Visiter la Casa Mila (ou Pedrera) de Barcelone : infos & retour d’expérience

Sur les toits de la Casa Mila de Barcelone

Sur les toits de la Casa Mila de Barcelone

Visiter la Casa Mila, appelée encore « la Pedrera », est considéré comme l’un des incontournables à faire à Barcelone.

Cette demeure fait en effet partie des trois Casa conçues par Gaudi et qui se visitent. Et son côté central dans Barcelone (comme la Casa Batllo située non loin), en fait l’une des trois les plus visitées. Mais ce qui la distingue des deux autres, c’est son toit particulièrement impressionnant d’architecture et de modernisme.

Lors de mon séjour à Barcelone, j’ai visité la Casa Mila. De cette expérience, je reviens dans cet article sur les informations à connaître pour y préparer sa visite, notamment les différentes alternatives pour se procurer les billets, les horaires. Et bien évidemment en quoi consiste cette visite !

Qu’est-ce que la Casa Mila ?

Façade de la Casa Mila (Pedrera) de Barcelone

Façade de la Casa Mila (Pedrera)

La Casa Mila est l’une des trois maisons conçues par Gaudi dans Barcelone, et qui se visitent. Elle fut la dernière résidence privée qu’il a conçue, et elle fut construite entre 1906 et 1912. Après cette Casa Mila, Gaudi se consaca en effet exclusivement au projet de la Sagrada Familia.

Cette maison fut commandée à Gaudi par Pere Mila, un avocat, industriel et homme politique espagnol. Il est notamment connu pour avoir organisé la première course automobile dans la ville de Barcelone.

La Casa Milà est constituée de deux bâtiments structurés autour de deux cours intérieures servant de puits de lumière. Celles-ci permettent d’éclairer en partie les différents étages de la bâtisse. Mais la particularité la plus notable de ce bâtiment est son toit à l’architecture étonnante, et donnant de jolies vues sur Barcelone et ses alentours.

Cette Casa Mila a été surnommée également « la Pedrera ». Ce terme signifie « la carrière de pierre ». Il lui a été donné en référence à son apparence jugée approximative par certains.

Billets pour la visite de la Casa Mila (Pedrera)

Il existe plusieurs manières de se procurer les billets pour visiter la Casa Mila.

Acheter ses billets en ligne

Billet de la visite de la Casa Mila

Billet de la visite de la Casa Mila

Comme pour la visite de la Casa Batllo, l’achat des billets en ligne pour la Casa Mila coûte quelques euros de moins que sur place. Il existe deux types de visite, incluant toutes deux l’audio-guide :

  • la visite avec l’audio-guide (achat des billets possible sur cette page). Le ticket coûte 22 €, et il faut sélectionner un horaire de visite (par tranche de demie-heure).
  • la visite de la Casa Mila en « billet ouvert » (disponible sur cette page). A savoir qu’une fois son billet acheté (il coûte 28 €), on peut la visiter n’importe quand : pas besoin de sélectionner une date et un horaire.

La première est la plus standard : elle est à la fois complète et la moins chère. La seconde permet de ne pas sélectionner de date et d’horaire au moment de l’achat, mais le surcoût engendré pour cette option n’est à mon sens pas nécessaire. Autant bien sélectionner son horaire, et s’y conformer. C’est toujours 6 € d’économisé par billet…

A noter qu’il existe une dernière alternative de visite de la Casa Mila. Il s’agit d’une visite guidée (en anglais), et en nocturne. Celle-ci coûte 34 € par adulte (achat des billets possibles sur cette page).

Acheter ses billets sur place

Maquette de la Casa Mila

Maquette de la Casa Mila

Cette manière de se procurer les billets pour la visite de la Casa Mila se pratique assez peu. En effet, acheter ses billets sur place coûte 3 € plus cher que de les acheter en ligne sur internet.

Ce principe est appliqué également pour la visite de la Casa Batllo (où c’est même 4 € de plus sur place qu’en ligne…). L’objectif derrière ce surcoût appliqué sur place est d’inciter les visiteurs à acheter leurs billets avant, en définissant un horaire, et en régulant ainsi le flux de visiteurs

Disposer d’un city-pass incluant la visite de la Casa Mila

La visite de la Casa Mila faisant partie des choses essentielles à faire durant un séjour à Barcelone, il existe différents city-pass touristiques l’incluant. Ces city-pass présentent des intérêts différents :

Le Barcelona City-Pass

Barcelona City Pass, city pass de Barcelone

Barcelona City Pass

Le Barcelona City-Pass comprend un ensemble de billets pour la visite de Barcelone. Dans la liste de base, on retrouve les billets pour les incontournables Sagrada Familia et parc Guëll.

Mais il comporte également l’accès en illimité au bus touristique, les billets pour la navette jusqu’à l’aéroport de Barcelone (en aller-retour), et surtout une réduction de 20% sur le prix d’une soixantaine d’autres activités à Barcelone (dont la Casa Batllo, le stade du Camp Nou, et la Casa Mila dont je parle ici).

Son autre avantage est que l’on reçoit tous ses billets par mail. Soit on les imprime avant son séjour, soit on les a sur son smartphone : pratique.

Le Barcelona Pass

Le Barcelona Pass permet l’accès à une vingtaine de sites touristiques de Barcelone, parmi lesquels la Casa Batllo, le stade du Camp Nou, et donc la Casa Mila. Le prix de ce city-pass dépend du nombre de jours qu’il couvre, à savoir 2, 3 ou 4 jours.

Contrairement au précédent, il s’agit d’une carte magnétique qu’il faut retirer dans le centre-ville de Barcelone. Il est avantageux financièrement pour ceux qui souhaitent découvrir Barcelone en profondeur.

Pour davantage de détails sur les différentes alternatives de city-pass à Barcelone, et dans quels cas ils sont intéressants, vous pouvez consulter l’article du blog que je leur ai dédié.

Visiter la Casa Mila : en quoi cela consiste ?

Audio-guide de la Casa Mila de Barcelone

Audio-guide de la Casa Mila

La visite de la Casa Mila se fait sur plusieurs niveaux de la bâtisse. Après avoir passé le contrôle des billets au départ, on récupère son audio-guide.

L’audio-guide pour la visite de la Casa Mila

Quelques mots sur cet audio-guide. Contrairement à celui de la Casa Batllo, celui-ci n’est pas un écran avec de la réalité augmentée, mais un audio-guide classique. Il s’agit donc d’un boîtier avec des écouteurs.

Il présente néanmoins une particularité notable, plutôt appréciable. L’audio-guide est en effet automatique, c’est-à-dire que les commentaires se déclenchent automatiquement en fonction de l’endroit où l’on se trouve. Pas besoin donc d’appuyer sur des numéros ou se promener dans des menus, ce qui est plutôt appréciable.

Déroulement de la visite

Grenier de la Casa Mila de Barcelone

Grenier de la Casa Mila

La visite de la Casa Mila démarre par le rez-de-chaussée avec le passage dans la première cours intérieure éclairée par le grand puits de lumière.

Lever les yeux au ciel depuis cette cour permet de découvrir des courbes étonnantes liées à l’architecture de cette Casa Mila.

L’accès au toit

Ensuite on emprunte les escaliers (ou l’ascenseur) afin d’atteindre la terrasse extérieure, sur les toits. L’occasion de découvrir son architecture particulière, avec une nouvelle fois des courbes un peu partout. Y compris au sol d’ailleurs car on monte et descend régulièrement quelques marches.

Cette terrasse, plutôt grande, permet d’être parcourue en suivant un chemin. Au fil de la promenade on découvre différentes vues sur Barcelone, avec notamment la Sagrada Familia dans le paysage. Des 3 Casa que j’ai visitées durant mon séjour à Barcelone, c’est le toit de cette Casa Mila que j’ai préféré.

Le grenier de la Pedrera

Salle à manger de la Casa Mila

Salle à manger de la Pedrera

La visite continue en redescendant quelques marches afin d’accéder au grenier de la Casa Mila. Celui-ci semble très grand avec de grandes arches qui soutiennent le toit.

Initialement il servait de grenier, notamment pour y faire sécher du linge. Aujourd’hui il sert de lieu d’exposition durant la visite, avec quelques maquettes de bâtisses réalisées par Gaudi. Mais aussi quelques objets d’époque (comme des chaises conçues par Gaudi), ainsi que des éléments en lien avec la Nature, influence importante pour Gaudi.

Les appartements

Ensuite on prend la direction des appartements de la Casa Mila. Avec la découverte de différentes pièces à vivre, telles qu’une chambre d’enfant, une chambre à coucher, salle de bain, bureau, cuisine, etc…

Salle de bain de la Casa Mila

Salle de bain de la Casa Mila

Je ne m’attarde pas davantage, si ce n’est pour indiquer que ces pièces sont ornées de meubles d’époque (début du XXème siècle).

La visite se termine ensuite en accédant (comme souvent) à la boutique de souvenirs. Tout en permettant de se faire prendre aussi en photo sur un fond vert pour la photo souvenir… Ce côté touristique de la photo est un peu dommage à mon sens, car n’apporte rien, mais soit. On n’est ni obligé d’acheter la photo, ni même obligé de la faire. Attention d’ailleurs, la photo gratuite dont on vous parle à l’entrée (et pour laquelle on a un ticket) concerne l’achat d’une seconde photo, la première étant payante.

En pratique

Bureau dans la Casa Mila de Barcelone

Bureau dans la Casa Mila

La Casa Mila se situe au 92 Passeig de Gràcia, à l’angle de la Carrer de Provença. La station de métro la plus proche est « Diagonal », présente sur les lignes L3 et L5.

Pour les horaires d’ouverture, la Casa Mila se visite tous les jours, selon les horaires suivants :

  • de mars à octobre : de 9h à 20h30
  • de novembre à février : de 9h à 18h30

Au-delà on passe sur les horaires de visite de nuit. Vous retrouverez les horaires exacts sur cette page pour la visite classique en journée, et celle-ci pour la visite nocturne, en fonction de la date.

Mon avis sur la visite de la Casa Mila de Barcelone

Vue depuis la cour intérieure de la Pedrera à Barcelone

Vue depuis la cour intérieure

Même si en effet l’extérieur de la Casa Mila n’est pas si impressionnant au premier abord (comparé à la Casa Vicens ou la Casa Batllo), celle-ci mérite d’être visitée de l’intérieur. Que ce soit pour les pièces par lesquelles on passe, mais aussi son grenier impressionnant, et surtout son toit. C’est cette immense terrasse, avec ses courbes étonnantes, et ses vues plongeantes sur les cours intérieures qui m’ont le plus marquées.

L’audio-guide (même s’il ne vaut pas le vidéo-guide en réalité augmentée de la Casa Batllo) est bien fait. On apprend les choses essentielles pour visiter la Casa Mila, que ce soit sur l’architecture de la maison, que sur l’histoire de Gaudi. Le fait qu’il se gère tout seul en fonction de l’endroit où l’on se trouve est également un plus appréciable.

J’espère que cet article a pu vous éclairer sur la visite de la Casa Mila de Barcelone. Notamment si vous êtes dans vos préparatifs de voyage et que vous vous renseignez sur cette Pedrera, en quoi consiste sa visite, et les alternatives pour se procurer les tickets. Je vous souhaite une belle visite de Barcelone !

Vue depuis la terrasse de la Casa Mila

Vue depuis la terrasse

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire