Les moulins de Kinderdijk : la balade à ne pas rater aux Pays-Bas !

Moulins de Kinderdijk aux Pays-Bas

Les moulins de Kinderdijk aux Pays-Bas : un belle balade au bord de l’eau !

J’ai découvert les moulins de Kinderdijk lors d’un long week-end aux Pays-Bas. Habitant le nord de la France nous avons pris la direction des Pays-Bas avec comme objectif Amsterdam. Le village de Kinderdijk se situant quasiment sur la route, nous avons fait un petit détour pour aller voir ses beaux moulins. Résultat : une belle balade au bord de l’eau !

Se rendre à Kinderdijk

Moulins de Kinderdijk

La réflection des moulins de Kinderdijk au bord de l’eau : magnifique !

Kinderdijk est un village qui se situe à l’est de Rotterdam, à environ une demie-heure de route. Il se situe également à 1h20 de route au sud d’Amsterdam. Cette situation géographique est donc favorable car elle permet facilement de s’y rendre lorsque l’on est en week-end dans l’une de ces 2 villes des Pays-Bas.

Se garer à Kinderdijk

Il existe 2 parkings à proximité du départ du chemin des moulins. Un juste à côté, payant (5 euros par voiture), situé au niveau de l’ “UNESCO World Heritage Kinderdijk”. Et un autre un peu plus loin à l’intérieur du village, à environ 500 mètres, mais qui a l’avantage d’être gratuit.

Moulins de Kinderdijk

Quelques uns des 19 moulins de Kinderdijk

Pour être honnête nous nous sommes garés au parking gratuit par hasard. Nous sommes arrivés à Kinderdijk par le sud, en longeant le fleuve Noord, et nous nous sommes arrêtés au premier parking fléché… Nous cherchions également à nous restaurer, donc nous devions passer par le centre du village. Ce parking était donc parfait.

Le centre du village

Je partage quelques infos si vous vous garez donc dans le centre et que vous traversez à pieds le village de Kinderdijk. Ce village est sympa et l’on aperçoit déjà sur la droite les moulins, lorsqu’on le remonte vers le nord ! Côté restauration, j’ai compté 3 brasseries dont une située juste avant le parking payant.

Nous avons donc atterri dans l’une de ces brasseries, en choisissant juste à la façade et au menu… On est surtout entrée dans la première que l’on a trouvée, mais elle était très sympa. Des plats typiques, ainsi que de bonnes bières belges et néerlandaises. J’ai mangé une tartine avec des œufs au plat, bacon, tomates, oignons, cornichons : un délice ! Très bien pour commencer la visite 🙂

Se loger près de Kinderdijk

Le village de Kinderdijk ne comporte pas d’hôtels. Si vous souhaitez dormir à proximité, le mieux est de cibler la ville de Rotterdam et ses alentours. S’agissant d’une grande ville on y trouve facilement des hôtels.

Pour ma part j’avais logé un peu plus loin encore, dans la banlieue sud d’Amsterdam. Venant du nord de la France en voiture, nous avions ainsi fait étape à Kinderdijk, sur la route d’Amsterdam. Comme souvent j’avais réservé mes nuits d’hôtels sur le site de Booking, me permettant d’annuler si jamais je trouvais mieux entre-temps.

L’histoire des moulins de Kinderdijk

Moulins de Kinderdijk

Les moulins de Kinderdijk, construits à l’origine pour drainer l’eau

Le village de Kinderdijk est bordé par le fleuve Lek au Nord, et à l’ouest par le fleuve Noord. Comme beaucoup d’endroits aux Pays-Bas, ce village est donc gagné par les eaux, et fait parti de la catégorie des polders.

Un polder est une zone entourée par les eaux (zones litorales, fleuves, marais, etc…), qui doit être entourée de digues pour éviter les inondations. Aux Pays-Bas ces régions sont même souvent en dessous du niveau de la mer !

Il y a quelques siècles cette zone géographique était marécageuse. Afin de subvenir à leurs besoins, les villageois de Kinderdijk ont donc commencé à creuser des canaux et ont extrait la tourbe qui était présente. Leur objectif était notamment de gagner de l’espace pour cultiver les terres. Mais ceci a eu pour conséquence de rendre cette région de plus en plus sèche, affaissant petit à petit le sol. Les villageois ont donc dû constuire des digues pour retenir l’eau des alentours, le niveau des rivières continuant par ailleurs de monter.

Néanmoins malgré ces digues, en 1726 une grande inondation eut lieue. Il fut donc décider de construire des moulins de drainage pour éviter de nouvelles inondations futures. A partir de 1738 des moulins furent donc construits le long du canal. Et le nombre de moulins arriva à 19 !

Aujourd’hui ces moulins ne servent plus pour le drainage. Des moyens plus modernes ont été mis en place, et ces moulins, symbole des Pays-Bas, ont été reconvertis pour le tourisme 😉 . Les moulins de Kinderdijk ont d’ailleurs été inscrits en 1997 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La visite du site des moulins de Kinderdijk

Moulins de Kinderdijk

La balade le long des canaux à Kinderdijk

La balade

J’en viens à l’essentiel : le contenu de la visite de ce site ! L’observation des moulins se fait donc par le biais d’une balade le long du canal. Les moulins sont situés sur les rives gauche et droite, et il existe quelques passages permettant de les observer et les prendre en photo. En effet les herbes hautes sont présentes sur les bords du canal, empêchant l’accès.

Cette balade peut se faire à pied bien sûr, mais également à vélo. Des vélos sont en location au départ du chemin : compter 3 € par heure pour la location d’un vélo. Ainsi qu’une caution de quelques dizaines d’euros (histoire que vous ne repartiez pas avec le vélo…). Pour notre part, nous avons choisi de le faire à pied, malgré pourtant le beau temps qui s’y prêtait 🙂

Les moulins de Kinderdijk

L’ accès à certains moulins se fait par des passerelles

Mais aussi…

La balade des moulins est donc gratuite si vous la faîtes à pied. Mais vous pouvez ajouter des extras si vous souhaitez faire la croisière en bateau le long du canal, et visiter les musées. A mon sens la croisière fluviale n’apporte pas grand chose à part le côté sympa de la navigation sur l’eau. Les moulins ne seront pas beaucoup  plus près que sur la rive…

Pour les musées, il y a celui situé à l’entrée, au Visitor Center, et l’autre dans un des moulins en cours de chemin. Ils mettent en avant bien sûr les moulins de Kinderdijk. Côté tarif c’est abordable : compter une dizaine d’euros en tout par personne pour les entrées au musée et la croisière. Je n’ai pas d’avis à donner sur ces extras, car nous nous sommes rendus à Kinderdijk uniquement pour nous balader et voir les moulins.

Mes 2 conseils

1. Se garer au parking situé dans le village de Kinderdijk. Il est gratuit et permet d’ajouter la traversée de ce village typique à la visite du site !

2. Compter environ 1 heure et demie pour la balade à pieds. Cette balade consiste en un aller-retour (pas de boucle). Bien sûr cela dépendra aussi de l’endroit où vous ferez votre demi-tour 😉

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Lucie Van Wynendaele dit :

    Bonjour,
    nous allons faire un petit roadtrip dans le nord des pays bas. Je suis tombée sur cet article qui m’a bien donné envie de m’arrêter voir les moulins.
    Auriez-vous l’adresse exacte du parking gratuit ? il y a combien de temps à pied pour rejoindre le site des moulins ?
    Et le nom de la Brasserie où vous avez mangé ? les prix pratiqués sont comme chez nous ? (je vis en Belgique – donc pas très loin de Lille)
    Merci d’avance pour vos infos et merci pour le partage de vos chouettes voyages 😉

    • Bonjour Lucie,
      Merci pour votre commentaire 🙂
      Je viens de regarder sur Google Maps : le parking gratuit dont je parle se situe au niveau du début de la rue “Verdaam”. Les coordonnées GPS sont approximativement : 51°53’10.6″N 4°37’51.4″E .
      A pieds, il y a une dizaine de minutes environ jusqu’au chemin de départ des moulins (et donc du parking payant).
      En revanche j’y suis allé hors saison (fin octobre) : il n’est pas dit que ce parking gratuit soit blindé l’été…

      La brasserie dans laquelle nous avons (bien) mangé est la première sur la gauche quand on quitte le parking pour reprendre la rue principale du village (Molenstraat) en direction des moulins : la brasserie De Klok.
      Je confirme que la tartine oeufs, bacon, etc était délicieuse !
      Il y a également d’autres brasseries en chemin vers les moulins.

      Je vous souhaite un bon séjour aux Pays-Bas 😉

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire