Visiter Toronto en 1 jour : mon guide pratique

Visiter Toronto et son incontournable CN Tower

Visiter Toronto et son incontournable CN Tower

Lors de mon roadtrip au Québec et en Ontario, j’ai inclus la visite de Toronto en 1 jour. Je reviens ainsi dans cet article sur ce que l’on peut faire et voir dans le centre-ville de Toronto, sur une période courte.

Je précise que je n’inclue pas ici les chutes du Niagara, que nous avons évidemment été voir, et pour lesquelles j’ai dédié un article complet sur le blog. En fin d’article je partage également quelques éléments pratiques pour planifier sa visite de Toronto.

Que faire à Toronto ?

Afin de donner un peu de contexte, nous sommes arrivés dans le centre de Toronto après notre visite des chutes du Niagara. Nous avons rendu la voiture de location en centre-ville (évitez Thrifty d’ailleurs au passage…), et avons passé une journée à visiter Toronto avant de reprendre l’avion le lendemain après-midi depuis son aéroport.

La tour CN (CN Tower)

La CN Tower de Toronto

La CN Tower de Toronto

Cette tour est l’élément représentatif de Toronto, et pour cause il est difficile de la rater ! Elle mesure en effet un peu plus de 500 mètres de hauteur, avec une forme circulaire et très allongée.

La CN Tower est faîte essentiellement de béton, et elle a été longtemps la plus haute tour du monde, avant d’être détrônée en 2007 par le Burj Khalifa de Dubaï.

Le nom de cette tour provient du fait qu’elle a été construite par la société Canadien National (CN), la plus grande société de chemins de fer du Canada. Elle a par la suite été cédée à la Société Immobilière du Canada dans les années 1990.

La visite de la CN Tower peut se faire de deux manières différentes :

    • La première, classique, en accédant à 2 niveaux différents. Il faut compter une quarantaine de dollars canadiens.
    • Et la seconde en accédant à une passerelle supplémentaire, en extérieur, accroché à un harnais quasiment au-dessus du vide. Pour les amateurs de sensations fortes on va dire… Il faut compter ici une cinquantaine de dollars en tout.
Sculptures dans Toronto

Sculptures dans Toronto près de la tour CN

Vous trouverez davantage d’informations sur le site internet de la CN Tower (en français). Vous pouvez également y acheter vos tickets, ce qui est préférable pour éviter de faire la queue sur place. Cette tour est visitée par plus de 2 millions de visiteurs par an !

A noter qu’à côté de la CN Tower vous verrez un grand bâtiment blanc de forme circulaire. D’extérieur on ne se rend pas bien compte de ce que c’est mais il s’agit en fait du stade principal de la ville de Toronto : le Rogers Centre. Il est essentiellement utilisé pour les matchs de baseball.

La skyline de Toronto

Pour ceux qui ne connaissent pas le terme « skyline », c’est un terme anglais signifiant « horizon ». Il est utilisé pour définir les paysages urbains que l’on peut découvrir dans certaines grandes villes.

La skyline de Toronto

La skyline de Toronto

Le principe est de voir la ville depuis un point de vue, en général avec un point d’eau devant, et de grands immeubles définissant des contours géométriques sur cet horizon. La ville de Toronto est parfaitement disposée à la contemplation d’un paysage urbain de ce type.

Pour cela il faut se rendre sur les îles qui font face à Toronto en prenant le ferry. Ces îles sont reliées entre elles et comportent quelques parcs.

A noter que pour profiter des couleurs du coucher du soleil, mais aussi de Toronto éclairée de nuit, le moment pour profiter au mieux de cette vue est la fin de journée.

Le ferry se prend depuis le Jack Layton Ferry Terminal. Pour la vue sur Toronto, il faut prendre la ligne de « Centre Island », et rejoindre le point dit du « Lookout Toronto » (il est nommé comme ça sur Google Maps). Le trajet coûte environ 8 $ canadiens.

Les gratte-ciel

Des gratte-ciel dans le centre-ville de Toronto

Des gratte-ciel dans le centre-ville de Toronto

Toronto est une ville en plein développement, et elle s’est parée au fil des années de nombreux gratte-ciel. On les trouve notamment du côté de la CN Tower, en allant vers l’Est.

Je n’ai pas trouvé qu’il y avait particulièrement de building qui sortait du lot. On est surtout face à de grandes tours, parfois de verre dans lequel on voit les reflets d’autres bâtiments.

Un immeuble est tout de même notable : le « flatiron building » de Toronto. Pour ceux qui connaissent le flatiron building de New-York, c’est le même principe. Il s’agit d’un bâtiment qui fait l’angle entre 2 rues non perpendiculaires, donnant ainsi une forme de fer à repasser au bâtiment. D’où son nom. Celui-ci se trouve au croisement des rues Wellington St E et Front St E. Vous tomberez dessus en remontant la rue Front St E, en partant de la CN Tower.

Le quartier du Distillery District

Dans le quartier de Distillery District à Toronto

Dans le quartier de Distillery District

Ce quartier se trouve dans le vieux-Toronto, et il abrite une quarantaine de bâtiments datant de la fin du XIXème sicèle. Ces bâtiments étaient dédiés à l’époque à la plus grande distillerie au monde.

Il a depuis été réhabilité en quartier composé de restaurants, cafés, galeries d’arts, salles de spectacles, etc…

Nous y avons fait une petite promenade en matinée, donc assez loin de l’ambiance que l’on peut y trouver en soirée. Ce quartier piéton tranche avec le Toronto moderne, et au-delà des bâtiments de briques, on retrouve aussi quelques anciens éléments comme une vieille horloge, une charrette avec des tonneaux, ou encore une voiture ancienne. Mais aussi des sculptures ou œuvres d’art contemporaines.

Il se trouve vers l’Est du centre-ville. Donc il faut soit prendre le tramway pour s’y rendre, soit marcher un peu (environ 3km de la CN Tower).

Le Toronto Eaton Centre

Dans le Toronto Eaton Centre

Dans le Toronto Eaton Centre

Il s’agit d’un immense bâtiment résolument moderne dans lequel on trouve un grand centre commercial, ainsi que des bureaux administratifs. Malgré le fait qu’il s’agisse d’une immense galerie commerciale, sa structure dotée d’une grande verrière, ainsi que les boutiques que l’on y trouve, en font l’un des lieux les plus visités de Toronto.

Sans y consacrer trop de temps, un petit détour peut s’imposer pour aller le contempler de l’intérieur. Et pourquoi pas faire du shopping pour ceux que ça intéresse, ou même manger ou prendre un verre. Dans notre cas nous y avons juste fait une petite promenade histoire de ne pas passer à côté de ce lieu.

A noter que le Eaton Centre se trouve à quelques minutes à pieds seulement de l’hôtel de ville de Toronto. Celui-ci, et la grande place piétonne qui se trouve devant, est à voir. Celle-ci comporte notamment un bassin, quelques grandes arches, et le nom « TORONTO » en lettres capitales, éclairées la nuit.

Les autres lieux à voir à Toronto ?

Durant mes préparatifs de voyage à Toronto, j’avais identifié les points d’intérêt suivant. Je les ai exclus par manque d’intérêt de ma part, et de temps aussi. Je vous les partage néanmoins pour vous donner un aperçu.

Le Hockey Hall of Fame

Dans le musée du Hockey Hall of Fame de Toronto

Dans le musée du Hockey Hall of Fame (crédit photo : Viator.fr)

Il s’agit d’un musée dédié à l’histoire du hockey sur glace, le sport national du Canada. On y trouve ainsi des expositions sur des équipes de hockey, certains joueurs, des trophées, des équipements portés pendant des matchs spéciaux, etc…. En français on le trouve sous la dénomination « temple de la Renommée du Hockey ».

Nous avons écarté sa visite clairement par manque d’intérêt. Mais pour les amateurs de hockey, ou par curiosité, pourquoi pas ! C’est par ailleurs l’un des musées le plus apprécié de Toronto.

Vous pouvez obtenir les horaires et réserver vos tickets sur le site officiel du Hall of Fame (en anglais). Pour le prix il faut compter une vingtaine de dollars canadiens par adulte. Et plus facilement encore vous pouvez passer par le site de Viator et payer en euros (conversion faîte entre $ canadiens et euros le prix est le même).

Le marché Saint Lawrence

L'hôtel de ville de Toronto

L’hôtel de ville de Toronto

Ce marché couvert, situé dans la vieille-ville de Toronto, permet de se plonger au cœur de la vie locale. On y trouve différents étals, de nourriture en général, mais l’on peut également y manger sur le pouce, pour le repas du midi.

Il se situe dans un ancien bâtiment datant de la fin du XIXème siècle. Celui-ci abritait à l’origine l’hôtel de ville de Toronto.

Vous trouverez ses horaires d’ouverture et davantage d’informations sur son site internet officiel (en anglais). Son adresse exacte est le 95 Front East Street.

Visiter Toronto : en pratique

Dormir à Toronto

Dans le centre-ville

Une chambre de l'hôtel Holiday Inn Express de Toronto

Une chambre de l’hôtel Holiday Inn Express (crédit photo : Booking.com)

Toronto est une immense ville qui compte plus de 8 millions d’habitants en comptant son agglomération (et 2 millions pour Toronto en elle-même). Pour la visiter, et d’autant plus sur une courte période, il est donc essentiel de loger dans son centre-ville.

Mais il faut savoir aussi que le coût de la vie à Toronto est relativement élevé. Cela se ressent donc sur les prix des hôtels et appartement, et encore davantage durant la haute saison (globalement d’avril à octobre). Pour info, lors de mon road trip au Canada (réalisé courant juin), cette nuit d’hôtel à Toronto a été le logement qui m’a coûté le plus cher de mon séjour.

Parmi les hôtels du centre de Toronto, je conseille :

  • le Holiday Inn Express : c’est l’hôtel dans lequel nous avons séjourné une nuit. Très bien situé, et avec un bon petit-déjeuner. J’en ai été satisfait.
  • pour les budgets un peu plus conséquent : le DoubleTree by Hilton. Il dispose notamment d’une piscine intérieure.
  • pour un budget plus restreint : le Beautiful Water Front Studio, un studio à deux pas du lac Ontario. L’avantage du studio est de pouvoir disposer d’une petite cuisine.

A l’extérieur ?

Ayant passé une journée également dans les environs (pour les chutes du Niagara donc), nous avons dormi une seconde nuit sur Toronto. Ceci dans un hôtel en périphérie de la ville (dans un Best Western), amenant les avantages suivants :

  • une proximité avec les grands axes nous permettant de quitter plutôt rapidement l’agglomération de Toronto.
  • un prix (beaucoup) plus avantageux que dans le centre-ville de Toronto, pour un confort très acceptable (et un restaurant sur place).
  • une alternative à celle de dormir près du site des chutes du Niagara, où les prix sont tirés vers le haut également.

L’aéroport de Toronto

Le centre-ville de Toronto

Le centre-ville

Toronto représentait la dernière étape de notre road trip au Canada. Nous avons donc rejoint son aéroport (l’aéroport international Pearson), et voici les alternatives pour le faire :

  • prendre les transports en commun, via le métro dans Toronto, puis la navette faisant la liaison entre l’aéroport et le centre-ville de Toronto. Concrètement, dans le sens centre-ville vers l’aéroport : il faut prendre le métro jusqu’à l’arrêt Yorkdale. Puis le bus via la ligne 34 de la compagnie Go Transit. Le trajet en bus coûte environ 5 $ canadiens.
  • prendre un taxi, ou un Uber. La course coûte alors aux alentours de la soixantaine de dollars canadiens.

C’est bien sûr valable dans les 2 sens. Dans ce cas il existe d’ailleurs une dernière alternative : réserver un chauffeur à l’avance. Le site de Viator permet de réserver un chauffeur privé pour une soixantaine d’euros jusqu’au centre-ville. L’avantage est que le chauffeur vous attend (il connaît votre numéro de vol), et la prestation est payée par avance (en euros).

La conduite à Toronto

L’autoroute près de Toronto (capture d’écran Google Maps)

Si comme moi vous arrivez à Toronto par la route, ou que vous décidez d’y louer une voiture, il faut savoir que la conduite n’est pas si simple.

Dans l’agglomération de Toronto, j’ai vraiment eu cette impression de circulation massive, avec des autoroutes à près d’une dizaine de voies de circulation… Pour l’Ontario 401 Express on a même parfois une espèce de rocade de rocade par laquelle il faut passer, avant de pouvoir envisager sortir réellement.

Rien de compliqué non plus, mais le copilote a tout de même un rôle important à jouer 😉 .

Par ailleurs, si vous êtes juste de passage sur Toronto pour surtout aller voir les chutes du Niagara, il existe l’alternative de l’excursion organisée à la journée, en bus. Cette alternative coûte une soixantaine d’euros par personne, et elle peut se réserver en ligne. Elle est annulable jusqu’à 24 heures avant au cas où.

Mon avis sur Toronto

Les chutes du Niagara

Les impressionnantes chutes du Niagara

Lors de la préparation de mon road trip au Canada, je voulais inclure les chutes du Niagara pour les voir de mes yeux. La visite de Toronto s’est donc naturellement imposée. Mais durant mes préparatifs je n’ai pas ressenti l’envie d’y passer plus d’une journée.

Et après-coup je ne regrette pas ce choix. Toronto est une ville moderne avec de grands buildings, et avec la CN Tower qui sort du lot notamment. Mais rien de comparable à l’ambiance de New-York par exemple. Quant aux musées et autres activités je n’ai pas été convaincu non plus…

Bref, je trouve qu’il serait dommage de ne pas inclure une petite visite de Toronto lors d’un séjour dans cette région du Canada. Mais une journée est suffisante selon moi pour se faire son idée et voir l’essentiel.

Concrètement, ma journée de visite à Toronto s’est organisée ainsi :

  • dans l’après-midi : promenade dans le centre-ville en passant par la Tour CN (sans monter en haut)
  • se rendre sur l’île qui fait face à Toronto pour profiter de la vue en fin d’après-midi (skyline)
  • le lendemain matin : balade passant par l’hôtel de ville, le Eaton Centre et le quartier du Distillery District

En espérant avoir pu vous donner quelques conseils utiles sur la visite de Toronto. N’hésitez pas à me poser des questions en commentaire, j’essaierai d’y répondre. Et je vous souhaite un bon séjour en Ontario si vous êtes dans vos préparatifs de voyage 😉 .

Carte de points d'intérêt pour visiter Toronto

Carte de points d’intérêt à Toronto évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire