Que faire à Amsterdam et ses alentours ? Infos pratiques pour 4 jours de visite !

Façades de maisons que l'on rencontre durant la visite d'Amsterdam

Amsterdam, ses canaux, ses vélos, et ses maisons typiques

La capitale des Pays-Bas se prête particulièrement bien pour un city-trip de plusieurs jours. La visite d’Amsterdam en elle-même peut en effet se coupler avec la découverte de ses alentours, riches en lieux emblématiques également.

Ce que l’on peut faire à Amsterdam ne se résume donc pas à la visite de la ville en elle-même, mais doit passer également les villes, villages et sites touristiques des alentours.

M’étant rendu plusieurs fois aux Pays-Bas, et notamment du côté d’Amsterdam, je partage dans cet article ce que l’on peut faire et voir à Amsterdam. Du moins l’essentiel, tout en incluant une part non négligeable aux sites à découvrir à proximité, et qu’il serait dommage de rater lors d’un séjour dans cette ville.

Afin d’être concret, j’indique ce que l’on peut faire sur une durée de 4 jours, période suffisante pour découvrir Amsterdam et ses alentours à mon sens. Je donne également quelques conseils pratiques, ainsi que les différentes alternatives pour découvrir ces lieux !

Que faire à Amsterdam ?

Visiter Amsterdam en automne

Visiter Amsterdam en automne

Evidemment, lors d’un séjour à Amsterdam, on visite Amsterdam ! Cette ville comporte les atouts suivants :

  • c’est une belle ville, notamment son centre avec ses petites rues, ses maisons typiques. Mais aussi bien sûr ses célèbres canaux.
  • elle comporte de nombreux musées, un atout pour ceux qui sont pas attirés par ce type d’activité lors de la découverte d’une ville.

La promenade en ville

Avant de parler des lieux à visiter à Amsterdam, il faut avoir en tête que la découverte d’Amsterdam passe aussi par son atmosphère générale, faîte de quartiers et de lieux aux ambiances différentes.

Quelques points d’intérêt

Le béguinage d'Amsterdam

Le béguinage d’Amsterdam

Globalement, la découverte de la ville d’Amsterdam en tant que telle, sur un ou deux jours comme je l’évoque dans cet article, passe par le positionnement des différentes visites que l’on souhaite réaliser (visites de musées, départ pour le bateau sur le canaux, etc…).

Je conseille ensuite de parcourir Amsterdam à pieds et d’agrémenter son itinéraire de détours. Et par exemple par les points suivants :

  • le quartier de Jordaan, le quartier chic d’Amsterdam. On y trouve de jolies façades de maisons, des petits musées, cafés et restaurants, marchés, etc… C’est dans ce quartier de Jordaan que se trouve par ailleurs la Maison d’Anne Frank dont je parle plus loin.
  • le béguinage (ou « Begijnhof » en néerlandais). Il s’agit d’un groupement de logements entourant une cour intérieure, avec des maisons hautes typiques d’Amsterdam. Mais aussi une maison en bois, ainsi que deux églises.
Le Magere Brug d'Amsterdam

Le célèbre pont du Magere Brug

Mais aussi :

  • la tour de la Monnaie (ou « Munttoren » en néerlandais), dont la construction initiale date de la fin du XVème siècle. Elle était à l’origine l’une des 3 portes d’entrée de la ville d’Amsterdam. On aperçoit notamment cette tour en descendant la rue Kalverstraat, l’une des rues commerçantes de la ville.
  • le parc urbain du Vondelpark, qui se trouve non loin du Rijksmuseum et du musée Van Gogh. Il peut intéresser ceux qui recherchent un peu de verdure lors d’un séjour urbain.
  • et d’autres encore comme par exemple le pont du « Magere Brug », célèbre pont basculant illuminé le soir. Ou l’échiquier géant tracé au sol au niveau de la place de Max Euweplein.

Le quartier rouge ?

Sexshop dans le quartier rouge d'Amsterdam

Sexshop dans le quartier rouge…

Ce quartier de Wallen, dit du « Red Light District » (ou « quartier rouge ») est connu pour ses maisons closes, traditionnellement ornées de lumières rouges (notamment à la nuit tombée), mais aussi des sex shops ou coffee shops.

Un quartier composé des jolies ruelles pavées, bordées par endroits de restaurants et boutiques, la Vieille Eglise d’Amsterdam (la Oude Kerk), mais une ambiance générale plombée par cet aspect « exotique ». Certes tout le quartier n’est pas comme ça, mais on tombe facilement sur ce type de « boutiques ». Si vous voyagez avec des enfants, je dirais même qu’il faut l’éviter…

Il se trouve sur la gauche de la gare Centrale, lorsque l’on descend vers le sud (centre-ville).

Les canaux d’Amsterdam

Un peu d’histoire

Un canal à Amsterdam, sous les couleurs de l'automne

Un canal à Amsterdam, sous les couleurs de l’automne

Ces canaux sont l’un des symboles de la ville d’Amsterdam, si ce n’est LE symbole de la ville. Il est vrai que l’on peut difficilement passer à côté, tant ils sont présents. Et pour cause, ils ont été construits dès le XVIIème siècle, et se sont développés sous la forme de cercles concentriques à partir du centre-ville d’Amsterdam.

On compte ainsi plusieurs canaux, plus ou moins parallèles, et formant un demi-cercle autour du centre d’Amsterdam. Les 4 premiers canaux ont d’ailleurs été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Visiter Amsterdam passe donc forcément par le fait de longer et traverser ces canaux. L’occasion de disposer de jolies vues, avec souvent des bateaux qui passent, mais aussi des berges bordées d’arbres. Des arbres dont les feuilles tirent vers l’orange à l’automne et qui subliment par ailleurs la ville 😉 .

La croisière sur les canaux d’Amsterdam

Dans un bateau de croisière sur les canaux d'Amsterdam

Dans un bateau de croisière sur les canaux

Mais il est surtout possible de parcourir ces canaux via une balade en bateau. Cette activité est très répandue à Amsterdam :

  • c’est une activité touristique agréable qui permet de découvrir la ville tout en étant posé dans un bateau.
  • elle est intéressante, car accompagnée d’informations sur la ville. Bref, elle est l’occasion d’effectuer une petite visite guidée dans la ville.

Je conseille en revanche de ne pas se jeter sur le premier bateau touristique venu. On voit en effet des pancartes un peu partout près des canaux, et notamment près de la gare avec un alignement de bateaux à quai qui proposent ce type de service.

Vue depuis un bateau de croisière à Amsterdam

Vue depuis un bateau de croisière

Parmi les alternatives, je conseille ainsi :

  • cette croisière, qui dure une heure pour une vingtaine d’euros. Elle est réalisée avec un audio-guide en français. J’ai fait cette croisière et l’ai appréciée : un moment agréable où l’on apprend des choses sur Amsterdam, le tout pour un prix abordable.
  • celle-ci, en mode dîner-croisière, en soirée. Côté prix, on est cette fois aux alentours de la centaine d’euros par personne, car le repas est raffiné et que le cadre est romantique.

Une dernière alternative pour profiter d’une croisière sur les canaux d’Amsterdam est de bénéficier de la prestation dans le cadre d’un package (extra d’une excursion ou city-pass notamment).

Les musées à visiter à Amsterdam

Je ne vais pas parcourir l’ensemble des musées que l’on peut visiter à Amsterdam, mais me focaliser sur les principaux, à savoir le musée Van Gogh, le Rijksmuseum et la Maison d’Anne Frank.

Le Rijksmuseum

Ce musée est le principal musée de la ville d’Amsterdam, et même des Pays-Bas. Il est le plus visité du pays, avec près de 3 millions de visiteurs par an !

Tableau La Laitière de Vermeer exposé au Rijksmuseum d'Amsterdam

Tableau « La Laitière » de Vermeer

Le Rijksmuseum comporte plusieurs milliers d’objets d’art exposés, dont des peintures de célèbres artistes néerlandais, comme Rembrandt et Vermeer. Mais on y trouve également d’autres œuvres, notamment une collection d’art asiatique.

Ce musée se trouve dans un magnifique bâtiment du centre-ville d’Amsterdam, et qui date de la fin du XIXème siècle.

Parmi les œuvres exposées au Rijksmuseum on peut noter le célèbre tableau de « La Laitière » de Vermeer.

Le billet d’entrée coûte une vingtaine d’euros, et il est préconisé de l’acheter en avance pour éviter la (longue) file d’attente.

Une alternative pour disposer de son billet également est de disposer de l’un des city-pass d’Amsterdam. Par sa popularité, le billet pour le Rijksmuseum est en effet inclus dans tous les pass touristiques d’Amsterdam !

Le musée Van Gogh

Tableau des Mangeurs de Pommes de terre de Van Gogh

Tableau des Mangeurs de Pommes de terre de Van Gogh

Comme son nom l’indique ce musée est consacré au peintre néerlandais du XIXème siècle Vincent Van Gogh. Il contient une collection de plusieurs centaines d’œuvres (peintures et dessins), exposée sur 3 étages.

Mais il comporte aussi des tableaux d’autres artistes contemporains des Pays-Bas (au dernier étage), en lien avec Van Gogh.

Parmi les peintures célèbres de Van Gogh que l’on peut voir dans ce musée d’Amsterdam, on peut noter :

  • son « Autoportrait à la pipe ».
  • Les « Mangeurs de pommes de terre », considéré comme l’un de ses chefs d’oeuvre.
  • des tableaux de la série des « Tournesols ».

Il faut savoir que ce musée compte près de 2 Millions de visiteurs par an. C’est le deuxième musée le plus visité des Pays-Bas après celui du Rijksmuseum ! Le ticket d’entrée coûte une vingtaine d’euros, et l’on peut se le procurer sur place, en avance (préconisé pour éviter la longue file d’attente), ou via l’inclusion à l’un des city-pass d’Amsterdam.

La Maison d’Anne Frank

Anne Frank était une jeune fille juive allemande dont la famille s’était réfugiée à Amsterdam dans les années 1930, avant la Seconde Guerre Mondiale. Elle tenait un journal intime (qui fut publié plus tard). Elle a malheureusement subi un destin tragique en étant déportée dans un camp en Allemagne en 1944. Aujourd’hui la maison dans laquelle elle se cachait a été transformé en musée.

Anne Frank

Anne Frank (crédit photo : annefrank.org)

Il ne faut donc pas s’y tromper, on parle bien d’un musée ici, malgré la dénomination. Celui-ci est dédié à l’histoire qui tourne autour de celle d’Anne Frank, à savoir des expositions sur sa vie et l’époque dans laquelle elle vivait. Mais aussi par la « cachette » dans laquelle elle vivait.

Pour visiter cette Maison d’Anne Frank, il faut savoir qu’il n’est pas possible d’acheter de billets sur place. Il faut impérativement passer par le site internet du musée, en sélectionnant un jour et un horaire de visite. Les billets sont mis en vente 2 mois à l’avance.

Ce musée est le troisième musée le plus visité d’Amsterdam, après celui du Rijksmuseum et celui consacré à Van Gogh. Le billet d’entrée coûte une dizaine d’euros.

Visiter d’autres musées à Amsterdam ?

Il existe de nombreux autres musées à Amsterdam. Certains sont réellement intéressants, d’autres un peu moins, et ont surtout vu le jour (du moins c’est mon avis…) avec le développement du tourisme dans cette ville.

Visite de l'Heineken Experience à Amsterdam

Visite de l’Heineken Experience

On peut ainsi citer entre autres les musées :

  • de Madame Tussaud, avec ses statues de cire. Au-delà d’Amsterdam, ce type de musée existe dans d’autres villes européennes.
  • du Red Light Secret, dédié à la prostitution (oui vous avez bien lu…).
  • du Donjon d’Amsterdam, dont la thématique est la découverte de l’histoire d’Amsterdam, à  base de spectacles.
  • de l’Heineken Experience, dédié à la marque de bière du même nom. Celle-ci date du XIXème siècle, et elle était produite dans le bâtiment que l’on peut désormais visiter. La visite parle du brassage de la bière, et inclut une dégustation.
  • et bien d’autres…

Pour info, j’ai visité le musée de l’Heineken Experience lors de l’un de mes séjours à Amsterdam (un séjour entre amis en l’occurrence). Je l’ai apprécié malgré tout : on apprend des choses sur la bière, et cela permet d’inclure une touche « divertissante ».

Que faire dans les alentours d’Amsterdam ?

Un séjour à Amsterdam, que ce soit dans le cadre d’une étape lors d’un voyage aux Pays-Bas, ou pour un week-end prolongé, ne doit pas se limiter à la ville d’Amsterdam !

Personnellement (et ce n’est que mon avis), des différents séjours que j’ai pu faire dans cette région des Pays-Bas, je retiens surtout les points d’intérêt dans les alentours d’Amsterdam que la ville d’Amsterdam en elle-même.

Visiter Zaanse Schans

Visiter Zaanse Schans aux Pays-Bas et ses moulins traditionnels

Visiter Zaanse Schans : le village aux moulins des Pays-Bas !

Zaanse Schans est un village touristique qui regroupe un certain nombre d’éléments caractéristiques des Pays-Bas.

A savoir : un canal, des moulins, mais aussi quelques fabriques ou petits musées qui tournent autour des traditions néerlandaises.

Zaanse Schans n’est pas très grand et il se visite globalement comme un musée à ciel ouvert. On entre dans Zaanse Schans à pieds, et l’on peut se promener et visiter les différents points d’intérêt.

Moulins de Zaanse Schans à visiter aux Pays-Bas

Les Pays-Bas avec ses moulins et ses canaux

Parmi ces points d’intérêt, on peut noter :

  • des moulins à vent. Le moulin est l’élément représentatif de Zaanse Schans, et l’on en compte 8 en tout. La plupart se visite, avec notamment ceux servant de scierie, de confection d’huile, de farine, etc…
  • une maison traditionnelle, des musées, une fabrique de sabots, une petite ferme, des boutiques de souvenirs.

Ce village est très joli, mais il est très touristique également. Ceci du fait de sa proximité avec Amsterdam, mais aussi parce qu’il est aménagé pour. Bref, Zaanse Schans permet de découvrir un village authentique des Pays-Bas, avec les clichés qui vont avec, mais il fait malgré tout penser à un parc d’attractions. Il faut le savoir.

J’ai dédié un article complet sur le blog à Zaanse Schans, avec ce que l’on peut y faire et quelques conseils pratiques.

Comme pour les autres points d’intérêts à proximité d’Amsterdam, et dont je parle ici, il est possible de s’y rendre sous forme d’excursion en bus. Cette solution est pratique si l’on ne dispose pas de véhicule, ou que l’on dispose de peu de temps. Pour visiter Zaanse Schans de cette manière, tout en incluant également les villages de Marken et Volendam (dont je parle plus loin), je conseille celle-ci.

Visiter Marken

Le phare de Marken aux Pays-Bas

Le phare de Marken

Marken est un village situé sur une péninsule à une vingtaine de kilomètres au Nord-Est d’Amsterdam. On y trouve deux points notables :

  • un joli village, typique des Pays-Bas, avec certaines maisons surélevées. Mais aussi des façades aux couleurs typiques (bleu foncé, vert foncé, orange brique), et un côté maritime car Marken est historiquement un village de pêcheurs.
  • un phare situé au bout de la péninsule. On peut s’y rendre uniquement à pieds ou à vélo (en location sur place). Ce phare est l’un des symboles des Pays-Bas !

Marken est un village tourné vers le tourisme avec quelques boutiques de souvenirs, et deux petits musées. Mais nettement moins tout de même que Zaanse Schans dont j’ai parlé plus haut.

J’ai dédié un article complet sur le blog à la visite de Marken. Vous pouvez le consulter pour davantage de détails et de photos. Marken est l’un de mes coups de cœur aux Pays-Bas.

Visiter Volendam

Moulin de Volendam aux Pays-Bas

Moulin de Volendam

Volendam ressemble un peu à Marken, notamment pour son centre-ville et son côté maritime. En revanche ici, pas de péninsule ni de phare, mais un joli village (ou petite ville plutôt).

Découvrir Volendam passe ainsi par :

  • un joli centre-ville, avec ruelles, maisons typiques, et quelques canaux.
  • des petits musées, notamment ceux dédiés aux habits traditionnels des Pays-Bas.
  • un coté maritime, avec quelques restaurants à proximité, une petite plage. Mais aussi la possibilité de prendre le ferry pour rejoindre Marken.

Pour davantage d’informations vous pouvez consulter l’article du blog que j’ai dédié à Volendam.

Les tulipes des jardins de Keukenhof

Jardins de tulipes de Keukenhof à visiter aux Pays-Bas

Jardins de tulipes de Keukenhof (crédit photo : pixabay.com)

Les Pays-Bas sont mondialement connus pour leurs champs de tulipes. La région d’Amsterdam compte quelques-uns de ces champs, mais il faut savoir deux choses :

  • un champ de tulipes n’est pas vraiment fait pour être « visité ». Tout au mieux on trouve à se garer à proximité d’un champ et l’on fait quelques photos.
  • la période de floraison des tulipes est relativement courte. On en voit en effet que durant 2 mois dans l’année environ, de fin mars à mi-mai.

Afin de pouvoir découvrir des tulipes, fleurs symboles des Pays-Bas, il existe ainsi un grand parc nommé Keukenhof dédié en grande partie à la tulipe. De ce fait, il n’est ouvert que durant 2 mois l’année. Il se situe à une quarantaine de kilomètres au sud-ouest d’Amsterdam.

L’entrée coûte une vingtaine d’euros, et du fait de sa proximité avec Amsterdam, sa saisonnalité, et sa qualité, il y a régulièrement foule pour le visiter. Les billets peuvent s’acheter en ligne sur cette page.

Comme pour les villages que j’ai évoqués dans les précédents paragraphes (Zaanse Schans, Volendam et Marken), il est possible de se rendre à Keukenhof en excursion à la journée. Je conseille ainsi celle-ci : elle regroupe le transport en bus et le billet d’entrée, en visite libre.

Les villes à voir dans les alentours d’Amsterdam

Il existe d’autres « grandes » villes dans les alentours d’Amsterdam, moins connues, mais qui ne manquent pas de charme également. Ces villes sont plus ou moins similaires, et l’on y retrouve des canaux, ruelles, églises, etc… Bref, de petites Amsterdam, mais avec nettement moins de touristes

Un canal à Alkmaar, ville à visiter aux Pays-Bas

Un canal à Alkmaar

Parmi ces villes, on peut citer Utrecht, Haarlem, ou encore Alkmaar. Inutile de visiter ces 3 villes lors d’un séjour à Amsterdam, mais si l’on dispose de suffisamment de temps, en découvrir une permet de revenir avec une autre idée des grandes villes des Pays-Bas.

Pour ma part j’ai eu l’occasion de me rendre à Haarlem (et j’y ai séjourné aussi d’ailleurs) et Alkmaar. J’ai apprécié Alkmaar, et trouvé que c’était une jolie ville. Il est dit que Utrecht est une très belle ville également !

A noter que la ville d’Alkmaar est connue pour son marché aux fromages. Celui-ci se tient tous les vendredis, sur la place Waagplein, mais uniquement de fin mars à fin septembre.

Visiter Amsterdam : en pratique

Où dormir à Amsterdam ?

Hôtel à Zaandam aux Pays-Bas

Un hôtel à l’architecture étonnante à Zaandam !

Je me suis rendu plusieurs fois à Amsterdam, et je distingue deux manières pour choisir un endroit où y loger :

  • celle où l’on dispose d’une voiture (ou véhicule équivalent) : dans ce cas, dormir dans le centre-ville d’Amsterdam n’est pas forcément simple. Pour des contraintes liées à la pollution, l’encombrement, la mise en avant de transports en commun, la pratique du vélo, etc… la ville d’Amsterdam fait en effet en sorte de limiter au maximum l’intrusion de voitures dans son centre-ville. On trouve donc peu de parkings, les temps de stationnement sont limités, les amendes sont fréquentes, etc…
  • celle où l’on est piéton : dans ce cas dormir dans le centre d’Amsterdam semble logique (même s’il existe d’autres alternatives). Cette solution permet d’être situé idéalement pour visiter Amsterdam, et partir à la journée en visite des alentours. Un gain de temps, mais en contre-partie des prix plus élevés en général, et la nécessité de s’y prendre bien à l’avance pour trouver un logement qui corresponde à tous ses critères.
Dans l'hôtel The Bird d'Amsterdam

Dans l’hôtel The Bird d’Amsterdam (crédit photo : booking.com)

Dans Amsterdam

Parmi les appartements en location et hôtels à Amsterdam, on peut noter :

A l’extérieur d’Amsterdam

En dehors d’Amsterdam, le choix est large également.

Si l’on dispose d’un véhicule on peut cibler n’importe quel village ou ville des alentours. Puis se rendre à Amsterdam en transports en commun (en se garant notamment dans un parking de type « Park & Ride » qui permet de bénéficier de la place de parking et du transport à un prix intéressant).

Dans une chambre de l'hôtel Van der Valk à Breukelen

Dans une chambre de l’hôtel Van der Valk à Breukelen

On peut ainsi noter de dormir :

  • dans une « grande » ville comme Haarlem ou Utrecht.
  • dans un village ou une petite ville des alentours. Afin de donner du concret on peut citer l’hôtel Inntel à Zaandam, l’un des hôtels les plus étonnants des Pays-Bas ! Ou dans le joli village de Marken, dans l’hôtel du Hof Van Marken, situé dans le centre du village.
  • en périphérie d’Amsterdam, dans un contexte plus « pratique » qu’autre chose. On peut ainsi noter l’hôtel Van der Valk, à Breukelen, en bordure d’autoroute, dans lequel j’ai déjà dormi. Il permet de laisser la voiture et se rendre à Amsterdam en train facilement (via une demie-heure de trajet et 5 € environ par personne). Son cadre n’est pas exceptionnel, mais il est correct et très pratique quand on est véhiculé !

Booking.com

J’ai dédié plus largement un article sur la question du où dormir aux Pays-Bas. J’y aborde notamment le cas d’Amsterdam, en partageant quelques conseils pratiques. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage de détails sur ce sujet.

Un city-pass pour visiter Amsterdam

Amsterdam City Pass

Amsterdam City Pass

Comme pour les principales villes de ce type, il est possible de profiter des avantages d’un city-pass pour visiter Amsterdam. Les alternatives sont ainsi les suivantes :

  • l’Amsterdam City Pass. Ce city-pass a le mérite d’aller à l’essentiel en incluant uniquement les musées principaux (le musée Van Gogh et Rijksmuseum, en billets coupe-file), le transport en aller-retour jusqu’à l’aéroport, et une croisière en bateau sur les canaux. Il coûte 75 € et permet également de bénéficier de 20% de réduction sur un large panel de visites et activités à Amsterdam.
  • le I Amsterdam City Card, dont le principe est un accès à une cinquantaine d’activités d’Amsterdam (dont les musées Van Gogh et Rijksmuseum), pendant une période définie (1 à 5 jours). Le prix du pass dépend du nombre de jours couverts. Il est intéressant financièrement pour ceux qui souhaitent visiter Amsterdam en profondeur !
  • le Pass Holland, qui est en réalité un pass touristique dédié aux Pays-Bas. Néanmoins, compte-tenu de son mode de fonctionnement, on peut en tirer profit uniquement en visitant Amsterdam. Il consiste en effet en une sélection d’activités parmi une liste, le nombre d’activités étant défini par la catégorie du pass acheté (et son prix donc).

Compte-tenu de la particularité de la visite de ce musée, il faut savoir qu’aucun de ces city-pass n’inclue la visite de la Maison d’Anne Frank.

J’ai dédié un article complet sur le blog aux différentes alternatives de city-pass à Amsterdam. J’y indique en quoi ils consistent et à quel type de séjour ils sont adaptés. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage d’informations et conseils.

Rejoindre le centre-ville d’Amsterdam depuis l’aéroport

Les principales alternatives

La gare d'Amsterdam

La gare d’Amsterdam

L’alternative la plus simple est de prendre le train. L’aéroport d’Amsterdam-Schiphol est en effet pourvu d’une gare, et le train le relie à la Gare Centrale d’Amsterdam en une petite vingtaine de minutes.

Le trajet coûte environ 5 € par personne. Vous pouvez consulter les horaires sur le site internet de la NL (disponible en anglais), la société de chemins de fer des Pays-Bas.

Une autre solution est de prendre le taxi, ou plus simple encore de réserver un transporteur privé. Celui-ci vous attend à votre arrivée (même si le vol a du retard), et vous dépose à votre logement. C’est la solution de facilité, et en contre-partie c’est plus cher que le train (comptez une quarantaine d’euros par voiture).

Louer une voiture pour visiter Amsterdam et ses alentours

Une route aux Pays-Bas

Une route aux Pays-Bas

Une autre alternative est de louer une voiture chez un loueur à l’aéroport de Schiphol. Puis de rejoindre son logement bien sûr, et sillonner la région en voiture, ou transports en commun en fonction des visites.

Comme évoqué dans cet article, visiter Amsterdam ne doit pas se résumer à la ville en elle-même. Disposer de son véhicule pour se rendre dans les alentours reste la solution la plus efficace pour être autonome sur ses visites et son emploi du temps.

Pour la location de voiture, je recommande évidemment de passer par un site comparateur de loueurs. J’utilise pour ma part en général Rental Cars, pour sa facilité d’utilisation notamment. Mais aussi surtout parce qu’il propose en général des prix plus intéressants qu’en passant par les loueurs en direct (Hertz, Avis, Europcar, Sixt, etc…). Il négocie en effet les prix directement avec eux.

Visiter Amsterdam et ses alentours en 4 jours

Mon avis sur la visite d’Amsterdam

Maisons typiques d'Amsterdam

Maisons typiques d’Amsterdam

Amsterdam et ses alentours méritent clairement d’être visitées lors d’un séjour aux Pays-Bas. Néanmoins, je conseille de ne pas se focaliser sur la ville d’Amsterdam en tant que telle.

Personnellement, même si j’apprécie la ville, je ne trouve pas forcément essentiel de consacrer trop de temps à sa visite.

Si l’on n’est pas forcément amateur de musées, les points d’intérêt s’amenuisent. Ils se limitent finalement à une bonne promenade dans la ville, avec un potentiel tour en bateau sur ses canaux et son port. Un tour qui pourrait passer par le « quartier rouge », très particulier, et que je conseille même presque d’éviter…

Les musées de la Maison d’Anne Frank, de Van Gogh et du Rijksmuseum, sont intéressant, et plairont aux amateurs d’art et d’histoire. En revanche, ils sont victimes du nombre assez limités de points d’intérêt de ce type dans Amsterdam. Dans tous les cas, ils sont prisés et il est conseillé d’acheter ses billets en avance.

Une idée de planning

Le village de Marken

Le village de Marken

Je conseille de passer 4 jours à Amsterdam, pour découvrir la ville donc, et ses environs. Concrètement, je conseille de découper ainsi :

  • consacrer 2 jours à Amsterdam, pour s’imprégner de la ville, et visiter quelques musées. Si les musées Van Gogh et le Rijksmuseum vous intéressent, je recommande de disposer a minima en avance des billets de ces musées, afin d’optimiser votre temps.
  • consacrer une journée à visiter le trio de Zaanse Schans, Marken et Volendam. Une journée est un peu courte pour bien les visiter, mais cela permet de les découvrir.
  • consacrer une journée à découvrir une ville des environs, comme par exemple Utrecht ou Alkmaar. Ou bien les jardins de Keukenhof si vous vous rendez aux Pays-Bas à la bonne saison pour voir des tulipes.
Sur un pont à Amsterdam

Sur l’un des nombreux ponts d’Amsterdam

On le ressent dans ce planning : 4 jours sont presque insuffisants pour bien visiter Amsterdam et ses environs. Il est clair qu’une journée pour Zaanse Schans, Marken et Volendam est un peu courte. Mais ils permettent déjà de parcourir cette région, en passant par ses incontournables, tout en variant ses visites.

J’ajoute même que pour ceux qui ne sont pas intéressés par les musées, passer une seule journée à Amsterdam est suffisante. Cette journée pourrait être consacrée à une promenade en ville, une balade en bateau sur les canaux, et un musée parmi les 3 principaux.

J’espère avoir pu vous aider si vous recherchez ce que l’on peut faire à Amsterdam et ses alentours. Que ce soit pour 4 jours, comme je le conseille ici, qu’en plus ou moins de temps. Et je vous souhaite dans tous les cas un bon séjour dans cette capitale néerlandaise 😉 .

Carte de points d'intérêt à Amsterdam et ses alentours

Carte de points d’intérêt à Amsterdam et ses alentours évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire