Où dormir à Séville : conseils & alternatives pour choisir son hébergement

Panorama sur Séville

Quartiers où dormir à Séville (crédit photo : pixabay.com)

Durant un voyage en Andalousie, et plus particulièrement si l’on inclue la visite de sa principale ville Séville, la question de l’hébergement se pose. Cette ville étant très touristique, trouver où dormir à Séville est un compromis entre l’emplacement, le budget, et la disponibilité des hébergements.

Je partage dans cet article les éléments à connaître pour choisir son hébergement à Séville. Avec les alternatives des différents quartiers du centre-ville ou des alentours, que ce soit en hôtel ou en appartement.

Points à connaître pour choisir où dormir à Séville

Pour sélectionner son hébergement où dormir à Séville, il est important de connaître un certain nombre d’éléments qui aident à faire ce choix. A savoir, ce que l’on peut faire à Séville, si l’on se déplace facilement en ville, et les prix des logements.

Ce que l’on peut faire et voir à Séville

La cathédrale et la giralda de Séville

La cathédrale et la giralda de Séville

Séville est la principale ville d’Andalousie, et elle est appelée régulièrement « capitale de l’Andalousie ». Elle est donc grande par sa taille, mais également par les richesses culturelles que l’on peut y découvrir.

Les principaux points d’intérêt sont :

  • l’alcazar de Séville (ancien Palais Royal), ainsi que ses jardins.
  • la cathédrale de Séville et sa giralda en haut de laquelle on peut accéder pour profiter d’un panorama sur la ville.
  • la place d’Espagne, symbole de la ville.
  • se promener le long du fleuve Guadalquivir. Et notamment du côté de la Tour de l’Or, une ancienne tour d’observation militaire qui se visite.
  • découvrir le Metropol Parasol, une grande structure moderne sur laquelle on peut se promener.
  • assister à un spectacle de flamenco (comme celui-ci, l’un des plus réputés de Séville).
Carte de points d'intérêt pour visiter Séville en 1 jour

Carte des points d’intérêt de Séville évoqués dans cet article

Se déplacer dans Séville

Le tramway à Séville

Le tramway à Séville

Séville est dotée d’un réseau de bus, de tramway, et d’une ligne de métro. Les lignes de tramway et de métro sont surtout utiles pour s’éloigner du centre-ville, l’hyper-centre de Séville se parcourant en général à pieds dans un contexte de visite de la ville.

Le bus et le tramway sont gérés par la société Tussam. Le ticket coûte environ 1,50 €, et il existe une carte qui permet d’emprunter ces transports en illimité. Elle coûte 5 € à la journée et 10 € pour 3 jours. Vous pouvez obtenir plus d’informations sur cette page (en espagnol).

On peut ainsi s’éloigner du centre-ville afin d’élargir son choix et trouver davantage de disponibilités. Le compromis est alors de se loger à Séville près d’une station de métro ou de tramway.

Rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport

Le tramway ou le métro ne rejoignent pas l’aéroport de Séville. De ce fait, il existe deux alternatives pour rejoindre le centre-ville de Séville pour l’aéroport :

  • la navette, via la ligne de bus « EA ». Elle dessert le centre-ville de Séville tous les jours de 5h à 1h du matin, et notamment le terminus au niveau de la Plaza De Armas (place des armes). Vous pouvez trouver davantage d’informations sur cette page.
  • le taxi, ou plus simple encore le chauffeur privé réservé à l’avance (réservation possible sur cette page). Je procède souvent ainsi désormais lorsque je réalise un city-trip : la prestation est payée à l’avance, et le chauffeur vous attend à l’aéroport avec une pancarte. C’est plutôt pratique.

Le choix de son hébergement pour dormir à Séville peut ainsi dépendre de son mode de transfert depuis l’aéroport. Si l’on cherche l’économie absolument, il peut être utile de prendre un logement à proximité d’un arrêt de la navette qui relie Séville à son aéroport. Et d’autant plus si l’on arrive tard en soirée, ou si l’on repart tôt le matin.

Prix des logements à Séville

La vue depuis la cathédrale de Séville

La vue depuis la cathédrale de Séville

Séville est la principale ville d’Andalousie, ce qui amène les conséquences suivantes :

  • elle est desservie par un aéroport fréquenté. Cela génère une arrivée de touristes conséquente, ne serait-ce que pour un city-trip dédié uniquement à la découverte de Séville.
  • elle est quasiment systématiquement incluse à tous les séjours en Andalousie. Que ce soit un road trip en Andalousie que l’on organise soi-même, ou par une agence de voyage.

De ce fait, les prix des hébergements touristiques (hôtels ou appartement en location) sont tirés vers le haut. Concrètement, parmi les différentes villes d’Andalousie, c’est à Séville que les prix sont les plus élevés. Seule Grenade, avec la visite de l’Alhambra, incontournable également en Andalousie, la concurrence un peu sur cet aspect.

Ainsi, pour faire baisser le prix, il faut logiquement s’éloigner du centre-ville, ou baisser le niveau de « standing » de sa sélection d’hébergement. Que ce soit en hôtel ou en appartement.

Quartiers à cibler pour se loger à Séville

Dormir dans le centre-ville historique de Séville

Alcazar de Séville

Alcazar de Séville

C’est la solution à laquelle on pense en premier si l’on souhaite vivre à fond son expérience de séjour à Séville. En soirée, les bars et restaurants sont pleins jusque sur le trottoir où il n’est pas rare de voir les habitants prendre un verre debout dans la rue.

Les quartiers qui composent ce centre-ville historique sont globalement ceux dits de de Santa Cruz (où se situent l’alcazar et la cathédrale) et Arenal (juste à côté, le long du Guadalquivir).

Prendre un hébergement dans ce centre-ville historique permet ainsi d’être au cœur de la ville et ne pas perdre de temps dans les transports. Cette solution est donc à privilégier pour un court séjour à Séville, et si son budget (et son anticipation de réservation de logement) permet de le faire.

Parmi les logements où dormir dans le centre-ville historique de Séville, on peut noter :

  • l’hôtel Cetina Sevilla, en plein centre-ville. Ou encore le Goya, dans le quartier de Santa Cruz, l’ancien quartier juif de Séville.
  • un studio dans le Palacio Mármoles, ou cet appartement avec vue sur la cathédrale depuis la terrasse sur le toit.
  • un appartement dans le Welldone Cathedral, qui comme son nom l’indique se situe juste à côté de la cathédrale de Séville. Il est particulièrement bien évalué, et dispose d’une piscine sur le toit.

Une option peut être également de cibler un logement à proximité de l’un des arrêts de la navette de l’aéroport, par facilité de transport. On peut ainsi noter cet appartement, situé non loin de la place des Armes (le terminus de la navette) et du Guadalquivir.

Les hébergements à proximité du centre historique

Visiter l'alcazar de Séville et sa Cour des Demoiselles

Cour des demoiselle dans l’alcazar de Séville

Afin d’élargir sa sélection pour se loger à Séville, on peut s’écarter légèrement du centre-ville. Dans ce cas, on peut le rejoindre à pieds en marchant un peu, ou prendre les transports en commun s’ils sont proches.

Parmi les logements à proximité du centre historique de Séville on peut noter :

  • l’hôtel Eurostars Regina, à une vingtaine de minutes à pieds au nord de la cathédrale. Ou encore celui du Sacristia de Santa Ana, situé dans un manoir du XVIIIème siècle, un peu plus proche de l’hyper-centre encore.
  • cet appartement, toujours dans le même secteur.
  • l’hôtel Eurostars Guadalquivir, situé de l’autre côté du Guadalquivir (sur la rive Ouest), ou encore cet appartement. Ils se situent se situent dans le quartier de Los Remedios, à une quinzaine de minutes à pieds de l’alcazar seulement, en traversant le pont de San Telmo. Ils sont par ailleurs situés également à proximité de la ligne 1 du métro (station Plaza de Cuba).

S’écarter du centre-ville de Séville

Une ligne de tramway à Séville

Une ligne de tramway à Séville

Le fait de s’écarter clairement du centre-ville de Séville pour son hébergement permet d’accéder à des prix plus bas. Mais aussi, si l’on s’y prend tardivement pour sa réservation, d’accéder en général à des hôtels ou des appartements encore disponibles.

Pour ce type de quartier pour dormir à Séville, il faut s’attendre en contrepartie à :

  • devoir marcher et prendre les transports en commun pour rejoindre le centre-ville.
  • ne pas profiter d’une vie de quartier aussi agréable que celle que l’on peut vivre quand on loge dans le centre-ville historique ou à proximité.

Parmi les logements où dormir à l’écart du centre-ville de Séville, on peut noter :

  • l’hôtel Melia Sevilla, près de la station de métro de San Bernardo (sur la ligne 1). Ou encore celui du Occidental Sevilla Viapol By Barceló, dans le même secteur. Ils sont situés à deux stations de métro de la station Puerta Jerez (proche de l’alcazar).
  • l’hôtel Novotel, proche de la station de métro Nervión (sur la ligne 1). J’ai passé 2 nuits dans cet hôtel lors de mon séjour à Séville et le recommande au passage si vous cherchez un hébergement similaire en terme de prestations. Et notamment si vous vous rendez comme moi à Séville en voiture (car il dispose de son propre parking).
  • cet appartement, dans le même secteur, entre les stations de métro Nervión et Gran Plaza.

Conseils pour choisir son hébergement à Séville

Clocher de la giralda de la cathédrale de Séville

Clocher de la giralda de la cathédrale

Séville est une destination touristique d’Espagne relativement prisée. L’Andalousie attire en effet chaque de nombreux voyageurs grâce à ses sites culturels, mais également son côté maritime. Et Séville fait partie des incontournables à découvrir dans cette région.

De ce fait, les logements où dormir à Séville au meilleur rapport qualité-prix sont rapidement réservés. Il convient donc d’anticiper au plus tôt sa réservation d’hébergement. Concrètement, par rapport à l’emplacement :

  • si son budget le permet, il faut cibler le centre-ville historique, du côté des quartiers de Santa Cruz et Arenal. Les déplacements pour visiter la ville se font alors tous à pieds en principe. Et l’on profite pleinement dans ce cas de la vie en soirée, un incontournable à découvrir à Séville également.
  • pour élargir son choix, et obtenir un hébergement à un prix plus abordable, il faut cibler un quartier en périphérie, si possible desservi par le tramway ou le métro. Du côté des quartiers de San Bernardo et Nevion (à l’Est), ou de Los Remedios (à l’Ouest, de l’autre côté du Guadalquivir).

Pour davantage d’informations sur ce que l’on peut faire et voir à Séville, ainsi qu’un guide pratique, vous pouvez consulter l’article que j’ai consacré à ce sujet. Il est basé sur mon expérience de visite de Séville en 1 jour (et 2 nuits). Une période un peu courte pour profiter pleinement de la ville, mais qui m’a permis d’en découvrir l’essentiel !

J’espère avoir pu vous aiguiller si vous êtes à la recherche d’un hébergement où dormir à Séville, que ce soit en hôtel ou en appartement. Je vous souhaite dans tous les cas un bon séjour dans cette ville, et plus largement peut-être en Andalousie !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *