Rizières de Jatiluwih : paysages et authenticité à Bali !

Rizières de Jatiluwih - Bali

Les paysages magnifiques des rizières de Jatiluwih – Bali

Les rizières de Jatiluwih sont un lieu incontournable de Bali, tant par la beauté du paysage qu’elles offrent que par leur aspect authentique.

Il s’agit d’un ensemble de rizières en terrasses, situées au niveau du village de Jatiluwih. Elles font parties du paysage culturel de Bali, et ont été inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012.

Ces rizières sont bien sûr toujours exploitées par les locaux. Et contrairement à celles de Tegallalang elles sont restées authentiques car beaucoup moins touristiques… Vous pourrez ainsi, selon la saison, voir les villageois à l’oeuvre lors de votre balade. Donc amateurs d’authenticité, vous serez ravis !

Notre visite des rizières de Jatiluwih s’est inscrite dans notre programme lors de notre séjour à Bali. Je reviens dans cet article ce superbe lieu, l’un des temps forts de notre voyage !

Où se trouvent les rizières de Jatiluwih ?

Carte des rizières de Jatiluwih et la route qui les traverse

Carte des rizières de Jatiluwih et la route qui les traverse

Les rizières de Jatiluwih se situent dans le centre de Bali, juste au sud du Mont Bratan. Elles se trouvent à une vingtaine de kilomètres au sud de la petite ville de Bedugul.

On accède à cette zone de rizières en empruntant une petite route de montagne, payante pour les touristes… Le prix reste néanmoins dérisoire (quelques euros). On peut accéder à cette route par 2 points d’entrée différents :

  • Au niveau du village de Pacung, à l’intersection de la route allant vers Bedugul. Les coordonnées GPS approximatives de ce point de départ sont -8.340198, 115.188949.
  • Au niveau du croisement de la route Jl Batu Luwih Kawan et de la Jl. Cokro Aminoto. C’est à cette endroit que vous devrez (en principe) payer au petit péage. Les coordonnées GPS approximatives du départ de cette route sont : -8.383708, 115.123100.

Attention tout de même car cette route n’est pas très large, et parfois chaotique ! Sans parler des locaux qui l’empruntent à scooter comme souvent à Bali 🙂 .

Les rizières se visitent donc en suivant la route Jl Batu Luwih Kawan, et en faisant une pause au niveau de la vue sur les terrasses. Il y a quelques places de parking prévues à cet effet, mais assez peu en fait. La suite se fait à pied, dans les rizières ! Et c’est là l’intérêt de ce site à mon sens : se rendre au cœur des cultures de riz et côtoyer les locaux.

Côté organisation, nous avions visité dans la matinée le temps Pura Luhur Batukaru, situé à une demi-heure de route un peu plus au sud. Nous avions ensuite rejoint les rizières pour y passer une partie de l’après-midi.

L’aspect culturel des rizières de Jatiluwih

Rizières de Jatiluwih - Bali

Rizières de Jatiluwih – Bali

L’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO n’est pas uniquement dû aux paysages splendides de ce site. Elle souligne également un aspect naturel et culturel important sur l’île de Bali : le “subak”.

Le subak est un système d’irrigation qui permet d’utiliser l’eau de manière écologique et durable. Il est basé sur l’utilisation de canaux d’irrigations et de barrages. Ce système ingénieux est très ancien car il remonte au IXème siècle ! L’aspect religieux intervient car la gestion de l’eau est sous l’autorité des prêtres. Ainsi chaque subak possède son temple, et il marque la liaison entre le monde des dieux et celui de la nature.

Comme partout à Bali, l’hindouisme est très présent. On peut donc découvrir des petits lieux d’offrandes au milieu des cultures.

Ne pas se contenter de la vue !

Rizières de Jatiluwih - Bali

Rizières de Jatiluwih – Bali

Tout est dit… La vue est magnifique, mais descendre dans les rizières de Jatiluwih et s’y balader apporte un aspect magique à la visite !

Une balade dans ces rizières permet ainsi de s’imprégner de cet aspect culturel, si présent à Bali. Elle permet également d’aller à la rencontre des villageois, et d’échanger avec eux : une vraie leçon de partage ! Dans notre cas, ils étaient sincèrement heureux de voir des étrangers venir les voir… Ils nous ont même proposé de partager avec eux une partie de leur déjeuner (des chips de crevette) ! Nous n’avions malheureusement rien à leur proposer en échange… Si ce n’est quelques fous rires quand ils nous ont vu en chaussures alors que eux se déplacent pieds nus.

Néanmoins j’imagine que si des hordes de touristes allaient à la rencontre des locaux à longueur de journée, leur comportement pourrait changer… Nous nous y sommes rendus fin 2011, et il y avait peu de touristes. Et au vu de leur comportement lorsque nous sommes allés à leur rencontre, j’ai eu vraiment cette impression que la rencontre pour eux avec des étrangers n’était pas courant.

A noter que l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO a davantage renforcé ce contrôle du tourisme de masse. Ce qui est une bonne chose : ce site mérite d’être préservé comme il se doit !

Mes conseils pour la visite des rizières

  • Ne pas se contenter de la vue depuis la route et partir se balader au cœur des rizières. Pour cela il faut être équipés de chaussures “correctes”. Donc éviter les sandales dans les rizières irriguées ! Pour info nous avons parcouru quelques centaines de mètres dans les rizières, mais il est possible d’improviser des randonnées plus longues.
  • S’y rendre le matin ou en fin d’après-midi car il y a potentiellement moins de monde.
  • Pour la photo, profitez des panoramas directement offerts depuis la route. Ces cultures verdoyantes à perte de vue, avec ces petites constructions basses qui viennent trancher dans le décor.
Rizières de Jatiluwih, en terrasses, à Bali

Les rizières en terrasses de Jatiluwih

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire