Visiter Oslo en une journée : comment je me suis organisé

Visiter Oslo : Opéra d'Oslo

Visiter Oslo : l’opéra moderne

J’ai décidé de visiter Oslo lors d’un roadtrip dans le sud de la Norvège. Je précise que l’objectif premier de mon voyage était avant tout les paysages du sud-ouest dans la région des fjords. J’ai tout de même inclus la visite d’Oslo en fin de séjour, afin de profiter de l’occasion.

J’avais décidé d’y consacrer une journée. J’y ai en réalité passé une après-midi, une nuit et une matinée. Et ce fut suffisant. Oslo est une belle ville où il fait bon s’y balader. Néanmoins elle reste de taille moyenne, et j’ai trouvé que les points d’intérêt étaient finalement peu nombreux.

J’indique dans cet article quels sont les activités que je qualifie d’incontournables à Oslo. Et afin de compléter ce guide d’Oslo j’indique également en fin d’article ce que j’aurais pu faire de plus.

Mes incontournables à Oslo

Centre ville d'Oslo

Le centre ville d’Oslo en Norvège

La balade dans le centre-ville

Je suis arrivé dans Oslo par la gare centrale en début d’après-midi. J’avais rendu ma voiture de location à l’aéroport par facilité. Mon hôtel se situait vers le nord-ouest de la ville, derrière le parc du palais royal. Je m’y suis rendu à pied en remontant l’hyper-centre d’Oslo, par la rue Karl Johans Gate, grande rue commerçante. On y trouve la plupart des grandes enseignes de magasins, mais également quelques fast-food, restaurants ou bars.

En remontant cette rue, on se rapproche du palais royal que l’on aperçoit au bout de l’avenue. M’y étant rendu fin mai, les rues étaient encore décorées suite à la célébration de la fête nationale qui a lieu le 17 mai !

Sur la gauche, se situent ensuite le Parlement, puis un parc où peuvent avoir lieues différentes manifestations. J’ai pu notamment assister à la représentation d’un orchestre : sympa ! A ce niveau de la rue, sur la droite, se trouvent un certain nombre de restaurants, pour y manger ou tout simplement prendre un verre. Un peu plus haut, sur la gauche, le théâtre national, puis l’entrée du parc du palais royal.

Le palais royal et son parc

La garde royale à Oslo

La garde royale au palais royal d’Oslo

Le palais Royal est la résidence officielle de la famille royale de Norvège. Il date du début du XIXème siècle. L’intérieur du palais peut se visiter en période estivale, de fin juin à mi-août. Je m’y suis rendu fin-mai donc je n’ai pas pu effectuer cette visite.

Dans tous les cas, l’accès au parc du palais est ouvert au public, et il est très fréquenté par les touristes et les habitants d’Oslo. Il est en effet verdoyant et présente quelques petites étendues d’eau, propice pour les joggeurs. On peut également assister aux allées et venues de la garde royale devant l’entrée du palais, ainsi que la relève tous les jours à 13h30 !

L’opéra moderne

Je m’y suis rendu en fin d’après-midi pour profiter des couleurs du soleil qui l’éclairent de face à cette période de la journée. Le jour de ma visite, le ciel était plutôt couvert, mais tant pis…

Cet opéra est l’un des nouveaux symboles de la ville d’Oslo. Il a été inauguré en 2008 et présente une architecture moderne. L’opéra est situé dans le port de la ville, à proximité de la gare centrale. Il est doté de trois salles permettant des programmations d’œuvres fréquentes : deux auditoriums et un studio.

Architecture de l'opéra d'Oslo

L’architecture moderne de l’opéra d’Oslo

L’intérêt de la visite de ce lieu est multiple. On peut en effet à la fois visiter l’intérieur. Mais également se balader autour et sur les toits, donnant ainsi une vue sur la ville d’Oslo ainsi que sur le fjord d’Oslo. Pour les photographes amateurs, l’architecture moderne, avec à la fois la mosaïque de dalles de marbre blanc au sol, et le verre sur les façades, permet de réaliser des photos sympas !

Le toit de l’opéra est également utilisé de temps en temps pour y jouer des concerts, en plein air !

L’intérieur de l’opéra présente également un aspect moderne avec notamment une imposante structure en bois dans le hall d’entrée. Ce hall comprend de plus un espace dédié à la restauration : on peut s’y poser notamment pour prendre un verre ou un repas sur le pouce. A noter également un accès wifi gratuit disponible : pratique !

Outre le hall, l’opéra peut se visiter en visite guidée, afin d’accéder aux scènes et aux coulisses. Celle-ci s’effectue à heure fixe, et en anglais. Compter une dizaine d’euros par adulte pour cette visite. Je donne davantage de détails dans l’article que j’ai dédié à la visite de l’opéra d’Oslo.

Le parc Frogner (ou Vigeland)

Les statues du Vigelandpark à Oslo

Les statues du Frognerparken ou Vigelandpark à Oslo

La  particularité de ce parc (le Frognerparken) est qu’il contient un certain nombre de statues “étonnantes”, pour ne pas dire bizarres… Ces statues sont disposées dans ce parc d’une quarantaine d’hectares.

Ces statues sont l’oeuvre de l’artiste Gustav Vigeland, sculpteur norvégien du fin XIXème et début du XXème siècle. 214 de ses œuvres sont exposées dans ce parc, que l’on surnomme donc également le Vigelandspark. Les statues exposées représentent toujours des hommes, femmes et enfants, interagissant parfois entre eux… On peut y voir notamment un bébé assis sur le dos de sa mère, la tirant par une corde qu’elle tient dans la bouche… Pourquoi pas 😉 . Ces statues sont néanmoins particulièrement bien réalisées et il est intéressant de les découvrir le long de la balade.

Ce parc se situe à l’Ouest de la ville. Je m’y suis rendu à pied le lendemain matin de mon arrivée à Oslo. Néanmoins en fonction de votre point de départ, il y a possibilité de s’y rendre en métro, par le tramway de la ligne 12, et descendre à l’arrêt Vigelandsparken. Pour plus de détails, j’ai dédié un article complet sur le blog au parc Vigeland d’Oslo.

Ce que j’aurais pu faire de plus à Oslo

Le tram d'Oslo

Le tram, dans le centre ville d’Oslo

Bilan de ma journée de visite

Ma visite d’Oslo a donc consisté en :

  • une balade dans le centre-ville, notamment au niveau de la rue commerçante de Karl Johans Gate. Et en remontant donc vers la palais royal.
  • me rendre à l’opéra d’Oslo. Deux fois d’ailleurs : une fois en fin d’après-midi, et une fois en soirée pour y voir le coucher de soleil sur Oslo.
  • me rendre au parc Vigeland.
  • le tout agrémenté de déambulations dans les rues et parcs de la ville.

Les visites culturelles

Mais si j’avais pu visiter Oslo durant la pleine saison estivale (juillet-août), j’aurais surement visité également le palais royal. J’aurais également pu faire la visite guidée de l’opéra d’Oslo, mais les horaires fixes ne collaient pas avec mon timing.

Cela ne m’aurait pas forcément retardé dans mon programme de visite puisque j’ai eu le temps de flâner dans la ville et de me poser. Il faut noter également que les journées sont longues l’été en Norvège. Le soleil se lève vers 4h du matin, et se couche vers 22h30 !

J’aurais pu également me rendre au musée Munch. Edvard Munch est un peintre norvégien, mondialement connu, du fin XIXème, et début du XXème siècle. Il a notamment peint “Le Cri”, ensemble de célèbres tableaux représentant un personnage poussant un cri, se tenant la tête entre les mains.

A noter qu’il existe une carte Oslo Pass, qui permet de profiter de réductions sur les visites, ainsi que du transport gratuit. Cela vaut le coup si vous passez davantage de temps que moi à Oslo, et que vous avez l’intention de profiter des musées et des transports.

Mes conseils pour visiter Oslo

1. Oslo est une ville de taille moyenne. Si vous aimez marcher, je vous conseille de vous déplacer à pieds. Mais il existe bien sûr un réseau de métro et tram.

2. Je conseille tout de même de passer une journée pleine à Oslo. Et en y passant une nuit pour pouvoir être au plus près du centre-ville. Les prix des hôtels, comme un peu partout en Norvège, sont relativement élevés. Compter facilement une centaine d’euros, voire au-delà, pour une nuit dans une chambre de base. Pour ma part j’avais réservé ma chambre sur le site de Booking et m’en étais sorti autour de ce prix pour un hôtel situé au nord du parc du Palais Royal.

3. Je ne regrette pas d’avoir choisi de visiter Oslo à la fin de mon roadtrip en Norvège. Oslo n’est pas selon moi une ville où il vaut le coup de s’y rendre pour y passer un week-end uniquement.

Afin de pouvoir faire vivre le blog HashtagVoyage, certains liens proposés dans cet article me permettent de toucher une commission sur les réservations effectuées.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 octobre 2016

    […] plus tôt, et donc d’économiser une journée de location. Je détaille ma visite de la ville ici […]

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire