Visiter Delft : la ville des Pays-Bas à voir près de Rotterdam !

Les canaux de Delft aux Pays-Bas

Visiter Delft : petite ville des Pays-Bas près de Rotterdam

Lors d’un séjour aux Pays-Bas, et notamment dans la région de Rotterdam, visiter Delft est un incontournable. Delft est en effet une petite ville typique, arborée de canaux. Un peu comme à Amsterdam, avec un peu moins de touristes, et à échelle plus petite !

Je reviens dans cet article sur mon après-midi de visite de Delft en vous partageant ce que l’on peut y voir et y faire. Vous verrez d’ailleurs que Delft présente suffisamment d’activités notables pour pouvoir y passer une journée complète.

Visiter Delft

Je précise tout de suite que Delft n’est pas si “petite” que ça. Elle compte tout de même près de 100 000 habitants. Mais son centre-ville, son cœur historique, est bien restreint et permet d’être facilement visité à pieds.

Son histoire

Dans les rues de Delft aux Pays-Bas

Dans les rues de Delft

Delft est l’une des plus anciennes villes des Pays-Bas. Et elle fut à une époque la deuxième plus importante cité des Pays-Bas, après Amsterdam. Malheureusement pour elle, cet âge d’or n’a pas duré car des événements sont venus la bloquer dans son extension. Et d’autres villes alentours ont pris sa place : notamment Rotterdam pour l’aspect portuaire, et La Haye pour le droit.

Ces événements marquants sont :

  • un important incendie qui a eu lieu au XVIème siècle, et qui a détruit près de 80% de la cité.
  • l’explosion de la réserve secrète de poudre à canon des Pays-Bas, au XVIIème siècle, qui était située à Delft. L’explosion a été si importante qu’il y eut plusieurs centaines de morts, et de nombreux dégâts matériels.

La faïence de Delft

La faïence de Delft, ou "Bleu de Delft"

La faïence de Delft, ou “Bleu de Delft”

Malgré ces destructions successives, Delft s’est reconstruite, et certaines parties de la ville sont tout de même restées bien conservées. A partir du XVIIème siècle elle s’est tournée vers le développement d’usines de céramiques : la célèbre faïence de Delft ! L’objectif était de produire de la faïence se rapprochant de la faïence chinoise, de grande qualité et finement décorée. Des peintures essentiellement de couleur bleue, d’où leur nom également de “Bleu de Delft” .

Aujourd’hui Delft est davantage tournée vers le tourisme : elle compte près d’un million de visiteurs par an. Et la céramique est toujours présente. On peut ainsi visiter la seule manufacture de porcelaine du XVIIème siècle restante à Delft. Il s’agit de la “Royal Delft”.

Pour le prix, c’est une douzaine d’euros par adulte, gratuit pour les moins de 12 ans. Sa visite se fait avec un audio-guide. Elle est ouverte tous les jours de 9h à 17h. Vous pouvez retrouver les informations sur le site internet de la Royal Delft (en anglais). Il est situé au n°196 de la Rotterdamseweg.

Je n’ai pas de retour d’expérience sur ce musée car nous ne l’avons pas visité. Par manque de temps d’une part, et surtout parce que ce n’est pas le type d’activité qui plaît à un enfant de 2 ans 🙂

La place du Marché

La place du marché de Delft et sa "nouvelle église"

La place du marché de Delft et sa “nouvelle église”

Cette place se situe le cœur de la ville. Elle est très grande, et l’on y trouve l’hôtel de ville, et un certain nombre de cafés et restaurants. C’est un endroit très vivant, surtout le week-end.

On y trouve également l’un des monuments de la ville de Delft : la Nieuwe Kerk (l’ “église nouvelle”). Celle-ci se visite, ainsi que sa tour dont il est possible d’accéder au sommet. On dispose alors d’une vue sur Delft et les alentours. Il faut pour cela monter près de 400 marches

L’accès à l’église est payant : 5 € par adulte. Et pour monter en haut de la tour, c’est 8 € (en tout). Vous pouvez retrouver les informations nécessaires sur les prix, ainsi que les horaires d’ouverture (qui dépendent de la saison) sur le site internet de la Nieuwe Kerk (en français).

La balade dans les rues de Delft

Le "plus petit musée du monde" à Delft

Le “plus petit musée du monde” à Delft

Outre cette grande place, il est également agréable de se balader dans les rues de Delft, et notamment le long de ses canaux. Les clichés des Pays-Bas sont souvent réunis : de nombreux cyclistes, les canaux, mais également de belles façades, parfois colorées.

Au détour de la balade, on passe notamment à côté de l’université de Delft. Celle-ci comporte près de 25 000 étudiants, et elle est mondialement réputée. Elle est d’ailleurs dans le top 50 des universités au monde !

Le plus petit musée du monde

On passe également devant le plus petit musée du monde ! Il s’agit en fait d’une cabine téléphonique dans laquelle ont lieu des “expositions” d’artistes. L’exposition présentée est régulièrement renouvelée avec un artiste différent. Perso je n’ai pas été très convaincu par ce “musée” : il y avait bien une oeuvre exposée, mais on va dire que je suis mal tombé 😉 . Elle se situe à l’angle du croisement l’Oude Delf et de la HH Geestkerkhof, en face du Café du Centre.

L'horloge de la tour penchée de la "vieille église" de Delft

L’horloge de la tour penchée de la “vieille église” de Delft

La “vieille église”

Une autre caractéristique de la ville de Delft : sa vieille église (“oude Kerk” en néerlandais). Elle date du XIIIème siècle, et présente une particularité de taille : sa tour est penchée ! Elle est même davantage inclinée que la célèbre Tour de Pise. En fait, elle penche depuis sa construction car elle a été construite sur un sol trop meuble. Les architectes ont donc pris en compte ce paramètre et ont adapté la construction. On constate ainsi que l’horloge en haut de la tour n’est pas symétrique, afin de ne pas donner l’impression que la tour penche…

Une autre particularité de cette église : elle abrite le tombeau du célèbre peintre néerlandais du XVIIème siècle Johannes Vermeer. C’est à lui que l’on doit la célèbre toile “La laitière”. Vermeer a vécu à Delft, et il y fut même baptisé !

Il existe ainsi un musée à Delft qui lui est consacré : le “Centre Vermeer”. Il se trouve au Voldersgracht 21, et offre une découverte de la vie, des travaux et de la ville du peintre. Compter une dizaine d’euros par adulte.

La balade en bateau sur les canaux

Les canaux sont très présents à Delft, comme un peu partout aux Pays-Bas. En fait Delft vient du mot néerlandais “delven” qui signifie “creuser”. Donc Delft est la cité que l’on a creusé, le point le plus haut de la cité étant à l’origine la place du marché.

Balade en bateau sur les canaux de Delft

La balade en bateau sur les canaux de Delft

Le tourisme s’étant développé, il est possible de réaliser une balade sur les canaux de Delft. Celle-ci dure environ 45 minutes, et le guide (qui conduit le bateau) nous apprend l’histoire de sa ville, ainsi que quelques anecdotes.

On passe notamment, au cours de cette balade, près du “Pont au beurre” (le boterbrug). Il s’agit du pont qui se situe au-dessus du plus large canal de Delft. Celui-ci servait de réfrigérateur naturel pour stocker les livraisons de beurre. D’où son nom… 

Pour le prix de la balade, c’est 8€ par adulte, moitié prix pour les enfants. Gratuit pour les tout-petits. Le départ se situe au Koornmarkt 113, et il y a un départ par quart d’heure environ. Mais j’imagine que ça dépend du flux de touristes et de la saison. Dans notre cas c’était un samedi ensoleillé, week-end de Pentecôte…

Se rendre à Delft

L'un des canaux de Delft aux Pays-Bas

L’un des canaux de Delft

La ville de Delft se situe au Nord-Ouest de Rotterdam, à seulement une vingtaine de minutes en voiture. Elle se situe également non loin de la ville de La Haye.

Delft est donc une ville que l’on peut facilement visiter lors d’un week-end à Rotterdam. Ou tout simplement lors d’un séjour itinérant aux Pays-Bas. Ce fut mon cas où, venant de Lille en voiture, nous avons réalisé une première étape à Delft, avant de partir plus au nord, vers Amsterdam.

En voiture

Les vélos sont très présents à Delft, comme partout aux Pays-Bas...

Les vélos sont très présents à Delft, comme partout aux Pays-Bas…

En venant du sud, il existe 2 solutions : soit en prenant l’A13, soit en prenant l’A4. Cela dépendra de la manière dont vous contournez Rotterdam, ou de l’endroit où vous y logez.

Depuis l’A13, il faut prendre la sortie 9, et depuis l’A4, la sortie 14. Pour ma part, nous sommes arrivés par l’A13, par laquelle l’accès à Delft est plus direct, car non loin de la sortie d’autoroute.

Pour se garer ensuite, c’est soit dans les rues à l’entrée de la ville, soit dans un parking. Dans la rue il faut payer par le biais d’un horodateur. Le principe n’est pas tout à faire le même qu’en France, il faut y rentrer sa plaque d’immatriculation, donc ayez-le sur vous. Et ils n’acceptent pas la monnaie.

Pour info nous avons essayé de nous garer dans une rue et payer via l’horodateur, sans succès ! Il n’a jamais accepté nos cartes bancaires (une VISA et une Mastercard provenant de 2 banques différentes). Peut-être un manque de chance. Bref nous sommes finalement allés nous garer dans un parking couvert.

Nous étions garé au Market Parking Garage, à 5 minutes à pieds du centre-ville. Pour le prix ce n’est pas donné : de l’ordre de 3 € de l’heure ! Mais il existe un tarif à journée à 15 €. Je n’ai évidemment pas testé tous les parkings, mais j’imagine que l’ordre de grandeur des prix doit être le même. En comparaison, à l’horodateur c’était également 3 € de l’heure, mais un peu moins la première heure.

En train

Depuis Rotterdam il est assez simple de se rendre à Delft en train. Le trajet dure un petit quart d’heure, et le billet est à moins de 4 €.

La gare de Delft se situe à une petite dizaine de minutes à pieds du centre-ville.

Mes 2 conseils

1. Se poser dans un bar pour déguster une bière ou un plat typique néerlandais. Delft était réputée à une époque pour sa bière : elle comportait pas moins de 200 brasseries !

2. Si vous n’êtes pas férus de musées, ou comme nous qu’ils n’entrent pas dans le cadre d’activités familiales, une demie-journée suffit pour découvrir l’essentiel de Delft. En revanche, si vous souhaitez visiter Delft en incluant le Centre Vermeer et le Royal Delft, une petite journée sera nécessaire.

Carte de Delft des endroits cités dans cet article

Carte de Delft des endroits cités dans cet article

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire