Où dormir à San Francisco ? Quartiers à cibler pour choisir son logement

Les Seven Painted Ladies à San Francisco

Les Seven Painted Ladies près du Alamo Square

Lors d’un séjour à San Francisco, la question du logement se pose rapidement. Ceci, que ce soit dans le cadre d’un long séjour dans cette ville, ou plus largement dans le cadre d’un road trip dans l’ouest américain. Où dormir à San Francisco est en effet un point à étudier pour optimiser son voyage sur différents plans : budget, emplacement, temps de trajet, etc…

J’ai passé 3 nuits à San Francisco, et me suis donc posé cette question du logement durant mes préparatifs de voyage. Par mon expérience sur ces préparatifs, et mon expérience sur place, je partage dans cet article les éléments à connaître pour choisir son logement à San Francisco. Ainsi que les différentes alternatives possibles, en fonction notamment de son budget et de la durée de son séjour.

Contraintes pour le choix de son logement à San Francisco

Points d’intérêt de San Francisco

Choisir son logement en fonction de ce que l’on va faire

Vue sur le Golden Gate depuis la promenade à vélo le long de la baie de San Francisco

Vue sur le Golden Gate et la baie

Comme souvent pour sélectionner l’endroit où l’on va dormir en voyage, il faut s’intéresser d’abord à ce que l’on va planifier comme activités et visites. Et c’est d’autant plus valable pour une ville comme San Francisco qui s’étale sur une dizaine de kilomètres de large comme de long !

Une superficie que l’on peut étendre également avec le nord (de l’autre côté du Golden Gate), car on le verra, les petites villes de l’autre côté de la baie sont également des points d’intérêt à faire durant un séjour à San Francisco.

Que faire et voir à San Francisco ?

Je ne vais pas détailler l’ensemble des activités et musées à faire et voir à San Francisco, ce serait trop long… Mais voici un aperçu des principaux points d’intérêt de cette ville et ses alentours :

La visite de la prison d'Alcatraz

La visite de la prison d’Alcatraz :

  • la visite de la prison d’Alcatraz, incontournable. Cette prison se trouve sur le « rocher » du même nom, une petite île dans la baie de San Francisco et à laquelle on accède en empruntant un ferry. Attention à bien acheter vos billets à l’avance !
  • le pont du Golden Gate, que l’on peut découvrir sous différents angles et de différents endroits. Il est possible également de le traverser, à pieds (long), en bus touristique, ou encore avec un vélo de location (ce que j’avais fait).
  • de réaliser une croisière dans la baie de San Francisco.
  • se promener le long des Pier (jetées au bord de la baie), vers le Nord et l’Est. Avec notamment le célèbre Pier 42 où l’on peut observer des otaries en liberté.
  • de visiter des musées, parmi lesquels : le SFMoMA (musée d’art moderne), de Madame Tussauds (statues de cire). Ou encore les musées juif, d’art plastique, du cable-car, etc…
  • quelques points emblématiques au cœur de la ville de San Francisco, comme la portion de la rue Lombard Street, sinueuse et en forte pente. Ou encore le Alamo Square et ses « Seven Painted Ladies », ou le quartier hippie de Haight Ashbury.
  • différents parcs, comme l’immense Golden Gate Park, ou le Lake Merced Park, au sud de la ville.
  • les petites villes de Sausalito et Tiburon, de l’autre côté de la baie, typiquement californiennes.
Carte de points d'intérêt pour visiter San Francisco

Carte des points d’intérêt de San Francisco évoqués dans cet article

Se déplacer dans San Francisco

Carte des lignes de métro de San Francisco

Carte des lignes de métro de San Francisco

Comme indiqué plus haut, la ville de San Francisco est grande, et le système de transport en commun n’est malheureusement pas très bien adapté.

Ceci est lié en grande partie à la particularité de cette ville d’être à la fois en bord de mer, mais aussi construite sur des collines, pas idéal pour y construire des lignes de métro partout…

Ainsi, même s’il existe un système de métro, celui-ci ne dessert qu’une partie de San Francisco (vers l’Est). Il sert surtout à relier le sud de la ville (notamment l’aéroport), ainsi que les villes de l’autre côté de la baie, à l’Est.

Rue en pente à San Francisco

Une des nombreuses rues en pente de San Francisco

Le tramway est donc toujours très présent. Avec notamment les célèbres « cable cars », des tramways tirés par un câble sur lequel ils s’accrochent. Ces tramways permettent ainsi de monter (et descendre) les pentes prononcées de San Francisco.

Mais ces cable cars sont surtout devenus une attraction touristique, et il faut en général attendre un bon moment avant de pouvoir monter dedans.

Bref, on marche beaucoup à San Francisco en principe, et de ce fait, choisir un hôtel bien situé est essentiel pour ne pas perdre trop de temps le matin et le soir. Et c’est d’autant plus valable pour un séjour à San Francisco de 2 ou 3 jours, relativement court donc.

Budget d’un logement (hôtel, appartement)

Prendre le ferry depuis Tiburon pour rejoindre les Pier de San Francisco

Prendre le ferry depuis Tiburon pour rejoindre les Pier de San Francisco

Bien sûr, ce budget va dépendre de l’emplacement, du standing de l’établissement, des prestations incluses, et du moment où l’on fait sa réservation. Mais dans l’ensemble il est clair que San Francisco est une ville relativement chère.

Une nuit d’hôtel (pour une chambre plutôt banale) coûte facilement 150 € la nuit dans le centre-ville. On atteint ainsi les 200 € la nuit pour un hôtel milieu de gamme, voire plus. Et il en est de même pour un appartement en location où les prix sont similaires.

Bref, de mon séjour en Californie, et dans l’ouest américain, San Francisco a été la ville où le logement m’a coûté le plus cher. Plus cher même qu’à Las Vegas où les hôtels sur le Strip sont d’un standing plutôt haut de gamme, comparé à ce qu’on trouve dans le centre-ville de San Francisco, plutôt « ancien ».

Vue sur Francisco depuis le haut de la Lombard Street

Vue sur Francisco depuis le haut de la Lombard Street

Pour les logements que je cite dans l’article, je mentionne le site de Booking. Je l’utilise quasiment systématiquement (y compris pour une location d’appartement) car il permet :

  • d’accéder à des logements pré-sélectionnés, et en général d’obtenir les meilleurs tarifs.
  • d’accéder à des promotions régulièrement.
  • d’annuler facilement sa réservation en cas de pépin, ou si l’on change d’avis par la suite.

Pour une location d’appartement, on peut également passer par le site de Airbnb, mais je conseille tout de même de bien comparer les prix. Avec les frais de ménage, de service, et de séjour, on est souvent surpris au final. Ainsi que sur les conditions d’annulation, plutôt restrictives.

Où dormir à San Francisco : les alternatives

Dormir dans le centre-ville

Une chambre du Touchstone Hotel à San Francisco

Une chambre du Touchstone Hotel (crédit photo : booking.com)

C’est la solution que je préconise pour dormir à San Francisco, car elle est centrale. Elle permet à la fois d’accéder aux endroits importants de San Francisco, tout en ayant accès aux transports en commun rapidement. Deux quartiers sortent ainsi du lot :

  • dans l’hyper-centre, du côté de Union Square.
  • la zone près de la baie, vers les quais du Nord et de l’Est.

Union Square

Union Square est le nom d’une grande place de la ville, et le quartier qui se trouve autour est plutôt moderne. Certes des bâtiments anciens, mais d’autres plus récents.

Parmi les hôtels, on peut noter :

  • le Touchstone Hotel. J’y au dormi 3 nuits, et il est correct.
  • l’hôtel Omni San Francisco, classe et disposant d’un restaurant. Il est en conséquence d’un standing plus important, et le prix suit en conséquence.
Les otaries du Pier 39 à San Francisco

Les otaries du Pier 39

Au nord, près de la baie

Ces quartiers de San Francisco comportent également un choix de logements. Et notamment le long de la Lombard Street, ou plus près encore de la baie. On peut ainsi noter :



Booking.com

Se loger en dehors du centre-ville

Dormir en dehors du centre-ville de San Francisco permet d’élargir le choix des logements. Mais aussi en général d’accéder à des prix plus bas. Cela reste néanmoins relatif car, encore une fois, San Francisco est une ville où le coût de la vie est relativement cher. On peut donc plutôt parler de rapport qualité / prix qui est plus intéressant.

Noe's Nest Bed and Breakfast à San Francisco

Une chambre du Noe’s Nest Bed and Breakfast (crédit photo : booking.com)

Parmi les endroits que je conseille où dormir à San Francisco, en dehors du centre-ville, on peut noter :

  • le Rodeway Inn & Suites Ocean Beach, juste à côté du Golden Gate Park, et quasiment en bordure d’océan. Il se trouve par ailleurs à 200 mètres environ de la ligne de tramway N, qui relie le centre-ville et le sud des Piers, à côté de la baie !
  • le Noe’s Nest Bed and Breakfast, un très beau bed & breakfast dans une maison victorienne typique de San Francisco. Il se situe vers le sud, mais à proximité à la fois de la ligne J du tramway, et du métro (station « 24th Street Mission »). Depuis ce logement, on relie donc assez facilement également les quais (les Piers).
  • l’Union Hotel, plus abordable financièrement et au sud du centre-ville (en dessous d’Union Square). Il se trouve à proximité du métro également (station « 16th Street Mission »).

Dormir en dehors de San Francisco

Un des piliers du Golden Gate de San Francisco

Un des piliers du Golden Gate

Cette alternative pour trouver un logement afin de visiter San Francisco n’est pas forcément la plus pratiquée. Mais elle est envisageable dans certains cas :

  • on dispose d’un véhicule (voiture ou camping-car de location), et se garer en ville est à éliminer.
  • on veut limiter au maximum son budget. S’éloigner un peu de San Francisco permet alors d’accéder à des logements un peu plus abordables.
  • on a besoin de loger (au moins une nuit) près d’un endroit stratégique. Comme par exemple près de l’aéroport si l’on prend un vol tôt le lendemain matin.
  • on n’apprécie pas forcément les grandes villes. Dormir à l’extérieur permet ainsi de profiter de logements plus au calme. Je pense notamment aux petites villes de Sausalito ou Tiburon.

Tiburon et Sausalito

Particularités de ces deux villes
La petite ville de Sausalito au bord de la baie de San Francisco

La petite ville de Sausalito au bord de la baie de San Francisco

Ces deux petites villes de Tiburon et Sausalito se trouvent au bord de la baie de San Francisco. Mais de l’autre côté, en face de San Francisco donc.

En voiture (ou en vélo) on y accède en traversant le pont du Golden Gate. Mais il est surtout possible de faire le trajet entre ces deux villes et San Francisco via des ferries qui font la navette régulièrement. Le trajet dure une petite demie-heure.

Je suis passé par ces deux villes lors de mon séjour à San Francisco. Nous avions en effet loué des vélos à la journée, longé la baie côté San Francisco, traversé le Golden Gate, et continué la boucle en passant par Sausalito, et Tiburon plus loin. Nous étions ensuite revenu en ferry (avec les vélos à bord donc), à travers la baie.

Il est donc tout à fait envisageable de loger dans l’une de ces villes, non loin de leurs quais par exemple, et de se rendre à San Francisco ensuite en ferry.

Alternatives de logements à Tiburon et Sausalito
Casa Madrona Hotel & Spa à Sausalito

Casa Madrona Hotel & Spa à Sausalito (crédit photo : booking.com)

Parmi les logements où dormir à Tiburon et Sausalito, on peut noter :

  • les hôtels Casa Madrona Hotel and Spa et Hotel Sausalito, plutôt haut de gamme, et tous deux à proximité du quai d’embarquement des ferries de Sausalito. Ils disposent de leur propre parking (payant).
  • l’hôtel Waters Edge à Tiburon, non loin des quais également, et qui permet de disposer d’une magnifique vue sur San Francisco ! Cet hôtel dispose d’un parking gratuit.
  • entre ces deux villes, les motels de Travelodge by Wyndham Mill Valley et Tamalpais Motel, à des prix beaucoup plus abordables. Ils disposent d’un parking gratuit, mais la contre-partie de leur emplacement est que l’on s’éloigne des quais pour prendre le ferry. Et le prix d’un parking à Sausalito, près des quais, est de l’ordre de 3 à 4 $ de l’heure (vous pouvez consulter les tarifs sur cette page). L’avantage de ces hôtels un peu plus reculés est surtout de pouvoir y faire une halte. Une étape avant, ou après avoir visité San Francisco, durant un road trip en Californie.

Le sud de San Francisco (South San Francisco)

Aéroport de San Francisco

Aéroport de San Francisco

Une autre alternative pour dormir à San Francisco est de se focaliser sur le sud de la ville. Vers l’aéroport donc. Dormir dans cette zone permet de :

  • trouver des logements un peu plus abordables en principe. A nuancer tout de même pour ceux que l’on trouve à proximité de l’aéroport de San Francisco, et qui de ce fait sont plus chers.
  • rejoindre malgré tout assez bien San Francisco, du fait de la présence du métro (le BART) qui se rend dans cette zone, et rejoint l’aéroport.

Parmi les logements on peut noter :

En tant que touriste sans moyen de transport, cette alternative de dormir dans le sud de San Francisco est surtout à réserver si l’on ne trouve pas son bonheur dans le centre-ville. Ou encore que l’on doit prendre un vol très tôt le matin. Dans le premier cas, je conseille évidemment de s’orienter sur un logement à proximité du métro.

Oakland

Lignes de métro menant à Oakland depuis San Francisco

Lignes de métro menant à Oakland depuis San Francisco

La ville d’Oakland se situe de l’autre côté de la baie, à l’Est de San Francisco. Là aussi on s’éloigne du centre-ville de San Francisco, mais cette ville présente la particularité d’être desservie par plusieurs lignes du métro (les lignes Rouge, Jaune, Vert, et Bleu).

Trouver un hôtel ou un logement à proximité de ces lignes de métro, permet ainsi de se rendre facilement dans le centre-ville de San Francisco. Et de profiter de logements à prix plus abordables également. Des villes extérieures que j’ai cité jusqu’à présent (Sausalito, Tiburon, et le sud de San Francisco), c’est à Oakland que l’on trouve plus facilement des logements à moindre coût. On peut ainsi noter :



Booking.com

Mon avis sur le choix d’un logement à San Francisco

Mon expérience personnelle

Vue sur San Francisco depuis Alamo Square

Vue sur San Francisco depuis Alamo Square

J’avais choisi de dormir dans le centre-ville de San Francisco, dans le quartier de Union Square pour plusieurs raisons :

  • il est plutôt bien desservi par les transports en commun. En marchant une petite dizaine de minutes à peine, on est au métro qui permet de rejoindre l’aéroport (le BART). Ainsi qu’à des stations de tramway permettant d’accéder aux Piers (point de départ pour Alcatraz notamment).
  • ce quartier est vivant, et on trouve le nécessaire à proximité. Je pense aux restaurant, aux cafés et aux supérettes notamment.
  • il m’a permis de ne pas perdre trop de temps le matin et le soir pour rejoindre les points d’intérêt de San Francisco que je souhaitais inclure à mon programme. Pour un séjour de 2 ou 3 jours à San Francisco, ne pas passer trop de temps matin et soir pour rejoindre son hôtel est important.

Mon expérience sur place m’a conforté dans ce choix.

Le cable car de Powell-Hyde à San Francisco

Le cable car de Powell-Hyde

Le budget du logement plutôt conséquent à San Francisco

Comme vous l’avez vu dans cet article, il est clair que le budget du logement est conséquent pour la visite de San Francisco.

San Francisco est une ville très touristique. Et par ailleurs, les prix de l’immobilier se sont envolés ces dernières années, avec l’émergence d’entreprises dans la Silicon Valley. La ville de San Francisco attire donc de plus en plus  de monde pour s’y installer, et de ce fait les loyers augmentent. Ce qui se ressent également sur le prix des nuits des hôtels ou les locations d’appartement.

En espérant avoir pu vous éclairer si vous êtes dans vos préparatifs de voyage en Californie. Et notamment si vous cherchez où dormir à San Francisco. J’ai dédié un article sur le blog à ma visite de San Francisco, vous pouvez le consulter pour davantage de détails sur ce que l’on peut y faire et y voir, ainsi que quelques conseils pratiques.

Je vous souhaite un bon séjour à San Francisco !

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire