Visiter Bruges : une journée pour découvrir la ville !

Visiter Bruges et ses spots photos inévitables : ici au bord du canal

Visiter Bruges et ses spots photos inévitables !

Bruges est une ville belge connue notamment pour ses canaux et ses bâtiments d’architecture flamande. Etant originaire de Lille, dans le nord de la France, je me suis déjà rendu à Bruges plusieurs fois.

Je reviens dans cet article sur la visite de Bruges, en indiquant les différents points d’intérêt, ce qu’il ne faut pas rater et mon avis. Je partage également quelques conseils pour la photo, cette ville étant particulièrement photogénique par endroit !

L’architecture flamande

Je ne vais pas forcément commencer par évoquer les canaux, car ce qui marque en premier quand on arrive dans le centre-ville de Bruges, c’est avant-tout les nombreux bâtiments et bâtisses d’architecture flamande.

La Grand Place de Bruges

"<yoastmark

La Grand Place de Bruges, ou « place du marché » (« Markt » en flamand), est entourée de bâtisses représentatives de cette architecture flamande. On notera entre autres le beffroi (j’en parle plus bas), une série de maisons alignées et aux façades colorées, mais aussi le palais provincial.

Cette place occupe une superficie de près d’un hectare, et elle est essentiellement piétonne. On y trouve également de ce fait un certain nombre de bars ou restaurants.

Elle est également le point de départ de tours en calèche permettant de traverser la ville de Bruges tirés par des chevaux. C’est évidemment une activité touristique (il faut compter une quarantaine d’euros par personne pour 30 minutes de balade).

A noter qu’un marché a lieu sur cette place tous les mercredis matin, d’où son nom. Ce marché est très ancien car il date du Xème siècle.

Le beffroi

Le beffroi de Bruges

Le beffroi de Bruges

C’est l’élément caractéristique de cette place, et même de la ville de Bruges je dirais. On le voit en effet d’un peu partout du fait de sa hauteur (83 mètres) !

La construction de ce beffroi date du XIIIème siècle, et il avait plusieurs fonctions. Il servait en effet à la fois de clocher, de lieu de stockage des archives municipales, et bien sûr de poste d’observation afin de permettre notamment de détecter les incendies.

Ce beffroi comporte donc un carillon composé d’un ensemble de cloches que l’on peut voir lorsque l’on en fait la visite.

On peut donc monter au sommet du beffroi et disposer ainsi d’une vue sur la ville de Bruges. Et sur la Grand-Place donc, à ses pieds. Il faut néanmoins pour cela gravir plus de 350 marches…

Vue depuis le haut du beffroi de Bruges

Vue depuis le haut du beffroi

Je suis monté une fois au sommet, avec un temps grisâtre malheureusement. Je n’ai donc pas obtenu de photos exceptionnelles depuis ce point de vue, mais j’ai trouvé la visite de ce beffroi agréable. Si vous vous rendez à Bruges, je la recommande (prix : 8 € par adulte, ouvert tous les jours de 9h30 à 16h15).

Le béguinage

Je commence d’abord par expliquer rapidement ce qu’est un béguinage (ou Begijnof en flamand)… Il s’agit d’un endroit dédié à l’hébergement de religieuses laïques, nommées « béguines ». Celles-ci vivent ainsi en communauté dans ce lieu clos et retiré du monde. C’est un couvent en quelques sortes.

On trouve un certain nombre de béguinages de ce type en Belgique et aux Pays-Bas. Celui de Bruges en est un, et il est possible de se rendre dans sa cour intérieure afin de se rendre compte de ce lieu. L’accès à cette cour est gratuit, ainsi qu’à la petite église qu’elle abrite.

Le béguinage de Bruges

Le béguinage de Bruges

Il est également possible de visiter une de ces maisons, aménagée sous forme de musée. Celle-ci représente le quotidien des religieuses qui y vivaient au XVIIème siècle. L’entrée est payante : 2 € par adulte.

Ce béguinage se trouve au 30 place Begijnof, quasiment au départ de la visite de Bruges si l’on se gare près de la gare. A noter que son centre est composé d’un espace de verdure avec de grands arbres. En fonction de la saison on peut notamment y voir des jonquilles au printemps ou encore des tapis de feuilles mortes à l’automne 🙂 .

Les canaux : la Venise du Nord ?

Les canaux de Bruges et leurs réflexions sur l'eau

Les canaux et les réflexions

Ces canaux représentent une composante importante de Bruges, et la ville est d’ailleurs connue pour ça. On la nomme même la « Venise du Nord » !

En revanche, pour avoir déjà été à Venise, je n’irais pas jusque là non plus… Certes quelques canaux qui donnent du charme à la ville, avec notamment la possibilité de faire une balade en bateau, mais ils ne sont pas si nombreux. On est très loin du caractère tentaculaire des canaux dans Venise. Personnellement je pense qu’Amsterdam mériterait davantage cette dénomination de Venise du Nord, mais c’est un autre débat 🙂 .

La balade en bateau

La balade en bateau sur les canaux de Bruges

La balade en bateau sur les canaux

Il s’agit d’une activité classique dans les villes de ce type, traversée par des canaux. Le principe est de faire ici un aller-retour sur le canal principal de la ville afin de découvrir la ville sous un autre angle. Cette balade en bateau est agrémentée de commentaires par un guide.

J’ai effectué cette balade en bateau, un jour de beau-temps. Celle-ci est agréable mais n’apporte pas non plus une plus-value extraordinaire… Il faut surtout la voir comme une promenade en bateau. Point important à noter : les bateaux naviguant sur les canaux ne sont pas munis de toits, car certains ponts sont bas. La promenade est donc à mon sens à éviter en cas de pluie, ou bien muni d’un parapluie 🙂 .

Il est possible d’embarquer à différents endroits de la ville, mais le principe reste le même. C’est la même compagnie qui gère les transports sur les canaux de Bruges, et le parcours est donc identique.

Un bateau sur un canal à Bruges

Le bateau : un moyen de découvrir Bruges

La balade dure environ une demie-heure et coûte une dizaine d’euros par adulte. J’indique le point d’embarquement principal sur la carte de Bruges qui illustre cet article, mais il en existe d’autres. Il se trouve sur la rue Katelijnestraat, juste après le pont en venant de la Grand Place.

Ces sorties en bateau ne peuvent pas se faire les mois d’hiver : elles ont lieu de mars à mi-novembre. Et pour les horaires, c’est 10h-18h.

Les spots photo

Le "Bruges photo point"

Le célèbre « Bruges photo point » !

Au-delà de la balade en bateau, ces canaux présentent un aspect photogénique indéniable. Notamment si l’on s’y rend aux bonnes heures avec des reflets particulièrement jolis sur l’eau.

Je ne m’improvise pas spécialiste de Bruges, mais peut vous partager les quelques spots photo que j’apprécie, et notamment ceux les plus « représentatifs ».

Le « Bruges Photo Point »

Je commence par celui-ci : c’est le cliché de la ville de Bruges, et vous y verrez forcément du monde quasiment à toute heure. Il se trouve au croisement des rues Rozenhoedkaai et Pendreitje, et vous le trouverez dans Google Maps sous l’appellation « Bruges Photo Point »… L’intérêt de ce point de vue réside dans le fait qu’il se trouve face à un virage du canal et que l’on y voit le beffroi.

L’impasse sur la rue Wollerstraat

Vue sur les canaux de Bruges

Vue sur les canaux depuis une petite impasse

J’apprécie la vue dont on dispose depuis une petite impasse. Cette impasse comporte notamment l’accès à l’Hôtel Croix de Bourgogne. Ce point de vue est très proche du précédent. L’entrée de cette impasse se trouve sur la rue Wollerstraat, quasiment au bout lorsque l’on vient de la Grand Place.

Le pont de la rue Koningstraat

Je parle ici de la vue depuis le pont de la rue Koningstraat, à l’angle de la rue Spiegefrei. On y aperçoit le Poortersloge (la Loge des Bourgeois) au fond, avec une série de maisons flamandes de chaque côté du canal.

Le long de la rue Langerei

Ce spot photo se situe le long de la rue Langerei (qui longe le canal), à proximité du croisement avec la rue Carmersstraat (au niveau du pont). L’idée est de prendre en photo le canal et ce pont, avec au fond quelques maisons flamandes colorées et le clocher de l’église Sint-Maartensplein.

Le pont de Meestraat

Vue depuis le pont Meestraat de Bruges

Vue depuis le pont Meestraat

Le pont de Meestraat permet de disposer d’une vue sur quelques maisons flamandes au fond à droite, et les arbres le long du canal à gauche.

Il se situe non loin du célèbre « Bruges Photo Point » dont j’ai parlé en premier.

Les bonnes conditions

Je précise que pour que vos photos soient les plus réussies possibles, il vaut mieux se rendre dans ces endroits, soit après le lever du soleil, ou avant le coucher du soleil. Ceci afin de disposer également du reflet des bâtiments sur l’eau !

La météo joue un facteur important également ! Avec un ciel gris, il est inutile de s’y rendre trop tôt : le rendu sera le même en journée…

Les endroits que j’ai évoqués ici sont très jolis, mais la magie opérera sur les photos si les bonnes conditions sont réunies 😉 .

Les spécialités

Une chocolaterie à Bruges

Les chocolateries : inévitables à Bruges !

On trouve différentes spécialités culinaires à Bruges, comme un peu partout en Belgique. Je ne m’attarde pas sur les traditionnelles frites, gaufres, ou plats typiquement flamands. Mais reviens sur deux spécialités notables et inévitables à Bruges !

Le chocolat

J’exagérerais en disant qu’on trouve des chocolatiers à tous les coins de rue, mais on n’en est malgré tout pas loin !

L’aspect touristique de la ville de Bruges fait que l’on trouve différents types de boutiques. Des plus standards aux moins traditionnelles, avec des vitrines présentant le chocolat sous différentes formes. Certaines sont mêmes étonnantes…

La vitrine d'une chocolaterie à Bruges

La vitrine d’une chocolaterie

On a tous en tête la marque de chocolats « Jeff de Bruges », marque française fondée en 1986 et dont la première fabrique de chocolats se trouvait à Bruges. Il s’agit néanmoins davantage de chocolat industriel, et il serait dommage de revenir de Bruges avec ce chocolat que l’on peut acheter un peu partout en France…

Hormi cette marque célèbre on compte bon nombre de chocolateries dans les rues de Bruges, parmi lesquelles on peut noter entre autres :

  • La Chocolate Line, au 19 rue Simon Stevinplein. C’est la plus réputée de la ville !
  • The Old Chocolate House, au 1a Mariastraat. Au-delà de l’aspect chocolaterie, il s’agit surtout d’un endroit où l’on peut s’attabler pour déguster des pâtisseries, à base de chocolat bien sûr 🙂 .
  • La chocolaterie Pol Depla, au 20 Mariastraat, avec ses très bonnes pralines.

La bière

Un magasin de bières à Bruges

Un magasin de bières

A Bruges, comme quasiment partout en Belgique, on peut facilement déguster une bonne bière belge.

On trouve notamment des bars au niveau de la Grand Place. Cette situation géographique permet également de disposer de terrasses sur lesquelles il est agréable de s’attabler par beau-temps. Forcément, on se situe là dans le lieu hyper touristique de la ville, les prix s’en ressentent donc en conséquence.

La seule bière brassée à Bruges est la Brugse sot. Pour les puristes qui veulent une bière de Bruges, ce sera donc celle-ci. Mais sinon on trouve facilement d’autres bières belges, dont notamment la Kwak servie dans son verre en forme d’alambic avec son support en bois !

"<yoastmark

Pour ceux qui sont intéressés par la technique de fabrication de la bière, il existe un musée de la bière à Bruges. Le prix d’entrée est d’une dizaine d’euros, et 15 € en incluant la dégustation de 3 bières (c’est souvent le principe dans ce type de « musée »). Il se situe au 3 Breidelstraat, et j’avoue ne jamais l’avoir visité, ayant déjà eu l’occasion d’en visiter un autre ailleurs.

Et si vous souhaitez ramener quelques bouteilles de bières de votre passage à Bruges, vous pouvez vous rendre au « 2be Beer Wall ». Il s’agit d’un magasin où l’on trouve essentiellement des bières, et dans lequel il existe également une partie bar où l’on peut faire des dégustations. Ce magasin se trouve au 53 Wollestraat.

Se rendre à Bruges

En voiture

Il est très facile de se rendre à Bruges en voiture car elle est située à proximité de grands axes :

  • En venant de Lille, vous arriverez par l’autoroute E403 / A17. En arrivant sur Bruges (ou « Brugge » en flamand), elle devient la N31.
  • Depuis Bruxelles, vous arriverez par l’autoroute E40 / A10. Celle-ci se prolonge également vers la France en longeant globalement la côte, jusque Dunkerque. En arrivant sur Bruges, vous rattraperez également l’E403 / A17, puis la N31.

Où se garer à Bruges ?

Une calèche dans le centre-ville de Bruges

Le centre-ville : terrain de jeux des calèches, piétons et cyclistes

Pour ce type de ville, il est difficile d’envisager de se garer dans le centre-ville. Les parkings accessibles se situent donc à l’extérieur, et l’on entre dans le cœur de Bruges ensuite à pieds.

Voici les conseils que je peux donner pour se garer à Bruges :

  • se garer au niveau de la gare. Il existe en effet un grand parking juste à côté. Il se situe à une petite dizaine de minutes à pieds du « début » du centre-ville de Bruges, au niveau du béguinage. A noter que le chemin d’accès est plutôt agréable puisque l’on traverse un parc. Son entrée se trouve au 42 Chantrellstraat, et il coûte 70 centimes par heure, avec un maximum de 3,50 € pour 24 heures, ce qui est à mon sens dérisoire. Ce parking est donc pratique et je le recommande.
  • se garer dans une rue à proximité du centre-ville (à 5-10 minutes de marche de la Grand Place par exemple). Ces zones sont facilement accessibles, et l’on paye par horodateur. Il faut néanmoins compter près de 2€ de l’heure, beaucoup plus cher que le parking donc. L’avantage réside surtout si vous souhaitez visiter Bruges très tôt le matin, ou tard le soir : c’est gratuit avant 9h et après 20h !

Pour obtenir davantage d’éléments sur ces parkings, vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires sur le site internet de la ville de Bruges.

En train

Les façades colorées de la Grand Place de Bruges

Les façades colorées de la Grand Place

La gare de Bruges se situe légèrement en dehors de l’hyper-centre, mais permet de le rejoindre rapidement à pieds.

A titre d’exemple, il faut compter :

  • une petite quarantaine d’euros aller-retour par personne depuis Lille, pour un trajet d’un peu moins de 2 heures.
  • une trentaine d’euros aller-retour par personne depuis Bruxelles, pour un trajet d’ environ une heure.

Dans ces conditions il est envisageable assez facilement de faire un détour par Bruges, le temps d’une journée, lorsque l’on visite Bruxelles ou Lille.

Dormir à Bruges

Vue depuis un hôtel du centre-ville de Bruges

Vue depuis un hôtel du centre-ville de Bruges

Vous l’aurez compris, je recommande de profiter de Bruges au petit matin ou en soirée. Et donc potentiellement d’y dormir, soit dans le centre-ville, soit à proximité.

Je n’ai jamais eu l’occasion (encore ?) de dormir à Bruges, mais il faut savoir que les prix sont relativement élevés. Bruges, comme d’autres villes touristiques, voit ses prix tirés vers le haut par la demande.

Je recommande donc de vous y prendre à l’avance pour réserver votre logement, afin d’avoir du choix, et pouvoir trouver ce qu’il convient en fonction de votre budget. Afin d’optimiser votre séjour, je conseille même si possible de vous y rendre en semaine (en dehors des weeks-ends, ou des ponts).

Afin de partager quelques éléments concrets :

  • une nuit dans un hôtel de l’hyper-centre coûte au-delà de 100 € pour quelque chose de correct. Avec des prix qui peuvent s’envoler vers des 300 € la nuit pour certains établissements. A titre d’exemple, le prix d’une chambre à l’hôtel Navarra Brugge, bien situé et bien noté, est de 140 € la nuit.
  • une nuit dans un bon Bed & Breakfast dans le centre coûte 130 € (exemple : le Braamberg B&B).
  • pour les budgets plus faibles, une nuit à l’Ibis Budget, légèrement à l’extérieur du centre-ville (mais néanmoins à proximité), coûté 60 € la nuit.

Une autre option également : s’éloigner de Bruges de quelques kilomètres. On trouve alors des hôtels un peu moins cher, comme par exemple l’hôtel Orchidée. Un bon compromis entre la proximité de Bruges (une trentaine de kilomètres), l’aspect moderne, et le prix (environ 70 € la nuit).

Mes conseils pour visiter Bruges

Les couleurs du lever de soleil sur Bruges

Les couleurs du lever de soleil sur Bruges

  • Même si je m’y suis rendu plusieurs fois, une journée est selon moi suffisante pour visiter Bruges.
  • Bruges est une ville très touristique : on croise donc beaucoup de monde. Il peut ainsi y avoir la queue dans les différents sites (beffroi, balade en bateau sur les canaux). Je pense que la visite de Bruges est incluse comme étape pour un certain nombre de voyagistes qui organisent des voyages en Europe. On croise donc bon nombre d’asiatiques et d’indiens.
  • Cet aspect touristique m’amène à vous conseiller d’essayer de profiter de Bruges en dehors des « heure de pointe ». Je pense évidemment au petit matin et au soir. La plupart des photos qui illustrent cet article ont été prises au petit matin (vers 7h-8h). Les rues étaient donc quasiment vides et la lumière était parfaite. J’ai apprécié découvrir Bruges dans ces conditions : à partir de 8h30 il commence déjà à y avoir des bus de touristes qui débarquent, perche de selfie à la main 🙂 .
  • Si vous n’habitez pas à « proximité » de Bruges comme moi, ou si vous n’êtes pas lève-tôt ou couche-tard, je recommande de passer une nuit sur place. Ceci afin de pouvoir bénéficier des couleurs du soir et du matin, et d’un certain calme.
Carte de Bruges avec points d'intérêt

Points d’intérêt évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. La vue du beffroi doit être très sympa, cependant il y a un grillage en haut qui gâche la vue, non ?
    Nous avons visité la ville en hiver et c’est vraiment super ! On a hâte de pouvoir la redécouvrir durant les 3 autres saisons 🙂

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire