Visiter l’Alsace : incontournables & conseils

Visiter l'Alsace et ses villages typiques

Visiter l’Alsace et ses villages typiques

L’Alsace est une région de l’Est de la France bien connue pour ses villes et villages typiques. Parmi les régions touristiques de France, visiter l’Alsace fait clairement partie des incontournables.

Mais au-delà des célèbres villes de Strasbourg et Colmar, l’Alsace comporte également d’autres richesses à découvrir. Par mon expérience de séjour en Alsace, je partage dans cet article les lieux incontournables selon moi à ne pas rater pour visiter l’Alsace. Du moins les sites qui sortent du lot pour une première découverte de cette région.

Je partage également en fin d’article des éléments pour y organiser son séjour, ainsi que quelques conseils pratiques.

Visiter Strasbourg : capitale de l’Alsace

Cathédrale de Strasbourg vue depuis la rue Mercier

La cathédrale vue depuis la rue Mercier

Strasbourg est la principale ville de la région d’Alsace, et l’une des plus historiques. Elle comporte de ce fait un certain nombre de points d’intérêts à visiter et voir :

  • le quartier de la Petite France, incontournable avec ses canaux, maisons à colombages. Ainsi que ses sites emblématiques comme les Ponts Couverts et le barrage Vauban.
  • la cathédrale de Strasbourg qui se visite de différentes manières. De l’intérieur bien sûr, mais aussi en accédant à sa plateforme d’observation sur les toits de la cathédrale. Ou encore en assistant au « spectacle » de l’horloge astronomique à 12h30 tous les jours, avec ses automates. Ces deux dernières sont payantes.
  • son centre-ville avec ses places, ruelles, beaux bâtiments. Ainsi que de nombreux musées.
  • le quartier de la Neustadt, au nord. une extension de la ville construite par les Allemands durant la période où Strasbourg était annexée à l’Allemagne. On y trouve notamment l’église Saint-Paul, la place de la République, et le Parlement Européen.
Visiter Strasbourg et son incontournable quartier de la Petite France

Visiter Strasbourg et son incontournable quartier de la Petite France

Une autre possibilité pour visiter Strasbourg, plus ludique, est le tour en bateau (via la société Batorama).

Au-delà de la promenade sur l’eau au cœur de la Petite France et de la Neustadt, celle-ci se fait également avec l’accompagnement d’un audio-guide qui permet d’apprendre des choses sur l’histoire et l’architecture de la ville. Pour l’avoir faite, j’ai trouvé cette balade instructive et agréable.

Compte-tenu du nombre de choses à faire et à voir à Strasbourg, il faut y consacrer au moins une journée pendant son séjour en Alsace. Et une journée permet juste de la parcourir à pieds, et découvrir quelques sites, en faisant globalement l’impasse sur une partie des musées et sur le quartier de la Neustadt.

J’ai dédié un article complet à la visite de Strasbourg et ses alentours. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage d’informations sur ce que l’on peut y faire, ainsi qu’un guide pratique.

Visiter Colmar : l’incontournable

Barque sur les canaux à Colmar

Barque sur les canaux

De la même manière que Strasbourg, et même si elle est plus petite en taille, Colmar est un incontournable à voir dans un contexte de visite de l’Alsace.

Parmi les points d’intérêt à découvrir à Colmar, on peut noter :

  • le quartier de la Petite Venise, clairement le plus typique de la ville avec ses canaux et ses maisons colorées à colombages. Certaines sont même aménagées en hébergement (comme cet appartement Airbnb). C’est souvent ce quartier qui fait office de « carte postale » pour représenter la ville de Colmar, et même l’Alsace !
  • son centre-ville, dans lequel on peut voir notamment de très belles façades, l’ancienne douane (la Koïfhus). Et dans lequel on trouve également quelques musées, dont le célèbre musée des Beaux-Arts du Unterlinden.
  • le lien entre la ville de Colmar et le sculpteur Bartholdi dont c’est la ville de naissance. Bartholdi est le sculpteur à qui l’on doit la célèbre Statue de la Liberté. On y trouve d’ailleurs une réplique à Colmar, ainsi qu’un musée dédié à ce sculpteur.

Colmar se prête également à l’activité touristique de la navigation en barque traditionnelle. Ce moyen de transport permet de naviguer au cœur de la Petite Venise. Pour différentes raisons, je n’ai pas fait ce tour en barque.

J’ai dédié un article complet à la visite de Colmar et les villages typiques de ses alentours. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage d’informations sur ce que l’on peut y faire, ainsi qu’un guide pratique pour y organiser sa visite.

Découvrir les villages typiques

Façades colorées à Eguisheim en Alsace

Façades colorées à Eguisheim

Visiter l’Alsace passe forcément par la découverte de quelques-uns de ses villages caractéristiques. Sans forcément tous les visiter évidemment, se concentrer sur les principaux et les plus représentatifs permet de s’en imprégner.

On trouve souvent des villages en Alsace dont le nom se termine par le suffixe « willer » ou « heim ». Ceci vient du fait que ces suffixes signifiaient « village » ou « ville » en germanique.

Certains de ces villages alsaciens se situent le long de la route des Vins. Cette route relie entre eux de petits villages alsaciens entourés de vignes. Parmi ces villages, on peut citer par exemple Gertwiller, Ribeauvillé, Riquewihr, Eguisheim, etc…

Pendant mon séjour en Alsace j’en ai découvert plusieurs. Je partage ainsi dans les paragraphes suivants les villages incontournables à visiter en Alsace. A noter que ceux-ci se situent géographiquement dans les alentours de Colmar.

Eguisheim

Place principale d'Eguisheim en Alsace

La place principale d’Eguisheim

Eguisheim est un village fortifié situé à quelques kilomètres au sud de Colmar. Je le cite en premier car parmi les villages typiques d’Alsace, c’est celui que j’ai le plus apprécié.

La particularité de ce village médiéval est son agencement. Il est en effet globalement constitué de petites ruelles construites en forme de demi-cercles, avec un axe principal qui le traverse. Concrètement, lorsque l’on visite Eguisheim en empruntant l’une de ces ruelles et en continuant tout droit, on revient sur l’axe principal.

Au-delà des traditionnelles maisons en colombages et colorées, on peut y découvrir également des bâtisses avec des toitures fort pentues.

Pour les amateurs d’émissions télévisées, il faut savoir que ce village d’Eguisheim a été élu « Village Préféré des Français » dans l’émission du même nom.

Pour ceux qui souhaiteraient trouver un hébergement dans la région proche de Colmar, sans forcément dormir dans Colmar même, Eguisheim est une bonne alternative. Ce village répond à la fois à la proximité de Colmar, ainsi qu’à l’aspect « village authentique alsacien ». On peut ainsi noter l’hôtel de l’Hostellerie du Château ou cet appartement spacieux sur Airbnb.

Riquewihr

Riquewihr et ses vignes

Riquewihr et ses vignes environnantes

Le village de Riquewihr se situe à quelques kilomètres au nord de Colmar. Il se situe dans un cadre vallonné et il est entouré de vignes.

Il se caractérise notamment par sa rue principale, en pente, pavée, et qui remonte jusqu’à la grande tour du village. Cette rue est bordée de boutiques, bars, restaurants, hôtels, etc… Ce qui en fait un village particulièrement animé pendant les saisons touristiques.

Riquewihr est également connu pour son marché de Noël. Mais aussi pour la vue dont on dispose quand on prend un peu de hauteur dans les vignes. Je conseille en effet de se rendre vers le nord, en voiture (ou à pieds pour ceux qui aiment marcher un peu) : le paysage y est joli avec les vignes partout et le village de Riquewihr dans le creux.

A noter que pour ceux qui sont dans un contexte de visite de l’Alsace sans voiture, ou qui aiment profiter d’un guide pour leurs visites, il existe une excursion au départ de Colmar. Celle-ci inclue les villages de Riquewihr et Eguisheim que je viens d’évoquer.

Ribeauvillé

Dans le village de Ribeauvillé en Alsace

Dans le village de Ribeauvillé

Le village de Ribeauvillé est également touristique, sûrement l’un des plus touristiques en Alsace avec Riquewihr. Là aussi un « centre-ville » dont la visite consiste essentiellement à remonter la rue principale (la Grand Rue), avec ses nombreux commerces, hôtels, bars et restaurants. Mais aussi de petites places, églises, fontaines et belles bâtisses.

Comme dans la plupart des villages alsaciens, on y retrouve en effet des bâtisses avec des couleurs vives (jaune ou orange notamment) et des colombages.

La particularité de Ribeauvillé est qu’il est entouré de 3 châteaux de la région, perchés sur leur colline. Lorsque l’on remonte la Grand Rue de Ribeauvillé, on a d’ailleurs en arrière-plan le château de Saint-Ulrich : c’est vraiment superbe !

Kaysesberg

Kaysesberg en Alsace

Kaysesberg

Comme Eguisheim, le village de Kaysesberg a été élu « Village Préféré des Français » dans l’émission du même nom. Il se présente néanmoins différemment avec les vestiges d’un château perché au-dessus du village et une rivière qui y passe.

Pour le reste de la visite, on retrouve une rue principale qui traverse le centre du village, avec quelques commerces et restaurants. Compte-tenu de son côté touristique, on y trouve aussi des ateliers d’artisanat, avec notamment le travail du verre.

J’ai trouvé ce village agréable à parcourir. Mais des quatre villages incontournables à visiter en Alsace que je viens d’évoquer, c’est celui pour lequel j’ai le moins « accroché », malgré son côté touristique indéniable.

Visiter une cave dans un village d’Alsace

Dans les vignes en Alsace

Dans les vignes

Au-delà du parcours des villages en eux-mêmes, on y trouve souvent des caves que l’on peut visiter. Cette visite est réalisée en général avec le producteur, ou du moins quelqu’un qui travaille dans son domaine.

Le principe de la visite d’une cave est d’avoir des explications sur la « fabrication » des vins d’Alsace, quelles sont les différences entre les différentes appellations (« pinot blanc », « pinot gris », « muscat », etc…), de parcourir une cave avec ses fûts, et de goûter ces vins bien sûr. En général, même s’il n’y a pas d’obligation, on se laisse tenter (si la dégustation a été bonne 🙂 ) par l’achat d’une ou plusieurs bouteilles.

Dégustation de vin dans une cave en Alsace

Dégustation de vin dans une cave

Quand on visite un village de la route des vins, il est souvent difficile de savoir quelle cave visiter, car on en trouve un peu partout.

Nous en avons visité une un peu au hasard durant nos visites de villages. Mais il faut savoir que la visite d’une cave en Alsace peut se préparer.

On peut en effet la réserver dans un contexte de découverte et de dégustation plus poussée, comme celle de Zeissolff à Gertwiller (sa réservation est proposée via GetYourGuide sur cette page).

Les sites à découvrir en Alsace

Le château du Haut-Koenigsbourg

Château du Haut-Koenigsbourg

Château du Haut-Koenigsbourg

La région d’Alsace comporte d’anciens châteaux forts, situés en général sur des collines. Ceux-ci sont plus ou moins bien conservés, ou ont été rénovés pour certains.

Le château le plus caractéristique et le plus visité d’Alsace, est celui du Haut-Keonigsbourg. Il se caractérise par son côté imposant que l’on distingue d’assez loin. Mais aussi par son état de conservation, lié à sa reconstruction au début du XXème siècle.

Sa visite consiste à découvrir différentes parties du château, avec notamment :

  • des pièces de vie (chambres, cuisine, etc…), dans l’enceinte du château.
  • des systèmes de défense (des canons notamment).
  • parfois des mises en scène (du moins pendant la saison touristique), avec des acteurs qui animent différentes parties du château et expliquent des choses sur la vie du Moyen-Age.

Au-delà de la visite en elle-même du château, ce lieu est également propice pour profiter de points de vue sur les plaines d’Alsace. En contrepartie il faut s’attendre à monter des marches et des chemins en pente sur ce site (et les redescendre à la fin).

Vous trouverez davantage d’informations pour programmer votre visite sur ce site. A noter qu’afin de réguler, les billets doivent être acheté ou réservé à l’avance durant les mois d’été (de juin à début septembre). Si l’on se rend sur place sans avoir réservé, il faut prendre des billets pour le prochain créneau de disponible et donc attendre (c’est ce qui m’est arrivé…).

L’abbaye du Mont Sainte-Odile

Abbaye du Mont Sainte-Odile en Alsace

Abbaye du Mont Sainte-Odile

Le Mont Sainte-Odile est un sommet des Vosges, situé dans la région de l’Alsace. Au sommet de celui-ci se trouve une abbaye que l’on peut visiter (gratuitement).

La visite de ce site consiste à découvrir différents bâtiments, dont des chapelles, quelques objets et tableaux exposés, un cloître. Le tout en profitant de vues sur les environs. Cette visite est plutôt agréable.

Sainte-Odile fait référence à Odile de Hohenbourg, qui fut canonisée au XIème siècle. Elle est considérée comme la Sainte-Patronne de l’Alsace.

A noter que le Mont Sainte-Odile se trouve sur les hauteurs du village d’Obernai, un joli village alsacien également. Obernai est un village fortifié, avec les caractéristiques habituelles alsaciennes, à savoir un joli centre-ville avec quelques maisons colorées et à colombages. Contrairement aux autres villages incontournables à découvrir en Alsace qui se situent dans les alentours de Colmar, on est ici plutôt dans la partie nord, près de Strasbourg.

Il est d’usage souvent de coupler les visites d’Obernai et du Mont Sainte-Odile, dans la matinée ou l’après-midi.

Les autres châteaux à visiter en Alsace

Château du Haut Andlau en Alsace

Château du Haut Andlau

Au-delà du château du Haut-Koenigsbourg, le plus célèbre d’Alsace, on en trouve de nombreux autres. L’Alsace est en effet une terre de châteaux forts, et ceux-ci se découvrent ou se visitent également.

Parmi les plus connus, on peut retenir :

  • le château du Haut-Andlau, près de la commune de Barr. Sa « visite » est gratuite, car elle consiste juste à se rendre sur les vestiges de ce château au sommet d’une colline boisée. En revanche on n’accède pas directement au château, il faut se garer plus bas (au parking du Hungerplatz par exemple), et terminer à pieds.
  • le château de l’Ortenbourg, sur une colline également et auquel on accède aussi via un sentier de randonnée. Là aussi sa visite est gratuite, car il s’agit davantage de ruines que d’un château fort.

Contrairement au Haut-Koenigsbourg, on est davantage ici sur de la pratique de randonnée en petite montagne, avec comme objectif à la fin de découvrir les vestiges d’un château et profiter de la vue.

Visiter l’Alsace : en pratique

Choisir son hébergement pour visiter l’Alsace

Dans un contexte de séjour en Alsace, le choix du type d’hébergement (hôtel, appartement ou maison individuelle type Airbnb), se fait surtout par rapport à ses attentes, habitudes, et nombre de personnes à loger. Mais pas que.

Se loger dans un village entre Strasbourg et Colmar

Dans le village de Barr en Alsace

Dans le village de Barr

Compte-tenu de la superficie de l’Alsace et des sites à découvrir, on peut s’orienter sur un hébergement unique. Puis se déplacer ensuite pour les visites. C’est ce que j’avais fait, et conseille dans ce cas de prendre un logement entre Strasbourg (au nord) et Colmar (au sud). Au-delà de ces deux villes, la plupart des points d’intérêt à visiter en Alsace se situent entre elles.

On peut ainsi citer les villages de Gertwiller, Barr, ou encore Itterswiller dans lesquels on peut noter :

  • l’hôtel Kieffer à Itterswiller, ou celui des 5 Terres Hôtel & Spa à Barr. Comme son nom l’indique ce dernier dispose d’un spa avec piscine intérieure, sauna, hammam. Idéal pour ceux qui souhaitent coupler à la fois les aspects détente et visites pour un séjour en Alsace.
  • des hébergements en location sur Airbnb comme cet appartement à Barr, ou cette maison de vacances à Gertwiller. Ayant visité l’Alsace dans un contexte de séjour en famille, c’est dans ce dernier que j’ai logé, et le conseille au passage.

Dormir dans une grande ville

Façades colorées dans Colmar

Façades colorées dans Colmar

Néanmoins, pour ceux qui aiment séjourner au cœur d’une grande ville, il faut alors s’orienter vers Strasbourg et Colmar. Et dans ce cas, d’un point de vue pratique, et en fonction de la durée de son séjour, passer quelques nuits dans l’une et dans l’autre.

Parmi les logements à Strasbourg et Colmar on peut noter :

Profiter d’un pass touristique

Comme dans certaines grandes villes ou régions, il est possible de visiter l’Alsace, ou du moins des villes d’Alsace, à l’aide d’un pass touristique (encore appelé city-pass).

Il en existe ainsi 3 différents, avec des modes de fonctionnement différent. Et couvrant surtout dans l’ensemble des sites, musées et activités qui ne sont pas les mêmes. En synthèse, ces 3 city-pass pour visiter l’Alsace sont :

Le Strasbourg City-Pass

Balade en bateau sur les canaux à Strasbourg

Balade en bateau sur les canaux

Comme son nom l’indique, il est dédié à la visite de Strasbourg. Il contient un ensemble d’activités à faire à Strasbourg parmi lesquelles :

  • la balade en bateau sur les canaux (avec audio-guide).
  • l’accès à l’horloge astronomique de la cathédrale.
  • l’accès à un musée de la ville (parmi la dizaine qu’il existe).

Au-delà de l’inclusion de base de l’accès à un musée de Strasbourg, il permet de plus d’accéder à moitié-prix aux autres musées de la ville. Ainsi qu’à la plateforme de la cathédrale (pour la vue sur Strasbourg).

Il a une durée de validité de 3 jours, coûte une vingtaine d’euros et peut s’acheter sur cette page.

Le Colmar City-Pass

Colmar City-Pass

Colmar City-Pass

Le principe est similaire au précédent, mais pour visiter la ville de Colmar cette fois. Ce city-pass inclut :

  • l’accès à un certain nombre de musées de la ville (musées Unterlinden, Bartholdi, d’Histoire Naturelle, du Chocolat, et du Jouet).
  • l’accès à l’église des Dominicains.
  • un tour en barque sur les canaux.

Vous pouvez obtenir davantage d’informations sur ce site. Il coûte une trentaine d’euros et a une validité de 7 jours. Contrairement à celui de Strasbourg où l’on peut assez facilement y trouver son compte financièrement, celui-ci s’amortit plus sur la durée.

Il convient donc davantage à un souhait de visite de Colmar en profondeur plutôt qu’à une visite des incontournables de l’Alsace.

Le Pass Alsace

Bâtisses dans Eguisheim

Bâtisses alsaciennes dans Eguisheim

Contrairement aux deux autres que je viens d’évoquer, ce Pass couvre un ensemble de points d’intérêt à découvrir dans la région d’Alsace. Ils ne sont donc pas dédiés à une ville en particulier, mais à la région.

Parmi ceux-ci, on peut retenir :

  • le Château du Haut-Koenigsbourg dont j’ai parlé plus haut. C’est un incontournable à visiter en Alsace.
  • la balade en bateau sur les canaux de Strasbourg.
  • le musée du Pain d’Epices de Gertwiller,
  • le musée du Jouet de Colmar

Vous trouverez la liste complète des activités incluses à ce pass, et pourrez l’acheter directement sur cette page (chez Civitatis). Son prix varie en fonction de la durée de validité du pass, sélectionnée lors de l’achat (à savoir 1, 2 ou 3 jours, avec l’option du bateau à Strasbourg ou pas).

D’un point de vue pratique, ce pass est plus simple d’utilisation que les deux autres. En effet, une fois l’achat réalisé on reçoit un mail avec le pass dématérialisé (document contenant un code-barre). Pour l’utilisation sur place en Alsace, il suffit alors de le montrer (imprimé ou directement sur son smartphone).

Au-delà des incontournables à visiter en Alsace que j’ai évoqué dans cet article, ce pass touristique permet clairement de bien profiter de son séjour si l’on est intéressé a minima par les visites de musées et monuments.

Les spécialités culinaires

Visiter l’Alsace passe également par la découverte de ses nombreuses spécialités culinaires. Des spécialités à la fois salées et sucrées.

Maison du Pain d'Epices à Gertwiller

Maison du Pain d’Epices à Gertwiller

Je ne vais pas tout énumérer ici, mais citer les principales :

  • la choucroute bien évidemment, que l’on peut manger dans de nombreux restaurants, à Strasbourg ou Colmar par exemple. Ces restaurants de plats traditionnels alsaciens se trouvent souvent sous la dénomination de « winstub ».
  • les flammekueches, ou tartes flambées. De base elles sont garnies de lardons, crème fraîche et oignons, mais on en trouve d’autres types. Elles sont en général proposées pour être partagées à l’apéritif mais peuvent être prises en plat également, pour un prix de l’ordre de 10 €.
  • les bretzels, pâtisserie à base de brioche et à la forme tressée reconnaissable. En général ils sont salés, mais on en trouve également des sucrés.
  • le pain d’épices, que l’on trouve sous différentes formes. Pour les amateurs il existe la « Maison du pain d’épices » à Gertwiller. Il s’agit d’une boutique qui lui est entièrement dédié, et avec une façade qui vaut le coup d’œil également.
  • le kougelhopf, une brioche moulée dans une forme de cylindre avec comme des bâtonnets verticaux. Bref, pas évident à décrire. J’avoue que  parmi les spécialités culinaires d’Alsace que je viens d’évoquer, je n’ai pas saisi l’occasion de goûter ce kougelhopf, mais en ai souvent vu dans les vitrines des boulangeries. Une prochaine fois 🙂 .

Mes conseils pour visiter l’Alsace

Organiser son programme de visite

Visite de Barr en Alsace

Visite du village de Barr

Cette région de l’Alsace est vraiment très jolie et comporte de nombreux villages et sites à visiter. En fonction de la durée de son séjour en Alsace, il convient de bien les sélectionner. Je conseille ainsi :

  • de varier son programme. Visiter trop de villages typiques alsaciens dans la foulée pourrait amener un sentiment de lassitude. Même si l’on peut en visiter facilement 2 par jour (ce que j’ai fait en général), je conseille donc de les espacer si possible durant son séjour.
  • de cibler les villages davantage touristiques. Ils sont en effet davantage animés (commerces, boutiques, restaurants, activités touristiques, petits musées, visites de cave, etc…), ce qui est plutôt agréable dans un contexte de visite.

Quelque soit la durée de son séjour, l’Alsace convient à un type de séjour où l’on réside dans un seul hébergement. Voire deux si l’on souhaite varier un peu (entre ville et campagne par exemple). Je conseille donc de visiter l’Alsace par le biais d’excursions à la journée, en partant de son hébergement, et non pas de la sillonner en mode road trip.

Combien de jours pour visiter l’Alsace ?

Obernai en Alsace

La petite ville d’Obernai

Je considère qu’une semaine est un bon compromis pour découvrir l’essentiel de l’Alsace. A savoir les villes de Strasbourg et Colmar, quelques villages typiques, et des sites à voir comme le château du Haut-Koenigsbourg ou l’abbaye du Mont Sainte-Odile.

En revanche :

  • pour une découverte plus en profondeur des grandes villes, et notamment pour inclure un aspect culturel avec des visites de musée, il faut davantage de temps. Typiquement 2 ou 3 jours à Strasbourg sont alors nécessaires.
  • par manque de temps, on peut encore réduire en visitant moins de villages et en faisant l’impasse sur certains sites. Dans tous les cas, je conseille a minima d’inclure les visites de Colmar, Strasbourg, un ou deux villages comme Eguisheim et Riquewihr (proches de Colmar), et le château du Haut-Koenigsbourg.

En espérant avoir pu vous aider si vous êtes dans vos préparatifs de voyage en Alsace. Et que vous vous renseignez de ce fait sur ce que l’on peut faire et voir pour visiter l’Alsace, avec cette liste d’incontournables selon moi. J’ai pour ma part été vraiment agréablement surpris par la beauté de cette région, et je vous souhaite de ce fait un beau séjour en Alsace 🙂 .

Carte de points d'intérêt pour visiter l'Alsace

Carte de points d’intérêt en Alsace évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *