Que faire à Vik en Islande et ses alentours ? Infos & guide pratique

Vik i Myrdal, village à visiter dans le sud de l'Islande

Le village de Vik en Islande : que faire et voir dans ses alentours

Vik est une petite ville d’Islande (ou plutôt un village) par laquelle on passe forcément lorsque l’on fait le tour du l’île, ou du moins que l’on en découvre la partie sud. Mais au-delà de cette situation géographique, Vik et ses alentours comportent un certain nombre de choses à faire et à voir. Et pas des moindres car certaines d’entre elles sont des points caractéristiques de l’Islande que l’on pourrait qualifier d’incontournables.

Par mon expérience de séjour du côté de Vik, et de mes préparatifs de voyage en Islande, je reviens dans cet article ce que l’on peut faire à Vik et dans ses alentours. Je partage également les aspects pratiques à prendre en compte pour inclure cette étape de Vik à son road trip. Ainsi que les différentes excursions au départ de Reykjavik et qui permettent d’inclure ces points d’intérêt de Vik.

Que faire à Vik en Islande ?

Le village de Vik et son église emblématique

Eglise de Vik en Islande

L’église de Vik (crédit photo : pixabay.com)

J’ai parlé de Vik en tant que ville en introduction, mais c’est un abus de langage. Vik est en réalité un village, et même un petit village… On y compte environ 300 habitants seulement.

On le connaît sous le nom de Vik, mais son nom complet est « Vík í Mýrdal ».

Il ne faut donc pas s’attendre à trouver beaucoup de choses à Vik en tant que telles. On y trouvera néanmoins quelques restaurants, un supermarché, une station-service, et quelques hôtels et maisons d’hôte. Je reviens sur ces éléments plus loin dans l’article.

L'église de Vik i Myrdal en hiver

L’église de Vik i Myrdal en hiver (crédit photo : pixabay.com)

Mais ce que l’on trouve de plus notable en tant que visite de Vik en elle-même, c’est son église. Celle-ci est représentative de ce village, et même de l’Islande car elle présente quelques particularités :

  • elle se trouve sur les hauteurs de Vik, et se distingue du paysage avec ses couleurs blanche et rouge.
  • elle permet (si la météo le permet) de réaliser de belles photos de cette zone. Avec l’église dans le champ bien sûr, mais aussi les montagnes et l’océan avec notamment les formations rocheuses noires qui sortent de l’eau.

On y accède en suivant une petite route, et l’on peut se garer devant l’église. Je ne sais pas si l’on peut entrer à l’intérieur en dehors des offices, mais en tout cas nous y avons trouvé porte close lors de notre visite.

Pour disposer de la meilleure vue sur Vik et ses alentours, il faut marcher quelques centaines de mètres à peine depuis le parking de cette église. Pour cela il faut suivre le petit chemin qui part vers l’Est et qui mène au cimetière.

La plage de sable noir de Reynisfjara : à 2km de Vik

Colonnes de basalte sur la plage de Reynisfjara près de Vik

Colonnes de basalte sur la plage de Reynisfjara

Cette plage est sûrement ce qui représente le plus le village de Vik. Elle est clairement un paysage de carte postale de l’Islande. Et elle représente en général un incontournable à aller voir durant un voyage en Islande.

Les particularités de cette plage de Reynisfjara près de Vik sont multiples car :

  • elle est donc de sable noir. Ce n’est néanmoins pas spécifique de cette plage, car plus globalement la côte sud de l’Islande est composée de plages de ce type. Ceci est lié à la présence de volcans en Islande.
  • elle est en partie à flanc de rochers. Une grande partie de la falaise est notamment constituée de colonnes de basalte. C’est à la fois très beau, impressionnant, et photogénique bien sûr. Cette falaise abrite une petite grotte où l’on retrouve ces structures de basalte également à l’intérieur.
  • un ensemble de rochers semblent sortir de l’eau un peu au large. Il s’agit de pics rocheux nommés Reynisdrangar, avec globalement un premier rocher plutôt massif. Et un second juste à côté d’une forme un peu plus allongée.
La plage de Vik, à Reynisfjara

La plage de Vik, à Reynisfjara

Cette plage de Reynisfjara avec ces pics rocheux représentent clairement un paysage typique de l’Islande. Ils révèlent son côté volcanique.

On peut facilement apercevoir ces rochers depuis les hauteurs de Vik. Ils se situent en effet à vol d’oiseau à 2 km seulement.

Mais le moyen le plus simple pour s’y rendre est en voiture. Depuis Vik, il faut rouler vers l’Ouest quelques minutes, en contournant la falaise, puis tourner à gauche en direction de Reynishverfi (route 215). Au bout de cette route, un grand parking se trouve à deux pas de la plage.

A noter que sur place (à côté du parking), côté touristique oblige, on trouve une cafétéria pour manger sur le pouce, ou prendre un café. Ainsi que des toilettes.

Le cap de Dyrhólaey

Le cap de Dyrhólaey près de Vik dans le sud de l'Islande

Coucher de soleil au cap de Le cap de Dyrhólaey près de Vik (crédit photo : pixabay.com)

On parle de cap car cet endroit est une pointe de terre qui s’avance sur l’océan. Et celle-ci présente la particularité de contenir deux arches sur sa partie basse : une grande et une petite.

Le cap de Dyrhólaey se trouve un peu plus à l’Ouest encore que la plage de Reynisfjara dont j’ai parlé plus haut. On l’aperçoit donc au loin depuis cette plage. Mais la manière la plus simple pour s’y rendre est une nouvelle fois en voiture.

Pour cela, en venant de Vik, il faut tourner sur la gauche pour prendre la route 218 en direction de Dyrhólaey. Et rouler un peu plus de 5 km jusqu’au parking. Ensuite sur ce site, plusieurs choses à voir :

  • un phare tout d’abord, de forme rectangulaire et blanc.
  • le cap de Dyrhólaey donc, sur lequel on peut s’aventurer. Mais ce n’est pas le meilleur moyen d’en profiter car pour voir sa forme avec ses deux arches, l’idéal est de prendre un peu de recul. Pour cela il faut s’en éloigner un peu en longeant la falaise sur la droite. Le chemin est aménagé pour, avec une corde de protection notamment. On retrouve cette mention sur Google Maps sous l’appellation « Dyrhólaey Viewpoint ».

Je reviens sur l’aspect hébergement plus loin dans l’article. Mais pour ceux qui souhaiteraient pouvoir profiter du lever ou du coucher de soleil en logeant tout près de Dyrhólaey, on peut noter tout de suite la Hvammból Guesthouse, à un bon rapport qualité-prix pour l’Islande. Elle est située près de la N1, à deux pas de la route 218 qui mène au cap.

Observer des macareux près de Vik ?

Macareux

Macareux (crédit photo : pixabay.com)

Le village de Vik, ou plutôt ses alentours au niveau des falaises qui surplombent l’océan, est réputé pour abriter des colonies de macareux (ou « puffins » en anglais).

Les macareux sont des oiseaux marins reconnaissables facilement à leur pelage blanc et noir, ainsi que leur bec pointu orangé. Ils passent la plupart de leur temps en mer, et nichent en général dans les hauteurs des falaises pendant leur période de reproduction.

Concrètement, on peut en apercevoir du côté du cap de Dyrhólaey, avec un peu de chance. Mais il faut savoir que :

  • cette colonie de macareux près de Vik n’est pas la plus importante d’Islande.
  • la période de reproduction des macareux s’étale globalement d’avril à août. En dehors de cette période, peu de chance d’en voir donc.
Macareux dans les falaises

Macareux dans les falaises (crédit photo : pixabay.com)

Bref, il faut surtout voir cette présence de macareux près de Vik comme une opportunité d’en voir si les bonnes conditions sont réunies. Mais ne pas porter tous ses espoirs là-dessus…

Pour augmenter ses chances de pouvoir des macareux, pendant la bonne saison, il vaut mieux se rendre sur les îles Vestmann, à quelques kilomètres au sud de l’Islande. Ces îles abritent la plus grande colonie de macareux au monde. Pour s’y rendre, il faut prendre le ferry depuis Landeyjahöfn, à une petite heure de route à l’Ouest de Vik.

Que faire dans les alentours de Vik ?

La grotte Hjörleifshöfði à la forme de Maître Yoda

La cave en forme de Yoda près de Vik en Islande

La cave en forme de Yoda près de Vik (crédit photo : pixabay.com)

Je commence par parler de ce point d’intérêt, non pas que je sois particulièrement fan de Star Wars, mais parce que c’est celui qui se trouve le plus près de Vik par rapport aux autres que je vais évoqué ensuite. Il se trouve à une quinzaine de kilomètres à l’Est de Vik.

La photo qui illustre ce paragraphe va parler d’elle-même je pense sur l’allusion à son surnom de « grotte de Yoda ». Ou « Yoda Cave » en anglais.

Concrètement, c’est donc la forme de l’entrée de la grotte, qui vue sous un certain angle permet de voir apparaître une sorte de corps. Mais surtout une tête au-dessus faisant penser à celle de Yoda donc, avec ses oreilles pointues et allongées sur le côté !

Pour y accéder, le plus simple est de s’y rendre en voiture. Il existe une piste de terre, au départ de la N1, qui mène non loin de l’entrée de la grotte. Cette route n’est pas très praticable, et il vaut mieux disposer d’un véhicule de type SUV ou 4×4 pour s’y rendre. Sur place, quelques places de parking (dans la terre toujours).

Les cascades de Skogafoss et Kvernufoss

La cascade de Skogafoss en novembre

La cascade de Skogafoss en novembre

Ces deux cascades se trouvent non loin de la route principale qui fait le tour de l’île (la N1). Et elles se situent à une petite demie-heure de route de Vik. L’occasion donc de les découvrir en route avant, ou après son passage à Vik.

Néanmoins, autant la cascade de Skogafoss est facile d’accès, autant celle de Kvernufoss nécessite une petite randonnée. Ce que l’on peut dire sur ces deux cascades qui se situent à proximité de Vik, c’est que :

  • Skogafoss chute d’une hauteur de plus de 60 mètres, et présente une largeur de 25 mètres. Ceci lui donne un aspect impressionnant, qui fait de cette cascade l’une des plus emblématiques d’Islande.
  • Kvernufoss est plus reculée et se trouve au bout d’un petit chemin d’1,5 km, avec un dénivelé d’une cinquantaine de mètres. Elle chute d’une hauteur de 20 mètres, mais ce qui en fait sa particularité est que l’on peut se rendre derrière le filet d’eau.

Bref, Skogafoss est incontournable et le détour pour la découvrir est léger. En contre-partie cette cascade est victime de son succès, et il y a du monde pour venir la voir. A l’inverse de Kvernufoss qui est davantage une cascade reculée dans les terres, moins touristique, et que l’on découvre à l’issue d’une randonnée.

A noter que pour compléter la liste j’aurais pu citer également Seljalandsfoss située à proximité également de la N1. Mais on commence à s’éloigner un peu plus de Vik ici (une soixantaine de kilomètres).

La piscine extérieure de Seljavallalaug

Piscine extérieure de Seljavallalaug en Islande

Piscine extérieure de Seljavallalaug (crédit photo : pixabay.com)

Encore un lieu étonnant en Islande et qui sort de l’ordinaire. Cette piscine présente en effet les particularités suivantes :

  • comme son nom l’indique elle se situe en extérieur, mais aussi un peu dans les hauteurs. Ce qui permet de profiter du paysage quand on s’y baigne.
  • elle est à flanc de montagne. L’une des parois de cette piscine est donc rocheuse.
  • elle est alimentée par une source d’eau chaude d’une trentaine de degrés !

Cette piscine a été construite au début du XXème siècle dans l’objectif de pouvoir apprendre à nager aux locaux. Elle est devenue aujourd’hui surtout un endroit touristique, du fait de son côté atypique !

Géographiquement, elle se situe juste après Skogafoss en venant de Vik. A savoir à une demie-heure de route environ de Vik. Pour s’en approcher il faut prendre la route 242 en direction de Raufarfell, puis se garer au bout de celle-ci. Il faut ensuite marcher une vingtaine de minutes depuis le parking pour rejoindre cette piscine. C’est fléché.

Aller voir l’avion DC3 abandonné

Avion abandonné DC3 en Islande près de Vik

L’avion DC3 abandonné

Pour ceux qui ne connaissent pas, cet avion (de type DC3) est une carcasse abandonné posé un peu au milieu nulle part. En l’occurrence dans le sud de l’Islande, sur la plage de Solheimasandur, à un kilomètre à peine de l’océan.

Cet avion appartenait à la Marine Américaine, et il a dû se poser en urgence sur cette plage d’Islande à la fin des années 1970, suite à une panne de carburant.

Cet endroit atypique est devenu au fil des années un lieu culte en Islande. Et nombre de touristes souhaitent s’y rendre pour découvrir cette carcasse d’avion.

On n’y accède en revanche pas en voiture. Il faut s’y rendre à pieds, via un aller-retour d’environ 8km en tout. Le point de départ est fléché depuis la N1, et il existe un parking permettant de laisser la voiture.

On trouve ce point de départ sur Google Maps sous l’appellation « Solheimasandur Plane Wreck ». Il se situe à une petite vingtaine de minutes de route à l’ouest de Vik.

Inclure Vik à son voyage en Islande : en pratique

Vik : un point de passage incontournable

Falaise de la plage de Reynisfjara près de Vik

Falaise de la plage de sable noir de Reynisfjara

Le village de Vik í Mýrdal est un point de passage quasiment inévitable lors d’un voyage en Islande. Ceci pour les raisons suivantes :

  • on y passe forcément si l’on est dans le projet de faire le tour de l’Islande en voiture (ou en van), via la N1.
  • pour un court voyage en Islande, et encore plus dans un contexte de premier voyage en Islande, la partie sud du pays est la plus appropriée pour une première découverte. De ce fait, Vik se trouvant à moins de 3 heures de route de Reykjavik, elle sera a minima l’endroit où l’on fait « demi-tour ».
  • si l’on s’oriente sur la solution de découverte de l’Islande via des excursions au départ de Reykjavik, elle est là aussi souvent en tant qu’étape dans celles-ci. Notamment pour sa célèbre plage de sable noir de Reynisfjara.

Dormir à Vik ou ses alentours

Compte-tenu des points d’intérêt à voir à Vik, passer une nuit à proximité de Vik va potentiellement s’imposer durant son tracé d’itinéraire en Islande.

Dormir à Vik permet de se poser dans un endroit avec un minimum de civilisation. Je pense aux quelques restaurants mais aussi au supermarché « Kronan ». Ce point est très appréciable en Islande !

Parmi les hébergements à Vik on peut ainsi noter :


Booking.com

En revanche, et contrairement à d’autres lieux en Islande, il n’est à mon sens pas indispensable de dormir à proximité de Vik. On peut envisager découvrir les points d’intérêt cités, ou du moins une partie, dans un contexte de passage uniquement. En effet, pas de grande randonnée nécessitant d’y consacrer plusieurs heures, ou encore des endroits à découvrir absolument au lever ou au coucher de soleil.

C’est dans cette optique d’ailleurs que j’ai pour ma part dormi à une petite heure de route à l’Est de Vik. C’était à l’Hotel Laki, que je conseille au passage avec son bon petit-déjeuner inclus dans la prestation.

Vik en tant que point d’intérêt d’excursion au départ de Reykjavik

Louer une voiture en Islande et parcourir de magnifiques routes

Louer une voiture en Islande et parcourir de magnifiques routes

Le village de Vik se situant sur la N1, et avec quelques points d’intérêt relativement facile d’accès, il représente souvent une étape dans les excursions à la journée au départ de la capitale Reykjavik. Et en destination du sud de l’Islande donc.

Se rendre dans le sud de l’Islande via une excursion proposée par une agence n’est pas la solution vers laquelle j’ai opté. Mais elle peut s’avérer intéressante dans certaines conditions :

  • on n’a pas forcément l’envie de louer une voiture ou un 4×4 en Islande. Et d’autant moins sur un court voyage en Islande, ou sur un séjour dans une période de l’année où la conduite n’est pas forcément agréable (je pense à la neige notamment l’hiver).
  • cela permet de condenser un certain nombre de points d’intérêts sur une journée, sans se préoccuper de l’organisation.
Dans une cave sur la plage de sable noir de Vik

Dans une cave sur la plage de sable noir de Vik

Ainsi, parmi les excursions intéressantes qui font l’aller-retour jusque Vik on peut noter :

  • celle-ci. Parmi les points d’intérêt on retrouve la plage de sable noir de Reynisfjara, mais aussi la cascade de Svartifoss, de Seljalandsfoss, ainsi qu’un passage par le glacier Sólheimajökull.
  • celle-ci qui inclue en plus la découverte du cap de Dyrhólaey.
  • celle-là, similaire à la première, mais qui permet d’accéder en plus au sommet de la cascade de Skogafoss (comptez plus de 500 marches…).

Ces excursions en aller-retour jusque Vik sont toutes dans les alentours de la centaine d’euros par personne. Elles durent toutes également environ 10 heures.

Manger à Vik

Même si Vik n’est pas très grande, ce point de passage du sud de l’Islande fait que l’on y trouve quelques restaurants. Parmi ceux-ci, on peut noter :

  • The Soup Company, qui propose des soupes comme son nom l’indique (entre 10 et 15 € la soupe environ).
  • le Strondin Bistro and Bar, qui propose des plats type burger, pizza, fish and chips, etc… Pour des prix allant d’une dizaine à une vingtaine d’euros le plat.

Comme un peu partout en Islande, le prix d’un repas représente toujours un budget qui n’est pas anodin. En alternative, et pour ceux qui sont ouverts au pique-nique, on trouve un petit supermarché Kronan à Vik. Il est ouvert tous les jours de 9h à 20h.

Avis et conseils pour visiter Vik et ses alentours

Mon expérience personnelle de visite à Vik

Colonnes de basalte sur la plage de Reynisfjara à Vik

Colonnes de basalte sur la plage de Reynisfjara à Vik

J’avoue que mon expérience de visite de Vik et ses alentours n’a pas forcément été des plus abouties :

  • d’une part mon voyage était au mois de novembre, avec des journées très courtes. Nous avons donc découvert Vik en partie de nuit. Je pense par exemple à son église que nous avons été voir en soirée, et que je n’ai de ce fait pas pu photographier.
  • d’autre part nous avons eu en grande partie du mauvais temps. Avec pour conséquence de faire une visite rapide de la plage de sable noire de Reynisfjara. Et de devoir faire une croix sur le cap de Dyrhólaey et la randonnée d’accès au DC3 abandonné. Notre visite au cap de Dyrhólaey s’est même traduite par un aller-retour jusqu’au parking, sans même descendre de la voiture tellement il y avait du vent…

Mais cela n’enlève en rien à cette partie de l’Islande qui est très belle. La météo fait clairement partie des contraintes en Islande, il faut le savoir et l’accepter.

Quelques conseils

Néanmoins, je peux en tirer les conseils suivants pour visiter Vik et ses alentours :

  • la plage de Reynisfjara est un incontournable à voir quand on est dans le sud de l’Islande. Même s’il pleut essayez de vous y rendre, et attendez une accalmie dans la petite cafét située à côté du parking.
  • pour les mêmes raisons, ne ratez pas la cascade de Skogafoss. Même si vous ne montez pas au à son sommet, elle vaut vraiment le coup d’être vue, ne serait-ce que dans un cadre rapide d’arrêt photo.
  • si vous vous rendez jusqu’à l’église de Vik, prolongez le chemin jusqu’au cimetière un peu plus haut. La vue depuis cet endroit avec l’église, le village de Vik, la falaise, et les rochers Reynisdrangar qui sortent de l’eau est l’un des plus beaux clichés d’Islande !

J’espère avoir pu vous donner un aperçu de ce que l’on peut faire à Vik. Mais aussi ce que l’on peut découvrir dans ses alentours, afin d’identifier un tracé d’itinéraire pour un road trip en Islande. Si vous êtes dans vos préparatifs de voyage, je vous souhaite dans tous les cas un bon séjour à Vik, et plus largement en Islande 😉 .

Carte de points d'intérêt à Vik et ses alentours en Islande

Carte de points d’intérêt à Vik évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *