu à l’écart du village.
  • Roussillon, à côté du départ du Sentier des Ocres.
  • Ménerbes
  • Lacoste

Ces villages font partie pour certains du label des « plus beaux villages de France ». Par faute de temps, personnellement, je ne les ai pas tous explorés.

Les sites et lieux à voir en Provence

Afin de diversifier les lieux à visiter en Provence, il existe quelques sites emblématiques de la région à voir. Que ce soit pour y faire de la randonnée, ou pour s’y arrêter un moment.

Le Mont-Ventoux

Mont-Ventoux en Provence

Vers le sommet du Mont-Ventoux

En fonction de là où l’on se trouve en Provence, on peut difficilement rater le Mont-Ventoux dans le paysage. Il s’agit en effet du point culminant du département du Vaucluse, et plus globalement de la région. On le nomme à cet effet le « Géant de Provence ».

Sa particularité est son sommet caillouteux qui tranche avec le reste de la montagne. Ceci lui donne un côté « lunaire » lorsque l’on accède à son sommet. Monter jusqu’au sommet du Mont-Ventoux permet ainsi :

  • de découvrir les paysages du Mont-Ventoux à son sommet, caillouteux donc. Et surmonté d’un observatoire météorologique doté d’une tour d’une quarantaine de mètres de hauteur.
  • de profiter des paysages de Provence dans les alentours, car on peut voir très loin.
Paysage au sommet du Mont-Ventoux en Provence

Paysage au sommet du Mont-Ventoux

Concrètement, on peut se garer à deux endroits. Au niveau du sommet directement, le long de la route. Et un peu plus bas, sur un parking près du Radome (un bâtiment en forme de grosse boule, qui abrite un radar pour l’espace aérien). On peut rejoindre à pieds les deux sites (mais forcément ça grimpe un peu).

A noter que la route du Mont-Ventoux est empruntée par de nombreux cyclistes qui se mettent comme objectif de le gravir. Il faut donc faire attention à ce point lorsqu’on l’emprunte en voiture ! Pour les amateurs de VTT, il est par ailleurs possible de le descendre en partant du sommet, par les chemins de terre et de cailloux, et de manière encadrée (infos sur cette page).

Les Baux-de-Provence

Baux de Provence

Baux de Provence (crédit photo : pixabay.com)

Encore un village emblématique à visiter en Provence. Mais cette fois, il ne se situe pas dans le Lubéron. Les Baux-de-Provence se trouvent en effet dans le parc national des Alpilles, au sud-ouest du Lubéron, du côté de Saint-Rémy de Provence.

Sa caractéristique principale est qu’il se trouve au sommet d’un plateau rocheux, à plus de 200 mètres de hauteur. Ce village se parcoure uniquement à pied (on se gare à l’extérieur), et il est constitué de petites ruelles avec des maisons de pierres. On y trouve des boutiques, restaurants, etc… Il est très touristique également.

Une autre particularité à y découvrir est son château (du moins ce qu’il en reste). Celui-ci se visite (infos sur cette page), et y accéder permet de disposer également d’un beau point de vue sur les alentours.

Par son côté atypique, je considère que c’est un incontournable à visiter en Provence. Il ne ressemble à aucun des villages du Lubéron que j’ai cité plus haut !

Quelques endroits moins connus en Provence

L’abbaye Saint-Michel de Frigolet

Abbaye Saint-Michel de Frigolet

Abbaye Saint-Michel de Frigolet

Cette abbaye se situe environ à mi-chemin entre Avignon et les Baux-de-Provence. Elle se visite en extérieur, ainsi que ses deux églises, et sa boutique de produits fabriqués dans le monastère (livres, liqueurs, confitures, etc…). Le monastère ne se visite lui que le dimanche (infos sur ce site).

Mais ce qui fait surtout l’originalité de ce lieu c’est sa situation au cœur d’une vallée verdoyante.

Pour s’en apercevoir on peut s’en éloigner un peu en marchant vers le sud depuis le parking sud. Cela permet de contempler cette belle abbaye dans son écrin de verdure (pins, oliviers, etc…).

Le Moulin de Daudet à Fontvieille

Moulin de Fontvieille

Moulin de Fontvieille

Fontvieille est un village qui se distingue par la présence d’un ancien moulin à vent.

On le connaît surtout sous le nom de « Moulin d’Alphonse Daudet » car cet auteur provençal y est venu pour trouver l’inspiration lorsqu’il a écrit les « Lettres de mon moulin ».

Ce moulin se visite et abrite dans son sous-sol un musée dédié à cet écrivain.

Les choses à faire juste à côté de la Provence

Au-delà de la Provence en elle-même, on peut élargir à quelques sites des alentours. Même s’ils ne sont pas considérés comme étant en Provence, du fait de leur emplacement, ils n’en restent pas moins bien situés pour être découverts lorsque l’on est dans la région. Et même mieux situés que d’autres qui sont pourtant en Provence…

Visiter Nîmes

Dans les arènes de Nîmes

Dans les arènes de Nîmes

La ville de Nîmes se situe dans le département du Gard, et donc non officiellement dans la région Provence-Alpes Côte-d’Azur. Néanmoins, elle reste proche (une trentaine de kilomètres au nord-ouest d’Arles). Pour les amateurs de villes avec des vestiges romains, il serait dommage d’en faire l’impasse si l’on visite cette partie de la Provence.

La visite de Nîmes passe essentiellement par 4 points d’intérêt :

  • son quartier dit de « l’écusson », lié à sa forme, qui représente la vieille ville de Nîmes. Il est composé de petites places et ruelles, souvent piétonnes. C’est le cœur historique de la ville, et l’on y trouve des boutiques, bars et restaurants. Ainsi que des hébergements (comme l’hôtel de l’Amphithéâtre, juste à côté des arènes, ou cet appartement de charme).
  • les arènes de Nîmes, que l’on peut visiter.
  • la « Maison Carrée », un temple romain dédié à Gaius et Lucius Cesar.
  • la tour Magne, une ancienne tour de gué sur les hauteurs de la ville.

J’ai dédié un article complet à la visite de Nîmes. J’y reviens sur ce que l’on peut y faire et y voir, ainsi que dans ses alentours. Notamment dans le cadre d’une durée de visite d’un jour, le timing adéquat pour profiter de cette ville selon moi. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage d’informations, et mon retour d’expérience sur sa visite.

Voir le Pont du Gard

Pont du Gard

Pont du Gard

Le Pont du Gard est le site antique le plus visité de France, et représente de ce fait naturellement un incontournable à visiter quand on est en Provence. Certes, il est dans le Gard comme Nîmes, un département officiellement en dehors de la Provence, mais vu sa situation géographique, c’est vraiment tout comme.

Ce site est particulièrement impressionnant, et très bien conservé. Sa visite consiste en une promenade sur un chemin en bordure du Gardon (la rivière qui passe en dessous de l’aqueduc).

Pont du Gard avec reflets dans l'eau

Pont du Gard avec reflets dans l’eau

Il est possible de se rendre de chaque côté de la rivière (en traversant le pont au niveau de son premier étage), et de l’aqueduc, afin de disposer de différents points de vue sur celui-ci.

La découverte de ce site peut s’agrémenter par la visite du Musée du Pont du Gard, dédié à sa construction. Et l’on peut profiter également de la rivière en s’y baignant. On est loin de la « plage », avec plutôt un espace caillouteux et des rochers, mais l’on peut profiter de l’eau malgré tout.

J’ai dédié un article complet à la visite du Pont du Gard. Vous pouvez le consulter pour davantage d’informations.

Les villes principales à visiter en Provence

A noter que je reste volontairement dans l’intérieur des terres pour ces villes de mes incontournables en Provence. Je n’inclue donc pas ici la ville de Marseille, plus grande et moins représentative à mon sens de cette culture provençale.

Avignon

Avignon

Avignon

La ville d’Avignon est l’une des principales grandes villes à visiter en Provence. Elle se situe vers l’Est du Lubéron, à une heure de route environ. Elle est connue pour :

  • son Palais des Papes, le monument emblèmatique de la ville. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une ancienne résidence pontificale. Je conseille sa visite !
  • le Pont d’Avignon, ou plutôt un bout de pont qui enjambe le Rhône. On peut se contenter de le voir depuis la rive, ou le « visiter », c’est-à-dire marcher dessus jusqu’au bout. Cette activité est payante et n’apporte pas grande chose à vrai dire 🙂 .
  • sa vieille ville, avec ses ruelles et ses places. On peut retenir la place de l’Horloge notamment, très animée et bordée de restaurants, ou encore la place Crillon.

A noter que l »été, durant le mois de Juillet, a lieu le Festival d’Avignon, à savoir de nombreux spectacles donnés dans des salles ou lieux de la ville (dont l’enceinte du Palais). Ceci engendre également à cette période un certain côté animé dans les rues, puisque les artistes viennent y promouvoir leur spectacle.

Pour son côté culturel et son joli centre-ville, la ville d’Avignon mérite que l’on y consacre une petite journée lors d’un voyage en Provence.

Arles

Le théâtre romain d'Arles

Le théâtre romain d’Arles

La ville d’Arles se situe au nord de la Camargue et présente la caractéristique d’abriter plusieurs sites datant de l’antiquité romaine. On peut en effet y visiter des arènes (ou amphithéâtre) et un théâtre antique. Mais aussi découvrir son arc de triomphe et son cirque romain.

Elle abrite également depuis 2021, à l’extérieur du centre-ville, le bâtiment moderne du LUMA. Il s’agit d’une grande tour, à l’architecture moderne, dans laquelle on peut avoir accès à des expositions. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le voir !

Arles est plus petite qu’Avignon, et se distingue des autres sites de Provence par les vestiges antiques qu’elle abrite. A noter que pour ceux qui souhaiteraient inclure la visite d’une ville abritant au moins un site antique en Provence sans forcément se rendre à Arles, on peut s’orienter également sur :

  • la ville de Nîmes que j’ai évoquée plus haut dans l’article.
  • Orange, avec son théâtre antique particulièrement bien conservé ! En dehors de ce théâtre, la ville d’Orange reste toutefois limitée en points d’intérêt, contrairement à Nîmes.

Aix-en-Provence

Aix-en-Provence abrite moins de points d’intérêt que les villes d’Avignon et d’Arles. Mais elle dispose toutefois d’une vieille ville agréable.

Son atout principal est sa situation géographique, entre le Lubéron, Marseille et le parc des Calanques. A environ une heure de route de chaque. Aix-en-Provence peut ainsi représenter un point de chute, ne serait-ce que pour une partie de son séjour en Provence, et pour ceux qui aiment séjourner en ville.

Visiter la Provence : en pratique

Se loger en Provence

Une ruelle à Gordes en Provence

Une ruelle dans Gordes

J’ai dédié un article complet au sujet du où dormir en Provence. J’y parcoure les principales alternatives pour choisir son hébergement, notamment en fonction de la localisation pour profiter au mieux de sa visite de la Provence. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage de détails, de recommandations, et de conseils. Mais en synthèse, on peut retenir que :

  • pour la découverte de la Provence authentique, de l’intérieur des terres, il faut cibler le Lubéron. En revanche cette région est devenue très touristique et il faut s’y prendre au plus tôt pour trouver un hébergement qui convienne (notamment pour les locations à la semaine).
  • si l’on cherche à se loger dans une « grande » ville pour visiter la Provence, les villes à cibler sont Arles, Avignon. Mais aussi Aix-en-Provence pour sa localisation à la fois « proche » du Lubéron et du parc naturel des Calanques. Cette dernière représente un bon compromis si l’on veut inclure à la fois la découverte de l’intérieur des terres et le côté mer à son séjour en Provence, sans changer d’hébergement.


Booking.com

Se déplacer dans la région

La route du Mont-Ventoux

La route du Mont-Ventoux

Les principales villes de Provence sont desservies par le train. Et l’on peut également s’y rendre en avion, via l’aéroport de Marseille-Provence.

Mais dans tous les cas, en dehors d’un séjour spécifiquement dédié à une ville (comme Avignon, Nîmes ou Arles par exemple), disposer d’une voiture est essentiel pour visiter la Provence. Si vous vous rendez en Provence en train ou en avion, on trouve bien sûr de nombreux loueurs de voiture aux gares et à l’aéroport.

Vous pouvez vous faire une idée des prix et comparer les loueurs sur le site de Rental Cars que j’utilise pour ma part pour les locations de voiture.

Mes conseils pour visiter la Provence

On le voit lorsque l’on regarde sur une carte l’emplacement des principaux points d’intérêt de Provence mentionnés dans cet article, ceux-ci peuvent être plus ou moins éloignés les uns des autres. La Provence est une région relativement vaste, et il est difficilement concevable d’inclure tous ces incontournables sur un court séjour (même une semaine).

Lavande et tournesols en Provence

Champs de lavande et tournesols

La visite de la Provence doit donc se limiter au choix d’une visite d’une partie de la Provence, à savoir :

  • le Lubéron et ses alentours, pour la partie Provence « typique » à laquelle on pense en premier en général pour se représenter cette région. Dans les terres donc.
  • les quelques grandes villes qui se trouvent vers l’Ouest. Avec Avignon, Arles, et Nîmes (qui n’est pas réellement en Provence). Mais aussi la Camargue dans cette zone, au sud de la ville d’Arles.
  • les gorges du Verdon, davantage vers l’Est.
  • la côte méditerranéenne, avec les Calanques du côté de Cassis. Mais aussi, vers l’Est, la Côte d’Azur jusque Menton, avec l’arrière-pays niçois qui comporte également de jolis villages que je n’ai pas évoqué ici.

Compte-tenu de ces éléments, on peut facilement passer deux semaines dans la partie Ouest de la Provence. Ceci pour découvrir le Lubéron, les quelques lieux d’intérêt à proximité, Avignon, Arles et la Camargue. Et éventuellement les Calanques qui ne se trouvent pas très loin, en fonction de où on loge.

Pour ma part, je m’y suis déjà rendu 2 fois pour des séjours de l’ordre d’une semaine. Ceci pour parcourir les points d’intérêt que je viens de citer.

J’espère, avec ces incontournables en Provence, avoir pu vous aider si vous prévoyez de visiter la Présence pour un prochain séjour. Et si vous projetez vous y rendre, je vous souhaite un bon séjour 😉 .

Carte de points d'intérêt à visiter en Provence

Carte des principaux points d’intérêt à visiter en Provence, évoqués dans cet article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *