Où dormir à Naples ? Quartiers à cibler pour choisir son logement

Panorama sur Naples

Panorama sur Naples

Durant les préparatifs d’un voyage à Naples, savoir où dormir à Naples est l’une des premières questions à se poser. Par sa superficie plutôt conséquente, ses différents quartiers, et ce que l’on va y faire, la sélection de son hébergement est important pour bien visiter Naples.

Par mon expérience de séjour à Naples, je partage dans cet article les éléments à prendre en compte pour bien choisir son logement. Ceci en fonction des différents quartiers et des endroits stratégiques à cibler pour sillonner facilement la ville et ses alentours. Et que ce soit en hôtel ou en appartement.

Eléments à prendre en compte pour choisir où dormir à Naples

Afin de sélectionner son hébergement où dormir à Naples, il convient de connaître les principaux éléments qui influent sur le choix.

Points d’intérêt à Naples et ses alentours

La région de Naples

Dans les ruelles pavées de Pompei

Dans les ruelles pavées de Pompei

Faire un voyage à Naples est particulièrement intéressant pour découvrir les points d’intérêt suivant :

  • la ville de Naples en elle-même, évidemment.
  • la visite de Pompei, le célèbre site antique englouti par une éruption du Vésuve au Ier siècle. Celui-ci se situe à quelques kilomètres de Naples seulement.
  • la Côte Amalfitaine, connue pour ses villes et villages à flanc de rocher, et ses routes escarpées.
  • les îles de Capri, Procida et Ischia, respectivement au large de la Côte Amalfitaine et de Naples. Elles sont toutes joignables en ferry depuis le port de Naples.
Panorama sur la Côte Amalfitaine depuis Ravello

Panorama sur la Côte Amalfitaine depuis Ravello

Prendre un hébergement à Naples et sillonner la région pour visiter tous ces endroits n’est pas forcément adapté. Cela reste néanmoins possible si l’on aime séjourner dans une grande ville, tout en profitant des alentours, sans y consacrer plus d’une journée à chaque fois.

On peut dans ce cas en effet dormir à Naples, et regrouper sa visite en elle-même avec celle de Pompei, certaines des îles de la région (Capri, Procida, Ischia), et pourquoi pas la côte Amalfitaine sous forme d’excursion rapide en une journée.

Je considère néanmoins que pour profiter pleinement de la Côte Amalfitaine, il est préférable d’y loger directement. Pour obtenir davantage d’informations, vous pouvez consulter l’article dédié au choix d’un hébergement sur la Côte Amalfitaine.

Naples en elle-même

La basilique Francesco San Paola de Naples sur la piazza del Plebiscito

La
basilique Francesco San Paola

Au-delà de ses alentours, la ville de Naples en elle-même mérite d’être découverte. Et compte-tenu du nombre de points d’intérêt (musées, sites et monuments, balades en ville), y séjourner plusieurs jours est nécessaire.

Parmi les principaux éléments à découvrir à Naples, on peut retenir :

  • la Piazza del Plebiscito et la célèbre basilique Francesco San Paola, symboles de Naples.
  • les quartiers espagnols connus pour leur ambiance générale, et constitués de petites ruelles.
  • le château dell’Ovo, au bord de l’eau dans la baie de Naples.
L'église Gesu Nuovo de Naples et sa façade particulière

L’église Gesu Nuovo et sa façade particulière

Mais aussi :

  • les nombreuses églises, ainsi que la cathédrale, dans le quartier historique.
  • les catacombes de San Gennaro et de San Gaudioso. Elles sont creusées dans la colline du Capodimonte et datent du IIème siècle.
  • le château Sant’Elmo qui domine la ville. Au-delà de celui-ci, la ville comporte plusieurs points de vue (ou  belvédères) où il est agréable de se rendre pour profiter de panoramas sur Naples, le Vésuve, et la mer.
  • la chapelle Sansevero, transformée en musée avec une trentaine d’œuvres d’artistes italiens. La plus célèbre (et sûrement la plus belle) est la statue du « Christ voilé » de Giuseppe Sanmartino, taillée dans le marbre.
Carte de Naples avec quelques points d'intérêt

Carte de Naples avec les points d’intérêt mentionnés dans cet article

A noter également, même si cela n’a rien à voir, que certaines stations de métro à Naples ont été aménagées en galerie d’art. La plus connue (et jolie peut-être) est celle de la station Toledo avec son plafond étoilé au dessus des escalators. Mais l’on peut citer également celle de la station Universita.

Se déplacer dans Naples

La station de métro Toledo de Naples et son plafond étoilé

La station de métro Toledo et son plafond étoilé

La ville de Naples, par son côté ancien et le fait qu’elle soit construite en partie sur des collines, n’est pas bien desservie par le métro. Elle comporte en revanche un réseau de transports en commun assez large, avec également des trains (type RER), des bus et funiculaires.

Il faut néanmoins avoir en tête que pour sillonner correctement Naples, le temps de transport est non négligeable. A titre d’exemple :

  • entre le château dell’Ovo au sud (au bord de la baie) et les catacombes de San Gennaro au nord, il faut compter près de 5km. Que ce soit en marchant tout du long ou en transport en commun (métro et bus), il faut compter une petite heure de trajet.
  • entre les quartiers espagnols (dans le centre-ville) et le château Sant’Elmo vers l’ouest (qui surplombe Naples), il faut compter près de 3km. Que ce soit à pieds (attention ça grimpe !) ou en transport en commun (métro, funiculaire, train), on est de l’ordre de la demie-heure de trajet.
  • la gare centrale de Naples (qui permet de rejoindre celle de Pompei en train), se situe à l’Est de la ville. Soit à une demie-heure de marche environ du front de mer (près du château dell’Ovo), et autant en bus.

Afin d’optimiser son séjour, choisir son hébergement pour dormir à Naples doit donc tenir compte en partie de ces éléments de transport et de temps de trajet.

Où dormir à Naples : les alternatives

Se loger près de la mer

Les hôtels de Naples en bord de mer

Les hôtels de Naples en bord de mer

Avec son bord de mer, on trouve logiquement des hôtels et appartements en location dans cette partie de Naples. La mieux pourvue en établissements est celle située du côté du château dell’Ovo. On y trouve également de nombreux restaurants.

Parmi les logements où dormir à Naples en bordure de mer, on peut ainsi noter :

Le château dell'Ovo au bord de la baie de Naples

Le château dell’Ovo au bord de la baie

Hormis la partie près du port (station Municipio), ce bord de mer de Naples est en revanche mal desservi par le métro. Pour s’en éloigner en transport en commun il faut prendre le bus, ou bien rejoindre la station Municipio à pieds. Il faut alors compter près de 2 km depuis le Château dell’Ovo par exemple.

A noter également que le port est desservi directement par la navette qui relie le centre-ville de Naples à l’aéroport. Ceci via l’arrêt « Molo Angionio / Beverello », qui est l’un des arrêts de cette navette. Ce n’est pas forcément le critère principal pour choisir où dormir à Naples, mais la proximité avec cet arrêt est tout de même un plus.

Dormir dans le centre-ville de Naples

Parler de centre-ville est un peu vaste à Naples car la ville est relativement étalée. Néanmoins, certains quartiers se dégagent, et l’on peut logiquement les cibler pour sélectionner où dormir durant son voyage à Naples.

Principaux quartiers pour dormir à Naples

Le linge dans les rues du centre-ville historique de Naples

Le linge dans les rues du centre-ville historique

On peut ainsi noter :

  • les quartiers espagnols, typiquement napolitains. Pour ceux qui recherchent l’authenticité lors d’un séjour à Naples, vous pouvez cibler ce quartier. Il est composé de petites ruelles commerçantes, disposées en damier. Elles sont en général « animées » et bordées de grandes bâtisses où le linge est parfois étendu pour sécher (ce n’est pas qu’un cliché 🙂 ).
  • le centre historique de Naples, à l’Est des quartiers espagnols. Ce quartier, animé également, comporte de nombreux sites à visiter (musée d’archéologie, d’art contemporain, églises, cathédrale, etc…).

Que ce soit l’un ou l’autre, ils sont desservis globalement par la ligne 1 du métro. Du côté des stations Dante, Toledo et Universita. Cette ligne 1 permet notamment de relier le terminus de la gare centrale de Naples (et la grande place Garibaldi qui se trouve devant). Cette place est également un arrêt pour la navette qui relie l’aéroport.

Et encore une fois, il faut garder en tête que la proximité du métro reste relative à Naples. Le réseau reste faible, et un hébergement « bien situé » peut vouloir dire à 10 ou 15 minutes à pieds du métro.

Quelques hébergements

La place del Plebiscito de Naples

La place del Plebiscito

Parmi les logements où l’on peut dormir dans ces quartiers du centre-ville de Naples, on peut noter :

  • les hôtels du Albergo del Golfo et de l’Orchidee, situés dans le centre historique, à deux pas de la station de métro de Universita. Dans le même secteur on trouve également le Barbarella SPA, qui comme son nom l’indique comporte un espace détente (hammam, jacuzzi, spa, etc…).
  • cet appartement, au calme, et à deux pas de la station de métro Dante.
  • cette petite maison au cœur des quartiers espagnols et à proximité de la station de métro Toledo.
  • dans les quartiers espagnols également : l’Hotel Toledo. Il se trouve à proximité de la station de métro du même nom.

Dormir dans des quartiers périphériques du centre-ville de Naples

Afin d’élargir son choix de logement à Naples, on peut s’écarter un peu de ce que l’on peut qualifier de centre-ville.

Principaux quartiers annexes où dormir à Naples

Un exemple de funiculaire : transport permettant d'atteindre les hauteurs de Naples

Un exemple de funiculaire : transport permettant d’atteindre les hauteurs de la ville !

La sélection pourrait être large, mais l’on peut tout de même retenir parmi ces quartiers :

  • celui globalement situé vers le Sud-Est du centre historique. On peut le situer géographiquement au nord du port de Naples et à l’ouest de la gare centrale. Concrètement, on parle des quartiers Mercato, Pendino et Porto. Ils permettent d’accéder assez « rapidement » à la ligne 1 du métro (station Universita), à la gare (hub pour le métro, le train, et la navette de l’aéroport), et le port (ferry pour les îles au large de la baie de Naples).
  • le quartier Vomero, dans le nord ouest de la ville, dans les contrebas du château Sant’Elmo. Un quartier plutôt récent qui présente l’avantage d’être desservi par la ligne 1 du métro (stations Vanvitelli et Quattro Giornate). Mais aussi par les funiculaires de Chiaia et Centrale.

Quelques hébergements

Coucher de soleil sur Naples, vu depuis le belvédère San Martino

Coucher de soleil sur Naples, vu depuis le belvédère San Martino

Parmi les logements que l’on peut noter dans ces quartiers :

  • à quelques minutes de la gare : l’hôtel San Pietro. Ou encore l’appartement du Napoli Sky. Pour info, j’ai séjourné dans ce logement durant mon séjour à Naples et peux le recommander.
  • dans le même secteur : cet appartement.
  • les hôtels Cimarosa et Villa Albina, dans le quartier Vomero. Ils se situent à la fois à proximité de la station de métro Vanvitelli et des funiculaires qui permettent de rejoindre d’autres points de la ville (vers la baie notamment).
  • dans le quartier Vomero toujours : cet appartement, à deux pas de la station de métro Vanvitelli.


Booking.com

Conseils & avis sur le choix d’un logement à Naples

Eléments à prendre en compte

La fontana del Gigante sur le bord de mer de Naples, avec le Vésuve au fond

La fontana del Gigante sur le bord de mer

Pour sélectionner son hébergement où dormir à Naples, les principaux éléments à prendre en compte sont :

  • ce que l’on compte y faire. Si l’objectif est de faire de Naples un point de chute pour un séjour dans cette région, il vaut mieux cibler un hébergement proche de la gare et du port (quartiers Mercato, Pendino et Porto). Ceci pour se rendre assez facilement à Pompei en train, et sur les îles en ferry.
  • la proximité avec les transports en commun. L’idéal reste de loger près d’une station de métro, mais dans tous les cas il faut s’attendre à marcher beaucoup à Naples et changer régulièrement de transport (bus, funiculaire, train, métro…).

Ces éléments sont valables que l’on recherche un hôtel ou un hébergement à la location à Naples.

La sécurité à Naples ?

Vue sur le Vésuve depuis la baie de Naples

Les belles vues sur le Vésuve depuis la baie de Naples

Un élément également que je n’ai pas mentionné dans cet article et dont on pourrait ternir compte est l’aspect « sécurité ». La ville de Naples est réputée pour ne pas être toujours sûre, avec des habitants souvent « sur les nerfs ». On peut considérer d’un côté qu’il y a un fond de vérité et de l’autre que c’est un cliché.

Personnellement, j’ai constaté une ville globalement sûre, sauf parfois en soirée et dans certaines rues. Mais bruyante et avec des locaux pas toujours accueillants pour les touristes. Bref, en terme d’hébergement sur ce point :

  • le bord de mer de Naples est touristique, donc plutôt rassurant.
  • pour le reste, les différents quartiers se valent. Vous pouvez toutefois faire attention aux commentaires des autres voyageurs sur les logements lors de la réservation (bruit environnant, animation dans la rue, etc…).

Mon expérience d’hébergement à Naples

Dans les rues de Naples

Dans les rues de Naples, près du bord de mer

J’ai passé 3 jours à Naples, consacrés exclusivement à la visite de Naples. Et pour le reste de mon séjour dans cette région, j’avais ciblé la côte Amalfitaine.

J’avais ciblé un logement proche du centre historique, mais également proche de la gare. Il s’agissait de cet appartement (réservé sur Booking). Au troisième étage d’un bâtiment sans ascenseur, mais bien aménagé et relativement bien situé.

Cette localisation dans Naples m’a permis de rejoindre à la fois « rapidement » le métro (lignes 1 et 2), le train (MET), et l’arrêt de la navette pour l’aéroport. Je n’ai en revanche pas profité de la gare pour rejoindre Pompei (où je me suis rendu en voiture depuis la Côte Amalfitaine), ni du ferry pour rejoindre les îles (Ischia, Procida, Capri), faute de temps. Mais j’aurais pu en organisant mon séjour autrement donc.

Pour vous donner une idée de ce que l’on peut faire à Naples et ses environs, vous pouvez par ailleurs consulter mon carnet de voyage sur la Côte Amalfitaine.

En espérant avoir pu vous aider si vous vous posez la question du où dormir à Naples. Si vous lisez cet article, il est probable que ce soit dans le cadre de préparatifs pour un voyage dans cette ville et ses alentours. Je vous souhaite dans ce cas un futur bon séjour à Naples 🙂 .

Carte de quartiers où dormir à Naples

Carte de quartiers où dormir à Naples évoqués dans cet article

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *