Visiter Pompei : le site antique aux abords de Naples

Visiter Pompei : site antique près de Naples

Pompei : un site antique à visiter près de Naples

Lors d’un séjour du côte de Naples et sa région, visiter Pompei est quasiment un incontournable si l’on est un minimum amateur d’histoire et de sites antiques. Je précise tout de suite que quand je parle de Pompéi, je parle de l’ancienne ville antique détruite par une éruption du volcan Vésuve. Car la ville dénommée « Pompéi » existe toujours, et s’est construite au fur et à mesure autour de cet ancien site.

Je reviens dans cet article sur ce site de Pompei, en me basant sur la visite que j’ai réalisée. J’y indique notamment quels sont les principaux points d’intérêt de ce vaste site. Ainsi que des informations pratiques, et notamment comment s’y rendre !

Le site antique de Pompei : un peu d’histoire

Pompei, aux pieds du Vésuve

Pompei, aux pieds du Vésuve

Pompei est une ville de l’Empire Romain fondée au VIème siècle avant J.C. L’histoire de cette ville est tristement célèbre du fait qu’elle a été ensevelie suite à l’éruption du volcan Vésuve, en l’an 79 après JC. Concrètement ce sont les pluies de pierres ponce et les tombées de cendre qui sont venues ensevelir petit à petit la cité, sur un rayon d’environ 70 km. Et ceci pendant plusieurs jours.

On parle d’ailleurs quasiment toujours de Pompei, mais ce ne fut pas la seule ville des environs ayant connu ce destin lors de cette éruption. Les villes d’Herculanum, Stabies ou encore Oplontis ont connu le même sort ! A noter que les morts provoquées ont surtout été causées par les émanations de gaz toxique qui se dégageaient des pierres ponce.

La carte de Pompei avec les points mentionnés dans cet article, et quelques parkings

La carte de Pompei avec les points mentionnés dans cet article, et quelques parkings

Mais Pompei avait déjà connu une autre catastrophe quelques années auparavant seulement : en 62 après JC. Cette année-là un violent tremblement de terre avait en effet causé d’importants dégâts et tué de nombreux habitants. La cité de Pompei était d’ailleurs encore en phase de reconstruction lors de cette éruption du Vésuve.

Ce n’est en revanche qu’au XVIIème siècle que l’on a redécouvert les vestiges de cette ville, lors de travaux de fouille pour la construction d’un canal. Il faut dire qu’ils étaient ensevelis sous plusieurs mètres de sédiments volcaniques ! Différentes phases de recherche et de désencombrement des bâtiments et rues en font la cité que l’on connaît désormais.

Ces fouilles ne sont d’ailleurs pas encore terminées : il reste encore plusieurs hectares à explorer par les archéologues. La cité antique de Pompei est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997.

Visiter Pompei : les principaux points d’intérêt

Le site de Pompei est très vaste et comporte un certain nombre d’édifices ou lieux à voir et visiter. Je ne vais évidemment pas tous les lister ici, les guides complets le font très bien 🙂 .

Je vais juste revenir sur quelques uns de ces lieux indiqués comme « à ne pas rater », et que j’ai été voir. Ces points principaux sont notés dans les guides en général, ainsi que sur le plan qu’on nous donne à l’entrée du site. L’idée est de se focaliser sur un certain nombre de lieux et monuments, car il est clairement impossible et presque inutile, de déambuler dans toutes les rues du site…

Quelques uns des points d’intérêt

Des colonnes sur le forum de Pompei

Sur le forum de Pompei

  • L’amphithéâtre : lorsque l’on entre par l’entrée  située la plus à l’Est, c’est le premier endroit d’importance que l’on rencontre. Il s’agissait d’un espace destiné aux spectacles, notamment des spectacles de gladiateurs. Il pouvait accueillir 20000 personnes.
  • Le forum : c’était la place centrale et principale de Pompéi, destinée aux piétons et donc fermée aux chars. C’est là que se croisaient les principales voies de circulation, et où on trouvait notamment les lieux d’administration de la ville et des édifices religieux. Pas d’habitation donc autour du forum. On peut encore observer certains vestiges dont un certain nombre de colonnes et quelques bâtiments, mais la grandeur de ce lieu a malheureusement disparu… A noter qu’autour du forum, dans certains restes de bâtiments, sont exposées des statues de corps de personnes ayant péri lors de l’éruption. Celles-ci ont été reconstituées avec des moules fabriqués à partir des corps pétrifiés.
  • Le temple d’Apollon : situé non loin du forum. On y trouve encore une statue de bronze d’Apollon.
  • Le Grand théâtre : il pouvait contenir environ 5000 personnes, et dispose d’une architecture essentiellement grecque avec un orchestre en forme de fer à cheval.
  • L’Odéon (petit théâtre) : il est situé à proximité du Grand théâtre. Il était initialement couvert, et il était destiné aux représentations de musique et de poésie.
  • Des maisons contenant encore de belles décorations comme la Casa dei Vettii ou la Villa dei Misteri par exemple.

Pour ceux qui sont passionnés, il existe également le musée archéologique national de Naples. Celui-ci contient entre autres des fresques et mosaïques retrouvées sur le site de Pompei. Il se situe à Naples, Piazza Museo, au niveau de l’arrêt de métro Museo. Il est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9h à 19h30.

Mon ressenti sur Pompei

Un site plutôt bien conservé

Dans les ruelles pavées de Pompei

Dans les ruelles pavées de Pompei

En terme de conservation je ne savais pas trop à quoi m’attendre en allant visiter Pompei. Et finalement tout au long de ma visite, j’ai été agréablement surpris de découvrir ces vestiges, et ces allées pavées bordées de petites maisons.

Certes le temps et la catastrophe naturelle sont passés par là et la plupart des lieux (monuments, maisons) sont des ruines, mais dans l’ensemble on a cette impression de se balader dans une ancienne cité. Et certains lieux sont très bien conservés (je pense par exemple aux théâtres ou certaines maisons).

Même si je ne suis pas spécialement attiré par l’histoire romaine j’ai donc globalement apprécié cette visite 🙂 . En revanche, la petite après-midi où j’ai déambulé dans Pompei m’a suffit pour plusieurs raisons :

  • J’ai eu le sentiment de découvrir les principaux vestiges de ce site, et surtout de bien m’en imprégner.
  • On marche beaucoup malgré tout, et il est clair que l’on ne peut pas emprunter toutes les rues, ni entrer dans toutes les maisons. Il faut donc de toute manière faire des concessions !

La visite

L'intérieur d'une maison à Pompei avec ses mosaïques bien conservées

L’intérieur d’une maison avec ses mosaïques bien conservées !

Si l’on est davantage à la recherche d’informations que dans la découverte, le fait de visiter Pompei seul, sans guide, a ses limites. Certes on avait un livre-guide avec nous, mais on ne peut pas non plus passer son temps à le lire… Vu le nombre d’informations qu’il contient : difficile de lire en marchant, ou de se poser facilement pour le faire. Une alternative peut être l’audio-guide mais nous ne l’avons pas testé.

Dans tous les cas il existe des visites guidées opérées par des guides touristiques, et en français. Celles-ci durent 2 heures en général. Si vous avez de la souplesse sur votre horaire et que vous souhaitez des informations pertinentes et une certaine interaction lors de votre visite, cette solution est intéressante. Elle permet aussi d’éviter de faire la queue au guichet, appréciable en haute saison !

Pour les amateurs de sites antiques, à noter que Pompei n’est pas le seul site de ce type à visiter dans la région. En effet, le site d’Herculanum, à une vingtaine de kilomètres au Nord-Ouest, se visite également. Cette ancienne cité a subi le même sort que Pompei, et il est tout aussi bien conservé, voire mieux apparemment. Compter 11 € pour le ticket d’entrée. Je ne m’y suis pas rendu car la visite de Pompei m’a suffit 🙂 .

La visite de Pompei en pratique

Horaires et prix

D’avril à octobre, le site ouvre de 8h30 à 19h30, avec une exception pour les mois d’été où il ouvre à 9h. De novembre à mars, c’est 8h30 – 17h30.

Pour le prix, compter 13 € pour les adultes, gratuit pour les moins de 18 ans. Et une réduction à 7,50 € pour les européens dans la tranche 18-24 ans.

L’accès au site

Une statue de corps pétrifié à Pompei

Une statue de corps pétrifié

Il existe 2 entrées pour accéder au site antique de Pompei. Une au niveau de la Porte Marine, l’autre un peu plus à l’Est, près de l’amphithéâtre. Ces entrées se situent au niveau de la via Plinio et dans son prolongement : la via Roma.

On peut acheter ses billets à n’importe quelle entrée. Je me suis rendu à Pompei courant novembre, un jour où la météo n’était pas très clémente (ça se voit sur les photos je pense 🙂 ), donc je n’ai clairement pas fait la queue. Mais en haute saison, c’est une toute autre histoire, on peut facilement faire une demie-heure de queue pour acheter ses billets

La solution est d’anticiper sa visite et d’acheter ses billets coupe-file avant. Vous pouvez réserver ce type de billets ici.

Se rendre à Pompei

En voiture

Pompei est situé au Sud-Est de Naples, à une trentaine de kilomètres. Pour ma part je m’y suis rendu en voiture de location, voiture que j’avais pour quelques jours durant mon séjour sur la Côte Amalfitaine. Le plus simple est de suivre l’autoroute A3 / E45 (elle est gratuite), et de prendre la sortie « Pompei ovest ».

J’explique plus loin comment on peut se garer à Pompei car c’est un sujet à part entière 🙂 .

En train

Une statue sur le forum de Pompei

Une statue sur le forum

C’est une alternative intéressante surtout si vous êtes en séjour à Naples. Pompei peut alors facilement faire l’objet d’une excursion à la journée, et clairement je vous déconseille de louer une voiture pour ça.

Je n’ai pas pratiqué la conduite dans Naples, mais j’ai pu constaté que c’était compliqué sur plusieurs points de vue : trafic, circulation, manque de courtoisie… Et surtout le train vous reviendra beaucoup moins cher 🙂 .

On peut ainsi prendre le train depuis la gare centrale de Naples (Napoli Centrale). Le trajet dure alors environ 45 minutes jusque la gare de Pompei, pour moins de 6 € l’aller-retour par personne. Vous pouvez retrouver les horaires et tarifs exacts sur le site de la compagnie italienne de chemins de fer : la Trenitalia. Et réserver vos billets bien sûr ! Evidemment la solution du train est valable depuis d’autres villes, comme Rome par exemple.

Une fois à la gare de Pompei, l’entrée au site antique la plus proche se trouve à environ 800 m, soit une dizaine de minutes à pieds. Il s’agit de l’entrée située près de l’amphithéâtre.

Où se garer ?

Le principe

Dans l'amphithéâtre de Pompei

Dans l’amphithéâtre de Pompei

Comme je l’indiquais en introduction, il ne faut pas s’attendre à un site au milieu de nulle part. La ville de Pompei s’est développée autour de l’ancien site antique. L’accès se fait donc depuis la ville.

Pour se garer, c’est un vaste sujet car il n’existe pas de réel parking dédié. J’avoue que je n’avais pas particulièrement préparé ce point avant de m’y rendre…. Les alternatives pour se garer sont donc les suivantes :

  • se garer dans une rue adjacente, en bord de trottoir donc. C’est payant, et l’horodateur est de l’ordre de 2 € de l’heure. Le problème des horodateurs c’est qu’il faut estimer à peu près le temps que vous aurez besoin de rester garé. Pas très pratique, d’autant qu’on peut tourner un moment avant de trouver une place, surtout en haute saison. De plus, dans certaines rues il est spécifié que les places sont dédiées aux locaux qui viennent se garer pour aller dans les commerces alentours.
  • se garer dans un parking privé. Il y en a plusieurs situés à différents endroits. Parfois il s’agit même de parkings d’hôtels qui proposent des places de parking en journée. J’en indique quelques-uns sur la carte illustrant cet article, mais il y en a d’autres encore. Le prix est de l’ordre de 2 € de l’heure également.

Mon expérience perso

L'intérieur d'une maison à Pompei

L’intérieur d’une maison

Je vais partager mon expérience perso, plutôt positive finalement. Nous cherchions à nous garer dans une rue, et une femme habillée de jaune nous a accostée… Elle faisait parti d’une agence de tourisme, appelée « Pompei service », et nous a proposé de venir nous garer dans leur parking juste à côté, en nous exposant ses tarifs.

Ils ont pignon sur rue dans différentes agences indiquées « Tourist office ». Le prix est de 20 € en tout pour le parking à la journée, un plan du site, un guide papier en français (un vrai livre d’une centaine de pages, et illustrée), et un dvd sur Pompei (que je ne regarderai sûrement jamais j’avoue 🙂 ). Nous avons décidé de prendre cette option, et ne le regrettons pas.

A noter qu’ils proposent également des audio-guides pour une dizaine d’euros, mais n’en avons pas pris. Point à savoir tout de même : il faut venir récupérer la voiture avant la fermeture de l’agence, qui était à 17h en ce mois de novembre.

L’intérêt est surtout de pouvoir disposer d’un guide papier ou d’un audio-guide dans un package. Mais si vous n’en avez pas besoin, et que vous ne comptez pas rester toute la journée à Pompei, vous pouvez passer votre chemin, et vous garer dans un parking où l’on paye à l’heure. Dans tous les cas, cette prestation ne comporte pas les tickets d’entrée pour le site de Pompei !

Où se restaurer ?

Dans l'une des ruelles de Pompei

Dans l’une des ruelles de Pompei

Nous sommes arrivés à Pompei en fin de matinée dans l’idée d’y déjeuner avant de faire la visite. On trouve facilement des restaurants le long de la via Roma. Je recommande d’en choisir un plutôt après l’entrée la plus à l’Est (celle au niveau de l’amphithéâtre). Il y a du choix.

Autre solution : se restaurer directement dans le site antique de Pompei. Il existe une cafétéria, mais les prix sont plutôt élevés semble-t-il, et apparemment c’est un attrape-touristes à éviter…

Dans tous les cas, si l’on veut éviter la cafétéria, il faut manger avant ou après sa visite. Car une fois sorti du site, le ticket n’est plus valable. Autre solution : emporter un sandwich, mais prévoir de quoi le conserver un minimum, surtout l’été.

Mes conseils pour visiter Pompei

  • En haute-saison, prévoir des billets coupe- file (possibilité de réserver ici).
  • Le site de Pompei est grand. On marche donc beaucoup et souvent sur des chemins pavés. Prévoir donc des chaussures adéquates, comme une paire de tennis.
  • Même s’il existe quelques maisons ou villas dans lesquelles on rentre, la plupart de la visite se fait en extérieur, et il y a peu de zones d’ombre. Il faut prendre en compte ce point été  (chaleur) comme hiver (pluie, froid). Ainsi, l’été il vaut mieux arriver de bonne heure le matin afin de profiter encore de températures acceptables. A noter au passage qu’il y a des toilettes sur le site, ainsi que quelques fontaines qui font office de point d’eau.
  • Nous avons passé une petite après-midi à visiter Pompei. Environ 3 heures, et nous avons trouvé cela suffisant pour découvrir, s’imprégner du site, et se rendre sur les lieux principaux. Bien sûr on peut y passer davantage de temps, surtout si l’on est passionné d’histoire !

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Caro dit :

    Merci pour cet article très intéressant et toutes les informations pratiques !

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire