Les dunes de Merzouga (Erg Chebbi) : l’occasion de passer une nuit dans le désert !

Les dunes du désert de Merzouga, ou Erg Chebbi

Les dunes du désert de Merzouga

Lors d’un séjour au Maroc, se rendre dans les dunes de Merzouga est quasiment un incontournable si l’on souhaite vivre cette expérience du désert !

Ce désert de Merzouga fut pour moi l’un de mes temps forts de mon premier séjour au Maroc, car au-delà de l’aspect dunes de sable, on peut facilement y prolonger l’expérience en dormant sur place.

Je vais vous partager le moment que j’ai passé dans cet endroit qui semble coupé du monde, et vous partager mes conseils si vous souhaitez en faire de même 😉 .

Où se trouve Merzouga ?

Accès à l'erg Chebbi : les dunes de Merzouga

Accès à l’erg Chebbi

Merzouga se situe dans l’Est du Maroc, à proximité de la frontière avec l’Algérie (à une cinquantaine de kilomètres). C’est en fait un petit village marocain.

Pour situer Merzouga par rapport aux villes alentours, il se trouve à 350 km de Ouarzazate, à 200 km de Tinghir, et 650 km de Marrakech. Ou encore à 470 km au sud de Fès, ce qui n’est pas tout près… On inclue donc en général le passage dans ce désert dans une boucle itinérante (avec possibilité d’une ou plusieurs nuits sur place), plutôt que dans un aller-retour sur une journée depuis l’une de ces villes.

Situation de Merzouga sur la carte du Maroc

Situation de Merzouga sur la carte du Maroc

Ce qui en fait sa particularité est donc ce désert, présent juste à côté. Ce désert s’appelle en réalité l’erg Chebbi, le « désert de Merzouga » étant de ce fait un abus de langage. Il s’étend sur une centaine de km², sur une bande d’une vingtaine de km de long sur 5 km de large environ. Comparé au désert du Sahara, c’est 100 000 fois plus petit… Mais c’est largement suffisant pour s’y aventurer et avoir la sensation d’être au milieu de nulle part !

A noter que l’accès à ce désert est facile. La route principale permettant d’y accéder est la N13, et une route comme une autre. En revanche, pour accéder au plus près des dunes, et de votre camp ou point de départ d’excursion, il faudra en principe quitter la route. Mais là encore la piste est praticable : il y a même des bus de touristes qui l’empruntent…

S’aventurer dans les dunes d’Erg Chebbi

A dos de dromadaire

Balade en dromadaire dans les dunes de merzouga

Balade en dromadaire dans les dunes de merzouga

Il existe plusieurs manières de vivre cette expérience du désert. Je détaille ici celle que j’ai pratiqué : une balade dans la dunes avec une nuit passée dans un camp.

Une fois « installés » au camp, direction les dunes donc ! A pieds bien sûr, ou à dos de dromadaire ! La balade sur ces bestioles est certes folklorique, mais elle apporte surtout quelques avantages :

  • On se fatigue évidemment moins qu’à pied.
  • Cela évite de devoir marcher dans le sable fin, chose qui n’est pas forcément aisée…

Admirer la vue !

Une grande dune dans le désert de Merzouga

Une grande dune dans le désert

Dans tous les cas, le dromadaire ne grimpe pas en haut des dunes ! Il faudra donc tout de même marcher (ou plutôt escalader…) pour se rendre au sommet, et ainsi pouvoir observer cette mer de sable impressionnante. En haut de ces dunes on ressent vraiment cette sensation d’être au milieu du désert, loin de tout !

Le clou du spectacle, puisque l’idée est de dormir sur place, est de profiter d’un magnifique coucher de soleil depuis le haut d’une dune. On voit alors le soleil se coucher au-dessus des dunes du désert, l’un des temps forts en principe de cette « excursion ». Bien sûr, compte tenu de la configuration des lieux, on peut assister de la même manière aux levers de soleil. Je regrette d’ailleurs de ne pas l’avoir fait.

A dos de dromadaire dans le désert Erg Chebbi

A dos de dromadaire dans le désert

Dans tous les cas, en fonction de la lueur du jour, les dunes seront éclairées différemment. J’ai tout de même profité des couleurs tirant vers le rouge du petit matin : superbe ! C’était néanmoins au mois de janvier, et le soleil se lève à une correcte (vers 7h30). En se rapprochant des mois d’été c’est forcément de plus en plus tôt…

Activités ludiques

Tourisme oblige, certaines activités que je qualifierai de « ludiques » sont apparues. On notera par exemple le quad, moto cross, ou encore le sandbording pour faire du surf sur les dunes de sable ! Mais on peut pratiquer aussi tout simplement la luge sur un sac (ou « luge berbère » comme ils disent 🙂 ). Pour être franc, je n’ai rien fait de tout ça !

Passer une nuit dans le désert de Merzouga

Un camp au bord du désert de Merzouga

Un camp au bord du désert

Les alternatives

Il existe différents « camps », en général constitués de tentes plus ou moins raffinées, et plus ou moins éloignés dans les dunes. Pour un camp « enfoncé » dans les dunes, l’objectif est en général de le rejoindre pour y passer la nuit. Et en passant de ce fait par une agence qui vous y amènera à dos de dromadaire ou autre.

Pour le confort, cela dépend du camp que l’on choisit. Cela va du minimum, c’est-à-dire dormir à la belle étoile, à celui à l’abri dans des tentes, type bivouac, avec des lits ou juste des matelas et couvertures. Ce confort pourra être poussé un peu plus loin dans des camps présentant en plus des douches et des toilettes dans une partie annexe. Certes sommaire, mais qui ont le mérite d’être là. Il faut garder à l’esprit que ce n’est pas le confort que l’on vient chercher ici 😉 .

Les sillons sur les dunes de Merzouga

Les sillons sur les dunes de Merzouga

J’étais pour ma part passé par une agence locale, avec un camp tout au bord des dunes, et avec douches et toilettes.

Nous avons passé la nuit dans une petite tente, et avons pu profiter d’un feu de camp le soir et d’un dîner marocain. Un très bon souvenir, et une expérience que je recommande.

Pour info, nous avions réservé en ligne en avance via GetYourGuide, pour moins de 60 euros par personne.

Quelques exemples d’excursions à Erg Chebbi

On trouve différentes agences proposant ce type de prestation au départ de grandes villes, mais au vu de la distance à parcourir elles sont en général planifiées sur plusieurs jours, et réservées à des groupes. Néanmoins si vous recherchez une excursion de ce type, je vous conseille celles-ci, très bien notées :

L’avantage de ces excursions et de ne se préoccuper de rien, afin d’éviter la conduite et les différentes réservations, tout en étant accompagné d’un guide. En contre-partie on perd en souplesse sur l’organisation, et ces prestations présentent un coût supérieur.

Les alternatives

Au-delà de passer une agence locale comme celle dont j’ai parlé plus haut, et qui gère tout pour vous sur place (ce que j’avais fait donc), il est possible aussi de débrouiller par soi-même et réserver juste la nuit dans un camp. A titre d’exemple, on peut noter :

Insecte dans le désert de Merzouga

Insecte dans le désert

  • Le Mirage Erg Chebbi Camp : camp au bord des dunes, accessible en voiture.
  • Le Fayou Camp, accessible en voiture également, mais un peu plus « haut de gamme ». Ce camp est constitué de petites « maisons » avec de vrais lits. Ce type de prestation est de ce fait un peu plus cher (compter plutôt aux alentours de 80 € la nuit).

Mes conseils

  • Vous l’aurez compris : je recommande de passer au moins une nuit à Merzouga. Ceci afin de profiter d’une part de cette sensation de dormir dans le désert, mais aussi de pouvoir profiter des levers et couchers de soleil sur l’horizon de dunes. Je pense en revanche que 2 nuits seraient de trop, car il faudra « meubler » durant la journée : certes marcher dans le désert est une sensation unique, mais au bout d’un moment ça devient quand même répétitif 🙂 .
  • Les écarts de température dans le désert entre la journée et la nuit peuvent être importants… En fonction de la saison, les températures peuvent donc être basses la nuit. Donc prévoir tout de même un bon pull ou un sac de couchage supplémentaire si vous dormez dans une tente.
  • Faire attention au sable pour l’appareil photo !
Dans le désert de Merzouga - Maroc

Désert de Erg Chebbi aux couleurs du lever de soleil

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Mirella dit :

    Mon copain et moi partons au Maroc le mois prochain. On n’a pas prévu de faire Merzouga, mais je dois avouer que ton article donne vachement envie. Je pense qu’il faudra l’inclure finalement.

  2. Quelle expérience géniale !!
    On avait failli aller à Merzouga à la fin de l’année 2016, mais je ne sais plus pour qu’elle raison, ça ne s’était pas fait cette fois-là. En tout cas j’en rêve depuis. Lire un article comme le tien renforce cette envie et c’est super !! 😀
    Très belle photo en plus Cédric. merci pour le partage !!

  3. Passer une nuit dans un tel désert doit être une fabuleuse expérience…

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire