Motoneige en Islande : infos & retour d’expérience sur le glacier à Vik

Motoneige en Islande

Motoneige en Islande

Parmi les activités outdoor que l’on peut faire durant un voyage en Islande, et notamment en hiver, faire du motoneige en fait partie. Lors de mon deuxième séjour en Islande, j’ai réalisé une excursion en motoneige, au niveau d’un glacier dans le sud, du côté de Vik.

Je reviens dans cet article sur cette expérience de motoneige en Islande (celle-ci) en partageant les informations principales (prix, durée, quand elle se pratique, etc…), ainsi que son déroulé. Même s’il n’est pas toujours évident de faire des photos durant ce type d’activité, je partage également celles que j’ai prises durant ce tour en moto neige, afin de donner un aperçu de ce que l’on voit durant le parcours.

Alternatives pour faire du motoneige en Islande

Avant de partager mon expérience sur le motoneige que j’ai fait à Vik, dans le sud de l’Islande, je vous partage les alternatives pour en faire dans ce pays. Et pourquoi j’ai choisi de ce fait d’en faire dans cette région.

Les deux glaciers adaptés à cette activité

Motoneige sur un glacier en Islande

Motoneige sur un glacier dans le sud de l’Islande

Les possibilités de motoneige en Islande se font :

  • sur le glacier Langjökull (celle-ci), du côté du cercle d’or. Les excursions se font d’ailleurs en général au départ de la cascade de Gullfoss, l’un des 3 sites emblématiques de cette zone du cercle d’or d’Islande.
  • sur le glacier Mýrdalsjökull (celle-ci), du côté de Vik (Vík í Mýrdal de son nom complet). C’est celle que j’ai faite, les photos qui illustrent cet article ont donc été faites là-bas.

Vous l’aurez sûrement compris au passage, « jökull » signifie « glacier » en islandais 🙂 .

Par ailleurs s’agissant de glaciers, la neige y est présente été comme hiver. Même si pour ma part je l’ai faite en hiver (début mars), cette activité de motoneige en Islande se pratique toute l’année.

Motoneiges en Islande

Motoneiges

Pour les activités que j’ai partagées ci-dessus, il faut se rendre sur place directement au niveau des agences de motoneige.

Toutefois, si vous n’envisagez pas de louer un véhicule durant votre séjour, en effectuant vos déplacements par le biais d’excursions au départ de Reykjavik, sachez qu’elles sont réalisables également de cette manière (forcément elles sont plus chères), via :

L’excursion motoneige la plus adaptée

Paysage de glacier près de Vik en Islande

Paysage de glacier près de Vik

J’ai donc choisi de faire du motoneige du côté de Vik. C’est une bonne option car :

  • cette petite ville (ou plutôt village) se trouve sur la route 1 que l’on emprunte forcément lors d’un voyage en Islande.
  • elle se situe à 2h30 de route de Reykjavik, ce qui est acceptable en terme de distance. Comme indiqué plus haut, il est même possible de faire cette activité motoneige sous forme d’excursion au départ de la capitale.
  • au-delà du motoneige, cette région d’Islande contient d’autres points d’intérêt incontournables à découvrir. Vous pouvez les consulter dans l’article que j’ai consacré à ce que l’on peut faire à Vik.

Vik est un point de passage quasiment obligé à tout séjour en Islande où l’on se rend au moins jusqu’au site de Jökulsárlón, vers l’Est. Le départ de l’activité motoneige sur le glacier se trouve à quelques centaines de mètres de la route principale. Pas de détour à faire donc, ce qui est pratique.

Carte des points de départ des excursions motoneige en Islande

Carte des points de départ des excursions motoneige en Islande

Mon retour d’expérience de motoneige sur le glacier à Vik

Afin de vous donner une idée en quoi consiste cette activité, je vous partage mon expérience de motoneige en Islande. Sur le glacier de Mýrdalsjökull donc.

Principe général

Bus tout terrain pour l'accès au motoneige en Islande

Bus tout terrain

L’activité de motoneige commence avant tout par se rendre à l’agence qui gère cette activité. Celle que j’avais choisie se situe à quelques kilomètres avant Vik, quand on vient de l’ouest.

Une fois la réservation trouvée et les formalités administratives remplies, on passe dans une pièce sur le côté afin de s’équiper (combinaison, casque, etc…). J’en reparle plus loin dans l’article.

Puis on embarque dans un grand bus tout terrain, conçu pour rouler dans la neige dans des conditions plutôt extrêmes. La photo qui illustre ce paragraphe parlera d’elle-même ! S’ensuit un trajet d’une demi-heure environ pour se rapprocher du glacier et du départ du parcours de motoneige.

Une fois les instructions fournies par l’équipe qui encadre, on part dans la neige en file indienne afin de réaliser une boucle qui dure une heure environ. Le retour se fait dans les mêmes conditions, en bus tout terrain donc, dans la neige.

Le parcours

Motoneiges sur le parcours en Islande

Motoneiges sur le parcours

Une fois sur le motoneige, le principe est de suivre le guide à travers un itinéraire. On se suit tous en rang, avec quelques mètres entre chaque motoneige. En dernier, un autre accompagnant suit le groupe également, en cas de problème.

On part donc à l’assaut des paysages, parfois sur du terrain plat, parfois en montant et en descendant. Globalement, peu de bosses, donc pas de problème pour la conduite.

En tant que conducteur, l’engin s’appréhende bien et se conduit bien. Il faut juste faire attention dans les virages, où j’ai trouvé que le dosage n’était pas toujours évident à avoir pour bien les prendre.

Explications du guide durant l'excursion motoneige en Islande

Explications du guide durant l’excursion

En tant que passager en revanche, on a cette impression que cela secoue davantage. En effet, n’étant pas maître du motoneige, on subit toutes les petites variations sur le terrain et dans les virages.

Durant le parcours, on effectue quelques arrêts afin de profiter du paysage sur le glacier, mais aussi le volcan au loin dans le cas de l’excursion que j’ai faite. Le guide apporte quelques explications sur la géologie et la géographique de la région. Celles-ci sont fournies en anglais.

La durée de l’excursion en moto neige

En fonction de l’activité choisie (dans le sud à Vik, ou près du cercle d’or), la durée varie entre 3 et 4 heures. Toutefois il s’agit de la durée totale, incluant la prise en charge, l’habillement, l’acheminement au départ, les consignes, le parcours en motoneige en lui-même, et le retour.

Le temps passé sur le motoneige est concrètement de l’ordre d’une heure, ce qui est suffisant pour bien en profiter.

L’activité motoneige : en pratique

A quelle saison se pratique-t-elle ?

Paysage d'un glacier dans le sud de l'Islande

Paysage d’un glacier dans le sud de l’Islande

On pourrait penser que le motoneige en Islande ne se pratique que l’hiver, mais ce n’est pas le cas. Certes la couche de neige est plus importante en hiver qu’en été, mais ayant lieu au niveau d’un glacier, la neige est présente.

Je l’ai fait l’hiver, mais j’imagine tout de même qu’en été les circuits sont adaptés et que l’on va probablement dans un secteur différent, plus loin, pour bénéficier d’une couche de neige suffisante.

Dans tous les cas, au moment de la réservation de l’activité motoneige (sur cette page), vous constaterez que pour l’une (sur le Langjökull) comme pour l’autre (sur le Mýrdalsjökull), il est possible de la faire toute l’année.

Prix et réservation du motoneige en Islande

Evidemment, au-delà des paysages à voir, de la bonne saison, et de la possibilité ou non de l’inclure à son programme de voyage, l’un des principaux critères pour se décider à faire du motoneige en Islande est son prix.

Motoneiges

Motoneiges

Celui-ci varie un peu entre les deux alternatives (près du cercle d’or ou de Vik), mais se situe globalement aux alentours de 150 – 200 € par personne. En fonction de l’agence, le tarif va varier :

  • si l’on souhaite un motoneige par personne, ou si on le partage à deux
  • en fonction de l’âge des participants (le prix étant dégressif pour les enfants)

Dans tous les cas, je conseille de prendre un motoneige pour 2. Des pauses sont réalisées en cours de route, et elles sont l’occasion de changer de conducteur si vous le souhaitez. Le moniteur précise quand on est environ à mi-course, ce qui permet de couper en deux le trajet si vous envisagez de procéder ainsi. C’est ce que nous avions fait, ce qui nous a permis de faire baisser le prix global de l’excursion.

Conseils pour le motoneige en Islande

Je vous partage les conseils que j’ai appris sur place en Islande, durant l’excursion en motoneige. Il est toujours bon de les connaître à l’avance si vous envisagez de la faire également.

Règles de conduite et de sécurité

Guidon du motoneige

Guidon du motoneige

Avant de se lancer à l’assaut des pistes dans la neige, le moniteur (l’un des accompagnants) explique les règles pour la conduite et le pilotage de l’engin. Ainsi, les principales choses à savoir sont :

  • les boutons et manettes au niveau du guidon, comment démarrer, accélèrer et freiner. Ce sont les principales actions à réaliser.
  • la manière de tourner, où il faut se pencher légèrement dans les virages (à droite pour tourner à droite, et à gauche pour tourner à gauche).
  • la distance de sécurité à respecter entre les motoneiges, puisque l’on se suit tous en file indienne.
  • l’accélération qu’il faut faire avec le motoneige dans les pentes, pour ne pas rester « bloqué » au cours de la montée.
  • comment il faut se positionner à l’arrière, quand on est passager.
  • comment il faut se comporter si jamais son motoneige bascule. C’est rare mais apparemment cela peut arriver…

Pour le freinage, le principal moyen de le faire est tout simplement d’arrêter d’accélérer. Même s’il existe un frein (comme sur un vélo ou une moto), on s’en sert assez peu, voire pas du tout !

Qui peut la pratiquer ?

Conduite du motoneige en Islande

Conduite du motoneige

S’agissant d’une activité où l’on conduit un engin à moteur, n’importe qui ne peut pas la pratiquer. Que ce soit pour une question de conduite ou d’âge, il faut :

  • pour le pilote, avoir au minimum 18 ans et disposer d’un permis de conduire.
  • pour le passager, avoir au minimum 6 ou 8 ans. Cet âge varie en fonction des agences, mais dans tous les cas le principe en tant que passager est de bien se tenir sur les poignées placées sur le côté. A vous de voir si vos enfants en sont capables ou non.

Concernant le permis de conduire, la nécessité de le détenir est mentionnée au niveau de la réservation. Toutefois, personnellement, sur place, on ne me l’a pas demandé… Mais ne l’oubliez-pas quand même, on ne sait jamais.

Comment s’habiller ?

Groupe d'une excursion en motoneige en Islande

Groupe d’une excursion en motoneige

Evidemment le motoneige se pratique sur… la neige. Et qui dit neige dit froid. Des habits adaptés au froid sont donc recommandés. Toutefois ce n’est pas non plus la peine de s’équiper comme pour aller au ski, car l’agence fournit sur place le nécessaire, à savoir :

  • une combinaison adaptée à sa taille
  • des gants si vous n’en avez pas (attention toutefois, ceux qu’ils fournissent n’on pas l’air très épais, et je vous recommande d’apporter les vôtres)
  • éventuellement des bottes s’ils estiment que vos chaussures ne sont pas adaptées

Pour ma part, pour les voyages en hiver dans ces destinations, lorsque les températures sont basses (en dessous de 0°C), j’applique la règle de plusieurs couches de vêtements. Avec 2 ou 3 couches en haut, un legging polaire sous un jean, et 2 paires de chaussettes.

Pour le reste de l’équipement, l’agence du motoneige fournit également la cagoule et le casque avec visière.

Vous pouvez avoir avec vous également un sac à dos, que ce soit en tant que conducteur ou que passager. Les amateurs de photo peuvent donc prendre leur appareil photo et le sortir lors des différents arrêts.

Avis et bilan sur cette activité

Arrière d'un motoneige en hiver

Arrière d’un motoneige

Lorsque l’on se rend en Islande pour un voyage en hiver, et même comme nous l’avons vu, toute l’année finalement, faire du motoneige est une manière différente de découvrir de magnifiques paysages. Au-delà du côté « ludique » ou sportif de l’activité en elle-même, le motoneige en Islande permet :

  • d’accéder à des coins reculés dans lesquels on ne se rend pas à pied, et qui sont enneigés
  • profiter de vues sur les glaciers

Pour ces différents aspects, j’ai apprécié réaliser cette activité et la recommande si votre timing et votre budget le permettent. Evidemment, son prix peut être un frein pour certains, mais que ce soit en Islande ou ailleurs, faire du motoneige coûte relativement cher. Il faut le savoir.

J’espère avec ce retour d’expérience vous avoir donné les principales informations à savoir pour faire du motoneige en Islande. Dans tous les cas, si vous vous renseignez sur ce sujet c’est que vous envisagez de vous dans ce pays. Je vous souhaite dans ce cas un bon futur séjour !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.