Que faire au cercle d’or en Islande ? Sites à voir, activités et guide pratique

Dans le cercle d'or en Islande, avec la cascade de Gullfoss

Le cercle d’or en Islande et sa cascade de Gullfoss

Lorsque l’on prépare un voyage en Islande on entend assez rapidement parler du « cercle d’or ». Ce cercle d’or en Islande est en effet une région relativement connue car elle présente un certain nombre d’atouts, dont l’un des principaux est sa proximité avec la capitale Reykjavik.

Par mon expérience de visite, je reviens dans cet article sur ce que l’on peut faire au cercle d’or en Islande. Que ce soit les sites naturels principaux à voir, ceux un peu moins connus, ou encore l’activité atypique de plongée sous-marine dans la faille de Silfra, je partage les éléments à connaître pour y préparer sa découverte.

Je partage également quelques conseils pratiques pour organiser sa visite du cercle d’or, ainsi que les différentes alternatives pour le faire (par soi-même avec une voiture de location, ou en excursion au départ de Reykjavik.

Points d’intérêt du cercle d’or en Islande

Le cercle d’or en Islande est officiellement composé de trois sites naturels. Son nom est tiré du fait que l’un de ces 3 sites est la cascade de « Gullfoss », Gullfoss signifiant « cascade dorée » en islandais. Au-delà de cette cascade, les deux autres sites du cercle d’or sont :

  • le parc national de Thingvellir
  • le site de Geysir

Le parc national de Thingvellir

Panorama dans le parc national de Thingvellir dans le cercle d'or en Islande

Panorama dans le parc national de Thingvellir

Ce parc de Thingvellir (ou Þingvellir) est connu pour être l’endroit où se rejoignent les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine.

On peut ainsi y constater une activité géologique importante, avec notamment la présence de failles géologiques (dont celle de Silfra dont je parle plus loin), mais également de roches volcaniques au sol.

Le parc de Thingvellir dans ce cercle d’or est également inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. En revanche ce n’est pas pour ses intérêts géologiques, mais pour l’Althing, l’assemblée parlementaire d’Islande qui s’y tenait, en plein air donc, entre le Xème et le XVIIIème siècle. On trouve encore quelques vestiges de cabanes de tourbe et de pierre sur ce site.

Carte des principaux points d'intérêt à Thingvellir en Islande

Carte des principaux points d’intérêt à Thingvellir

Les principaux points d’intérêt à découvrir dans le parc national de Thingvellir sont :

  • la faille (ou gorge) de Almannagjá, dans laquelle on peut suivre un chemin pour la parcourir.
  • le rocher Lögberg (qui signifie littéralement « rocher de la loi »). Ce rocher était l’endroit où le président de l’assemblée de l’Althing tenait ses discours.
  • l’église de Þingvallakirkja (qui signifie littéralement « l’église des plaines du parlement »), caractérisée par ses façades blanches, son toit noir, et ses volets vert-pastel. Elle ne se visite que de mi-mai à mi-septembre.
  • la cascade de Öxararfoss qui chute d’une vingtaine de mètres de hauteur.

Thingvellir, par sa superficie et les différents sites à y découvrir, est doté de plusieurs parkings (gratuits). Mais le plus simple est de se garer au parking P1, puis de réaliser un aller-retour d’environ 2 heures de marche (8km aller-retour) afin de découvrir les principaux points d’intérêt du parc.

Je me suis focalisé ici sur l’essentiel, mais il est bien sûr possible de découvrir d’autres endroits à Thingvellir. Pour davantage d’informations, vous pouvez dans ce cas consulter son site internet (en anglais).

Le site de Geysir et ses geysers

Le geyser de Strokkur lors d'une éruption

Le geyser de Strokkur lors d’une éruption

Ce site naturel est tout simplement celui qui a donné le nom au mot « geyser », cette source d’eau chaude qui projette des jets d’eau et de vapeur dans les airs. Pour voir un geyser en activité en Islande, c’est donc clairement sur ce site du cercle d’or qu’il faut se rendre !

Concrètement ce site se visite à pieds, et permet de réaliser un petit parcours. Au cours de celui-ci, on découvre plusieurs points notables :

  • des petites sources d’eau bouillonnantes qui laissent échapper des nuages de vapeur.
  • le geyser de Strokkur, le plus impressionnant de ce site à l’heure actuelle. Il est en activité et fait jaillir une colonne d’eau d’une vingtaine de mètres toutes les 5 minutes environ.
  • le geyser de Geysir, le plus grand de ce site, mais qui ne fait que quelques éruptions par an. Sans le voir jaillir, on peut voir néanmoins où il se trouve, et constater sa surface au sol impressionnante.

En fonction du nombre de fois que l’on souhaite voir le geyser de Strokkur jaillir, la visite de ce site est plus ou moins rapide. Mais on est de l’ordre de la demie-heure.

Un dernier point : le parking ainsi que l’accès au site sont gratuits.

La cascade de Gullfoss

Cascade de Gullfoss dans le cercle d'or en Islande

Cascade de Gullfoss

Cette cascade de Gullfoss se trouve à une dizaine de minutes de route à peine de Geysir. De ce fait, même si on a l’occasion de voir d’autres cascades durant un voyage en Islande, il serait dommage de la rater.

La cascade de Gullfoss dans le cercle d’or présente la particularité d’être une cascade très puissante, située dans un canyon. En quelques chiffres :

  • la quantité d’eau qui tombe par seconde est de l’ordre de 140 m³ en été, et 80 m³ l’hiver.
  • elle se divise en deux colonnes, la première d’une dizaine de mètres de hauteur, et la seconde d’une vingtaine de mètres.
Paysage dans le cercle d'or près de Gullfoss

Paysage près de Gullfoss

La visite de ce site naturel du cercle d’or consiste à se garer au parking, puis de se rapprocher de la cascade via une petite marche. Il existe deux points de vue :

  • le premier sur la partie haute, qui permet d’avoir une visibilité d’ensemble des deux colonnes d’eau.
  • le second, légèrement en contre-bas, et auquel on accède en descendant quelques dizaines de marche. Ce point de vue permet de se rapprocher davantage de la cascade, quasiment au bord de sa partie haute. Il existe par ailleurs un autre parking (plus petit) qui permet de se garer à proximité, ce qui peut permettre d’éviter, pour ceux qui veulent absolument profiter de ce point de vue, de devoir descendre et remonter les marches à pieds.

Dans tous les cas, pour s’en approcher il faut suivre un chemin qui longe le canyon, sur sa partie haute. Il s’agit d’un chemin sécurisé avec une corde. Attention : en fonction de la météo, il peut y avoir du vent sur ce site (beaucoup de vent même !).

Il faut compter entre une demie-heure et une heure pour découvrir ce site du cercle d’or. Personnellement, compte-tenu des rafales de vent, je me suis contenté de faire l’aller-retour sur le chemin de la partie haute.

Que faire d’autre au cercle d’or ?

Les différents sites naturels que j’ai cité plus haut représentent l’essentiel du cercle d’or en Islande. Néanmoins, cette liste reste subjective et l’on peut élargir sa visite de cette zone avec d’autres points d’intérêt.

Découvrir la faille de Silfra

Plongée sous-marine dans la faille de Silfra dans le cercle d'or

Plongée sous-marine dans la faille de Silfra

J’ai mentionné cette faille de Silfra plus haut car elle se trouve dans le parc national de Thingvellir. Mais au-delà de son caractère de faille géologique, celle-ci présente une autre particularité. A savoir qu’elle est remplie d’eau pure et offre une visibilité sous l’eau jusqu’à une centaine de mètres.

Les eaux qui ont rempli cette faille proviennent d’un glacier situé en amont. Elles terminent ensuite leur course dans la lac de Thingvellir. Compte-tenu de la température de l’eau (entre 2 et 4°C), il ne faut en revanche pas compter y découvrir de poissons.

Par cette singularité, il est possible de la découvrir avec l’encadrement d’un professionnel, soit via :

  • du snorkling, avec masque, tuba, palmes et combinaison étanche. On peut réserver sur cette page pour l’activité en elle-même, et sur celle-ci pour l’activité incluant également le trajet en aller-retour depuis Reykjavik.
  • de la plongée sous marine, avec le matériel nécessaire fourni également. On peut réserver sur cette page (l’activité en elle-même, et l’aller-retour jusque Reykjavik en option).

Cette faille de Silfra est considérée comme l’un des spots de plongée et de snorkling les plus beaux au monde !

La cascade de Bruarfoss

Cascade de Bruarfoss dans le cercle d'or en Islande

Cascade de Bruarfoss

Cette cascade de Bruarfoss se situe également dans le cercle d’or, mais elle est beaucoup moins connue que celle de Gullfoss. Ceci pour plusieurs raisons :

  • elle est moins impressionnante par son débit.
  • et surtout, son accès est relativement compliqué.

En effet, même si elle est accessible à pieds sans trop d’encombres, la difficulté résulte à trouver le chemin, et se garer à proximité. Contrairement à Gullfoss on n’est pas ici sur un site touristique, mais sur une cascade que l’on va chercher !

J’en parle ici car mine de rien cette cascade de Bruarfoss est l’une des cascades représentatives de l’Islande. Pour les amateurs de cascades et de photos, elle mérite donc le petit détour.

Cascade de Bruarfoss dans le cercle d'or

Cascade de Bruarfoss dans le cercle d’or

Concrètement cette cascade se situe à environ 1,5 km au nord de la route 37 (l’une des routes du cercle d’or), et à une quinzaine de kilomètres de Geysir en prenant la direction de Reykjavik. Pour y accéder, en venant de Geysir :

  • il faut tourner sur la droite sur le chemin Brekkuskogur au bord duquel on trouve un village de vacances (ce n’est pas forcément fléché, mais Google Maps connaît).
  • avancer le plus loin possible, se garer et terminer à pieds en rejoignant la rivière vers l’ouest. Il suffit ensuite de longer un peu la rivière pour terminer sur un pont de bois qui fait face à Bruarfoss !

Cette cascade est relativement large, globalement en forme de demi-cercle, et qui comporte de multiples petites cascades qui viennent alimenter la rivière. Au-delà de sa forme caractéristique, elle est connue également pour la couleur de son eau, qui tire vers le bleu turquoise.

Le lac du cratère de Kerið

Cratère de Kerid en Islande

Le cratère de Kerid et son lac

Ce cratère ne se situe pas officiellement dans le cercle d’or, mais il présente l’avantage de se trouver au bord de la route qui y mène. A savoir sur la route 35, quasiment à mi-chemin entre Reykjavik et Gullfoss, le point le plus éloigné du cercle d’or.

Les agences de voyage qui proposent l’excursion au cercle d’or à la journée depuis Reykjavik incluent de ce fait parfois cet arrêt (je donne un exemple plus loin).

Le cratère de Kerið, que l’on retrouve parfois écrit également Kerith ou Kerid, contient un lac dans ce que l’on appelle sa « caldeira ». Ce qui fait de ce lieu un endroit unique en Islande est que cette caldeira est composée en partie d’une roche volcanique rouge, qui vient trancher avec le bleu du lac et les touches de verdure sur ses.

Ce qui impressionne également sur ce site de Kerið, ce sont ses dimensions, à savoir :

  • une profondeur d’une cinquantaine de mètres, avec au fond le lac donc. Même si l’on ne s’en rend pas compte, celui-ci a une profondeur également d’une dizaine de mètres.
  • une forme plus ou moins elliptique avec des largeurs allant de 170 m à 270 m.

Contrairement aux sites du cercle d’or, l’accès à ce cratère n’est pas gratuit. Il faut compter 400 ISK (environ 3 €). La visite sur place dure environ une demie-heure.

D’autres cascades encore dans le cercle d’or

Cascade de Faxi en Islande

Cascade de Faxi

Afin de compléter la liste, on peut noter encore deux autres cascades dans le cercle d’or. Celles-ci sont faciles d’accès et ne demandent qu’un très léger détour. Il s’agit des cascades de :

  • Faxi, à une dizaine de kilomètres au sud de Geysir, au bord de la route 35 quasiment.
  • Þórufoss (ou thorufoss), à 2km environ au nord de la route 36, et non loin du parc national de Thingvellir. Elle chute d’une hauteur de 18 mètres et se trouve non loin de la route. Cette cascade est connue pour avoir servi de lieu de tournage dans la série « Game of Thrones ».

Visiter le cercle d’or : en pratique

Se rendre au cercle d’or en voiture

Au premier plan le bassin d'eau bleue "Blesi", qui réfléchit les paillettes de silice. Au second plan, le geyser Strokkur en éruption !

Au premier plan le bassin d’eau bleue « Blesi », qui réfléchit les paillettes de silice. Au second plan, le geyser Strokkur en éruption !

Pour se rendre au cercle d’or il existe deux alternatives. La première est en excursion depuis Reykjavik (j’en parle plus loin), et la seconde par soi-même en voiture. C’est de cette manière que j’ai visité le cercle d’or.

Pas de difficultés particulières pour s’y rendre, car on suit des routes bien entretenues (pas de piste nécessitant un 4×4 donc). Concrètement au départ de Reykjavik, il faut :

  • prendre la N1 en direction du sud. La N1 est la route principale d’Islande qui fait le tour de l’île.
  • bifurquer sur la gauche en empruntant la route 35. En chemin, on trouvera dans l’ordre : le cratère de Kerið, le site de Geysir, et la cascade de Gullfoss.
  • revenir sur ses pas en prenant les routes 37 et 36 pour prendre la direction de Thingvellir. En route on passera à proximité de la cascade de Bruarfoss, du lac Laugarvatn. Pour terminer au parc national de Thingvellir et ses différents points d’intérêt.
Le geyser de Strokkur dans le cercle d'or en Islande

Le geyser de Strokkur avant son éruption

On peut évidemment le faire dans l’autre sens. L’élément qui peut déterminer ce sens de parcours est son horaire de réservation de l’activité plongée ou snorkling dans la faille de Silfra (si on l’a fait bien sûr).

En terme de distance, et pour donner une idée, la cascade de Gullfoss se situe à 1h45 de route environ de la capitale. C’est le point d’intérêt du cercle d’or le plus éloigné de Reykjavik.

Pour la location de voiture, on trouve quelques loueurs dans le centre-ville de Reykjavik, mais l’essentiel des loueurs habituels se trouvent à l’aéroport de Keflavik. Pour se faire une idée du prix et réserver son véhicule,  je conseille de passer par un site internet comparateur de loueurs (comme Rental Cars que j’utilise de manière générale).

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur la location d’une voiture en Islande, vous pouvez consulter l’article du blog que je lui ai consacré.

Dormir dans le cercle d’or ou à proximité

Chambre dans l'hôtel Gullfoss

Dans une chambre de l’hôtel Gullfoss

Dans un contexte de road trip en Islande dans lequel la visite du cercle d’or est une étape, passer une nuit dans cette zone peut naturellement s’imposer. C’est ce que nous avons fait d’ailleurs en y arrivant la veille au soir afin de le visiter le lendemain.

Parmi les hôtels et hébergements que l’on trouve dans le cercle d’or ou à proximité, on peut noter :

  • l’hôtel Gullfoss idéalement situé directement dans le cercle d’or. Comme son nom l’indique, il se trouve à proximité de la cascade de Gullfoss, et donc également du site de Geyser. C’est dans cet hôtel que nous avons logé : il est correct et dispose de son propre restaurant.
  • les logements indépendants du Hilltop Cabin Hekla ou du Blue View Cabin 5B, dans de petits chalets disposant d’une cuisine équipée.

Excursions au cercle d’or au départ de Reykjavik

Cascade Öxararfoss dans le cercle d'or en Islande

Cascade Öxararfoss

Compte-tenu de sa proximité avec Reykjavik, il est facilement possible de se rendre au cercle d’or dans un contexte d’excursion à la journée.

Il existe pour cela différentes alternatives, avec des objectifs parfois différents, et incluant des étapes diverses.

Ce que l’on peut dire c’est que l’excursion la plus standard est celle-ci. Elle passe par les 3 points qui constituent le cercle d’or, à savoir la cascade de Gullfoss, le site de Geyser et le parc national de Thingvellir. Elle dure environ 7 heures.

Il en existe d’autres parmi lesquelles on peut noter :

  • celle-ci, similaire à la précédente mais incluant également au passage un arrêt au cratère de Kerið dont j’ai parlé plus haut. Elle dure de ce fait un peu plus longtemps, environ 8 heures.
  • ce tour orienté sur des scènes de tournage de la série « Game of Thrones ». On n’est pas ici sur une excursion complète dans le cercle d’or, mais sur une excursion incluant entre autres des points d’intérêt dans le parc de Thingvellir (notamment la gorge de Almannagjá). Pour les fans de la série donc !

Où manger dans le cercle d’or ?

Au-delà de disposer d’un parking, les 3 principaux sites du cercle d’or disposent également d’un restaurant. On peut y manger, y prendre un café, et ils font office également de magasin de souvenirs.

Pour le parc de Thingvellir, il se trouve au Tourist Information Centre, au bord de la route 36. Pour Geysir et Gullfoss ils se situent au niveau du grand parking.

On trouve d’autres restaurants dans le cercle d’or éparpillés le long des routes 35, 36 et 37. On peut ainsi noter les restaurants :

  • Goodburger situé au nord du lac Laugarvatn, au bord de la route 37.
  • Mika, au bord de la route 35, non loin de la cascade de Faxi.

Mes conseils pour découvrir le cercle d’or en Islande

Equipements à prévoir

Chemin dans le parc de Thingvellir en Islande

Chemin dans le parc de Thingvellir

Même si les différents sites à l’intérieur du cercle d’or sont relativement faciles d’accès, quelques équipements sont à prévoir tout de même. Je conseille ainsi :

  • un vêtement de pluie au cas où bien sûr, mais aussi pour la cascade de Gullfoss. Car lorsque l’on s’en approche, une bruine s’en échappe de par sa puissance. On peut d’ailleurs élargir avec un parapluie, notamment pour ceux qui disposent d’un appareil photo, pour le protéger.
  • avoir le GPS sur son smartphone pour se rendre à la cascade de Bruarfoss (en téléchargeant par exemple la carte de cette région de l’Islande sur Google Maps, en mode « hors connexion »). Cette cascade n’est pas si simple à trouver !

Combien de temps consacrer à la visite du cercle d’or ?

Carte de points d'intérêt du cercle d'or en Islande

Carte de points d’intérêt du cercle d’or évoqués dans cet article

Pour une visite du cercle d’or incluant les 3 points d’intérêt qui la constituent, et au départ de Reykjavik, une journée est suffisante. Cette journée sera consacrée à la route pour y aller, et les arrêts sur les différents sites mentionnés.

Le seul point qui fera nuancer cette durée est l’activité de plongée ou de snorkling à Silfra, qui se trouve à Thingvellir. Pour ceux qui envisagent de l’inclure, il faut adapter son planning en fonction de cela, voire même consacrer de ce fait plus d’une journée à la visite du cercle d’or.

J’espère avoir pu vous éclairer avec cet article sur ce que l’on peut faire au cercle d’or en Islande. Mais aussi dans ses proches alentours afin de compléter sa journée de visite. Et si vous êtes dans vos préparatifs de voyage en Islande je vous souhaite un bon séjour !

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *