Visiter le Pays Basque : incontournables & guide pratique

Visiter le Pays Basque : entre littoral et campagne de l'arrière-pays

Visiter le Pays Basque : entre littoral et campagne de l’arrière-pays

Le Pays Basque, par son côté maritime, son climat, son intérieur des terres vallonné et montagneux, et globalement son charme, est une destination touristique particulièrement agréable. Que ce soit pour profiter de la côte ou découvrir ses autres atouts, visiter le Pays Basque peut en effet passer par des points d’intérêt variés.

Par mon expérience de visite du Pays Basque, j’indique dans cet article les lieux et sites incontournables à voir et visiter dans cette région du sud-ouest de la France. Je partage également quelques informations pratiques pour organiser son séjour au Pays Basque.

Profiter de la Côte Basque

Cette côte est probablement l’élément auquel on pense en premier lorsque l’on parle de visiter le Pays Basque. Et pour cause, elle abrite un certain nombre de villes, villages et stations balnéaires bien connus. On pense à Biarritz en premier, mais l’on peut citer aussi Hendaye, Saint-Jean de Luz, Anglet, etc…

Je les évoque dans les paragraphes suivants.

Biarritz

La ville de Biarritz est une station balnéaire qui combine à la fois les aspects plage, promenade en bord de mer, mais aussi culturel avec un certain nombre de musées à visiter.

Profiter des plages

La Grande Plage de Biarritz

La Grande Plage de Biarritz

On compte en effet plusieurs plages à Biarritz :

  • deux sur la partie nord de la ville, en bordure d’une avenue bordée de belles bâtisses. La plupart de ces bâtisses datent de la « Belle Epoque » (fin XIXème et début XXème siècle), et certaines abritent des hôtels comme le Windsor Grande Plage ou le mythique Hotel du Palais. Ce dernier se situe dans l’ancien Palais de l’Impératrice Eugénie.
  • deux vers le sud : la plage du Port-Vieux, très petite et protégée des vagues, et celle de la Côte des Basques où l’on y pratique le surf. Et dans le prolongement, plus au sud encore, les plages dites de Marbella et Milady, plus éloignées du centre-ville.

Les points d’intérêt sur la côte

Plage du Miramar à Biarritz

Plage du Miramar et la Roche Ronde

Au-delà de cet aspect plage, la côte au niveau de Biarritz peut se découvrir également à pieds, par le biais de chemins aménagés. On peut y découvrir quelques points d’intérêt caractéristiques dont les principaux sont :

  • le Rocher de la Vierge, auquel on accède en empruntant une passerelle métallique.
  • la villa Belza qui surplombe l’océan
  • le phare de Biarritz, en haut duquel on peut monter.
  • le port des pêcheurs avec ses maisons caractéristiques aux volets colorés.
  • la Roche Ronde, un rocher qui sort de l’eau en face de la plage du Miramar (vers le nord de Biarritz).

Le centre-ville et ses quelques musées

Promenade au bord de l'océan à Biarritz

Promenade au bord de l’océan à Biarritz

Biarritz compte quelques musées sur des thématiques diverses, notamment la cité de l’océan, dédiée à la découverte des océans. Ou encore le musée historique de Biarritz et l’aquarium (activité davantage familiale).

Le centre-ville comporte également des monuments comme l’église Sainte-Eugénie qui date de la « Belle Epoque », l’église orthodoxe (ou « église russe »), et quelques œuvres d’art contemporain disséminées un peu partout en ville. Ainsi que des rues commerçantes, comme les rues du Port-Vieux et Mazagran.

J’ai dédié un article complet à la visite de Biarritz et ses alentours. Vous pouvez le consulter pour obtenir davantage de détails.

Hendaye

Sur la plage à Hendaye

Sur la plage à Hendaye

La ville d’Hendaye se situe tout au sud de la partie française du Pays Basque. C’est en effet la dernière ville de la côte Basque avant l’Espagne (la ville d’Irun).

Se rendre à Hendaye est l’occasion de découvrir :

  • ses deux plages : la plage d’Hendaye au sud, et un peu plus au nord la « plage des Deux-Jumeaux ». Ce nom fait référence aux deux gros rochers qui sortent de l’eau face à cette plage, tout au nord, et qui représentent souvent cette ville d’Hendaye et plus largement la Côte Basque.
  • sa marina, enclavée derrière la ville, dans la baie de Txingudi. Le port de plaisance d’Hendaye est l’un des plus de la région Aquitaine.
  • le château Abbadia (ou « château observatoire » d’Hendaye), qui surplombe l’océan et dont la construction date de la fin du XIXème siècle. Il se visite, ainsi que son parc.

Saint-Jean de Luz et Ciboure

La plage de Saint-Jean de Luz

La plage de Saint-Jean de Luz

Je regroupe ces deux villes car elles se situent l’une à côté de l’autre. Du fait de cette proximité on combine en général leur visite.

Elles se situent le long de la baie de Socoa (encore appelée « Baie de Saint-Jean de Luz »). Celle-ci s’étend géographiquement de la Pointe de Sainte-Barbe (au nord) jusqu’au Fort de Socoa (au sud), avec :

  • Saint-Jean de Luz sur la partie nord de la baie et qui comporte une grande plage, ainsi qu’un port de plaisance derrière la ville.
  • Ciboure sur la partie sud, avec de plus petites plages.
Saint-Jean-de-Luz

Saint-Jean-de-Luz

Au-delà de la plage, la visite de Saint-Jean de Luz et Ciboure peut passer par :

  • le Fort de Socoa, une forteresse défensive dotée d’une grande tour circulaire. Celle-ci avait vocation à protéger le port de Saint-Jean de Luz des attaques ennemies (espagnols, anglais). Même s’il ne visite pas, on peut se promener dans les alentours, notamment le long de la grande digue qui s’avance dans la baie.
  • la Maison Louis XIV qui date du XVIIème siècle. Elle doit son nom au fait que Louis XIV y a vécu durant un mois, en 1660. Celle-ci est toujours habitée et l’un des étages est ouvert à la visite, l’occasion de découvrir des pièces et du mobilier d’époque (informations sur ce site).
  • le jardin botanique littoral de Saint-Jean de Luz, en bordure d’océan et qui comporte de nombreuses espèces végétales typiques de la Côte Basque.
  • la rue commerçante Léon Gambetta, à Saint-Jean de Luz. Celle-ci débouche sur la place Louis XIV, une jolie place entourée de bâtisses typiquement basques.

Globalement ces deux villes se situent entre Biarritz (au nord) et Hendaye (au sud). Elles sont particulièrement agréables à découvrir durant un séjour au Pays Basque. Et l’on peut facilement y consacrer une journée entre les aspects visite, promenade et détente au bord de la plage. C’est du moins le temps que nous y avons consacré.

La randonnée du Sentier du Littoral

Bateaux dans le port de plaisance d'Hendaye

Bateaux à Hendaye

Ce sentier du Littoral (encore nommé « Talaia ») est un chemin de randonnée qui longe la Côte Basque entre les villes de Bidart et San Sebastian (en Espagne). Celui-ci fait plus de cinquante kilomètres. Il convient donc soit d’être (très) motivé, soit de le parcourir en partie.

Pour la partie française (entre Bidart et Hendaye donc), on peut le décomposer ainsi :

  • une première partie entre Bidart et Saint-Jean de Luz qui longe essentiellement des plages et petites criques. Elle s’étend jusqu’à la Pointe de Sainte-Barbe donc, face à la baie de Socoa.
  • une deuxième partie entre Saint-Jean de Luz et Hendaye, davantage constituée de falaises.

Certains peuvent la voir comme un incontournable pour visiter le Pays Basque, mais elle intéressera surtout les initiés de randonnées de ce type. Si parcourir ce sentier du Littoral vous intéresse, vous pouvez trouver davantage d’informations sur cette page.

Personnellement, je me suis contenté de parcourir la route D912 qui longe la côte entre Ciboure et Hendaye, quasiment le long de la deuxième partie de ce sentier de randonnée donc. Celle-ci se nomme la « Route de la Corniche », et même en voiture elle permet déjà d’en prendre plein la vue ! D’autant qu’elle est bordée de quelques parkings par endroits où l’on peut se garer pour profiter du panorama (point de vue de la « Corniche d’Urrugne » notamment).

Pratiquer ou s’initier au surf

Surf sur la Côte Basque

Surf sur la Côte Basque

Visiter le Pays Basque peut passer également par la pratique du surf. Cette côte basque est en effet réputée pour ses vagues propices à la pratique de ce sport.

On trouve plusieurs clubs de surf sur les villes qui longent cette côte, et la plupart proposent des cours d’initiation. Mais également des stages d’apprentissage ou de perfectionnement sur plusieurs jours.

Il est possible d’aviser sur place, mais il est préférable de réserver ces prestations à l’avance. Ceci pour être sûr d’avoir une place, de connaître le prix, et de s’organiser en conséquence (typiquement loger à proximité du club que l’on a choisi, afin de faciliter son organisation).

Planche de surf sur une plage du Pays Basque

Planche de surf sur une plage du Pays Basque

Concrètement on peut noter les clubs suivants (du nord au sud), à :

  • Anglet, juste au-dessus de Biarritz, qui propose à la fois des cours et des stages sur plusieurs jours.
  • Biarritz au niveau de la plage des Basques. Là aussi, il existe différentes formules allant du cours individuel au stage sur plusieurs jours.
  • Bidart, en dessous de Biarritz. Il ne propose que l’initiation au surf.
  • Saint-Jean de Luz, avec des options de stage de découverte, et de stages sur 3 et 5 jours.
  • Hendaye, avec différentes formules également.

Je n’ai pas pris le temps de tester cette activité durant mon séjour au Pays Basque, me contentant d’observer les surfers. Mais il est clair que j’essaierai un jour 🙂 .

Visiter les villes et villages typiques du Pays Basque

Au-delà du bord de mer, visiter le Pays Basque peut passer également par un certain nombre de points d’intérêt dans l’intérieur des terres. Notamment des villes et villages typiquement basques et plus ou moins agréables à visiter.

Visiter Bayonne : l’incontournable

Bayonne

Bayonne

Bayonne est la principale ville du Pays Basque. Au-delà de la parcourir à pieds et s’en imprégner celle-ci comporte quelques points d’intérêt parmi lesquels :

  • un centre-ville historique. Celui-ci est constitué de rues et ruelles bordées de bâtisses aux façades colorées. On peut ainsi noter les rues du Port de Castets, de l’Argenterie, de la Salie, ou encore de la Poissonnerie.
  • la cathédrale Sainte-Marie, dans le centre-ville historique également.
  • un côté fortifié avec la citadelle au nord de la ville, de l’autre côté du fleuve Adour. Et les remparts à l’ouest au bord desquels on peut se promener. Ils abritent également un jardin botanique en contrebas.
  • les quais de la rivière La Nive. Cette rivière, affluent de l’Adour traverse également Bayonne et il est agréable de la longer.
  • des lieux à voir ou visiter dans le centre-ville de Bayonne. On peut citer les halles, le musée du jambon de Bayonne, le musée de l’histoire de Bayonne, ou encore de nombreuses chocolateries (le chocolat étant considéré comme une spécialité de la ville).
Dans le centre-ville de Bayonne

Dans le centre-ville de Bayonne

Il est possible également de découvrir la ville via une visite guidée (réservation sur cette page). Le prix par personne est dégressif en fonction du nombre de participants.

A noter que pour ceux qui recherchent une ville « animée » en soirée (restaurants, bars) pour leur séjour au Pays Basque, et en dehors des villes balnéaires sur la côte, c’est Bayonne qu’il faut cibler pour le choix de son hébergement.

On y trouve en effet quelques hôtels, comme l’Hotel Le Port Neuf en plein centre-ville dans une grande bâtisse typiquement basque. Ainsi que de nombreux hébergements type Airbnb (comme cet appartement aux pieds de la cathédrale).

Les villages typiques du Pays Basque

Village du Pays Basque

Dans un village du Pays Basque

Le Pays Basque comporte de nombreux villages, souvent avec des maisons typiquement basques. A savoir en général des maisons blanches avec des touches de couleur sur les volets et les colombages. Souvent rouge foncé, mais parfois d’autres couleurs (vert notamment). Il en existe néanmoins différents types.

Une visite du Pays Basque passe forcément par la découverte de ces maisons typiques. Parmi ces villages basques on peut retenir ceux-ci, qui sortent du lot :

  • La Bastide-Clairence, connu notamment pour sa place centrale bordé d’arcades, sa grande église et ses ateliers d’artisanat d’art.
  • Sare, aux pieds des montagnes.
  • Ainhoa, avec sa belle église et sa rue principale bordée de grandes bâtisses basques.
  • Saint-Jean-Pied-de-Port, sur les bords de la rivière de la Nive (celle qui passe également à Bayonne). Ce village est connu pour être l’une des étapes du chemin de Compostelle.
Façade d'une maison basque

Façade d’une maison basque à La Bastide-Clairence

Ces villages sont tous référencés comme faisant partie des « plus beaux villages de France ». Il s’agit d’une association française qui a sélectionné jusqu’à présent plus de 150 villages pour être mis en avant via ce label.

Et au-delà de ces villages on peut élargir également avec d’autres, notamment Espelette. Celui-ci est bien sûr connu pour son piment, produit emblématique du Pays Basque. On y fête d’ailleurs tous les ans, le dernier week-end d’octobre, la fin de la récolte des piments, en faisant pendre notamment des grappes de piments sur les façades des maisons !

Concrètement, même s’ils sont agréables à découvrir, ces villages ne représentent pas forcément des points d’intérêt auxquels on consacre beaucoup de temps pour une visite du Pays Basque. On peut ainsi aisément regrouper dans la même journée Sare, Ainhoa et Espelette. Pour ma part, je n’en ai visite que deux, à savoir La Bastide-Clairence et Sare, sur le chemin du train de la Rhune (j’en parle plus loin).

Les sites à voir au Pays Basque

Au-delà de la côte, de Bayonne et des petits villages typiquement basques que je viens d’évoquer, on peut élargir la visite du Pays Basque à d’autres sites (naturels ou culturels).

Le train de la Rhune

Infos sur cette ligne de chemin de fer

Dans le train de la Rhune

Dans le train de la Rhune

La Rhune (ou « Larrun » en basque) est un sommet montagneux du Pays Basque qui culmine à près de 900 mètres de hauteur. Sa particularité est qu’il est possible d’accéder à son sommet facilement en empruntant une voie de chemin de fer. Avec un point de départ qui se situe entre les villages de Sare et d’Ascain, au bord de la D4.

On parle ainsi de « chemin de fer de la Rhune », une attraction touristique de la région. Plusieurs centaines de milliers de personnes l’empruntent en effet chaque année. C’est le site touristique le plus fréquenté du département des Pyrénées Atlantiques (64) !

Cette ligne, inaugurée en 1924, mesure un peu plus de 4km de long. L’ascension dure une  trentaine de minutes, et entre le bas de la ligne et le sommet, le dénivelé est de plus de 700 mètres !

Se rendre au sommet de la Rhune

Chevaux au Pays Basque

Chevaux au Pays Basque sur le chemin de La Rhune

L’intérêt de cette activité est multiple :

  • d’une part c’est une expérience en soi car la pente est impressionnante, et le croisement avec les tramways qui descendent est toute une organisation. Les paysages en cours de route sont plutôt jolis, et l’on peut apercevoir notamment des chevaux.
  • la vue au sommet est superbe, avec un panorama à 360° sur le Pays Basque, à la fois côté français et côté espagnol. La montagne de la Rhune se situe en effet juste à la frontière de l’Espagne. On trouve également au sommet de quoi se restaurer ainsi qu’une boutique de souvenirs.
Panorama au sommet de La Rhune au Pays Basque

Panorama au sommet de La Rhune

Pour la vue en revanche, la météo en altitude joue un rôle important. Pour ma part, même s’il faisait globalement beau-temps en plaine le jour où je m’y suis rendu, au sommet c’était le brouillard.

La photo qui illustre ce paragraphe parlera d’elle-même : pas terrible 🙂 . Pour la vue, il faudra que j’y retourne, mais l’expérience en tant que telle est agréable. Et d’autant plus en famille avec des enfants. Dans tous les cas, pensez à des vêtements chauds pour le sommet.

Pour le prix, il faut compter une vingtaine d’euros par adulte, moitié-prix environ pour les enfants. Vous pouvez obtenir davantage d’informations pour y préparer votre visite sur ce site.

D’autres sites à visiter au Pays Basque

Le Pays Basque comporte également dans l’intérieur des terres d’autres sites touristiques à découvrir ou visiter. Voici les principaux :

  • les grottes d’Isturitz et d’Oxocelhaya, qui datent de l’époque préhistorique (informations sur ce site). On peut y découvrir des peintures rupestres et les classiques formations de stalactites et stalagmites.
  • le musée d’Edmond Rostand (ou Villa Arnaga) à Combo-les-Bains (informations sur ce site). Ce musée se situe dans une grande maison basque du début du XXème siècle, disposant d’un grand jardin de plusieurs hectares, et dans laquelle l’écrivain Edmond Rostand a vécu. On lui doit notamment la pièce de théâtre de « Cyrano de Bergerac ».

On s’éloigne légèrement de ce que l’on peut qualifier d’incontournables à faire ou voir au Pays Basque, mais ces sites ont le mérite de pouvoir diversifier son séjour. Et d’autant plus dans un contexte de vacances en famille, ou pour un long séjour où l’on souhaite varier ses activités.

Carte de points d'intérêt à visiter au Pays Basque

Carte de points d’intérêt du Pays Basque mentionnés dans cet article

Visiter le Pays Basque : en pratique

Choisir son hébergement au Pays Basque

Les critères de choix

Visiter Biarritz et son bord de mer

Visiter Biarritz : station balnéaire emblématique de la Côte Basque

Le choix de l’emplacement de son logement pour un séjour au Pays Basque va dépendre principalement de deux critères :

  • le nombre de jours que l’on consacre à visiter le Pays Basque. A savoir s’il s’agit d’un week-end, ou d’une semaine ou plus. Typiquement, compte-tenu des points d’intérêt à découvrir dans cette région, pour un court séjour il vaut mieux s’orienter sur une ville de la côte (Biarritz, Saint-Jean de Luz, etc…).
  • le souhait de loger dans une ville de la côte basque, dans une « grande » ville comme Bayonne, ou plutôt dans la campagne à l’intérieur des terres.

Concernant les hébergements en eux-même, on trouve sur la côte basque et à Bayonne de nombreux hôtels, ainsi que des logements type Airbnb à la location. Dans l’intérieur des terres quelques hôtels dans les principaux villages, mais surtout des locations. Les alternatives sont :

Les stations balnéaires de la Côte Basque

Baie de Socoa à Saint-Jean de Luz

Baie de Socoa à Saint-Jean de Luz

Pour profiter de la plage et de l’air marin, il faut s’orienter vers l’une des stations balnéaires de la côte. Comme Biarritz, Hendaye, Saint-Jean de Luz, Ciboure, Bidart ou encore Anglet.

Le choix est large mais à titre d’exemple et pour se donner une idée sur les prix, on peut noter :

  • cet appartement Airbnb avec vue sur l’océan à Biarritz, situé dans une résidence au niveau de la Grande Plage. Ou encore celui-ci, à Ciboure, un peu plus grand et avec une magnifique vue sur la baie de Saint-Jean de Luz.
  • les hôtels du Windsor Grande Plage ou du Regina à Biarritz, en bordure de plage et d’un standing plutôt élevé. Ou encore l’hôtel Au Bon Coin, dans la ville.
  • l’Hotel Bellevue à Hendaye, dans une belle bâtisse basque, légèrement en retrait au calme, et dont certaines chambres disposent d’une vue sur l’océan.

Si l’on vise un point de chute central, Saint-Jean de Luz est la mieux située. Mais dans tous les cas, Biarritz (au nord) et Hendaye (au sud) ne sont séparées que d’une trentaine de kilomètres, ce qui est largement acceptable en terme de distance.

Dormir à Bayonne

Cathédrale de Bayonne

Cathédrale de Bayonne

Bayonne est la principale ville de la région. Elle ne se situe qu’à une dizaine de kilomètres à l’Est de Biarritz, donc quasiment sur la côte Basque. Parmi les hébergements à Bayonne, on peut noter :

Sans forcément y passer tout son séjour, on peut envisager passer 2 ou 3 nuits à Bayonne pour ceux qui aiment séjourner en ville.

L’intérieur des terres

Colombages sur les maisons du Pays Basque

Colombages sur les maisons du Pays Basque

Dans la campagne de l’arrière-pas du Pays Basque on trouve quelques bons hôtels. On peut en effet noter l’Hôtel Euzkadi à Espelette ou l’Auberge Ostapé à Bidarray. Pour ceux qui cherchent l’authenticité de belles bâtisses typiquement basques, avec les prestations d’un hôtel, elles répondent clairement à ce besoin.

En terme de location (maison indépendante ou appartement), on trouve également de bons logements Airbnb dans des maisons typiques du Pays Basque, comme :

Lors de mon séjour au Pays Basque je m’étais orienté sur cette alternative, en prenant un Airbnb à la semaine dans une maison basque. Du côté de Briscous justement. J’ai ensuite visité le Pays Basque en « rayonnant » depuis mon hébergement.

Profiter de quelques spécialités culinaires

Piment d'Espelette

Piment d’Espelette (crédit photo : pixabay.com)

On compte de nombreuses spécialités culinaires que l’on peut découvrir lors d’une visite du Pays Basque. Sans forcément toutes les énumérer, on peut retenir les principales :

  • le poulet basquaise, à base de poulet (comme son nom l’indique) et de piperade. La piperade est une sauce, spécialité basque également, composée essentiellement de piments, oignons et tomates.
  • les pintxos, sorte de tapas. Il s’agit en effet de petits morceaux de pain sur lesquels sont dressés divers aliments afin de former un plat. Ils peuvent se partager au moment de l’apéritif, ou constituer un repas dans certains restaurants.
  • la charcuterie basque, avec notamment le fameux jambon de Bayonne.
  • les fromages basques, qui sont des fromages de brebis au lait cru. Il existe 3 appellations : l’Ossau-Iraty, le Roncal et l’Idiazabal, et on les trouve facilement sur les marchés.
  • pour le côté sucré, le gâteau basque, fait d’une pâte sablée et d’une crème pâtissière. Ces gâteaux sont parfois fourrés de confiture de cerises. On en trouve un peu partout au Pays Basque, et j’ai pour ma part saisi l’occasion d’en goûter un dans une pâtisserie à Bayonne à côté des halles !

Se rendre au Pays Basque

Dans le village de La Bastide Clairance

Dans le village de La Bastide Clairance

Au-delà de la possibilité de s’y rendre en voiture bien sûr, le Pays Basque est desservi par le train et l’avion. Pour cela il faut cibler :

  • les gares de Bayonne, Biarritz ou plus loin encore vers Saint-Jean de Luz ou Hendaye en fonction du lieu de son hébergement. Il existe en effet une ligne de train qui relie Bayonne à Hendaye en moins d’une heure.
  • l’aéroport de « Biarritz-Pays Basque ».

Pour la suite, compte-tenu des points d’intérêt à découvrir au Pays-Basque, la location de voiture s’impose naturellement. On trouve bien sûr des loueurs au niveau des gares et de l’aéroport de Biarritz. Vous pouvez consulter les offres, vous faire une idée des prix, et réserver sur ce comparateur de loueurs que j’utilise régulièrement (Rentalcars).

Conseils pour visiter le Pays Basque

Coucher de soleil à Saint-Jean de Luz

Coucher de soleil à Saint-Jean de Luz

La région du Pays Basque combine à la fois les aspects touristiques du bord de mer, ainsi que des atouts dans l’intérieur des terres avec ses jolies villes, villages et autres sites. Même si l’aspect bord de mer a une prédominance, cette région convient également aux voyageurs en quête de nature et de découverte.

Sauf pour diversifier ses expériences d’hébergements, il n’est pas forcément nécessaire de changer de logement durant son séjour au Pays Basque. Dans tous les cas, on est bien situé pour sillonner la région, même s’il faudra parcourir plus ou moins de kilomètres chaque jour. On peut donc s’orienter sur une seul hébergement, voire deux, en fonction de ses envies. Mais dans tous les cas, la visite du Pays Basque en mode road trip n’est pas une nécessité à mon sens.

La Côte Basque, par sa situation géographique à l’ouest du pays, est propice à l’observation des couchers de soleil. Je conseille donc d’essayer de profiter d’un coucher de soleil durant son séjour dans cette région. Pour ma part j’en avais profité à Saint-Jean de Luz après avoir dîné, mais le choix est large !

En espérant avoir pu vous aiguiller avec ces incontournables pour visiter le Pays Basque, et ces informations pratiques. Et si vous êtes dans vos préparatifs de voyage dans cette région, je vous souhaite un futur bon séjour 🙂 .

Campagne du Pays Basque en fin de journée

Campagne du Pays Basque en fin de journée

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *