Aéroport de Porto : alternatives & conseils pour rejoindre le centre-ville !

Le métro, l'un des moyens de rejoindre l'aéroport de Porto

Le métro, l’un des moyens de rejoindre l’aéroport de Porto

Si vous vous rendez prochainement à Porto, en arrivant via son aéroport, ou en y repartant, la question du comment rejoindre le centre-ville de Porto depuis son aéroport se pose.

Suite à mon séjour de 2 jours à Porto, je partage dans cet article les alternatives qui existent pour effectuer ce trajet entre l’aéroport et le centre-ville de Porto. Avec leurs avantages, et bien sûr leur coût.

Je les détaille dans l’article, mais afin d’aller à l’essentiel voici une synthèse des différentes alternatives pour répondre à cette question du trajet entre le centre-ville et l’aéroport de Porto :

Transport & prixRéservation
Métro (de 6h à minuit) - un peu moins de 2 €Porto Card avec l'option du métro en illimité
Chauffeur privé (payé à l'avance) - 27 €Réserver son chauffeur
Taxi - entre 25 et 40 €, en fonction du trafic et de l'horaire.Voir sur place à l'aéroport de Porto
En navette (bus) jusqu'au centre-ville de Porto (de 4h à 1h) - 5,50 €Réserver ses places

Rejoindre le centre-ville de Porto depuis l’aéroport

Il faut savoir que l’aéroport de Porto (de son nom complet, l’aéroport de « Porto Francisco Sá Carneiro ») se trouve à une petite quinzaine de kilomètres au nord de la ville. Et qu’il ne comporte qu’un seul terminal : c’est le même pour les arrivées et les départs.

La solution économique : le métro

Le métro à Porto, au-dessus du quartier de la Ribeira

Le métro à Porto, au-dessus du quartier de la Ribeira

La ligne qui relie l’aéroport de Porto et le centre-ville est la ligne E (ou violette). Elle relie à ses extrémités les stations de « Dragão » et celle de l’aéroport (« Aeroporto »).

Pour le prix, il faut compter environ 2 € par personne. Les billets peuvent s’acheter directement à des bornes automatiques dans les stations de métro.

Le trajet dure une quarantaine de minutes pour rejoindre le centre-ville de Porto, au niveau de la station « Trindade ». Cette station sert de hub pour les différentes lignes de métro de Porto, permettant ainsi d’emprunter ensuite les lignes A, B, C et D. Elle se trouve également à une dizaine de minutes à pieds du quartier historique de la Ribeira de Porto.

Cette solution est clairement la plus économique. En contre-partie le trajet, avec la distance et les différents arrêts, est un peu long.

Un point à savoir également, c’est que l’accès au métro de Porto fait partie de la Porto Card. Ce pass touristique permet d’accéder à de nombreux sites et musées à visiter à Porto, ainsi qu’à des réductions. Son prix varie en fonction du nombre de jours de couverture (de 1 à 4 jours), entre 13 € et 33 €. Et en l’occurrence, on peut la récupérer directement à l’aéroport de Porto (dans la zone des arrivées), entre 7h et minuit.

La solution pratique : le taxi ou transporteur privé

Réservation d'un chauffeur pour le trajet aéroport vers centre-ville de Porto

Réservation d’un chauffeur pour le trajet aéroport vers centre-ville de Porto

Comme dans tous les aéroports, on trouve des taxis à la sortie du Terminal de l’aéroport de Porto. Le prix d’une course varie en fonction du temps de trajet et des tarifications jour / nuit, mais se situe autour de la trentaine d’euros.

Une alternative au taxi, et que je pratique régulièrement, est de réserver à l’avance son transporteur. Le prix est globalement le même, mais le fait de réserver en avance permet de :

  • payer une somme forfaitaire que l’on connaît à l’avance (en l’occurrence une petite trentaine d’euros). Que l’on arrive en journée ou en soirée, en semaine, le week-end ou un jour férié, et que le trajet soit plus ou moins long, le tarif est fixe. Pas de mauvaise surprise donc !
  • ne pas chercher un taxi à l’aéroport. Le transporteur attend à la sortie avec une pancarte avec votre nom. Et si l’avion a du retard, il est au courant puisqu’on indique le numéro de son vol lors de la réservation.

Le prix reste par ailleurs le même que l’on sélectionne un trajet vers le centre-ville de Porto, ou vers Vila Nova de Gaia, la ville de l’autre côté du Douro, plus au sud donc. Vous pouvez réserver cette prestation sur cette page.

J’ai déjà testé ce système plusieurs fois, à Prague et Madrid notamment, et n’ai rien à en redire.

La navette en bus en ligne directe de l’aéroport vers centre-ville de Porto

Principe de cette navette

La place Trindade de Porto

La place Trindade et ses motifs géométriques

Une alternative au métro est la navette en bus qui relie directement l’aéroport au centre-ville de Porto.

Il faut la voir comme une alternative au métro car dans tous les cas on est déposé dans le centre-ville, près d’une station de métro, et qu’il faut derrière :

  • soit reprendre le métro.
  • soit finir à pieds, en fonction du trajet restant.

Ce trajet en bus coûte 5,50 € pour les passagers de plus de 5 ans, et gratuit en dessous. Un prix auquel il faut donc éventuellement ajouter à nouveau celui d’un ticket de métro si l’endroit où l’on est déposé est éloigné de son hébergement.

A titre d’exemple, on voit quand même qu’à 3 passagers, on est déjà sur un prix de 17 € pour cette navette. Auxquels il faut potentiellement ajouter encore un ticket de métro pour compléter son trajet, donc une bonne vingtaine d’euros en tout. A ce prix-là autant prendre le taxi ou un transporteur privé comme évoqué plus haut…

Avantages de la navette entre l’aéroport de Porto et le centre-ville

Un tramway à Porto

Le tramway de la ligne 22 à Porto

Même si sur le papier cette alternative de la navette en bus ne semble pas intéressante, elle présente quand même les avantages suivants :

  • le temps de trajet jusqu’au centre-ville de Porto est un peu moins important qu’en métro. Il faut compter une vingtaine de minutes jusqu’à l’arrêt Boavista, et une trentaine de minutes jusqu’à l’arrêt Aliados.
  • elle permet d’éviter les heures de pointe du métro de Porto, dans lequel il pourrait être compliqué de monter avec des grosses valises. On est ici sur une navette dédiée au transport des voyageurs entre l’aéroport et le centre-ville de Porto.
  • elle dessert l’aéroport de Porto à partir de 4h du matin, contrairement au métro qui démarre à 6 h du matin. C’est ce point qui est le plus important à mon sens à retenir, car en cas de vol très tôt le matin (ce que proposent certaines compagnies low-cost parfois), l’alternative du métro n’est pas possible.

La compagnie de bus qui propose cette navette entre l’aéroport et le centre-ville de Porto est Terravision. Vous pouvez consulter leur site internet pour obtenir davantage de détails, notamment sur la grille des horaires de passage aux différents arrêts (Aéroport de Porto, Avenue Boavista, Station Aliados).

Mon avis sur ce trajet depuis et vers l’aéroport de Porto

Les critères de choix du moyen de transport

Les façades colorées du quartier de la Ribeira à Porto

Les façades colorées du quartier de la Ribeira à Porto

Le choix du transport à sélectionner pour ce trajet entre l’aéroport et le centre-ville de Porto (ou l’inverse) va dépendre de plusieurs critères :

  • le budget bien sûr. Même si le transporteur privé ou le taxi n’est pas excessif, si l’on va absolument vers l’économie, le métro reste clairement le moins cher.
  • la situation de son hébergement dans Porto, et donc de la facilité de s’y rendre en transport en commun avec les valises, et à pieds pour la fin du trajet.
  • l’horaire de départ de son vol (ou d’arrivée), car les horaires du métro sont 6h – minuit, ce qui ne permet pas de couvrir tous les départs et arrivées.
  • son contexte de voyage, à savoir en famille avec des enfants, en couple, seul, etc… On s’embarque moins facilement dans un trajet en métro avec des changements si l’on a des enfants en bas-âge et une poussette, qu’en couple…

Mon retour d’expérience

Nous avons visité Porto dans un contexte de road trip au Portugal. Un séjour entre Lisbonne et Porto, avec location de voiture entre les deux villes. Je suis donc arrivé à Porto en voiture, et reparti en avion.

La vue sur le Ponte Luis I depuis la rue Escada dos Guindais

La vue sur le Ponte Luis I depuis la rue Escada dos Guindais

Notre vol était dans l’après-midi, et notre logement était à proximité du métro. J’ai donc pris l’option du transport en métro, et n’ai pas rencontré de difficultés particulières. Il n’était pas bondé, comme il peut l’être par exemple le matin ou en fin de journée. Dans ce contexte cette solution reste un peu longue, mais peu coûteuse.

Dans un contexte différent où l’on aurait atterri à l’aéroport de Porto en soirée, nous aurions en revanche pris un transport privé réservé à l’avance. Je fais maintenant systématiquement ce choix pour mes city-trip, du moins quand mon avion atterrit en soirée. Cela nous permet d’arriver plus rapidement et sereinement à notre logement, et d’être plus facilement d’attaque le lendemain matin.

J’espère avec cet article avoir pu vous éclairer si vous êtes à la recherche d’informations sur la manière de relier Porto et son aéroport, que ce soit en navette, en métro ou en taxi. Dans tous les cas, si vous lisez cet article, c’est qu’il y a des chances que vous soyez dans vos préparatifs de voyage à Porto, je vous souhaite donc un bon séjour 😉 .

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *