La visite de la prison d’Alcatraz : un incontournable à San Francisco !

La visite de la prison d'Alcatraz

La visite de la prison d’Alcatraz : la vue sur le rocher depuis les Pier de San Francisco

Lors de notre séjour à San Francisco nous ne concevions pas d’écarter la visite de la prison d’Alcatraz. nous nous sommes donc rendu sur le célèbre “rocher” et je partage ici mon retour d’expérience sur cette visite. Ainsi qu’un condensé de l’histoire de ce lieu, afin de comprendre un peu plus de quoi on parle 🙂 .

Histoire de la prison d’Alcatraz

La visite de la prison d'Alcatraz

La visite de la prison d’Alcatraz

L’île d’Alcatraz

Alcatraz est une île située dans la baie de San Francisco, en Californie. Elle doit son nom aux espagnols car elle servait de refuge aux pélicans. Et “pélicans” se disait “alcatraces” en ancien espagnol. Elle a ensuite été surnommée par les américains “le rocher” (“the rock” en anglais), de part sa formation rocheuse.

La prison

Alcatraz a successivement hébergé une forteresse militaire dans la seconde moitié du XIXème siècle, puis une prison militaire au début du XXème siècle. Et enfin la fameuse prison fédérale de haute sécurité, entre 1934 et 1963. Désormais elle est devenue un site historique géré par le service des parcs nationaux. On parle ainsi de visite de la prison d’Alcatraz et celle-ci attire chaque année près d’un million de touristes.

Durant la période où l’île hébergeait une prison, Alcatraz était considéré comme un établissement modèle offrant une sécurité maximale. Les conditions de détention étaient au départ particulièrement rudes. De plus l’environnement extérieur était en effet hostile pour les évasions : courants forts et eau froide dans la baie. La prison a accueilli de célèbres prisonniers dont notamment le gangster Al Capone. Durant cette époque l’île hébergeait environ 300 prisonniers, mais également les gardiens et leurs familles.

En 1963, quelques mois après l’évasion qui s’y est déroulée, la prison fédérale d’Alcatraz ferma définitivement ses portes. Officiellement ce sont les coûts de fonctionnement trop élevés qui ont été mis en cause. En effet, au fil des années les conditions d’incarcération sont devenues meilleures. Certains détenus y demandaient même leur transfert… Il faut dire que la vue sur la baie de San Francisco depuis la prison est plutôt sympa 😉

La célèbre évasion de 1962

La visite de la prison d'Alcatraz

La vue sur la baie de San Francisco depuis la prison d’Alcatraz

Les tentatives d’évasion préalables

Malgré la haute sécurité portée sur la prison d’Alcatraz, il y eut 14 tentatives d’évasion ! En effet durant la période d’existence de la prison fédérale d’Alcatraz (entre 1934 et 1963), 36 prisonniers ont tenté de s’échapper du rocher. Et certains ont même essayé deux fois…

La totalité (ou pas…) de ces tentatives ont été vouées à l’échec. En effet sur ces 36 évadés, la majorité a été rattrapée et 6 ont été tués par balle… Néanmoins trois évadés n’ont jamais été retrouvés ! Il s’agit des auteurs de la célèbre évasion de 1962.

L’évasion de 1962

Cette évasion eut lieu la nuit du 11 Juin 1962. Trois détenus s’échappèrent de la prison à bord d’un radeau de fortune. Pour arriver jusqu’au rivage, ils avaient auparavant creusé des trous dans les murs de leur cellule, puis rejoint les toits par les conduits d’aération. Et notamment en escaladant un tuyau de 9 mètres de haut ! Afin d’avoir du temps devant eux ils avaient placé dans leur lit des mannequins fabriqués par leur soin. Ceci pour faire illusion lors des rondes des gardes, afin qu’ils ne donnent pas l’alerte trop vite. Une fois sur les toits de la prison ils descendirent le long d’une conduite, franchirent les clôtures barbelées, et se dirigèrent donc vers la rive nord.

Le lendemain matin, lorsque leur évasion fut découverte, un important dispositif fut mis en oeuvre pour les capturer. Malgré cela il ne furent jamais retrouvés. Deux hypothèses donc : soit ils se sont noyés dans la baie de San Francisco. Soit ils sont parvenus à rejoindre la terre ferme et n’ont jamais refait parler d’eux !

L’histoire de cette évasion a notamment fait l’objet d’un film en 1979 avec Clint Eastwood : ” L’évadé d’Alcatraz ” . Un film que je conseille d’ailleurs 😉 . Elle est bien sûr relatée par l’audio-guide durant la visite de la prison d’Alcatraz.

Se rendre à Alcatraz

La visite de la prison d'Alcatraz

La visite de la prison d’Alcatraz : les barbelés encore présents aujourd’hui

La prison d’Alcatraz est donc désormais devenu un lieu (très) touristique. Et du fait de son succès, son accès est restreint. Il n’est donc pas possible de s’y rendre à l’improviste ! En effet l’accès se fait par bateau, via des navettes qui partent et reviennent à heure fixe. Et la prison ne peut accueillir qu’un certain nombre de visiteurs à la fois pour des raisons de sécurité.

Se rendre sur le rocher d’Alcatraz se réserve donc à l’avance, par le biais du site internet de la société qui gère ce site (Alcatraz Cruises). C’est la solution que nous avions prise. On peut également s’y rendre via des excursions organisées par des tours opérateur de ce type . Ils permettent d’inclure des prestations plus complètes avec notamment la présence d’un guide.

Réserver ses billets !

Si on va à Alcatraz par soi-même, compter pour le prix environ 35 $ par adulte, 22 $ pour les 5-11 ans, et gratuit en dessous de 5 ans. Ce tarif comprend l’aller-retour en bateau depuis San Francisco jusqu’à l’île, et les billets pour la visite de la prison d’Alcatraz. Et il comprend également la fourniture de l’audio-guide.

Lorsque vous achèterez vos billets en ligne, vous devrez fixer l’horaire. Le premier départ pour l’île est aux environs de 9h, le dernier en début d’après-midi. En fin d’après-midi vous basculez sur la visite de nuit, qui est également possible. Pour l’embarquement il faut se présenter une demi-heure avant l’heure car il y a foule généralement. Celui-ci se fait au niveau du Pier 33, et la file d’attente est longue pour embarquer… Le Pier 33 est accessible en tramway par les lignes E et F, en descendant à l’arrêt “The Embarcadero & Bay St”.

Si vous avez imprimé vos billets auparavant vous pouvez faire la queue directement, sinon il faudra vous rendre au comptoir pour les récupérer, au moins une heure avant le départ. Nous les avions récupéré la veille pour être tranquille. Il suffit de présenter une carte d’identité ou un passeport, ainsi que la carte bancaire ayant servi pour la réservation.

La visite de la prison d’Alcatraz

La visite de la prison d'Alcatraz

Une cellule de la prison d’Alcatraz

Après la traversée en bateau qui dure environ 30 minutes, on passe ensuite le temps que l’on souhaite sur l’île. L’audio-guide dure environ 45 minutes, et permet de se faire guider dans les différentes parties de la prison. Il est intéressant, en français, et va à l’essentiel, ce qui est appréciable.

De plus cet audio-guide est agrémenté d’explications et témoignages fournis par d’anciens prisonniers. Cela permet de disposer de détails et d’anecdotes supplémentaires durant la visite. Cette visite, pilotée par l’audio-guide donc, vous emmènera notamment dans le réfectoire, dans les longs couloirs bordés de cellules, ou encore dans la cour où les détenus pouvaient se divertir. Bien évidemment on ne peut pas se rendre partout dans la prison, et certaines parties sont inaccessibles au public.

Pour le temps passé sur place, cela dépendra de chacun. Hormis la durée de la balade liée au suivi de l’audio-guide, compter le temps des arrêts photo, et de la flânerie. Pour notre part nous avons passé environ 2 heures sur le site.

Mes conseils

  • Réserver vos billets à l’avance. C’est obligatoire ! Et en haute-saison prévoyez de le faire au moins 2 semaines à l’avance, car les billets partent vite… Le plus tôt sera le mieux.
  • Pour info, il n’y a pas de restauration sur l’île. Donc il faut prévoir de manger avant ou après la visite. Ou bien embarquer des sandwichs.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. C’est un chouette site à découvrir !

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire