Les maisons cubiques de Rotterdam : une curiosité de la ville à découvrir

Les maisons cubiques de Rotterdam : une curiosité à découvrir

Les maisons cubiques de Rotterdam : une curiosité à découvrir !

Lors d’une visite de Rotterdam, aux Pays-Bas, un passage par les maisons cubiques (ou Kubuswoningen en néerlandais) est incontournable. Elles représentent l’un des symboles de la ville de Rotterdam, et pour cause : leur architecture est très particulière.

Je reviens dans cet article sur mon passage par ces maisons cubiques de Rotterdam lors de mon séjour dans cette ville. Et notamment sur la visite de la maison-témoin, particulièrement étonnante !

Pourquoi ces maisons cubiques ?

Les maisons surélevées au-dessus d'une plateforme centrale

Les maisons surélevées au-dessus d’une plateforme centrale

Je reviens tout d’abord sur l’histoire de ces maisons. Il s’agit en fait de maisons conçues par l’architecte néerlandais Piet Blom au début des années 1980. On lui doit d’ailleurs des maisons similaires construites dans la ville de Helmond, aux Pays-Bas également, non loin de Heindoven.

A Rotterdam, ce lot de maisons a été bâti dans le quartier du « Oude Haven », l’un des quartiers les plus anciens et les plus fréquentés de la ville. Mais ce quartier fut en grande partie détruit durant la Seconde Guerre Mondiale. La ville de Rotterdam a ainsi demandé à Piet Blom de concevoir des logements au-dessus d’une plateforme piétonne, dans le but de dynamiser à nouveau ce quartier. Et en lui permettant donc de développer sa technique de maisons cubiques dans un contexte encore plus urbain que celui de Helmond.

L'aspect photogénique des maisons cubiques de Rotterdam et du quartier alentour

L’aspect photogénique de ces maisons cubiques et du quartier alentour

Celles-ci présentent ainsi plusieurs particularités notables :

  • elles sont non seulement cubiques, mais également inclinées. On le voit bien sur les photos : ces maisons sont penchées. L’aménagement intérieur est donc adapté à cette géométrie particulière !
  • elles sont colorées : en l’occurrence d’un jaune plutôt flashy, qui vient trancher avec le bleu du ciel.
  • elles sont surélevées : on y accède en effet par le biais d’une plateforme quelques mètres au-dessus du niveau de la route. Et elles sont même encore surélevées par-rapport à cette plateforme, puisqu’il faut encore gravir un certain nombre de marches pour accéder à l’entrée de chaque maison. L’idée était de faire en sorte que cette plateforme permette aux habitants de ces maisons de s’y rencontrer facilement.

Comment est conçu l’intérieur d’une maison cubique ?

Vu de l’extérieur

La plateforme d'accès aux maisons cubiques de Rotterdam, ou rue Overblaak

La plateforme d’accès aux maisons, ou rue Overblaak

Personnellement quand je me suis rendu dans cet endroit, j’ai été fasciné par 2 choses. D’une part l’aspect très photogénique des lieux, car ces maisons, de par leur structure et leur positionnement les unes par rapport aux autres, permet d’obtenir de belles photos. Mais également par l’inclinaison qui me laissait perplexe quant à leur aménagement intérieur.

Je me demandais si l’inclinaison n’était pas qu’une façade. Et si l’intérieur n’était pas en fait constitué d’un autre cube carré, droit cette fois. Ou si l’architecte avait pu concevoir réellement un intérieur qui venait épouser la forme inclinée du cube.

Ce qui est intéressant c’est qu’il est possible d’obtenir la réponse, et même de la voir ! Car il existe une maison cubique qui sert de maison témoin, et que l’on peut visiter tel un musée ! Celle-ci se situe au cœur du bloc de maisons, au même titre que les autres.

L’intérieur de la maison

L'intérieur d'une maison cubique : ici le coin salon

L’intérieur d’une maison cubique : ici le coin salon

Celui-ci est constitué de 3 étages. Le premier contient un petit salon, ainsi que la cuisine. L’aménagement fait en sorte que l’on se croit dans un grenier où l’on a aménagé les combles. Avec des meubles qui viennent s’incruster dans les angles, mais qui sont bien droit lorsque l’on est en face d’eux.

Le deuxième étage est dédié au couchage. Et le troisième, plus petit et dans le haut du cube, permet juste de venir se détendre comme dans une sorte de véranda. Le fait de prendre de la hauteur permet également de disposer d’une vue en contre-bas, ainsi que sur les autres maisons cubiques alentours.

Clairement, c’est relativement petit, et ce sont des maisons dédiées je pense à des couples sans enfant. Ce n’est pas vraiment adapté à une famille, d’autant que les escaliers sont plutôt raides et étroits.

Compter 3 euros par personne pour cette visite. Et un petit quart d’heure sur place, voire moins, car on en fait vite le tour tout de même 🙂

Se rendre aux maisons cubiques de Rotterdam

Elles se situent à 2 pas de l’arrêt de métro Blaak, au-dessus de la rue Blaak. Mais également non loin de la gare du même nom. Elles se situent globalement à l’Ouest du centre-ville.

L’adresse exacte de la maison qui se visite est 70 Overblaak. En fait la « rue » piétonne qui sert de plateforme à ces maisons passe au-dessus de la rue Blaak, d’où son nom d’Overblaak.

Mes 2 conseils

1. Se balader autour des maisons, ainsi que sur la plateforme sur laquelle elles sont « posées », est gratuit. Il est donc possible de les observer de près. Seule la visite de la maison témoin est payante, mais pour 3 euros, je conseille d’aller voir de ses yeux comment l’intérieur est aménagé. Car vu de l’extérieur ça laisse tout de même perplexe 🙂

2. Profiter également des alentours, notamment en contre-bas, où l’on peut prendre un verre en terrasse. Ou même manger. Le quartier du Oude Haven est un endroit vivant, notamment le week-end.

Le quartier du Oude Haven à Rotterdam

Le quartier du Oude Haven

Vous avez aimer cet article ? Vous pouvez le partager sur :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *