Visiter Marrakech et ses alentours : que faire & guide pratique

Parc Lalla Hesna à visiter à Marrakech

Parc Lalla Hesna à Marrakech

Marrakech est l’une des villes les plus touristiques du Maroc, pour ne pas dire la plus touristique. Dans un contexte de séjour dans le sud du Maroc, visiter Marrakech et ses alentours s’impose ainsi naturellement soit comme étape, soit comme une destination pour quelques jours.

Suite à mes deux visites de cette ville, je reviens dans cet article sur ce que l’on peut faire et voir à Marrakech. Mais aussi dans ses alentours, proches ou moins proches. Ainsi qu’un guide pratique pour y organiser son voyage.

L’incontournable médina de Marrakech

Porte d'accès à la médina de Marrakech

Porte d’accès à la médina de Marrakech

Je commence par évoquer cette médina, car c’est sûrement ce qui représente le plus la ville. Lors d’une visite de Marrakech il est incontournable de la parcourir.

La médina est le nom donné à la « vieille-ville », autrement dit sa ville fortifiée historique. Elle est entourée de remparts, et l’on y accède par de grandes « portes ».

Cette vieille-ville abrite plusieurs points d’intérêt à découvrir. Voici les principaux :

La place Jemaa el-Fna

C’est l’endroit le plus connu de Marrakech. Il est clairement inconcevable de visiter Marrakech sans passer par cette place. Et il est d’ailleurs difficile de la rater, tant elle est grande et qu’elle se situe au cœur de la médina.

Sur la place Jemaa el Fna de Marrakech

Sur la place Jemaa el Fna de Marrakech

Cette place Jemaa el-Fna est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’UNESCO depuis 2008.

On y trouve de nombreux stands, mais aussi des animations comme des « spectacles » (charmeurs de serpent, danseurs, etc…), des tatoueurs de henné, etc… Elle est surtout un lieu très touristique, que ce soit en journée, mais aussi (et surtout) à la nuit tombée.

Le soir, des stands sont installés afin de pouvoir boire un jus de fruit pressé, et surtout pour manger autour de petites tables. On trouve de la viande (brochettes), du poisson, mais aussi des escargots ! Encore une fois, c’est surtout touristique, et l’objectif de chacun des vendeurs est de vous attirer chez lui. Il faut jouer des coudes pour passer son chemin…

Elle est bordée de quelques hôtels (comme le célèbre Hotel & Ryad Art Place, ou encore cet appart’hôtel). Mais également quelques restaurants et cafés, comme ceux du « Grand Balcon » ou de « L’adresse Jemaa Al Fna » qui disposent d’une terrasse panoramique sur la place. On peut y faire belles photos, en fin de journée, vers le coucher du soleil, lorsque la place commence à s’animer.

La mosquée Koutoubia

Mosquée Koutoubia de Marrakech

Mosquée Koutoubia de Marrakech

Cette mosquée Koutoubia est la mosquée la plus représentative de Marrakech. Elle se situe à deux pas de la place Jemaa el-Fna.

En revanche, il s’agit d’un lieu de culte, et malgré sa renommée on ne peut pas la visiter. Son accès est réservé aux fidèles, il faut donc se contenter de la contempler de l’extérieur, que ce soit :

  • depuis la place Jemaa el-Fna, à l’Est
  • ou depuis les jardins du parc Lalla Hasna, à l’Ouest. Ces jardins sont agréables à parcourir, avec ses allées bordées de verdure, ses palmiers et ses fontaines.

Parmi ses caractéristiques, on peut retenir son beau minaret. Ainsi que la couleur rose des grès ayant servi à sa construction.

Le minaret de la mosquée Koutoubia est semblable dans sa construction à ceux de la giralda de la cathédrale de Séville, et de la tour Hassan à Rabat. Les architectes en charge de leur édifice se sont en effet inspirés les uns les autres. On surnomme d’ailleurs ces 3 minarets : « les trois sœurs ».

Compte-tenu du fait qu’on la repère de loin, et de son emplacement central dans la médina, elle est souvent le point de départ de visites guidées dans Marrakech (j’en parle après).

Les souks de Marrakech : que faire ?

Dans les souks de Marrakech

Dans les souks de Marrakech

Réaliser une visite des souks de Marrakech se traduit en fait par une promenade dans ceux-ci, en se perdant dans le dédale des ruelles bordées de vendeurs. On dénombre 18 souks dans la médina !

En fonction du souk, les spécialités vendues ne sont pas les mêmes. On trouve en effet un souk avec essentiellement de l’alimentaire (légumes, fruits, viande, épices, herbes), et d’autres consacrés à l’artisanat, comme des tanneurs (travail du cuir), des ferronniers (travail du fer), des teinturiers, des vendeurs de babouches, de djellabas, etc… Mais aussi des magasins de souvenirs dans les parties les plus proches de la place Jemaa el-Fna notamment.

Il n’existe pas vraiment d’itinéraire conseillé pour visiter ces souks de Marrakech. L’objectif est surtout de déambuler au gré de ses envies dans les ruelles, au départ de la place Jemaa el-Fna par exemple, en direction du nord. C’est du moins ce que nous avions fait.

Artisan ferronnier dans le souk de Marrakech

Artisan ferronnier

Avec le recul, nous aurions du je pense nous orienter sur une visite guidée des souks, afin d’aller à l’essentiel et d’en apprendre davantage sur l’histoire de Marrakech. Il existe notamment celle-ci (en français), dont le principe est de payer le guide uniquement au pourboire à la fin (ce qu’on appelle un « free tour »). J’ai déjà testé dans d’autres villes (à Madrid en l’occurrence), et trouve le principe intéressant.

Pour repartir à votre point de départ, n’hésitez pas à demander votre chemin. Ou utilisez votre GPS (Google Maps avec la carte téléchargée en mode hors-connexion, ou avec Maps.Me). Attention toutefois : toutes les ruelles ne sont pas référencées sur ces applications…

Visiter la Palmeraie de Marrakech

Cette palmeraie est un immense « jardin » situé au nord, sur les bords de l’oued Tensift. Comme son nom l’indique, elle abrite une multitude de palmiers (près de 100 000). Mais au-delà de son côté « jardin », son développement s’est orienté également vers le tourisme, avec notamment quelques hôtels (le complexe hôtelier du Palmeraie Resorts par exemple), mais aussi un golf, un quartier résidentiel, des restaurants, etc…

Dromadaire dans la palmeraie de Marrakech

Dromadaire dans la palmeraie de Marrakech (crédit photo : pixabay.com)

Elle peut se découvrir de différentes manières :

  • à pied bien sûr, en suivant les sentiers tracés.
  • d’une manière plus « ludique » : à dos de dromadaire. Cette alternative est clairement touristique, et elle est plutôt répandue (elle est même parfois considéré comme une activité incontournable à faire à Marrakech). Elle peut se réserver sur ce site. Perso, je ne l’ai pas faîte !
  • ou encore en calèche, en s’y rendant au départ de la place Jemaa El-Fna. Le prix est à négocier sur place, et dépend surtout de la durée, du nombre de voyageurs, etc…

C’est dans cette palmeraie qu’a lieu également en soirée le dîner-spectacle « Fantasia ». C’est le spectacle touristique le plus connu de Marrakech (infos et réservation sur cette page). Pour les amateurs !

Pour s’y rendre, plusieurs alternatives également : en taxi, ou en voiture de location. Au-delà de la visite de cette palmeraie, et pour ceux qui chercheraient un hébergement loin du tumulte du centre-ville, celle-ci représente un point de chute intéressant pour un voyage à Marrakech. Ne serait-ce que pour une partie du séjour. Parmi les hôtels réputés, on peut noter : les villas du Domaine Abiad, ou encore l’hôtel des Deux Tours.

Que faire d’autre à Marrakech ?

Au-delà de sa vieille-ville, de sa palmeraie, et du fait qu’elle soit le point de départ d’excursions à la découverte du Maroc (dont je parle plus loin), Marrakech comporte également d’autres atouts. Ils peuvent venir compléter son programme de visite.

Découvrir des jardins

Jardin Majorelle de Marrakech

Jardin Majorelle

Je ne vais pas dresser la listes des musées et jardins que l’on peut visiter à Marrakech. Mais les principaux lieux à retenir, et qui sortent du lot, sont :

Le jardin Majorelle

Ce jardin botanique d’une superficie de près d’un hectare a été créé par l’artiste français Jacques Majorelle, vers le début du XXème siècle (infos sur ce site). Son entrée est payante.

On y trouve notamment une collection de cactus et plantes exotiques, des bâtiments de style Art déco, ou encore le musée des arts berbères dans l’ancien atelier de peinture de Majorelle.

Inconvénient : il se situe au nord du quartier de Guéliz, au nord de la ville donc. Pour s’y rendre il faut soit marcher plus de 30 minutes depuis la médina, soit prendre le taxi.

Le jardin Secret

Jardin Secret à Marrakech

Jardin Secret à Marrakech

Situé au cœur de la médina, il comporte en fait 2 jardins : un exotique et un islamique. On peut y visiter également une tour, ou s’y poser pour prendre un verre (infos sur ce site).

Il a été rénové entre 2013 et 2016, et il est désormais connu pour être photogénique, notamment grâce à son kiosque, ses allées où coulent de l’eau, ou encore la belle porte bleue turquoise que l’on peut voir lorsque l’on visite la tour. Instagram est passé par là…

L’avantage, contrairement à celui de Majorelle, est qu’il se situe en revanche en plein cœur de la médina. Son accès est payant.

Visites culturelles à Marrakech

En dehors des jardins, on peut élargir la liste des choses à faire à Marrakech avec un certain nombre de lieux culturels, parmi lesquels :

  • la Medersa Ben Youssef, une école coranique (une « medersa ») accessible à la visite.
  • le Palais de la Bahia, avec la possibilité de visiter le palais et ses jardins. Il est connu notamment pour sa très grande cour.
  • le musée Yves-Saint Laurent, consacré au couturier du même nom, mais aussi au peintre Jacques Majorelle.
  • la Maison de la Photographie, consacré comme son nom l’indique à la photographie (photos anciennes du Maroc). Il se situe au cœur de la médina.
  • le musée de Marrakech, situé dans un ancien palais. Il est consacré essentiellement à l’exposition d’objets traditionnels marocains (armes, tapis, céramiques, etc…).

Personnellement, compte-tenu de la durée de ma première visite de Marrakech (2 jours), j’avais fait une croix sur ces musées et jardins. Mais ils font clairement partie des lieux qu’il convient de visiter à Marrakech si l’on souhaite inclure une touche culturelle à son séjour. Une question de choix.

Carte de points d'intérêt pour visiter Marrakech

Carte de points d’intérêt pour visiter Marrakech évoqués dans cet article

Profiter d’un moment de détente

Marrakech est réputée pour ses nombreux lieux et grands hôtels proposant des services de spa (hammam, massage, etc…). Cela est dû au fait que les hammams (ou bains turcs) font partie de la culture de cette ville, via ses influences romaines et arabes.

Si l’on souhaite profiter de cet aspect (ce que nous avions fait), il faut soit s’orienter sur un hôtel qui dispose de prestations de ce type (on peut alors noter le Dar Rhizlane ou le Four Season Resorts). Ou bien réserver juste une séance, comme cette prestation au Click Spa, à côté de la médina.

Faire une excursion au départ de Marrakech

Compte-tenu de la richesse des paysages du sud du Maroc, il serait dommage de visiter Marrakech sans profiter des régions des « alentours ». Je mets alentours entre guillemets car c’est bien évidemment relatif ! Et certaines excursions méritent même d’être réalisées sur 2 ou 3 jours (ou faire l’objet d’une étape lors d’un road trip au Maroc, comme j’avais fait).

Le vol en montgolfière

Vol en montgolfière près de Marrakech

Vol en montgolfière près de Marrakech

J’ai réalisé cette activité lors de mon second séjour à Marrakech, et clairement elle m’a marqué ! D’une part l’expérience du vol en lui-même est quelque chose à vivre si on ne l’a jamais fait. Mais surtout ici, les paysages au-dessus desquels on évolue sont vraiment magnifiques.

Cette activité se réalise au petit matin. L’idée est de partir très tôt, plus d’une heure avant le lever du soleil (on vient pour cela vous chercher près de votre hôtel ou riad), puis de rejoindre le point de départ du vol.

Celui-ci se trouve à une petite heure de route environ vers le nord, plus au nord encore que la palmeraie. On assiste alors au gonflage des ballons, puis l’on décolle pour une heure de survol des environs, porté par le vent.

Pour vous donner une idée de ce vol en montgolfière à Marrakech, vous pouvez consulter l’article que j’ai dédié à cette expérience. J’y partage les informations importantes, en quoi consiste l’excursion, et aussi mes photos ! Elle se réserve sur cette page.

De toutes les excursions que je mentionne ici, il serait dommage de visiter Marrakech sans en profiter. Si votre budget le permet bien sûr. Elle est en effet un bon compromis entre sa durée (une matinée) et son côté atypique.

Le quad dans le désert d’Agafay

Excursion quad dans le désert au sud de Marrakech

Excursion quad dans le désert au sud de Marrakech

Encore une activité que j’ai faite lors de ma deuxième visite de Marrakech. L’objectif ici est de découvrir le désert d’Agafay par le biais d’une sortie en quad à travers celui-ci.

Ce désert vallonné et caillouteux se situe à une heure de route environ au sud de la ville. Compte-tenu de sa superficie, pour profiter de paysages variés, le parcourir en quad est donc une manière de bien s’en imprégner.

Il existe deux possibilités de durée : à la demi-journée, ou à la journée. J’ai pour ma part fait celle sur la demi-journée (celle-ci).

Cette activité peut être pratiquée par tous, que ce soit en tant que conducteur (pas besoin de permis voiture) ou en tant que passager.

Vous pouvez consulter l’article que j’ai dédié à cette activité de quad à Marrakech. J’y partage mon retour d’expérience, et ce qu’il faut savoir sur celle-ci.

Dormir dans le désert de Merzouga

Une grande dune dans le désert de Merzouga

Une grande dune dans le désert

Il faut tout de suite avoir en tête que Merzouga n’est pas à proximité de Marrakech. Ce désert se situe à 650 km environ à l’Est, à la frontière de l’Algérie.

Mais il est tout de même un point d’intérêt considéré comme atteignable depuis Marrakech, via des excursions organisées sur 3 à 4 jours. Et clairement, il vaut le « détour » si son timing de voyage le permet.

On parle en réalité pour ce désert d’ « Erg Chebbi », Merzouga étant le nom du village qui se situe à proximité.

La découverte de ce désert comporte en général les points d’intérêt suivants :

  • s’aventurer dans les dunes en marchant, ou à dos de dromadaire, de manière encadrée.
  • profiter du coucher et du lever de soleil depuis les dunes.
  • dormir sur place, dans un camp de tentes de toile.
Un camp au bord du désert de Merzouga

Un camp au bord du désert

J’ai dédié un article complet à ce désert de Merzouga, en partageant davantage d’informations pour y programmer sa visite. Ainsi que mon retour d’expérience et des photos. Ce fut clairement le temps fort de mon voyage dans le sud du Maroc !

Parmi les excursions au départ de Marrakech, et incluant une nuit dans cet Erg Chebbi, je conseille :

  • celle-ci, sur 3 jours. Au-delà du désert, elle inclut également la découverte du magnifique village d’Aït Ben Haddou (je le mentionne plus bas), un passage par Ouarzazate, ou encore les gorges de Todra.
  • celle-là, sur 4 jours. Elle est similaire à la précédente, mais inclue davantage de points d’intérêt à découvrir en chemin.

Le ksar d’Aït Ben Haddou

Le ksar d'Aït Ben Haddou : magnifique village fortifié du Maroc

Le ksar d’Aït Ben Haddou : magnifique village fortifié du Maroc

Ce ksar est un village du sud du Maroc. Il se situe à 180 km au Sud-Est de Marrakech, et il faut traverser la chaîne de montagnes de l’Atlas pour s’y rendre.

Aït Ben Haddou est un village fortifié dont les caractéristiques sont :

  • des bâtiments de terre, construits sur une colline
  • le passage d’un oued (cours d’eau) en contre-bas.
  • un isolement qui en fait un lieu particulièrement atypique, photogénique, et magnifique 🙂 . C’est clairement un lieu emblématique du Maroc !

Par ces caractéristiques, ce village a servi plusieurs fois de décor pour des films comme Gladiator, Prince of Persia. Ou encore quelques épisodes de la saison 3 de Game of Thrones !

Compte-tenu de son éloignement relatif de Marrakech, il est possible de s’y rendre en excursion sur la journée. Pour cela je conseille cette alternative, car elle inclut également d’autres points d’intérêt comme la casbah de Taourirt.

Comme indiqué plus haut, si votre timing et votre budget le permettent, elle fait partie également de cette excursion sur 3 jours, dont l’objectif final est de se rendre dans le désert de Merzouga pour y passer une nuit. L’occasion de faire d’une pierre deux coups avec ces deux sites majeurs et incontournables du sud du Maroc 🙂 .

Les cascades d’Ouzoud

Cascades d'Ouzoud au Maroc

Cascades d’Ouzoud (crédit photo : pixabay.com)

Je précise que se rendre à ces cascades est la seule attraction dont je parle dans ces paragraphes et que je n’ai pas faite lors de mes visites de Marrakech. Par manque de temps.

Elles se trouvent à 170 km à l’Est. C’est un site naturel bien connu du Maroc, dans le massif de l’Atlas. Les caractéristiques principales de ces cascades sont la hauteur de la chute (plus de 100 mètres), et le fait qu’elles soient découpées en 3 étages.

Ces cascades se situent à globalement 3 heures de route, ce qui en fait un lieu d’excursion à la journée. Si vous souhaitez ajouter une touche de nature à votre voyage à Marrakech, ces cascades d’Ouzoud répondent à ce critère. L’excursion à la journée peut se réserver sur cette page.

Je me suis focalisé sur les principales excursions depuis Marrakech, celles qui sortent du lot notamment dans un contexte de séjour de découverte du sud du Maroc.

Carte des points d'intérêt au sud du Maroc, en excursion au départ de Marrakech

Carte des points d’intérêt au sud du Maroc, en excursion au départ de Marrakech

Visiter Marrakech : en pratique

Dormir à Marrakech

Dans un riad à Marrakech

Dans un riad à Marrakech

Les possibilités pour se loger sont multiples et dépendent avant tout de son mode de voyage, et du séjour que l’on souhaite y faire. Les principales alternatives pour séjourner à Marrakech et la visiter sont :

  • un hôtel, afin de profiter au maximum de l’effervescence de cette ville, comme celui des Jardins De La Koutoubia au cœur de la médina. Ou légèrement à l’écart : l’Hôtel & Ryads Barrière Le Naoura.
  • un hôtel en dehors de la ville, dans des zones plus reculées comme la Palmeraie, afin de pouvoir bénéficier également de prestations comme une piscine, un spa, etc… On peut ainsi noter celui des Deux Tours, ou le Ryads Parc All inclusive.
  • loger dans un riad, hébergement typiquement marocain, comme celui-ci ou celui-là dans lequel j’ai logé lors de mon second séjour à Marrakech. Ils situés tous deux au cœur de la médina ! Le riad est une maison de ville traditionnelle construite autour d’une petite cour intérieur ou d’un patio. Si l’on est à la recherche d’un hébergement authentique, c’est vers ce type de logement qu’il faut s’orienter.

J’avais pour ma part séjourné dans cet hôtel, au sud du quartier moderne de Guéliz. Il se situe en dehors de la médina donc, et dispose d’une piscine sur le toit. Pour son compromis entre l’emplacement et le prix, je le recommande au passage.

Rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport

Dans une ruelle de Marrakech

Dans une ruelle de Marrakech

L’aéroport (dit « aéroport de Marrakech-Menara ») se situe à une petite dizaine de kilomètres au sud-ouest du centre-ville. Pour rejoindre Marrakech depuis l’aéroport, les alternatives principales sont :

  • la navette (bus), via la ligne 19 de la compagnie ALSA. Celle-ci relie notamment la place Jemaa el Fna (infos sur cette page, sur le prix et les horaires).
  • le taxi, dont le prix de la course dépendra de l’horaire et du trajet. Conversion faîte en euros, on est autour de la dizaine d’euros la course en principe.
  • plus simple que le taxi : le chauffeur réservé à l’avance (réservation sur cette page). Le prix est similaire, mais a l’avantage de ne pas avoir à être négocié, et d’être payé à l’avance dans sa monnaie (pas de conversion en dirhams marocains donc).

J’avais pour ma part pris le taxi pour rejoindre le centre-ville, mais je m’oriente maintenant quasiment systématiquement sur les chauffeurs réservés à l’avance. Le prix est le même en général, mais cela enlève le stress de l’attente éventuelle pour trouver un taxi, de la négociation du prix, etc… Surtout pour un pays comme le Maroc où l’on négocie beaucoup 🙂 .

Se déplacer dans Marrakech

Dans la médina de Marrakech

Dans la médina de Marrakech

Globalement, au niveau de la vieille ville (la médina), on peut faire ses déplacements à pieds. Celle-ci représente en effet environ 600 hectares, soit à peu près la superficie du XVIIIème arrondissement de Paris, pour se donner une idée.

Pour le reste, on peut continuer de marcher, ou prendre le bus (plus d’infos sur ce site), ou le taxi. On trouve facilement des taxis, et on les reconnaît à leur couleur jaune un peu délavé. Il faut compter quelques dizaines de dirhams la course (soit quelques euros, conversion faîte), la notion de « dizaine » reflétant à la fois le temps de trajet et son degré de négociation…

Pour le taxi, l’idéal est de trouver un chauffeur qui fait payer la course au compteur. Demandez-le avant de monter dedans. Certains acceptent, d’autres non. S’ils n’acceptent pas, essayez un autre, ou négociez.

Dans tous les cas, pour s’éloigner vers la palmeraie, il faudra prendre un moyen de transport. Comme indiqué plus haut, il est même possible de s’y rendre en calèche depuis la place Jemaa el-Fna. Mais dans ce cas, il faut surtout le voir comme une promenade avant tout, plutôt qu’une réelle alternative de moyen de transport.

Manger à Marrakech

Epices marocaines dans le souk de Marrakech

Epices marocaines dans le souk de Marrakech

Comme dans toutes les grandes villes touristiques, on trouve « de tout » à Marrakech en terme de qualité de restaurants. Des endroits pour manger sur le pouce, des restaurants « à touristes », ou d’autres plus sympas.

Je n’ai évidemment pas tout testé, mais peux d’expérience partager que :

  • dans la rue du Passage Prince Moulay Rachid, se trouve la pâtisserie des Princes. On peut y acheter des pâtisseries marocaines de qualité. Que ce soit ici ou ailleurs, il ne faut pas avoir visiter Marrakech sans avoir goûter ces spécialités du Maroc (« cornes de gazelle », cornets d’amande, etc…). Cette pâtisserie se situe à quelques centaines de mètres seulement de la place Jemaa el-Fna, vers le sud.
  • cette même rue abrite également quelques bons restaurants de spécialités marocaines (celui du « Âme et Saveurs » notamment, où nous avons mangé un très bon couscous 🙂 ).
  • le Café des Epices, dans la médina. On peut y prendre un verre ou y manger un sandwich ou un tajine. C’est une bonne adresse que j’ai découverte lors de ma seconde visite de Marrakech, d’un bon rapport qualité-prix. Et avec une terrasse en plus qui permet de profiter d’une jolie vue sur la médina avec la Koutoubia au fond.

Conseils pour visiter Marrakech

Combien de jours consacrer à la visite de Marrakech ?

Coucher de soleil sur la mosquée Koutoubia de Marrakech

Coucher de soleil sur Marrakech

Afin d’y préparer son voyage, il convient de décider combien de jours on va y passer. La réponse dépend surtout de deux options :

  • on s’y rend quelques jours, sans objectif de s’en éloigner (hormis par le biais d’excursions éventuellement).
  • Marrakech représente une étape durant un road trip au Maroc.

Dans le premier cas, peu importe le temps que l’on décide de consacrer à son séjour à Marrakech. On trouvera forcément de quoi s’occuper entre la médina à parcourir, les temps de repos à son hôtel ou son riad, les lieux d’intérêt de la ville (jardins, palais, mosquée, etc…), et les musées. Mais aussi les excursions si la durée de son séjour le permet.

Clairement, sur une durée de 5 jours ou plus à Marrakech, il serait dommage de ne pas se rendre a minima au ksar d’Aït Ben Haddou, et mieux encore jusqu’à Merzouga. C’est du moins mon retour d’expérience, et ne peux que le conseiller 🙂 .

Pour un séjour itinérant au Maroc, où l’on se débrouille par soi-même (via location de voiture), je conseille dans ce cas de ne pas consacrer trop de temps à Marrakech. Deux journées sont suffisantes pour en découvrir l’essentiel. Et l’on peut même réduire à une seule journée, en se focalisant uniquement sur la médina !

Quelques conseils pratiques

Couleurs dans la médina de Marrakech

Couleurs dans la médina

Pour visiter Marrakech, je conseille de prendre en compte (ou du moins d’avoir en tête) les éléments suivants :

  • cette ville est très touristique, et cela se ressent. Que ce soit sur le fait de devoir négocier assez régulièrement les prix (dans les souks notamment, ou pour le taxi, etc…). Ou sur les prix tirés vers le haut dans les restaurants ou commerces. Il est typiquement d’usage de proposer dans certains restaurants du côté de la médina des cartes avec des prix différents aux touristes et aux locaux !
  • il faut faire attention à ses affaires dans les souks, et surtout s’attendre à se faire appeler tous les 10 mètres pour entrer dans telle ou telle boutique…
  • pour éviter les déboires sur les prix majorés parfois, les frais bancaires éventuels, ou le fait de se promener avec trop de dirhams en poche, le plus simple est de réserver ce qui est possible en amont. Ceci, que ce soit des activités comme le jardin Majorellele transport depuis l’aéroport, ou encore les excursions.

Mon avis sur Marrakech

Patio d'un riad à Marrakech

Dans un riad de Marrakech

Cette ville est une destination incontournable du Maroc. Il est clair qu’un voyage au Maroc (du moins dans sa partie sud) sans visiter Marrakech serait incomplet.

Néanmoins, on ressent assez fortement par moment le côté touristique qui a pris le dessus un peu sur l’authenticité. Pas partout évidemment, mais dans les abords de la place Jemaa el-Fna ou la palmeraie, cela se ressent.

J’ai pour ma part consacré 2 jours à visiter Marrakech, et j’ai trouvé cela suffisant. Avec davantage de temps, sans forcément vouloir louer une voiture et s’aventurer sur les routes du sud du Maroc, on peut y passer quelques jours de plus. Mais je considère dans ce cas qu’il faut s’orienter sur des excursions pour « varier les plaisirs » et découvrir autre chose du Maroc.

En espérant avoir pu vous éclairer sur ce que l’on peut faire et voir à Marrakech, mais aussi autour avec les principales excursions au départ de cette ville. Ainsi que mes quelques conseils et retour d’expérience.

Si vous êtes dans vos préparatifs de voyage à Marrakech, ou plus largement au Maroc, je vous souhaite un futur bon séjour 🙂 .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.