Mes 7 temples incontournables à Bali : l’hindouisme très présent !

Mes 7 temples incontournables à Bali : ici le temple Ulun Danu

Le temple Ulun Danu : l’un de mes 7 temples incontournables à Bali

Bali est une île de l’Indonésie qui présente la particularité d’être hindouiste. Ceci contrairement au reste des îles de l’Indonésie, essentiellement de religion musulmane. Cette culture hindouiste se traduit encore de nos jours par le culte dédié aux dieux, et notamment dans les temples.

On compte près de 10000 temples à Bali ! Ceux-ci sont régulièrement garnis de fleurs et font l’objet de rituels, de processions, de danses, ou encore d’offrandes. La visite de ces temples passe d’ailleurs toujours par le port d’une tenue décente, ainsi que d’un sarong. Le sarong est une pièce de tissu à porter autour de la taille, à la manière d’une jupe. Des sarongs sont en général fournis (à la location) à l’entrée des temples, mais vous pouvez également en acheter un une bonne fois pour toutes.

J’ai passé 2 semaines à Bali et eu l’occasion de visiter un certain nombre de temples, dont les plus “connus”. Mais également d’autres peut-être un peu (beaucoup) moins fréquentés. Parmi ces temples, j’indique dans cet article mes 7 temples incontournables à Bali. Pourquoi 7 ? Et bien parce que j’aurai du mal à en conseiller moins tellement ceux-ci étaient différents…. Histoire d’aller à l’essentiel, j’indique tout de même à la fin de cet article mon top 3 🙂

Mes 7 temples incontournables à Bali : où se trouvent-il ?

Carte de mes 7 temples incontournables à Bali

Carte de mes 7 temples incontournables à Bali

Je commence par partager la carte de mes 7 temples incontournables à Bali, car ceux-ci se situent un peu aux quatre coins de l’île… Cela est dû au fait que mon séjour à Bali a été itinérant. Nous avons en effet logé dans 3 lieux différents (2 villas globalement dans le centre de l’île, et un hôtel dans le sud).

A noter tout de même que les temples de Gunung Kawi et Tirta Empul sont très proches. Il convient alors de combiner leur visite dans la même journée.

Les temples mentionnés dans cet article sont tous accessibles facilement en voiture. Je n’indique pas les prix d’entrée car d’une part je ne m’en souviens plus, et que d’autre part ils sont relativement dérisoires !

Le temple Ulun Danu

Temple Pura Ulun Danu à Bali, près de Bedugul

Le temple Pura Ulun Danu : au bord du lac Bratan

Ce temple est l’un des symboles de Bali, si ce n’est LE symbole de Bali que l’on retrouve sur les cartes postales. Il faut dire qu’il est plutôt joli, au bord du lac Bratan. Il se situe à quelques kilomètres seulement de la petite ville de Bedugul.

Ce temple est dédié à la déesse de l’eau, “Ulun Danu” signifiant “le début du lac”. Ce site contient en fait plusieurs temples dédiés à des dieux et déesses spécifiques. Et notamment le fameux “meru” à 11 toits, représentatif de ce site.

Les merus sont des tours de bois souvent présentes dans les temples balinais. Des toits de chaume superposés viennent agrémenter ces temples. Ces toits sont toujours en nombre impair et leur nombre varie en fonction de la dignité du dieu auquel est dédié le temple. Ulun Danu comporte donc un temple à 11 toits, le maximum possible, car il est réservé à l’esprit du Mont Agung, volcan sacré de l’île de Bali.

Les temples de Besakih

Procession dans l'un des temples de Besakih à Bali

Les temples de Besakih lors d’une procession

On parle ici de temples au pluriel car il y en a plusieurs, 86 pour être exact ! Ils se situent dans l’Est de Bali, aux pieds du Mont Agung. Ces temples sont l’un des sites hindouistes les plus importants de l’île de Bali.

Le fait qu’il soit situé sur les bords du Mont Agung joue sur sa disposition. En effet, il est à flanc de colline, il faut donc régulièrement grimper des marches pour parcourir le site. La balade nous fait découvrir tour à tour les différents temples, plus ou moins grands. On retrouve cette notion de merus, aux toits de chaume. Mais également les touches de couleurs rouges, jaunes, blanches, et noires, souvent présentes dans les temples balinais. Ces couleurs représentent chacune une divinité hindoue.

Pour info j’ai eu l’occasion de lire que la visite de ces temples était “compliquée”, à cause de guides locaux indépendants cherchant à tout prix à vous accompagner pour la visite. Et en faisant bien sûr payer ce service. Pour notre part nous avons visité ce site à l’aide d’un guide qui nous a également servi de chauffeur à la journée. Nous n’avons pas eu de soucis. Néanmoins c’était en 2011, et cela a peut-être changé depuis. Dans tous les cas, je n’ai pas de retour d’expérience à faire sur ce point, si ce n’est que nous n’avons pas eu de problème.

Le temple de Gunung Kawi

Le temple de Gunung Kawi à Bali

Le temple de Gunung Kawi : l’un des plus anciens de Bali !

Ce temple est situé dans le centre de Bali, à une demie-heure de route au nord d’Ubud. Il date du XIème siècle, ce qui lui donne un aspect totalement différent des autres temples de l’île, car plus ancien. Il comporte en effet une dizaine de sanctuaires creusés directement dans la roche d’une falaise.

Une des particularités également de ce temple est qu’on y accède après avoir traversé quelques belles rizières. On en prend donc plein les yeux à la fois sur le chemin menant au temple, et une fois sur place lorsqu’on découvre ce temple creusé dans la roche.

Le temple de Tirta Empul

Le temple de Tirta Empul où les balinais viennent se purifier

Le temple de Tirta Empul où les balinais viennent se purifier

Je le mentionne dans la foulée de Gunung Kawi, car il se situe à seulement quelques kilomètres. Pour notre part nous avons visité le temple de Gunung Kawi le matin, déjeuné sur place dans le restaurant qui fait face aux rizières. Puis visiter Tirta Empul dans l’après-midi.

Le temple de Tirta Empul présente la particularité de bénéficier d’une source d’eau chaude sacrée dans laquelle les balinais viennent se baigner pour se purifier.

Le principe est le suivant : on doit d’abord déposer une offrande au niveau du temple principal. Puis venir se baigner dans le bassin. Et enfin venir prier sous l’une des 13 fontaines qui coulent dans le bassin, afin de se purifier l’esprit. Les balinais essaient de se rendre dans ce site environ une fois par an.

Outre ce bassin de purification, qui se veut l’occasion de côtoyer des balinais dans la pratique de leur religion, il existe d’autres bassins sur ce site dans lesquels on ne se baigne pas.

Le temple de Tanah Lot

Le temple de Tanah Lot à Bali

Le temple de Tanah Lot : au bord de l’océan !

C’est également l’un des temples symboles de Bali, à égalité je dirais avec Ulun Danu. Il s’agit d’un temple situé dans l’Ouest de Bali, au bord de l’océan indien. A une vingtaine de kilomètres de Denpasar, la ville principale de l’île.

Le temple de Tanah Lot est construit sur un rocher qui surplombe l’océan, “Lot” signifiant “mer” en balinais. Le fait qu’il soit au bord de l’eau expose ce temple au jeu des marées. En effet, à marée haute il devient accessible uniquement en bateau. A marée basse on peut s’y rendre à pied. Lors de notre visite, c’était marée basse, nous avons donc pu accéder au bord. Mais également longer la plage un peu vers le sud pour photographier le temple avec un peu de recul.

Sa situation géographique, plein ouest et face à l’océan, en font un lieu particulièrement prisé en fin d’après-midi, et au coucher du soleil. Je ne sais pas si c’est l’heure à laquelle nous y avons été (pour le coucher du soleil), ou si c’est sa renommée, mais il y avait foule pour la visite de ce temple.

A noter qu’un des points de vue intéressants sur le temple se situe sur la droite à l’entrée du temple. On peut prendre alors un peu de hauteur afin d’avoir le temple et la mer dans le cadre. Un beau spot photo que nous avons découvert en repartant, une fois le soleil couché… Un regret pour moi !

Dans tous les cas ce temple est très photogénique. Il y a de quoi y passer 2 heures. Il est très prisé des touristes, avec les effets que cela amène, à savoir bon nombre de vendeurs à l’entrée du site.

Le temple de Rambut Siwi

Le temple Pura Rambut Siwi à Bali

Le temple du Pura Rambut Siwi

Il s’agit d’un temple assez peu connu, du moins très peu fréquenté. Il est situé au nord-ouest de Bali, en bord de mer, face à l’île de Java. Le fait qu’il soit peu fréquenté est surtout lié je pense à sa situation géographique, plutôt en-dehors des sentiers battus.

Mais il s’agit d’un très beau temple, coloré et bien entretenu. J’ai dédié un article complet sur le blog au temple Pura Rambut Siwi.

Le temple d’Uluwatu

Coucher de soleil au temple d'Ulu Watu à Bali

Le temple Uluwatu perché sur la falaise : aux couleurs du coucher de soleil

Je cite ce temple car il s’agit également d’un incontournable à Bali. On le voit apparaître également régulièrement sur les clichés de l’île. J’en parle donc dans cet article car je m’y suis rendu pour ces raisons.

Ce temple se situe dans le sud de l’île, et même quasiment à l’extrême sud. Il est orienté vers l’ouest donc également propice aux couchers de soleil. Sa particularité est due au fait qu’il est construit en haut d’une falaise qui surplombe l’océan. Il s’agit d’un meru, constitué ici de 3 étages de chaume pour son toit.

En revanche, j’en suis revenu un peu déçu. En fait ce temple ne se visite pas, il s’agit juste d’un “cliché” : un petit temple au bord de la falaise. S’ajoute à cela que ce site est envahi par des singes que je qualifierai d’agressifs et voleurs. J’ai vu de mes yeux l’un de ces singes venir voler les lunettes d’un touriste, et s’enfuir avec ! Je ne suis franchement pas sûr qu’il ait réussi à les récupérer. Bref il faut faire attention, et si vous avez peur des singes passez votre chemin…

Je pense en fait que ce site est devenu incontournable car il se situe dans la partie la plus “touristique” de l’île, près de Kuta. Par “touristique” j’entends par là où il y a le plus de touristes, à la recherche notamment de soleil et de plages. On trouve bon nombre d’hôtels en bord d’océan dans cette partie de l’île. Ce temple est donc une occasion d’excursion plutôt adaptée à ce type de tourisme, ce qui en fait sa popularité je pense.

Parmi ces 7 temples incontournables à Bali : mon Top 3 !

S’il fallait n’en garder que 3, ce serait les temples de :

  • Ulun Danu, car il reste pour moi incontournable à Bali, notamment pour son aspect très photogénique au bord de l’eau
  • Tanah Lot, pour des raisons similaires.
  • Tirta Empul pour son culte encore très présent. Il représente selon moi une vraie immersion au sein de cette culture hindouiste balinaise.
Singe au coucher de soleil, à Uluwatu, Bali

Les singes très présents au temple d’Uluwatu

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire