Que faire à Stavanger ? Ville du sud-ouest de la Norvège

Le rocher Kjerag en Norvège

Le rocher Kjerag, un incontournable dans la région de Stavanger

Stavanger est une petite ville du sud-ouest de la Norvège. Elle n’est pas très connue de premier abord, mais elle est plutôt bien située. Elle dispose en effet d’un aéroport desservi par un certain nombre de compagnies, low-cost ou non. Et elle abrite également un port servant de point d’arrêt pour des navires de croisière.

Lors de mon road trip en Norvège, je suis passé du côté de Stavanger. J’ai ainsi profité de certaines attractions notables de cette région, et en ai écarté d’autres. Je reviens dans cet article sur ces activités, afin d’en partager une liste et vous donner une idée sur ce que l’on peut faire à Stavanger.

Les attractions dans Stavanger

Le centre-ville

Les musées

Dans le port de Stavanger

Dans le port de Stavanger (crédit photo : Pixabay.com)

Le centre-ville de Stavanger comporte un certain nombre de musées constituant le « Stavanger Museum », encore appelé « MUST ». Il s’agit d’un musée d’histoire naturelle et culturelle regroupant plus de 150 000 œuvres d’art et objets culturels.

Il est ainsi constitué de plusieurs départements consacrés entre autres à la marine, l’impression norvégienne, ou encore la mise en conserve… Ceux-ci se situent dans des bâtiments indépendants du centre-ville. Il faut compter environ 100 NOK pour le ticket d’entrée (soit une dizaine d’euros). Vous pouvez trouver toutes les informations nécessaires pour préparer votre visite sur le site internet officiel du Stavanger Museum (en anglais).

Mais on trouve également à Stavanger le musée norvégien du pétrole (ou « Norsk Oljemuseum » en norvégien). La présence de ce musée est lié au fait que la région de Stavanger comporte des plateformes pétrolières au large de la côte. Son architecture fait d’ailleurs penser à une plateforme pétrolière !

Ce musée est moderne (son ouverture date de 1999), et il se trouve au bord de la mer, dans le port. Compter ici 120 NOK par adulte (environ 12 €), moitié prix pour les enfants. Vous pouvez trouver davantage d’informations sur son site internet officiel (en anglais).

La cathédrale

La construction de cette cathédrale date du début du XIIème siècle, et elle est donc de ce fait la plus ancienne cathédrale de Norvège.

Elle était d’origine de style roman, mais fut agrandie au XIIIème siècle avec un style gothique. Elle se trouve sur la place du Marché, à deux pas du vieux-port. Et il faut compter 30 NOK pour la visiter (environ 3 €).

La rue commerçante

Dans les rues de Stavanger avec ses maisons blanches

Dans les rues de Stavanger avec ses maisons blanches (crédit photo : Pixabay.com)

Une des rues principales qui traverse le centre-ville de Stavanger est la rue « Ovre Holmegate ». Elle n’est pas très large, mais sa particularité est qu’elle comporte de petites maisons colorées, dans lesquelles on trouve essentiellement des bars et des restaurants. Mais aussi des boutiques, comme des magasins de vêtements ou de souvenirs. Les rues alentours sont également animées et comportent aussi des commerces.

Cette rue commerçante et ses maisons colorées vient trancher avec d’autres parties de la vieille ville. Celle-ci est en effet composée de dizaines de maisons de bois peintes en blanc. Elles datent de la fin du XVIIIème siècle, et début du XIXème.

Le Hafrsfjord et ses « trois épées »

Les trois épées près de Stavanger

Les trois épées près de Stavanger (crédit photo : Pixabay.com)

Il s’agit d’un site en bord de mer, dans une enclave à quelques kilomètres à l’ouest de Stavanger : le Hafrsfjord. Sa particularité est que l’on y trouve 3 grandes épées, plantées dans le sol au bord de l’eau.

Ce site est en fait un lieu de commémoration d’une bataille qui a eu lieu dans cette zone, à Hafrsfjord, en 872. C’est à l’occasion de cette bataille que fut unifiée la Norvège. Les trois épées qui sont plantées dans la roche symbolisent les trois rois qui s’y sont battus.

Elles mesurent chacune une dizaine de mètres de hauteur, et sont faîtes en bronze. On trouve ce lieu sur Google Maps sous l’appellation « les épées sur les rochers ». L’accès à ce site est gratuit.

Ce site étant situé à l’écart du centre-ville de Stavanger, il faut s’y rendre en voiture, ou en transport en commun. Le plus simple pour cela est de prendre la ligne 4 de bus jusque l’arrêt « Madlamark kirke ». Et de finir à pieds pour le dernier kilomètre restant. Vous pouvez vous référer au site internet de la compagnie de bus du Rogaland (en anglais).

Que faire dans les alentours de Stavanger ?

Le Preikestolen (ou Pulpit Rock)

La randonnée incontournable !

Le Preikestolen en Norvège

Le Preikestolen surplombant le Lysefjord, à 600 m de hauteur !

C’est selon moi la randonnée caractéristique à faire, et à ne pas rater, dans les alentours de Stavanger. Ceci pour plusieurs raisons :

  • elle permet d’accéder à l’un des lieux emblématiques de Norvège : le Preikestolen, via une randonnée d’environ 4 heures (aller-retour).
  • la randonnée permettant d’accéder à ce gros rocher est accessible. J’entends par là qu’elle n’est pas très difficile malgré le fait qu’il faille prendre de la hauteur pour accéder au point de vue du Preikestolen.
  • le point de départ de la randonnée se situe à environ 1 heure et demie de route de Stavanger. Il faut néanmoins emprunter le ferry à un moment donné. J’en parle plus bas.

J’ai dédié un article complet sur le blog au Preikestolen. J’y évoque les aspects pratiques pour préparer la randonnée, ainsi que mes conseils sur le plan de la photo.

Pour se rendre au Preikestolen depuis Stavanger, il existe plusieurs alternatives.

Se rendre au Pulpit Rock par ses propres moyens

Le rocher du Preikestolen qui surplombe le Lysebotn

Le Preikestolen en Norvège

La location de voiture est la première alternative. Il faut alors emprunter au passage un ferry : soit entre Stavanger et Tau, soit en contournant par le sud et en prenant le ferry entre Lauvik et Oanes.

Dans les deux cas, le temps de trajet est relativement similaire. Vous pouvez obtenir toutes les informations nécessaires pour préparer votre traversée en ferry sur le site internet de la compagnie de ferry de la région du Rogaland. Celles-ci sont payantes et coûtent l’équivalent de quelques euros.

Il est facile de trouver un loueur de voitures à Stavanger, que ce soit à l’aéroport ou en centre-ville. Afin de trouver le loueur le plus adapté à votre besoin, je conseille de passer par un site internet de comparaison de loueurs (j’utilise pour ma part Rental Cars en général). Il permet de comparer les prix et de disposer des avis des internautes sur les loueurs, et surtout de profiter de prix plus avantageux qu’en passant par les loueurs directement, les prix étant négociés !

Se rendre au Pulpit Rock en excursion

Le Preikestolen au lever du soleil

Crédit photo : Viator.com : le Preikestolen au lever du soleil

C’est l’alternative de la simplicité, mais pas que ! Il existe en effet plusieurs types d’excursions notables, toujours accompagné d’un guide, et au départ de Stavanger :

  • celle en journée, classique, et comparable à ce que l’on pourrait faire par soi-même. Le réel avantage ici est d’éviter la location de voiture.
  • celle au petit matin. Celle-ci justifie davantage la présence d’un guide car la montée jusqu’au Preikestolen s’effectue dans le noir, à la lampe. L’objectif étant d’observer le lever du soleil depuis le haut du rocher !

Ces excursions ont un coût certes notable, mais à comparer tout de même avec le prix de la location de voiture.

La randonnée du rocher Kjerag

Le rocher Kjerag en Norvège

Le Rocher Kjerag – Norvège

Une autre randonnée caractéristique de cette région ! Le rocher Kjerag est un rocher compressé entre deux parois rocheuses, au-dessus du vide, ce vide étant le fjord du Lysebotn.

Comme le Preikestolen, ce rocher est devenu de plus en plus touristique au fil des années, notamment avec sa médiatisation (réseaux sociaux entre autres). L’un des intérêts de ce lieu est en effet d’accéder à ce petit rocher, et se faire prendre en photo dessus.

J’ai dédié un article complet sur le blog au rocher Kjerag (Kjeragbolten). J’y donne les informations pour y préparer la randonnée, et les points pratiques. En quelques mots néanmoins :

  • j’ai trouvé cette randonnée plutôt difficile, surtout la première partie (paroi rocheuse à monter, en se servant d’une chaîne fixée au sol). En tout cas, plus difficile que celle du Preikestolen. Donc, si vous devez faire un choix sur ce critère, je recommande davantage le Preikestolen !
  • l’aller-retour m’a pris 5h30, à un rythme plutôt faible, et en prenant un peu de temps une fois arrivé au rocher.
  • ce lieu reste dangereux malgré tout. C’est aussi valable pour le Preikestolen bien sûr, mais accéder au rocher Kjerag pour se faire prendre en photo dessus reste quelque chose qu’il faut faire avec beaucoup de prudence !
Sur le rocher Kjerag en Norvège

Se faire photographier sur le Rocher Kjerag : incontournable

Pour se rendre au départ de la randonnée du rocher Kjerag, il existe également plusieurs possibilités :

  • louer une voiture, et s’y rendre en voiture avec une partie en ferry. En revanche, contrairement au Preikestolen, on parle ici du ferry qui parcoure le fjord Lysebotn afin de nous amener tout au bout du fjord, au niveau du village de Lysebotn justement. Depuis Stavanger, il faut pour cela prendre le ferry depuis Lauvvik ou Forsand pour y prendre le ferry jusque Lysebotn. Vous pouvez obtenir les éléments pour planifier ce trajet sur le site internet de la compagnie de ferry qui gère ces transports. Pour le ferry il faut compter environ 800 couronnes norvégiennes pour l’aller-retour avec la voiture (environ 80 €).
  • s’y rendre par le biais d’une excursion à la journée (réserver ici), et en empruntant un ferry à grande vitesse. Le tout accompagné d’un guide, et en partant tôt la matin afin d’éviter la foule de touristes qu’il peut y avoir en fonction de la saison. Il faut compter ici environ 130 € par personne.

Quelque soit votre moyen de transport, si vous êtes aptes physiquement à faire une randonnée de 5 heures aller-retour, avec de la montée, n’hésitez pas ! Au-delà du rocher, le point de vue à l’arrivée est juste magnifique.

Une croisière dans le fjord du Lysebotn

Vue sur le Lysebotn depuis le Preikestolen

Vue sur le Lysebotn depuis le Preikestolen

Pour ceux qui souhaitent découvrir le fjord du Lysebotn sur l’eau, c’est possible. Il existe en effet une excursion en bateau au départ de Stavanger.

Celle-ci permet entre autres de voir le Preikestolen, vu d’en bas donc. Ainsi qu’un certain nombre de cascades, et notamment celles à proximité du rocher Kjerag. Mais ce tour permet d’accéder également à une grotte et une crique en cours de route. Il faut compter environ 120 € par personne pour cette balade qui dure 3 heures.

Contrairement au ferry qui fait l’aller-retour dans le fjord, vous n’avez pas besoin d’avoir de véhicule car le départ se fait depuis Stavanger. Et il s’agit d’une excursion accompagnée d’un guide, et non juste un moyen de transport. Vous pouvez réserver cette croisière ici.

S’organiser lors d’un road trip

Carte des points d'intérêt dans la région de Stavanger

Points d’intérêt dans la région de Stavanger évoqués dans cet article

Lors de mon road trip en Norvège, je suis arrivé et reparti d’Oslo, pour des questions d’organisation et de dates. Mais Stavanger est une alternative à étudier également si vous souhaitez vous rendre dans le sud-ouest de la Norvège.

Au-delà des points évoqués dans cet article, cette région comporte d’autres magnifiques points d’intérêt, à quelques heures de route seulement au nord de Stavanger. Je pense au Trolltunga, à Bergen, ou encore au fjord d’Aurland. Stavanger ou ses environs représente donc une étape quasiment inévitable pour un séjour dans cette région.

Bref, l’aéroport de Stavanger est une option à prendre en compte lors d’un séjour dans le sud-ouest de la Norvège. Ne serait-ce qu’à l’aller ou au retour. Il est desservi via escale (à Oslo ou Amsterdam notamment), ou en direct depuis Paris pour certaines compagnies. Afin de vous organiser au mieux, je vous conseille bien sûr de passer par un site internet comparateur de vols, notamment ici pour comparer entre les aéroports d’Oslo et de Stavanger. Je passe pour ma part toujours par le site de Skyscanner, pratique d’utilisation.

Afin de vous faire une idée, vous pouvez consulter l’article du blog que j’ai dédié à mon road trip en Norvège. J’y indique comment je l’ai construit, mon itinéraire dans le sud-ouest du pays. Ainsi que mon ressenti sur place et mes conseils.

Si vous projetez de vous rendre dans cette région, je vous souhaite un bon séjour. Et une météo clémente pour en prendre plein la vue depuis Kjerag et le Preikestolen 😉 .

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire