Que faire à Bedugul et ses alentours ? Mon retour d’expérience

Mes 7 temples incontournables à Bali : ici le temple Ulun Danu

Le temple Ulun Danu : l’un de mes 7 temples incontournables à Bali

Lors d’un séjour à Bali, un passage par la ville de Bedugul est inévitable si l’on souhaite découvrir l’un des temples les plus emblématiques de l’île : le temple Ulun Danau.

C’est donc logiquement que nous avons passé une journée dans le secteur de Bedugul lors de notre voyage itinérant à Bali. Je reviens dans cet article sur les choses à faire ou à voir à Bedugul.

Où se situe Bedugul ?

Que faire à Bedugul : carte des points d'intérêt

Bedugul et les points d’intérêts aux alentours mentionnés dans cet article

Bedugul se trouve dans le centre de Bali, mais davantage dans la partie Nord de l’île. Cette ville se situe aux pieds du mont Bratan, mais également au bord du lac du même nom. Il s’agit d’une petite ville, ou plutôt d’un gros village….

Lors de notre séjour à Bali, nous avons logé quelques jours à Bedugul afin de pouvoir rayonner à partir de ce point. Cela nous permettait d’accéder à la fois aux plages du nord (du côté de Lovina Beach), et à l’intérieur des terres (du côté d’Ubud). Dans les 2 cas compter environ 1 h / 1h30 de route.

A noter que Bedugul se situe également à une vingtaine de kilomètres au nord des rizières de Jatiluwih, site également incontournable à Bali selon moi. Je reviens sur ces centres d’intérêt plus loin.

Le temple Ulun Danu

Temple Pura Ulun Danu à Bali, près de Bedugul

Le temple Pura Ulun Danu : au bord du lac Bratan

Il est situé au bord du lac Bratan, ce qui le caractérise. Il est d’ailleurs dédié à la déesse de l’eau. Le temple Ulun Danu est l’un des temples emblématiques de l’île de Bali. Je l’évoque dans un article sur le blog dédié à mes temples incontournables à Bali. Et il en fait clairement parti !

A l’époque de ma visite je n’ai pas suffisamment profité de l’aspect photogénique de ce temple, mais il est clairement un terrain de jeu pour les photographes amateurs. Notamment aux levers et couchers de soleil. Ou bien en prenant des photos pose longue pour « lisser » l’eau du lac. Ou encore pour obtenir des réflexions sur l’eau.

Un iguane à Bali

Dans le parc menant au temple d’Ulun Danu on peut croiser des iguanes et des serpents…

L’accès au temple est facile, il est proche de Bedugul (à moins de 2 kilomètres du centre). Il existe un parking permettant d’accéder au site.

Lors de l’accès au temple à pieds on traverse un grand jardin avec quelques animaux. Certains vivants (type iguane ou serpents). D’autres sont de grandes statues plutôt criardes (poisson, ours, tigre…). Je n’ai pas bien compris l’intérêt de ces statues ! En revanche pour les animaux, le principe est de payer une certaine somme pour se faire prendre en photo avec l’animal (30 000 roupies par exemple pour l’iguane). Un effet secondaire de l’attrait touristique de ce site… Dommage !

La visite consiste ensuite à marcher le long du lac pour observer le temple. Pas besoin d’y rester très longtemps, juste le temps de profiter du paysage et faire les photos.

Dans les alentours de Bedugul

Je précise tout de suite que le terme d’ « alentours » atteint vite ses limites à Bali… Même s’il s’agit d’une île, elle n’est pas si petite que ça, et les distances peuvent sembler longues. Notamment lorsqu’il y a des villes à traverser : la circulation est très dense (et chaotique) par endroits…

Néanmoins, pour la région de Bedugul, on n’est quand même dans une zone relativement reculée, et la circulation se fait bien (du moins c’était le cas en 2011…).

Le marché Candi Kuning

Le marché Candi Kuning à Bedugul

Le marché Candi Kuning à Bedugul

La ville de Bedugul est plutôt petite, mais elle dispose néanmoins d’un marché permanent. Il se nomme « Candi Kuning« . Un passage par celui-ci est l’occasion d’une part de côtoyer des locaux qui viennent faire leur marché. Et d’autre part de goûter (et acheter) des fruits typiquement asiatiques ! Comme le ramboutan ou le mangoustan par exemple.

Nous avons fait un détour par ce marché, ou plutôt un passage, car il se situe sur la route principale qui traverse Bedugul. Difficile de le rater. Les marchands étaient accueillants et nous ont proposé à plusieurs reprises de goûter leurs fruits. Je suppose qu’ils ne nous ont pas fait appliquer les vrais prix, avec nos têtes de touristes :). Mais peu importe, les prix restent relativement bas à Bali.

J’ai néanmoins lu que l’aspect authentique de ce marché se perdait petit à petit du fait de l’attrait touristique de la zone. Lors de mon passage en 2011, je n’ai clairement pas eu ce sentiment. Les temps changent vite malheureusement…

Les rizières de Jatiluwih

Rizières de Jatiluwih - Bali

Rizières de Jatiluwih – Bali

J’ai dédié un article complet sur le blog aux rizières de Jatiluwih. Je ne m’attarde donc pas ici. Ne ratez pas ce lieu si vous vous trouvez dans cette région.

Je ne sais pas ce qu’il est devenu au moment où je rédige cet article, mais en 2011, il était toujours authentique. Les rizières de Jatiluwih ce sont des paysages verts et vallonnés, des chemins permettant de traverser les rizières, et des agriculteurs qui cultivent le riz sous vos yeux par endroits.

L’accès à ce site se fait en empruntant une route pour laquelle il faut payer un droit d’accès. Il est de l’ordre de 40000 roupies.

Le temple Pura Luhur Batukaru

"<yoastmark

Ce temple date du XIème siècle et il est l’un des principaux sanctuaires de Bali. Sa particularité : il est situé au cœur de la végétation avec les montagnes derrière. Il dispose également d’un grand bassin dédié aux dieux. Son accès se fait en suivant une route qui aboutit sur ce temple.

Ce temple est plutôt bien conservé, et on y retrouve également les bâtiments aux merus (toits de chaume superposés) habituels dans les temples balinais. Comme pour tous les temples à Bali, le port du sarong est obligatoire. Vous pourrez en récupérer à l’entrée. En revanche je ne me souviens plus du prix de l’entrée / location des sarongs, mais à Bali tout ceci reste négligeable 🙂

Il se situe non loin des rizières de Jatiluwih (du moins à vol d’oiseau…). En voiture c’est une dizaine de kilomètres. Il y a un parking juste devant l’entrée du temple. Il est peu fréquenté par les touristes.

Vous constaterez que je n’ai pas inclus ce temple dans mes 7 temples incontournables à Bali , non pas qu’il m’ait déçu, mais parce qu’il n’apporte pas d’élément de distinction par rapport à d’autres temples de ce type. Je pense par exemple aux temples de Besakih qui présentent également des merus, et se situe en bord de montagne.

La cascade de Banyumala

Je ne l’ai malheureusement découverte que bien après mon séjour à Bali. Elle se situe à une quinzaine de kilomètres au nord de Bedugul. Je n’ai pas de photo à partager, mais les photos que j’ai pu voir de cette (ou plutôt ces) cascade(s) sont magnifiques.

Il s’agit de cascades tombant dans un petit point d’eau, au milieu de la verdure.

La route d’accès au « Bali Handara Golf and Country Club »

Encore un point que j’ai découvert bien après mon passage à Bali (merci Instagram 😉 ). Mais je le partage car c’est clairement le genre d’endroit qui vaut un petit détour, ne serait-ce que pour la photo souvenir.

Ce n’est pas le golf qui est intéressant ici, mais la petite route qui mène à son entrée. En effet celle-ci comporte de chaque côté des colonnes, pour former une porte hindou. Le tout avec la montagne derrière : très photogénique, et l’un des clichés de Bali ! Pas de photo ici, car j’ai raté ce point, je vous laisse rechercher sur Google…

Cette route se situe à moins de 5 kilomètres au nord du temple Ulun Danu. En venant d’Ulun Danu depuis la route JI Pancasari-Baturitielle, elle se trouvera sur la droite. Les données GPS approximatives sont : -8.252183, 115.159051 .

Mes 2 conseils

1. Si vous comptez faire de l’itinérance à Bali, Bedugul est une ville permettant de faire une étape pratique. Elle permet de découvrir quelques points caractéristiques de Bali à « peu » de distance : le temple de Ulun Danu et les rizières de Jatiluwih. Elle permet également de se rendre à une heure de route environ vers le nord et du côté d’Ubud. Vous pouvez donc y séjourner 2 ou 3 nuits.

2. Je n’ai pas mentionné dans cet article l’hôtel abandonné qui se situe non loin de Bedugul. Et qui peut se « visiter ». Je n’en avais pas connaissance à l’époque de mon voyage, et n’ai donc pas de retour d’expérience à faire. Je peux juste vous indiquer qu’il s’agit d’un grand hôtel construit, et quasiment terminé, mais qui n’a jamais ouvert ses portes. Il est aujourd’hui à l’abandon et est devenu une attraction touristique de par son côté mystérieux !

Vous avez aimer cet article ? Vous pouvez le partager sur :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *