Où dormir en Andalousie ? Quelles villes & conseils pour choisir ses logements

Malaga : ville où dormir en Andalousie

Vue sur Malaga en Andalousie

Lorsque l’on souhaite faire un voyage en Andalousie, la question du logement et des villes à cibler vient rapidement. Où dormir en Andalousie est en effet un élément important pour à la fois découvrir des incontournables de la région, mais aussi pour optimiser son séjour.

Je suis passé par là lors de mes préparatifs de voyage en Andalousie, et ai étudié les différentes options. Ces options étaient de viser une grande ville et d’y rester pour rayonner autour, cibler une zone touristique en bord de mer, ou bien m’orienter sur un séjour itinérant de type road trip.

Je partage dans cet article quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir son (ou ses) logements en Andalousie. Le tout en me basant bien sûr sur mon expérience de réservation, ainsi que mon expérience sur place.

Les éléments à connaître sur l’Andalousie

Avant d’entrer dans les différentes alternatives sur les lieux à cibler pour dormir à Andalousie, et trouver un logement, je décris les éléments dont il faut tenir compte.

Ce que l’on peut faire et voir en Andalousie

Cadix en Andalousie

Cadix en Andalousie (crédit photo : pixabay.com)

Cet élément est le plus important pour choisir où dormir en Andalousie, que ce soit en ciblant une seule et même ville ou en définissant son itinéraire. Les villes, villages, et sites naturels à découvrir conditionnent les zones de l’Andalousie dans lesquelles on va se rendre durant son voyage.

Parmi les points d’intérêt d’Andalousie :

  • Séville, la capitale andalouse, avec notamment sa cathédrale, son alcazar, et sa vie animée en soirée.
  • Grenade, et sa célèbre Alhambra, le monument le plus visité d’Espagne.
  • Cordoue et Malaga, deux autres villes historiques d’Andalousie. Cordoue dans les terres, avec sa cathédrale majestueuse aux origines latines et arabes (on parle d’ailleurs de « cathédrale-mosquée »). Et Malaga, en bord de mer, ville de naissance du peintre Picasso.
  • se rendre à Cadix, petite ville en bord de mer, et sa cathédrale de couleur blanche et sable au double clocher.
  • le parc national d’El Tortal et ses formations karstiques, non loin de la petite ville d’Antequera et sa montagne de la Peña de los Enamorados qui rappelle la forme d’une tête géante posée sur le sol.
  • se rendre à Ronda et son imposant pont qui surplombe les gorges du Guadalevín.
  • visiter Gibraltar, vers l’extrême sud de l’Andalousie, et de l’Espagne.
  • se rendre dans les stations balnéaires le long de la côte Est, du côté de Marbella.

Les déplacements

Se déplacer en Andalousie, et le moyen de transport vers lequel on s’oriente, conditionne ses choix de logements.

La voiture de location

Le parc d'El Torcal en Andalousie

Le parc d’El Torcal en Andalousie : des paysages uniques

Compte-tenu du coût relativement bas des locations de voiture en Andalousie, je conseille de procéder ainsi si vous envisagez de découvrir plusieurs villes et sites de la région.

A titre d’information, une semaine de location de voiture coûte une centaine d’euros chez un loueur classique pour une petite voiture, et 200 € pour une berline. Les prix sont même plus bas encore chez les loueurs Low Cost.

La voiture permet une pleine souplesse, et il est en général plutôt facile de se garer en ville quand on réserve des hôtels disposant de leur propre parking (cela représente en général un coût d’une quinzaine d’euros par jour).

Le train

Logo Renfe

La Renfe : société des trains espagnole

Les villes andalouses peuvent être reliées par train. La compagnie de chemin de fer en Espagne est la Renfe. Vous pouvez consulter les horaires et prix sur leur site internet.

A titre d’exemple, un trajet :

  • entre Séville et Cordoue dure environ une heure, et coûte une vingtaine d’euros.
  • entre Séville et Cadix dure un peu moins de 2 heures, et coûte une vingtaine d’euros également.

Planifier son voyage en Andalousie en train permet de se focaliser sur les villes principales (Séville, Cordoue, Grenade). Pour faciliter le transport de ses bagages, on peut alors rechercher des hôtels à proximité de la gare, ou prendre un taxi (ou Uber) pour se rapprocher de son logement une fois arrivé en ville.

Les prix des logements

La ville d'Antequera en Andalousie

La petite ville typique d’Antequera, à quelques kilomètres d’El Torcal

Globalement, les prix des logements dans les grandes villes en Andalousie sont abordables. J’entends par là que l’on peut trouver des nuits d’hôtel en dessous de la centaine d’euros, en s’y prenant en avance. Et même en centre-ville.

En bord de mer, dans les stations balnéaires (comme du côté de Marbella), c’est plus cher. Les hôtels sont en effet plus grands, avec davantage de services (une grande piscine en général), et avec vue sur la mer parfois.

Le prix des logements, plutôt bas dans les grandes villes, permettent ainsi de réserver des logements d’un standing parfois supérieur. Ceci pour un budget équivalent à celui d’un hôtel dans une ville comme Barcelone par exemple.

Où dormir en Andalousie ? Les alternatives

Dormir à Séville

La cathédrale et la giralda de Séville

La cathédrale et la giralda de Séville

Difficile de concevoir un séjour en Andalousie sans passer par Séville. D’une part il y a de grandes chances qu’on arrive ou que l’on reparte via son aéroport, et d’autre part c’est la capitale andalouse.

Séville est de ce fait la ville la plus grande et la plus touristique d’Andalousie.

On passe donc en général au moins une nuit à Séville, ou à proximité, afin de pouvoir la découvrir le temps d’une journée, ou davantage. Compte-tenu de ces conditions, les logements sont un peu plus cher qu’ailleurs en Andalousie, et il vaut mieux réserver à l’avance.

Appartement Palacio Marmoles à Séville

Palacio Marmoles à Séville

Parmi les logements où dormir à Séville on peut citer :

  • l’Hotel Simon, en plein centre-ville, à deux pas de la cathédrale
  • un studio dans le Palacio Mármoles, très apprécié et bien situé.
  • l’hôtel Novotel, à l’écart du centre-ville, mais non loin de l’arrêt de métro Nervión de la ligne 1 et disposant d’un parking. C’est dans cet hôtel que j’ai dormi, et le recommande si vous cherchez à vous éloigner de l’hyper-centre (pour des raisons de disponibilités, coût, ou voiture à garer).


Booking.com

J’ai pour ma part passé une journée (et une nuit) à Séville. J’ai pu en découvrir l’essentiel, notamment avec les visites de la cathédrale et de l’alcazar. Pour davantage d’informations vous pouvez consulter l’article du blog que j’ai consacré à ma visite de Séville. Avec le recul j’ai trouvé cette durée un peu courte, et deux jours, voire plus, sont davantage adaptés pour découvrir Séville et en profiter (musées, promenade dans les rues et le long du Guadalquivir, etc…).

Dormir à Grenade

La vue sur l'Alhambra depuis le Mirador de San Nicolás , dans Grenade

La vue sur l’Alhambra depuis le Mirador de San Nicolás , dans Grenade

On trouve à la fois des logements dans l’hyper-centre de Grenade, mais aussi en s’éloignant un peu du centre-ville. Comme pour Séville, Grenade étant une ville très visitée du fait de la présence de l’Alhambra, il vaut mieux réserver à l’avance son hôtel pour trouver quelque-chose qui corresponde à ses envies (emplacement / budget).

Pour les logements à l’écart du centre-ville, il existe une ligne de métro / tramway permettant de faire le trajet (ainsi que des bus).

Pour faire son choix d’hôtel, on peut donc également s’appuyer sur le tracé de cette ligne de tramway afin de ne pas trop s’en éloigner. Ces logements à l’écart de l’hyper-centre, sont en général moins cher.

L'hôtel Barcelo Carmen à Grenade

L’hôtel Barcelo Carmen à Grenade (crédit photo : Booking.com)

On peut noter à Grenade :

  • l’hôtel Barceló Carmen Granada, dans le centre-ville de Grenade. Il dispose d’un rooftop avec une piscine.
  • l’hôtel Abades Nevada Palace, en dehors de l’hyper-centre, et à proximité de l’arrêt de tramway Palacio Deportes : pratique pour rejoindre le centre-ville de Grenade.

La découverte de l’Alhambra prend une bonne demie-journée de visite. Pour le reste de la visite de Grenade, on peut considérer :

  • que la seconde demie-journée permettra de la parcourir rapidement et d’en découvrir l’essentiel.
  • qu’il faut une journée de plus pour s’en imprégner, en prenant son temps. C’est cette option que j’avais choisi en passant 2 nuits à Grenade.
  • qu’il faut y passer au moins 3 jours pour bien la découvrir, visiter ses musées et monuments.

Pour vous donner une idée de ce que l’on peut faire à Grenade, vous pouvez consulter l’article dédié à ma visite de Grenade.

Dormir à Cordoue

Vue sur Cordoue depuis la terrasse du El Mirador Altos de Santa Ana

Crédit photo : Booking.com : La terrasse du El Mirador Altos de Santa Ana

Malgré sa très belle cathédrale, Cordoue n’est pas la ville d’Andalousie la plus fréquentée pour le tourisme. On trouve ainsi assez facilement des hôtels (ou appartements) dans l’hyper-centre, ou à proximité.

Parmi ces logements où dormir, on peut noter :

  • l’appartement El Mirador Altos de Santa Ana, dans une petite ruelle du centre-ville, disposant d’une très belle terrasse avec vue sur la cathédrale.
  • l’Hotel Cordoba Center, situé non loin de la gare. C’est dans cet hôtel que j’ai séjourné, et peux le recommander.
  • l’hôtel Eurostars Palace, dans le centre-ville, avec une piscine sur le toit.


Booking.com

L’avantage de dormir à Cordoue est de pouvoir réaliser une étape intermédiaire entre Séville et Grenade, deux incontournables d’Andalousie. Même si dans mon cas j’y ai passé presque 2 jours, je considère que compte-tenu des choses à faire et voir à Cordoue, on peut n’y passer qu’une journée (en la chargeant bien). Vous pouvez consulter l’article du blog consacré à ma visite de Cordoue, pour davantage d’informations.

Dormir sur la côte

Malaga

La vue sur le port de Malaga depuis l'Alcazaba

La vue sur le port de Malaga depuis l’Alcazaba

La ville de Malaga est une ville historique d’Andalousie, et elle présente cette particularité d’être en bord de mer. De ce fait son climat est moins chaud que dans les terres (je pense à Cordoue par exemple…), et le côté marin permet de se promener sur son port, et amener des paysages différents.

Néanmoins, Malaga n’est pas très grande. Si l’on souhaite la visiter et y dormir on peut ainsi cibler un logement dans le centre-ville et faire tous ses déplacements à pieds. Parmi les logements dans Malaga on peut citer :

  • l’hôtel Dulces Dreams Boutique Hostel, dans le centre-ville, à deux pas du musée Picasso. Il dispose d’une petite terrasse sur son toit.
  • pour un budget plus limité, l’hôtel Ibis Malaga Centro Ciudad. J’avais réservé un peu au dernier moment, et me suis rabattu sur cet hôtel au bon rapport qualité / prix. Rien d’exceptionnel sur la chambre, mais une proximité avec le centre-ville, et un petit parking à côté.

J’ai pour ma part passé une journée à Malaga. Nous avons atterri à son aéroport, et Malaga a ainsi représenté la première étape de notre road trip en Andalousie. C’est une belle ville avec quelque caractéristiques, comme son alcazaba en bord de mer et sa très belle vue sur le port et les arênes, son musée Picasso, et sa cathédrale.

J’ai dédié un article sur le blog à ma visite de Malaga. J’y partage comment j’ai organisé ma journée de visite, ainsi que quelques conseils pratiques.

Cadix

La ville de Cadix se situe à l’ouest de l’Andalousie. Sa particularité première est qu’elle se trouve sur une étroite bande de terre, donnant presque l’impression qu’elle est entourée par la mer. Elle comporte de nombreux miradors, mais aussi une très belle cathédrale.

Hotel Monte Puertatierra à Cadix

Hotel Monte Puertatierra à Cadix (crédit photo : booking.com)

Son côté à la fois ville ancienne, et au bord de la mer, permet d’y trouver des logements à la fois dans la vieille-ville, mais aussi des hôtels ou appartements en bord de mer. Parmi ces hôtels, on peut noter :

Au-delà de Cadix, on peut élargir sa zone de recherche de logement plus au sud encore, comme par exemple dans le village de Conil de la Frontera. Celui-ci se trouve en bord de mer également et il est considéré comme l’un des plus beaux villages d’Andalousie.

Du côté de Marbella

Jazmines Moras Boutique Villa à Marbella

Jazmines Moras Boutique Villa (crédit photo : booking.com)

Marbella est peut-être la station balnéaire la plus connue du sud de l’Andalousie. On y trouve des plages, de grands hôtels en général avec piscine. Ces hôtels modernes, en bord de mer, lui donnent un aspect un peu « bétonné » comme on dit.

Mais si l’on souhaite s’orienter sur ce type de tourisme, il faut savoir que l’on trouve d’autres hôtels similaires, en bord de mer également, dans d’autres villes. On peut citer par exemple les petites villes d’Estepona, Capobino, ou San Pedro de Alcantara. Parmi ces logements on peut noter :



Booking.com

Dormir dans un village dans les terres

Ronda en Andalousie

Ronda en Andalousie (crédit photo : pixabay.com)

Par village j’entends village ou petite ville. Et l’on en trouve beaucoup en Andalousie. Lorsque l’on parcoure l’Andalousie en road trip, on passe (ou l’on aperçoit) par des villages de ce type, souvent aux façades de couleur blanche, typique de l’Andalousie.

Afin de s’éloigner de la ville, et de découvrir des coins plus reculés durant son road trip, on peut donc faire étape dans ce type de village. Concrètement, on peut citer :

Mon expérience personnelle et avis sur le choix des logements

Le mode de logement

Dans le quartier de l'Albaicin à Grenade

Dans le quartier de l’Albaicin

J’ai passé une semaine en Andalousie, et j’ai visité essentiellement les villes de Malaga, Grenade, Cordoue et Séville. De ce fait, j’ai logiquement ciblé ces villes pour trouver mes hôtels. Compte-tenu des prix, mon budget logement en Andalousie était plutôt faible.

Je réserve parfois des appartements en voyage, mais me suis rabattu sur des hôtels pour l’Andalousie, et ne le regrette pas. Le climat est doux, les villes animées en soirée, et l’on y mange pour peu cher (je pense notamment aux bars à tapas où l’on mange pour une dizaine d’euros par personne environ). Il n’est donc à mon sens pas forcément besoin de cibler un appartement pour se faire à manger, et économiser sur ce plan. Néanmoins, si vous êtes en famille, c’est différent, et le calcul peut être fait.

Les types de séjour en Andalousie

En conclusion, je distingue deux types de séjour en Andalousie :

Le séjour balnéaire

Pour cela il faut cibler une ville en bord de mer pour profiter du soleil et de la plage, la piscine, et des activités de la mer.

La découverte de villes andalouses pouvant ensuite se faire à la journée, via une excursion ou une location de voiture. Pour un bon compromis entre la station balnéaire touristique et la petite ville en bord de mer, il faut dormir dans la ville de Cadix.

Quelque soit la saison, l’Andalousie se trouvant dans le sud de l’Espagne, le climat est plutôt bon. Les meilleures saisons sont néanmoins le printemps et l’automne. Les étés peuvent être chauds (facilement aux alentours de 35 à 40°C dans les terres, un peu moins sur la côte en principe).

Le séjour itinérant

Vue sur Cordoue depuis les bords du pont Romain

Vue sur Cordoue

Un séjour itinérant en Andalousie peut s’organiser sous forme de :

  • road trip en voiture entre les différentes villes andalouses.
  • voyage en train où l’on souhaite découvrir essentiellement que les villes principales.

La voiture permet de découvrir des coins plus reculés comme par exemple : le village de Ronda, le parc national d’El Torcal, ou encore le Caminito del Rey (pour y faire la randonnée le long de la falaise surplombant les gorges d’El Chorro).

C’est ce type de voyage en Andalousie que j’ai réalisé et je l’ai trouvé adapté pour découvrir les villes principales, s’imprégner de la culture, mais aussi découvrir quelques points plus reculés, en route. Pour vous inspirer, vous pouvez consulter mon carnet de voyage en Andalousie.

En espérant avoir pu vous éclairer si vous êtes dans vos préparatifs de voyage, et que vous vous renseignez sur où dormir en Andalousie. Et je vous souhaite au passage un bon séjour 😉 .

Carte de principales villes en Andalousie

Carte des principales villes en Andalousie évoquées dans cet article

 

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire