Visiter Porto : mon retour d’expérience sur 2 jours !

Vue sur Porto au coucher du soleil depuis la rive Sud

La vue sur Porto, au bord du Douro, au soleil couchant

Porto est une ville du nord du Portugal, au bord fleuve Douro, et à 2 pas de la mer Méditerranée. C’est l’une des destinations en vogue au Portugal, avec Lisbonne bien sûr, et cela faisait quelques années que je voulais visiter Porto !

J’ai ainsi inclus sa visite lors d’un séjour au Portugal d’une semaine, et y ai passé 2 jours. Je reviens dans cet article sur mon séjour à Porto entre visites et balades dans la ville. Comme souvent sur le blog, j’indique ce que j’ai fait, mais également ce que je n’ai pas fait et pourquoi. Le tout accompagné de mes retours d’expérience et conseils.

Pour le contexte : il s’agissait d’un séjour en famille (avec enfant en bas-âge), réalisé courant mars, sur une durée de 2 jours pleins (2 jours et 2 nuits).

Le Douro et ses ponts

Le Ponte Luis

Les rues en pente de Porto : avec vue sur le Ponte Luis I

Les rues en pente de Porto : avec vue sur le Ponte Luis I

Le Symbole de Porto ! Il date de la fin du XIXème siècle et traverse le fleuve Douro. Ce pont métallique est constituée d’une grande arche qui permet de le soutenir, et qui lui donne un certain aspect photogénique.

On peut le traverser de 2 manières différentes :

  • soit sur la partie haute. C’est dans cette partie haute que le tramway passe. Elle s’emprunte assez facilement à pieds (il y a de la place). On rejoint alors la partie haute de Vila Nova de Gaia, ce qui permet en fin de journée d’observer le coucher de soleil.
  • soit par la partie basse, dédiée cette fois aux voitures. On peut traverser également à pieds, mais c’est pas très large. Cela permet d’accéder à l’avenue de Diogo Leite qui longe le Douro, face à Porto.

J’ai dédié un article complet sur le blog au Ponte Luis de Porto, sur le plan de la photo. J’y indique mes spots photo favori pour photographier ce pont, en tenant compte des heures d’ensoleillement.

La balade sur les berges du Douro

Les façades colorées du quartier de la Ribeira à Porto

Les façades colorées du quartier de la Ribeira à Porto

Il y a donc 2 berges à Porto, ou plutôt une côté Porto, et une côté Vila Nova de Gaia, qui lui fait face. Ces 2 berges sont bien aménagées et permettent de s’y promener.

La berge côté Porto se situe le long de la Cais da Ribeira, dans le bas du quartier Ribeira. Elle passe également par une petite place, du même nom. On y trouve bon nombre de bars et restaurants, où l’on peut notamment boire un verre de Porto, forcément… On peut aussi voir un certain nombre de façades colorées dans cette zone : du rouge, du vert, du jaune au niveau de la place Ribeira, mais également le long du Douro. Elles sont d’ailleurs davantage visibles depuis la rive d’en face.

Vue sur Porto depuis Vila Nova de Gaia

Vue sur Porto depuis Vila Nova de Gaia

La berge côté Vila Nova de Gaia est un peu moins « festive ». Certes quelques bars, mais moins nombreux. Cette partie est davantage destinée à la balade, avec une partie piétonne dédiée. L’atout principal de cette rive, c’est qu’on voit Porto en face : c’est le panorama sur Porto le plus emblématique.

On y trouve également quelques stands, type marché, où l’on peut acheter des petits souvenirs (du moins en fin d’après-midi). Quelques bateaux typiques aussi permettant de faire une promenade sur le Douro.

Je conseille de privilégier ces balades en fin de journée pour 3 raisons :

  • les températures sont plus douces pour se promener, car en journée il n’y a pas d’ombre.
  • On y trouve de nombreux bars où il est agréable de prendre un verre pour l’apéritif, ou même dîner.
  • Le Ponte Luis est alors éclairé de face par le soleil couchant : idéal pour les photos.

La balade en bateau sur le Douro

Balade en bateau sur le Douro à Porto

La balade en bateau sur le Douro

C’est une activité qui a le mérite d’être familiale ! Nous avons réalisé une balade en bateau sur le Douro, en embarquant en face de la plaça Ribeira (sur la rive côté Porto donc). Dans un bateau touristique permettant d’embarquer quelques dizaines de passagers.

L’objectif de cette sortie est surtout de découvrir les ponts de Porto, car au-delà du Ponte Luis il y en a d’autres. La balade consiste ainsi en 2 allers-retours, un vers l’Est, l’autre vers l’Ouest. Elle dure environ 1 heure.

Cette balade est agréable et permet de prendre un peu l’air surtout si la température est élevée en journée (c’était déjà le cas pour nous début mars où il faisait déjà presque 30°C !). Néanmoins si votre budget est serré et que vous n’êtes pas spécialement attirés par les sorties de ce type, ce n’est pas non plus une sortie indispensable.

Nous avons réservé nos places directement sur place, sans trop de difficultés. Néanmoins c’était hors saison (au mois de mars) et le bateau était malgré tout quasiment plein. Il est possible de réserver à l’avance cette sortie en bateau, afin d’être sûr d’avoir des places. Pour le prix, compter une quinzaine d’euros par adulte.

Les monuments

Les azulejos

Les murs couvert d'azulejos dans la gare de Porto

Le mur du hall d’entrée de la gare couvert d’azulejos

Les azulejos sont des carreaux de faïence décorés, très présents au Portugal sur les façades des maisons et des bâtiments. La ville de Porto est donc également concernée et l’on peut en observer un peu partout.

L’un des endroits caractéristiques est notamment la gare centrale (Porto São Bento) où l’on peut observer de belles faïences bleues dans le hall d’entrée. Elle est réputée pour ça et bon nombre de touristes y viennent juste pour voir ce hall 🙂 .

Les églises

Porto comporte beaucoup d’églises, ainsi qu’une cathédrale. Je ne vais pas toutes les citer ici car je fais parti de ceux qui aiment bien rentrer dans une église ou une cathédrale de temps en temps, mais qui ne cherche pas non plus à passer son temps à ça 🙂 . En revanche certaines sont très belles, rien que d’extérieur. Je les évoque ici.

A noter que « église » se dit « igreja » en portugais. Vous les trouverez donc peut-être sous cette dénomination sur les cartes ou sur Google Maps.

L’église catholique de Saint Ildefonso

L'église Saint Ildefonso de Porto et sa façade couverte d'azulejos

L’église Saint Ildefonso de Porto et sa façade couverte d’azulejos

Elle se situe au niveau de la Praça da Batalha, et on y accède en montant quelques marches. Ces quelques marches en font même l’une de ses caractéristiques car elle semble ainsi surélevée par rapport à l’endroit où elle se situe.

Autre caractéristique : sa superbe façade est couverte d’azulejos bleues. Cette église date du XVIème siècle, et on y célèbre une messe tous les jours, en fin d’après-midi en général. Sa visite est gratuite. Vous pouvez trouver davantage d’informations sur le site officiel de l’église de Saint Ildefonso (en portugais).

L’église do Carmo (Igreja do Carmo)

L'église do Carmo de Porto et sa face latérale couverte d'azulejos

L’église do Carmo et sa face latérale couverte d’azulejos

Elle se trouve Rua do Carmo, juste à côté de l’arrêt de tram du même nom. Comme pour l’église de Saint Ildefonso, elle est couverte d’azulejos bleues. En revanche une nuance ici, c’est sa face Est (celle que l’on voit depuis la Praça de Parada Leitão) qui en est couverte.

Une autre particularité notable est qu’elle se trouve juste à côté d’une autre église : l’église carmélitaine (Igreja dos Carmelitas Descalços). Ces 2 églises se touchent ! Autre point : le tramway de la ligne 22 passe juste à côté. Il s’agit d’un tramway devenu essentiellement touristique et reliant Carmo à Batalha.

Sa construction date de la seconde moitié du XVIIIème siècle. Elle se visite en journée, gratuitement.

La cathérale (Sé do Porto)

Panorama sur Porto : vue depuis le parvis de la cathédrale

Panorama sur Porto depuis le parvis de la cathédrale

Cette cathédrale Sé do Porto est l’un des monuments les plus anciens de la ville, et elle a subi de ce fait plusieurs modifications au fil des siècles.

Elle est construite sur la partie haute de Porto et propose depuis son parvis un très beau panorama sur la ville.

L’entrée dans la cathédrale est gratuite, et les mois d’été elle se visite de 9h à 19h. Pour visiter son cloître et son musée, compter en revanche 3 euros par personne. Vous pouvez trouver davantage d’informations sur les horaires sur ce site (en anglais).

L’église de Trindade (Igreja da Trindade)

La place Trindade de Porto

La place Trindade et ses motifs géométriques

Je l’évoque dans cet article non pas pour son côté « église », mais pour son parvis. Ou plutôt la place sur laquelle elle se trouve : la Praça da Trindade. Cette place présente en effet la particularité de disposer de dalles géométriques particulièrement photogéniques vues du dessus. En revanche pas d’azulejos sur les façades ici.

Je m’y suis rendu afin de faire quelques photos de cette place. L’idéal pour cela est de prendre de la hauteur ! J’ai dû me contenter des quelques marches permettant d’accéder à l’église. Clairement là c’est le photographe amateur qui évoque ce lieu : si la photo ne vous intéresse pas, pas besoin de faire le détour pour vous y rendre 😉 .

Les visites

La librairie Lello

La librairie Lello à Porto et son escalier caractéristique

La librairie Lello à Porto et son escalier caractéristique

Même s’il s’agit tout « simplement » d’une librairie elle est devenue au fil des années une visite presque incontournable à Porto ! Sa particularité est son architecture intérieure, de style ancien, et qui comporte un escalier massif à double-orientation menant à l’étage.

Autre particularité : elle aurait inspirée l’auteur britannique des Harry Potter : J.K Rowling pour certains passages de ses romans. Elle a en effet enseigné pendant 2 ans à l’université de Porto !

J’ai dédié un article complet sur le blog à la visite de la librairie Lello. J’y partage des infos utiles, notamment en quoi consiste sa « visite », le prix d’entrée (oui c’est payant…), et les horaires d’ouverture.

Visiter une cave

L'apéro en terrasse avec un verre de Porto

L’apéro en terrasse

Porto est bien connu pour son vin du même nom. Il est ainsi possible de visiter une cave afin d’en apprendre davantage sur la confection de ce vin, mais aussi en goûter bien sûr 🙂 .

Je n’ai pas de retour d’expérience ici car je n’en ai pas visité. J’en avais bien sûr repéré quelques unes durant mes préparatifs. Et notamment celle du Taylor’s Port située de l’autre côté du Douro, à Vila Nova de Gaia. Ou encore celles de Ferreira ou Sandeman. Mais ce type de visite n’était pas adapté pour nous. Une visite d’une heure environ, dans une cave, pour un enfant en bas-âge qui veut courir partout, n’était pas une option à prendre…

J’ai quand même cherché à boire du Porto, en terrasse dans un bar sympa (au bord du Douro côté ville). Le Porto authentique qu’on m’a servi à la bouteille était finalement du « Porto Cruz » qu’on peut acheter dans n’importe quel supermarché en France… Bref mon expérience sur la découverte du « bon » Porto a été un échec durant mon séjour 🙂 .

Une autre alternative possible est de découvrir quelques vins de Porto lors d’une visite de la ville avec un guide (en anglais), incluant le passage par une cave. Ce type d’excursion dure 3 heures, et coûte moins de 30 euros par personne. Vous pouvez obtenir davantage de détails et réserver ici.

Le marché de Bolhao

Les commerçants du marché de Bolhao

Les commerçants du marché de Bolhao

Il s’agit d’un marché permanent, situé dans le quartier de Bolhao. On le dénomme « marcado do Bolhão » en portugais, et il est à la fois fréquenté par les locaux qui viennent y faire les courses, et les touristes. Il date du début du XXème siècle, ce qui en fait l’un des lieux emblématiques de Porto.

Même si au final on y déambule juste quelques minutes, j’ai apprécié les scènes de vie des commerçants et des gens venus faire leur marché !

J’ai dédié un article complet sur le blog au marché de Bolhao. Vous pouvez le consulter pour davantage de détails, notamment ce que j’ai retenu de sa « visite ». Info utile au passage : il est ouvert du lundi au vendredi, de 7h à 17h, et le samedi de 7h à 13h.

Visiter Porto : en pratique

Se déplacer en ville

Le métro

Le tramway de la ligne 22 à Porto

Le tramway de la ligne 22 à Porto

Il existe un réseau de métro / tramway qui comporte 6 lignes (les lignes A à F). Il permet surtout de s’éloigner facilement du centre-ville historique, et notamment vers Vila Nova de Gaia (en traversant d’ailleurs le Ponte Luis par la partie haute). Ou encore vers l’aéroport (j’en parle plus bas).

En fait, hormis la ligne D qui se trouve sur un axe nord-sud, et qui va vers Vila Nova de Gaia, toutes les autres sont similaires sur une quinzaine de stations. Elles se séparent ensuite pour alimenter différents quartiers à l’extérieur du centre-ville.

Pour le prix du ticket c’est un peu compliqué je trouve. En fait ça dépend de la zone dans laquelle vous allez. Il y a en effet 11 types de zones (pourquoi faire simple…), et le prix du ticket varie en gros de 1 à 5 euros en fonction de la zone. Les tickets peuvent s’acheter directement dans les stations, dans des bornes à cet effet. Vous pouvez retrouver toutes les informations nécessaires sur le site internet du métro de Porto (en anglais).

A pieds

Carte des points d'intérêt à Porto

Carte des points d’intérêt mentionnés dans cet article

Le centre-ville historique de Porto n’est pas si grand et si la marche n’est pas un problème pour vous, celui-ci peut se découvrir à pieds. Nous étions avec un enfant en bas-âge et avons fait la plupart de nos déplacements à pieds.

En revanche, quand on arrive du côté du quartier du Ribeira, au niveau de la gare par exemple, les rues deviennent en pente ! Il faut garder en tête que l’on peut emprunter le Ponte Luis par les parties haute et basse, et qu’il fait 45 mètres de haut. On se prend donc ces 45 mètres de dénivelé en descendant à pieds (et en remontant bien sûr…).

Depuis le bas du quartier Ribeira (au niveau des quais le long du Douro), il existe un funiculaire permettant de remonter autrement qu’à pieds, vers le quartier de Batalha. Compter 2,50 € par personne pour le trajet. Sur les cartes vous le trouverez sous le nom de « funiculaire da Guindais » (ou « Funicular dos Guindais » en portugais). Côté Ribeira, l’accès à ce funiculaire se trouve juste en face de l’accès au Ponte Luis. Vous pouvez trouver davantage d’informations sur cette page.

Se loger à Porto

Vue sur le Ponte Luis I de Porto

La vue sur le Ponte Luis I, un peu plus bas dans la rue Escada dos Guindais

Porto comporte différents quartiers présentant des caractéristiques différentes. Le quartier Ribeira est le moins accessible : du fait de son emplacement il faut s’y prendre à l’avance pour trouver un logement qui convienne, et les prix sont plus élevés. Néanmoins dans l’ensemble j’ai trouvé que les prix des hôtels / appartements étaient moins élevés au Portugal que dans beaucoup d’autres pays d’Europe !

Pour ma part j’avais pris un appartement dans le centre-ville, dans le quartier de Batalha et non loin du métro. Très bon emplacement et un super accueil, je vous partage donc le lien : le Porto Cinema Apartments.

Comme souvent j’avais réservé ce logement sur le site de Booking. Il permet d’accéder à un large choix d’hôtels et appartements, aux meilleurs tarifs. Et il propose surtout de pouvoir annuler facilement sa réservation par la suite si on trouve moins cher ou mieux ailleurs.

Comme je le disais plus haut, les déplacements dans le centre historique se font assez bien à pieds, donc un logement dans le centre-ville sera en principe toujours « bien situé ». Dans mon cas, en un quart d’heure de marche à pieds à peine, j’étais du côté du quartier Ribeira.

Manger à Porto

La francesinha : plat typique de Porto

La francesinha : plat typique de Porto

Je l’ai déjà évoqué sur mon article sur Lisbonne : globalement on mange pour pas trop cher au Portugal, y compris à Porto. Bien sûr ça dépend du type de restaurant, mais pour donner un exemple : dans un petit resto trouvé dans une ruelle du quartier Ribeira, nous avons mangé pour 6 € un midi en prenant le plat du jour. Celui-ci était composé d’une soupe, de maquereau accompagné de riz et légumes, et d’une boisson.

Côté plat typique, on trouve facilement des pasteis de nata (pâtisseries), même si elles ont pour origine Lisbonne. Mais le plat vraiment typique de Porto est la « francesinha« , une espèce de welsh pour ceux qui connaissent 🙂 .Plus exactement ce plat est composé d’une tranche de pain, de jambon, de steak, le tout recouvert d’une sauce orange à base de fromage et d’un œuf sur le plat ! Le tout servi avec des frites en général. J’ai testé histoire de me faire mon propre avis : disons que c’est plutôt copieux, et j’ai pas trouvé ça exceptionnel…

Se rendre à Porto

Depuis l’aéroport

Un tramway à Porto

Le tramway de la ligne 22 à Porto

L’aéroport de Porto est desservi par la ligne E du métro (arrêt Aeroporto). L’accès au centre-ville, et à l’inverse le retour vers l’aéroport en fin de séjour, sont donc faciles. Pour rejoindre le centre-ville il faut compter environ 2 € par personne, et une petite demie-heure.

Si vous préférez éviter les transports en commun pour ce trajet, notamment si vous êtes chargés avec vos bagages, vous pouvez passer par un chauffeur privé. Ce n’est pas très excessif, environ 25 € la course ! Vous pouvez trouver davantage d’informations et réserver à l’avance sur ce site. L’avantage est que vous serez déposé devant votre hôtel.

En train

Le Ponte Luis I de Porto, aux couleurs du lever de soleil

Le Ponte Luis au petit matin

Même si pour ma part je suis arrivé en voiture à Porto et suis reparti en avion, le train peut être une alternative pour visiter Porto. Il peut en effet tout à fait s’envisager par exemple de prendre un aller-retour en avion sur Lisbonne, et d’inclure une « virée » à Porto durant son séjour. Ces 2 villes sont séparées par moins de 300 km !

Il faut compter une trentaine d’euros l’aller depuis Lisbonne pour environ 3 heures de trajet. Vous pouvez trouver les horaires et informations complémentaires sur le site internet des chemins de fer portugais (en anglais).

A noter qu’il est possible de le faire également en bus : ce sera alors un peu moins cher, mais plus long en contre-partie.

Mes conseils et avis sur Porto

Les façades de Porto : le mélange des couleurs

Les façades colorées de Porto dans le quartier Ribeira

  • J’ai apprécié mon séjour dans cette ville. Je l’ai trouvée agréable, colorée. Et comme pour les autres endroits que j’ai visité au Portugal, j’ai trouvé l’accueil des habitants plutôt chaleureux en général. Côté climat : très agréable également, malgré notre séjour début mars.
  • Nous avons passé 2 jours à Porto et j’ai trouvé ça suffisant. Certes nous n’avons pas visité de cave, mais nous aurions pu ajouter une visite de ce type dans notre programme en supprimant par exemple la sortie en bateau sur le Douro. De plus les journées début mars sont encore « courtes ».
  • Si la durée de votre séjour vous le permet, je conseille de louer une voiture et de vous éloigner vers l’Est dans la vallée du Douro. Cette vallée est bordée de vignobles à flanc de collines. Je ne l’ai pas fait car mon voyage au Portugal était déjà bien rempli, mais c’est un endroit que j’avais repéré durant mes préparatifs de voyage !
  • Question que l’on peut se poser lors d’un premier voyage au Portugal : Porto ou Lisbonne ? Eh bien si je devais choisir je choisirais Lisbonne que j’ai trouvé davantage photogénique et présentant davantage d’activités. Mais ça n’enlève rien au charme de Porto !
Coucher de soleil depuis le Ponte Luis I de Porto

Coucher de soleil depuis le Ponte Luis

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. AuroreVoyage dit :

    Chouette article, très clair ! J’ai visité Porto sur 2 jours et demi en 2015, j’ai beaucoup aimé cette ville.

  2. J’ai d’autres projets avant Porto mais un jour j’irai !

  3. Porto est sur ma bucket-list voyage, ca a l’air magnifique 🙂

  4. Que de belles choses à voir à Porto, j’ai adoré ma visite et j’y retournerai bien un peu 😉

  5. PartirUnJour dit :

    J’ai pris bonnes notes ! je compte bien y aller un jour ou l’autre pour un week-end !

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire