Visiter Barcelone : mon retour d’expérience sur 4 jours

La plage : un alternatif à la visite de Barcelone

Visiter Barcelone : la combinaison de la ville et de la plage !

Barcelone est une destination touristique bien connue du Nord-Est de l’Espagne, en Catalogne plus précisément. Ses particularités : une ville agréable, festive, en bord de mer, et qui présente un certain nombre de sites à visiter.

Je reviens dans cet article sur ma visite de Barcelone, visite que j’avais réalisé sur 4 jours. J’y partage les sites emblématiques à voir et visiter ainsi que des éléments pratiques pour organiser son séjour.

Le parc Guëll

Dans le parc Guell de Barcelone

L’escalier principal du parc Guell

Je dirais que c’est l’un des 2 emblèmes touristiques de la ville de Barcelone avec la Sagrada Familia. Il s’agit d’un parc situé sur les hauteurs de la ville. Celui-ci date du début du XXème siècle, et il est l’oeuvre de l’architecte moderne Gaudi.

Il porte de le nom de Guëll, nom du riche industriel catalan qui a demandé à Gaudi d’édifier ce parc.

Ce parc est très grand et permet de réaliser des balades permettant de disposer de points de vue sur Barcelone.

Panorama sur Barcelone depuis le parc Guell

Le panorama sur Barcelone depuis le parc Guell

Le plus célèbre de ces points de vue se trouve près de l’entrée du parc, sur une grande place située en haut de quelques marches. Son originalité est son banc ondulé au bord du vide, et décoré de mosaïques. Avec vue sur les 2 pavillons de l’entrée du parc au premier plan, et le centre-ville de Barcelone au second.

Le parc Guëll est ouvert toute l’année. En revanche, contrairement à d’autres parcs, son accès est payant. Compter 8,50 € par personne pour y accéder (tickets à acheter à l’entrée).

Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires pour préparer votre visite de ce parc sur le site internet officiel du parc Guëll (en français).

La Sagrada Familia

La basilique de la Sagrada Familia de Barcelone

La basilique de la Sagrada Familia

Il s’agit d’une basilique dont la construction a été initiée par Gaudi en 1882, mais qui n’est toujours pas terminée. L’objectif de fin des travaux est fixé pour 2026. Malgré son aspect inachevé et qui paraît souvent en travaux (présence de grues en l’occurrence), elle attire chaque année plusieurs millions de visiteurs.

La Sagrada Familia est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984, en tant qu’oeuvre de l’architecte Gaudi. Tout comme le parc Guëll évoqué plus haut.

Cette basilique se visite et il existe différentes manières de la visiter, entraînant un coût différent. Le billet de base est d’une quinzaine d’euros, mais cela peut doubler si l’on ajoute l’audio-guide et l’accès aux tours. Vous pouvez obtenir davantage d’informations sur la visite de la Sagrada Familia et commander vos billets en ligne sur ce site.

Dans tous les cas je conseille de réserver ses billets à l’avance afin d’éviter de faire la queue sur place pour acheter les billets. Il y a clairement foule pour visiter ce monument !

Montjuic

Montjuic est un quartier situé sur une colline au sud-ouest de Barcelone. Le fait qu’il se soit développé sur une colline en fait un espace plutôt aéré et globalement verdoyant. Il contient un certain nombre de lieux qui peuvent se visiter :

  • le château de Montjuic
  • le parc olympique
  • le musée national d’art de Catalogne

Se rendre sur les hauteurs de Montjuic

Le téléphérique de Montjuic à Barcelone

Le téléphérique de Montjuic présente une vue sur Barcelone

On peut bien sûr s’y rendre à pieds, mais il existe également un funiculaire permettant d’accéder aux pieds de la montagne de Montjuic. Celui-ci fait parti du réseau de métro de Barcelone, et il faut le prendre à l’arrêt Paral-lel. Pour le prix, c’est donc celui d’un ticket de métro.

Il est possible ensuite d’accéder sur les hauteurs en empruntant un téléphérique. Le départ de celui-ci se trouve au 30 Avenida Miramar, mais il est possible également de le prendre en amont en le combinant avec le téléphérique du port. Il faut alors compter une douzaine d’euros par adulte. Ce n’est pas donné, et il s’agit clairement davantage d’une attraction touristique et ludique que d’un moyen de transport.

J’ai trouvé que la vue panoramique qu’il apporte sur Barcelone et son port est similaire à celle dont on dispose une fois arrivé sur les hauteurs (au niveau du château).

Le château de Montjuic

Le château de Montjuic à Barcelone

Le château de Montjuic

Ce château est une ancienne forteresse militaire du XVIIème siècle, d’où sa construction sur les hauteurs de Barcelone afin de surplomber la ville.

Sa situation en fait aujourd’hui un bon poste d’observation sur le centre-ville de Barcelone mais également sur le port et la mer. Au-delà du château cette vue vaut pour moi le détour à elle seule.

L’intérieur du château se visite. Il faut compter 5 € par adulte et cette visite permet d’accéder à certaines salles et expositions temporaires. L’intérêt réside également dans l’accès aux parties supérieures du château permettant de prendre encore davantage de hauteur et profiter encore davantage des panoramas.

Vous pouvez trouver davantage d’informations sur le site internet du château de Montjuic (en anglais).

Le parc olympique

L'intérieur du stade olympique de Barcelone

L’intérieur du stade olympique de Barcelone

Barcelone a été ville olympique en 1992. A cette occasion un certain nombre de complexes sportifs ont été construits à proximité de la ville. Ceux-ci sont toujours présents (y compris le « monument » ayant servi de « torche » pour la flamme olympique).

On peut citer par exemple le stade olympique et sa piste bleue dont l’accès est gratuit.

On accède facilement au parc olympique en descendant à pieds depuis le château de Montjuic. C’est ce que nous avions fait, afin de redescendre ensuite vers le centre-ville en passant par le Musée national d’art de Catalogne.

Le musée national d’art de Catalogne (MNAC)

Le musée d'art national de Catalogne à Barcelone

Le musée d’art national de Catalogne

Je le précise tout de suite, nous ne l’avons pas visité car nous ne sommes pas forcément intéressé par ce type de musée.

En revanche je retiens la beauté de ce bâtiment ! Il est vraiment superbe, et sous différents angles. En fait ce musée se trouve dans l’ancien palais national construit lors de l’exposition universelle de 1929. Il a ensuite été converti en musée en 1934. C’est à mon sens le plus beau bâtiment de Barcelone !

Lorsque l’on descend depuis le parc olympique on le voit se dessiner à travers la verdure. Puis lorsque l’on s’en approche et que l’on arrive près de son entrée on découvre cette fois une belle vue sur l’avenue Maria Cristina menant aux 2 tours vénitiennes.

Vous pouvez programmer votre visite de ce musée en parcourant son site internet (en français).

La fontaine de Montjuic

L'avenue Maria Cristina de Barcelone et ses fontaines

L’avenue Maria Cristina et ses fontaines

Lorsque l’on descend vers ces 2 tours vénétiennes, on passe ainsi à côté de ce que l’on nomme la « fontaine de Montjuic », ou encore « fontaine magique« . Celle-ci date de 1929 et a été construite (une fois de plus 🙂 ) à l’occasion de l’Exposition Universelle.

Sa particularité aujourd’hui est surtout liée au spectacle qu’elle propose régulièrement, à savoir un son et lumières en soirée. Point important : ce « spectacle » est gratuit. En revanche il n’a pas lieu tous les jours ! C’est d’ailleurs pour cette raison que nous l’avons raté.

Vous trouverez tous les détails sur les jours et horaires de ce spectacle sur la page dédiée du site internet de la ville de Barcelone (en anglais).

La rambla et le port

Le marché de Boqueria sur la rambla de Barcelone

Le marché de Boqueria sur la rambla

La rambla rejoint la grande place de Catalogne (plaça de Catalunya) jusqu’au port. La distance séparant ces 2 points est de plus d’un kilomètre. Il s’agit d’une avenue piétonne hyper-touristique de Barcelone. Elle contient grand nombre de boutiques ainsi que des restaurants et des bars. On y trouve également des animations comme des personnes déguisées, des portraitistes, des musiciens, etc… Bref, un lieu très animé et très passant !

A noter qu’au milieu environ de cette avenue se trouve la Boqueria, un marché couvert très fréquenté et haut en couleurs. Au-delà de l’aspect marché, on peut également s’y restaurer dans de petits stands afin de découvrir des spécialités locales. Il est ouvert du lundi au samedi de 8h à 20h30.

La plage

Le bord de mer de Barcelone et sa plage

Le bord de mer et sa place

C’est l’un des points forts de Barcelone : sa situation en bord de mer Méditerranée avec la présence de plages de sable fin.

Elles ne sont certes pas très larges mais sont étendues sur des kilomètres de côte.

La partie plage commence depuis l’hôtel W Barcelona situé en bord de mer (reconnaissable facilement par sa forme caractéristique) jusque la partie Nord de la ville. Il est agréable de venir s’y poser le matin ou en fin d’après-midi.

Mais aussi

Le stade du Camp Nou

Le stade du Camp Nou de Barcelone

Le stade du Camp Nou

Cet endroit s’adresse clairement aux fans de football, et plus particulièrement ceux du FC Barcelone. Je n’en fais pas spécialement parti mais j’ai quand même fait un petit détour pour passer du côté de ce stade 🙂 .

J’en ai vu que la façade extérieure, donc franchement rien d’impressionnant… Pour les fans, l’intérêt se trouve surtout dans sa visite de l’intérieur. Vous trouverez toutes les informations sur ces visites sur le site internet du Barça (en français).

En quelques mots, il peut se visiter toute l’année. Et le prix est de l’ordre de 25 € pour les adultes, et 20 € pour les 6-13 ans. Son adresse officielle est au 12 C. d’Aristides Maillol.

Le zoo et l’aquarium

Des flamants rose dans le zoo de Barcelone

Dans le zoo de Barcelone

Il existe un zoo et un aquarium à Barcelone. Activités plutôt familiales mais qui peuvent faire l’objet d’une sortie sur une matinée ou une après-midi lors d’un séjour de moyenne durée à Barcelone. Je dis ça dans le sens où ce ne sont pas à mon sens des incontournables (pas besoin d’aller à Barcelone pour visiter un zoo ou un aquarium…).

Ayant déjà pas mal vadrouillé dans Barcelone, nous avons visité le zoo le dernier jour de notre séjour, histoire de voir autre chose. Je ne m’attarde pas ici sur mon ressenti : c’est un zoo 🙂 .

  • le zoo : il se trouve dans le parc de la Ciutadella, non loin de l’arrêt de métro Ciutadella / Vila Olímpica de la ligne 4. Pour le prix, compter une vingtaine d’euros par adulte.
  • l’aquarium : il se situe près du port, au Moll d’Espanya del Port Vell, près de l’arrêt de métro Barceloneta (ligne 4). Il se trouve également non loin du zoo (à une quinzaine de minutes à pieds). Pour le prix, compter également une vingtaine d’euros par adulte.

Au détour des rues

Un bâtiment coloré dans les rues de Barcelone

Un bâtiment coloré dans les rues de Barcelone

Sans lister tout ce que l’on peut découvrir à Barcelone, je partage ces quelques points singuliers sur lesquels nous sommes tombés en nous baladant :

  • la nécropole romaine de la place de la Vila Madrid. Elle comporte quelques tombeaux datant de l’époque romaine. La particularité est que ceux-ci se trouvent réellement au cœur de cette place. Ils sont visibles en contre-bas via une passerelle à laquelle on accède. Cette « visite » est gratuite.
  • quelques statues « étonnantes » disséminées un peu partout en ville, comme ce homard géant par exemple près du port !
  • la cathédrale Sainte-Croix. Elle a été construite entre les XIIIème et XVème siècles, et se situe dans le centre historique de Barcelone, à quelques rues de la Rambla. L’entrée est payante (de l’ordre de 5 €). Elle est ouverte de 8h à 13h30 et de 16h à 19h30.

Barcelone en pratique

Se loger à Barcelone

La plage de Barcelone et l'hôtel W en bord de mer

La plage de Barcelone et l’hôtel W en bord de mer

La ville de Barcelone est très touristique et présente de nombreux logements. Au-delà des hôtels classiques, il est possible également de louer un appartement ou une villa pour une durée de plusieurs jours. Une location de ce type permet en l’occurrence de pouvoir se poser et profiter de son chez soi, pratique si l’on séjourne à Barcelone pour une semaine par exemple.

Il existe des agences spécialisées dans ce type de location Espagne, et notamment à Barcelone. Elles ne proposent que des appartements et villas sélectionnées par des relais locaux, évitant ainsi toute déconvenue.

Si vous préférez l’hôtel il faut s’y prendre bien à l’avance pour les réservations ! Et pour une chambre dans le centre, il faudra en général compter une bonne centaine d’euros minimum pour quelque chose de correct.

Se déplacer en ville

Barcelone dispose d’un réseau de métro, bus, tramway bien développé. Le réseau de métro / tramway comporte 10 lignes. Les tickets à l’unité coûtent un peu plus de 2 €, alors qu’un carnet de 10 tickets coûte une dizaine d’euros. Les carnets sont donc clairement avantageux si vous envisagez de prendre régulièrement les transports en commun de la TMB (« Transports Metropolitans de Barcelona »).

Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires sur le site internet de la TMB (en anglais).

Se rendre à Barcelone depuis l’aéroport

La Torre Jaume de Barcelone et le téléphérique du port

La Torre Jaume et le téléphérique du port

Il existe un seul aéroport à Barcelone, mais il en existe 2 autres à « proximité » desservis notamment par certaines compagnies low-cost.

Depuis l’aéroport de Barcelone (encore appelé parfois aéroport El Prat), on peut rejoindre le centre de Barcelone de plusieurs manières :

  • soit depuis le métro. Il faut alors emprunter la ligne 9 directement depuis l’aéroport. Cette ligne relie les 2 terminaux T1 et T2, mais permet surtout de rejoindre les lignes 1, 3 et 5 du métro de Barcelone. Il faut en revanche compter 4,60 € pour un ticket de métro de ce type.
  • soit en bus. C’est pour cette solution que nous avions opté car cette navette permet en effet de rejoindre directement le centre de Barcelone, au niveau de la place Catalunya. Pour le prix, c’est de l’ordre de 6 € l’aller et une dizaine d’euros l’aller-retour, ce qui est similaire au métro. La compagnie qui gère ces transferts est Aerobus.
L'arc de triomphe de Barcelone

L’arc de Triomphe

Les 2 autres aéroports permettant de se rendre à Barcelone sont ceux de :

  • l’aéroport de Reus, situé à une centaine de kilomètres à l’Ouest.
  • l’aéroport de Gérone-Costa Brava, situé à une centaine de kilomètres au Nord-Est.

Pour ces 2 derniers il faut alors forcément prendre une navette par bus afin de rejoindre le centre-ville (ou bien louer une voiture bien sûr).

Manger à Barcelone

Cette grande statue de homard près du port de Barcelone

Cette grande statue de homard près du port

Barcelone est une ville à la fois méditerranéenne et proche de la montagne. Elle a donc pu puiser de ces 2 côtés pour sa gastronomie : à base de produits de la mer et de viande donc.

On passera difficilement à côté des restaurants (ou plutôt bars) de tapas, spécialités espagnoles en général servies pour accompagner l’apéritif, mais qui peuvent clairement faire l’objet d’un repas. Il s’agit de plats en petite dose, souvent servis sur des toasts, et qui coûtent entre 1 et 3 € en moyenne. L’idée est d’en prendre plusieurs, accompagnés d’un verre de sangria ou de bière par exemple. Pour obtenir de la qualité, attention néanmoins à ne pas tomber dans des « restaurants à touristes » !

Une des spécialités que l’on trouve en général dans ces bars à tapas est le « pa amb tomàquet ». Il s’agit d’une tartine de pain cuite sur laquelle sont déposés de la tomate, de l’ail et de l’huile d’olive. C’est excellent et pas cher !

A noter également que l’on mange tard en Espagne, du moins plus tard qu’en France. Il est parfois difficile de trouver une table avant 20h.

Mes conseils pour visiter Barcelone

  • Barcelone est une ville en bord de mer. Elle est parfaite pour profiter à la fois des visites culturelles (Sagrada Familia, églises, parc Guëll, musées, etc…) et à la fois de la plage.
  • Nous avons passé 4 jours pleins à Barcelone. C’est à mon sens suffisant pour visiter la ville et s’en imprégner, mais l’on peut envisager y séjourner plus longtemps pour prendre davantage son temps et profiter de la plage. Pour découvrir l’essentiel en revanche, 3 jours me semblent suffisant, le temps d’un week-end prolongé par exemple.
  • Prévoyez de marcher beaucoup. Même si la ville est bien desservie par les transports en commun, on la parcourt surtout à pieds pour bien la découvrir.
Le musée d'art national de catalan de Barcelone vue depuis l'avenue Maria Cristina

Le musée d’art national de catalan : l’un des plus beaux bâtiments de Barcelone

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire