Mes conseils pour choisir sa destination en Andalousie !

Vue sur Malaga depuis l'alcazar

Les villes andalouses : mes conseils pour choisir !

Découvrir l’Andalousie fait souvent parti de sa liste lorsque l’on a envie d’évasion, de culture et de soleil. Le tout dans une destination proche de la France. Cette région du sud de l’Espagne n’est en effet qu’à 2h30 de vol de Paris, et elle est plutôt bien desservie par les compagnies aériennes.

J’ai découvert l’Andalousie lors d’un roadtrip d’une semaine à travers les villes de Malaga, Grenade, Cordoue et Séville : les villes principales de cette région. De ce retour d’expérience, je partage dans cet article ce que j’ai retenu de ces villes. Et notamment les critères pouvant permettre un choix d’une destination pour un week-end prolongé par exemple.

Les villes principales

Grenade

Quartier Sacromonte à Grenade

Le quartier Sacromonte dans le centre de Grenade

A la fois aux pieds de la chaîne de montagne de la Sierra Nevada et à une heure de route de la Méditerrané, Grenade est surtout connue pour l’Alhambra.

Le centre-ville de Grenade est néanmoins plutôt joli et permet d’y passer une journée ou deux afin de le découvrir. On notera en particulier :

  • le quartier de l’Albaicain : constitué de petites ruelles bordées de maisons blanches.  De passage dans ce quartier, ne ratez pas la vue sur l’Alhambra depuis le point de vue de la plaza Mirador de San Nicolas !
  • le quartier du Sacromonte : il s’agit de l’ancien quartier « gitan » de Grenade. Il est à l’écart du centre-ville, face à l’Alhambra, et comporte entre autres de petites maisons troglodytes creusées dans la roche ! On peut également y assister à des spectacles de flamenco dans des cuevas (des caves creusées dans la roche également).
La vue sur l'Alhambra depuis le Mirador de San Nicolás , dans Grenade

La vue sur l’Alhambra depuis le Mirador de San Nicolás , dans Grenade

L’Alhambra, monument d’Espagne le plus visité, est un ensemble de palais construits sur une colline. Ils sont d’architecture musulmane, et particulièrement bien conservés.

La visite de ce site prend facilement la demie-journée, et permet de découvrir au passage les jardins de Generalife.

Séville

La vue depuis la cathédrale de Séville

La vue depuis la cathédrale de Séville

La capitale de l’Andalousie ! Et de ce fait la ville la plus importante et la plus grande. On peut passer plusieurs jours à Séville pour la visiter et bien s’en imprégner.

On notera notamment ces 3 monuments situés au cœur de Séville et qui illustrent à eux seuls les vestiges des différentes cultures qui ont façonné cette région andalouse :

  • sa belle cathédrale et la giralda voisine, au sommet de laquelle on peut monter afin de prendre de la hauteur sur la ville.
  • La cathédrale et la giralda de Séville

    La cathédrale et la giralda de Séville

    son très bel alcazar, initialement palais du gouverneur musulman au Xème siècle, et aujourd’hui résidence de la famille royale espagnole. Au-delà des palais à visiter, on peut également parcourir ses beaux jardins.

  • l’Archivo de Indias, symbole de l’architecture espagnole de la Renaissance, et contenant des archives datant de l’époque de la conquête des Indes par les grands navigateurs.

Séville est très festive en soirée, notamment lorsque les températures deviennent agréables et propices à prendre un verre. Non pas en terrasse mais debout dans la rue 🙂 .

Cordoue

Pots de fleur dans une ruelle à Cordoue

Pots de fleur dans une ruelle à Cordoue

Cordoue, ou Cordoba en espagnol, est également une ville emblématique de l’Andalousie. C’est la ville la plus au nord de celles évoquées dans cet article, et de ce fait celle la plus éloignée de la mer.

Plus petite et un peu moins fréquentée que Séville, elle dispose de nombreux atouts :

  • une magnifique cathédrale, symbole des différents héritages qui ont fait l’Andalousie. A l’origine un temple romain, elle devint par la suite une église, puis une mosquée du temps de la présence musulmane en Andalousie. Puis à nouveau une cathédrale, ce qui en fait un bâtiment particulièrement atypique, surtout de l’intérieur avec ses voûtes rouges et blanches caractéristiques !
  • L'intérieur de la cathédrale de Cordoue

    L’intérieur de la cathédrale de Cordoue

    l’alcazar des rois chrétiens, situé au bord de la rivière Guadalquivir qui traverse Cordoue. Sobre à l’extérieur mais splendide lorsqu’on la visite, avec ses superbes jardins fleuris.

  • de petites ruelles ombragées, parfois fleuries, notamment du côté de l’ancien quartier juif. Une rue qui illustre bien cet aspect de Cordoue est la Calleja de las Flores, bordée de façades blanches et de pots de fleurs bleus. Et fleuris au printemps : superbe !

Ces richesses culturelles font que le centre historique de Cordoue a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994.

Malaga

La vue sur le port de Malaga depuis l'Alcazaba

La vue sur le port de Malaga depuis l’Alcazaba

Ville en bord de mer, connue notamment pour être la ville de naissance du peintre Picasso. Son centre-ville historique se parcourt facilement à pieds et l’on peut y découvrir notamment :

  • l’alcazaba : ancienne place fortifiée construite sur les hauteurs de la ville afin de surveiller les invasions ennemies. Elle offre par ailleurs de très belles vues sur la ville et son port.
  • la cathédrale : attention, elle est fermée le dimanche
  • l’amphithéâtre romain
  • le Musée Picasso

L’avantage de Malaga est qu’elle dispose de plages. Pour un séjour en Andalousie en saison estivale, et pour les amateurs, elle permet de combiner facilement les aspects ville et plage, un peu comme à Barcelone ! Je rappelle également que Malaga se situe sur la Costa del Sol. A titre d’exemple la ville balnéaire de Marbella se situe à moins d’une heure de route à l’ouest.

J’ai pour ma part passé une journée à visiter Malaga, et j’ai trouvé cela suffisant pour la découvrir. En revanche nous n’avons pas profité de la mer…

Les critères de choix

Le prix

Le centre ville de Malaga

Le centre ville de Malaga

Si le prix de votre séjour est le critère principal, Malaga m’a semblé être la ville la moins chère, notamment pour le prix des chambres d’hôtels. Les villes de Cordoue, Grenade et Séville étant plus touristiques et fréquentées, les prix sont tirés vers le haut. Et de manière encore plus prononcée j’ai trouvé pour Séville.

Néanmoins, en s’y prenant à l’avance, ou à l’inverse en dernière minute, on peut tomber sur des bons plans ! Pour pouvoir en trouver, je vous conseille de consulter régulièrement les offres de sites internet comme Voyage Privé qui propose des séjours à prix réduits dans différentes destinations d’Espagne notamment, dont l’Andalousie bien sûr. Ce type d’offre permet même parfois d’inclure également le prix du billet d’avion.

Les vols

Vue sur la cathédrale de Cordoue depuis la rive du Guadalquivir

Vue sur la cathédrale de Cordoue depuis la rive du Guadalquivir

Ce point va rejoindre en partie le précédent… Les principaux aéroports qui desservent l’Andalousie sont ceux de Séville et Malaga. Ces deux villes sont séparées par 2 bonnes heures de route (environ 200 km). Le critère de sélection pourra être :

  • le prix du billet d’avion : en fonction des périodes de l’année, des dates dans la semaine, et la compagnie aérienne, les prix pourront varier fortement. Un facteur également qui joue beaucoup : l’horaire de départ de l’avion. Certaines compagnies low-cost proposent des vols à des prix très attractifs à 6h du matin par exemple, mais pas forcément pratique en terme d’organisation…
  • le type de séjour recherché : on passera à mon sens difficilement 3 jours à Malaga par exemple si on ne dispose pas d’une voiture pour s’éloigner un peu afin de découvrir les alentours. A l’inverse, passer 3 jours à Séville est envisageable si l’on souhaite bien découvrir cette ville.

La situation géographique

Carte des villes principales d'Andalousie

Carte des villes principales d’Andalousie

Si l’on souhaite profiter un peu du bord de mer, Malaga est forcément la mieux située car directement au bord de l’eau.

Néanmoins Séville et Grenade ne sont pas en reste car elles sont situées à une heure de route environ de la côte. On notera par exemple que Cadix se situe à 120 km de Séville. A l’inverse Cordoue est la plus éloignée de la mer, à 2 heures de route environ.

Dans tous les cas, quelque soit la durée de son séjour en Andalousie, je recommande de louer une voiture et de s’éloigner un peu de la ville. Les campagnes andalouses sont riches de petits villages aux couleurs blanches et permettent de découvrir autre chose que les richesses culturelles présentes dans ces 4 villes caractéristiques de l’Andalousie.

En résumé

La Plaza Corredera de Cordoue

La Plaza Corredera de Cordoue

Concernant ces 4 grandes villes principales :

  • Grenade comporte l’avantage d’être la ville où se trouve l’Alhambra, monument incontournable en Andalousie.
  • D’un point de vue architecture, les villes de Séville et Cordoue sont similaires dans le sens où elles comportent toutes les deux de beaux monuments, notamment une cathédrale et un alcazar.
  • Malaga présente l’avantage d’être en bord de mer. Son alcazaba est belle mais un cran en dessous tout de même des alcazars de Séville et Cordoue.

Dans tous les cas, ces villes ne sont séparées que d’une à 2 heures de route entre elles, et l’on peut parfaitement combiner 2 villes le temps d’un long week-end. Seules Séville et Grenade sont séparées entre elles de 3 heures de route. Le trajet entre celles-ci peut s’effectuer en train ou en voiture de location.

A titre d’information vous pouvez retrouver sur le blog mon carnet de voyage en Andalousie. J’y explique comment j’ai organisé mon séjour d’une semaine en incluant ces 4 villes.

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire