Louer des vélos à San Francisco : découvrir la ville d’un autre angle

Louer des vélos à San Francisco : la traversée du pont du Golden Gate

Louer des vélos à San Francisco : la traversée du pont du Golden Gate

Lors de mon séjour dans l’Ouest américain j’avais fait le choix de louer des vélos à San Francisco afin de parcourir la ville sous un autre angle. Et surtout réaliser un vieux rêve, traverser le Golden Gate !

Durant mes 2 jours à San Francisco, j’ai ainsi dédié une journée quasiment complète à cette balade. J’indique dans cet article les informations essentielles pour organiser cette activité. Mais aussi bien sûr mon retour d’expérience, et où louer les vélos (via ce loueur).

Louer des vélos à San Francisco : pour quoi faire ?

Se balader en vélo aux abords de San Francisco

Se balader en vélo aux abords de San Francisco : une activité prisée

On peut se demander pourquoi louer des vélos à San Francisco, cette ville étant connue pour ses rues très (très) pentues ! En effet l’intérieur de la ville ne se prête pas du tout pour être parcouru à vélo, sauf éventuellement les grosses artères.

Et je confirme. J’ai testé d’en faire dans le centre-ville de San Francisco à la fin de ma journée de balade, avant de rendre les vélos dans le magasin où je les avais loués.

Résultat : on a fini de monter la rue à pied, en poussant le vélo… Pour  la descente c’est plus sympa forcément, quoique je n’étais pas très rassuré, les mains constamment sur les freins. Bref, à éviter…

Vue sur le Golden Gate depuis la promenade à vélo le long de la baie de San Francisco

Vue sur le Golden Gate et la baie

La balade à vélo est donc dédiée à la partie côtière de San Francisco. Et il existe pour cela 2 itinéraires qu’il est conseillé de faire, formant tous deux une boucle.

Ces itinéraires consistent à partir des quais, les fameux « Pier », ou du centre-ville, puis de se diriger vers le Golden Gate, à l’ouest de la ville. On traverse ensuite le pont, et on continue la balade de l’autre côté de la baie. Les 2 possibilités se situent alors de ce côté : on a le choix entre une petite et une grande boucle !

Pourquoi une boucle ? En fait on triche un peu, car une partie du chemin se fait en bateau. On peut en effet prendre un ferry depuis l’autre rive de la baie. Un point important : ces ferries contiennent des emplacements dédiés au stockage des vélos.

Mon parcours à vélo dans San Francisco et sa baie

Itinéraire de circuit vélo à San Francisco

Louer des vélos à San Francisco : l’itinéraire de circuit, en bouclant par Tiburon

Direction les quais tôt le matin (vive le décalage horaire…) où j’avais repéré plusieurs magasins de location de vélos.

Dans cette zone il y a le choix, certains loueurs faisant même partis d’une franchise. La location de vélos est en effet quelque chose qui se pratique beaucoup par les touristes à San Francisco. L’envie de traverser le Golden Gate et de revenir par une traversée en bateau dans la baie est partagé !

Malgré le monde dans la boutique dans laquelle je me suis rendu, j’ai pu louer des vélos en y allant directement. Il était néanmoins de bonne heure, et hors saison.

Afin d’être sûr de pouvoir en avoir, il vaut mieux réserver cette activité par avance (sur cette page). Le prix est similaire à celui que l’on paye sur place, et au moins on est sûr de pouvoir la faire. Vous pouvez aussi voir les disponibilités directement dans cet encart :

Paysage entre Sausalito et Tiburon

Paysage entre Sausalito et Tiburon

Cette prestation inclut la location des vélos seuls, avec le matériel, et la carte. Il faut compter une quarantaine d’euros pour un vélo standard, et une soixantaine pour un vélo électrique.

En option, on peut acheter également sur place des tickets pour le ferry. C’est ce que j’avais fait et le recommande car revenir en ferry permet de :

  • réaliser une vraie boucle, et non un trajet en aller-retour.
  • traverser la baie de San Francisco en bateau avec vue sur la ville et le pont. Un bon moment à passer également !

La traversée du Golden Gate

La traversée du Golden Gate à San Francisco

La traversée du Golden Gate : mythique !

Une fois les vélos loués, je suis parti en direction de l’ouest, vers le pont. L’accès se fait bien car il y a une piste cyclable tout le long des quais.

En route j’ai fait quelques arrêts photos forcément. Il y a de nombreux spots, plus ou moins éloignés de celui-ci. On aperçoit également au large le rocher de la prison d’Alcatraz. Pour ceux que ça intéresse, j’ai d’ailleurs dédié un article sur le blog à ma visite de la prison d’Alcatraz.

A titre d’information, pour ceux qui seraient comme moi en quête de ravitaillement, il y a (au moins) un petit supermarché en cours de route. Ce qui m’a permis d’acheter de quoi boire et grignoter.

Une fois arrivés en bas du pont, un petit effort car ça grimpe fort. Il faut en effet prendre un peu de hauteur pour accéder à son entrée…  Si vous avez pris l’option du vélo électrique, vous monterez tout seuls ! Pour info, j’ai déjà testé dans un autre contexte, et il est incontestable que l’on monte sans effort.

Contrairement aux voitures qui doivent payer un péage, sa traversée en vélo est gratuite.

Les pistes cyclables se trouvent sur les côtés. Elles sont donc en dehors de la route, dédiée aux voitures, ce qui est sécurisant.

En fonction de la météo, plutôt changeante à San Francisco, vous pourrez avoir du vent. C’était mon cas, mais la traversée était plutôt facile néanmoins,  bien que frisquette. En cours de traversée, au niveau du pilier central, se trouve une plaque relatant sa construction qui s’est déroulée de 1933 à 1937.

De l’autre côté de la baie de San Francisco

Golden Gate View Point à San Francisco

Vue depuis le Golden Gate View Point (crédit photo : pixabay.com)

Les points de vue

Une fois le pont traversé, on continue donc l’itinéraire. Et le point d’intérêt suivant se situe juste après le Golden Gate, sur la droite de la route. On peut en effet s’arrêter pour le contempler sous un autre angle.

Il s’agit du point de vue du Vista Point. Beaucoup de monde s’arrête à cet endroit, notamment des voitures et des bus de touristes. Ce spot donne en effet une belle vue sur le pont, et il est facilement accessible car en bord de route.

Un autre point de vue (le plus célèbre sûrement), est celui du Golden Gate View Point. Pour y accéder il faut bifurquer sur la gauche et grimper sur environ 1,5 km.

Il est clair que sans louer des vélos, difficile de se rendre à ces points de vue éloignés du centre-ville de San Francisco. En revanche, beaucoup trop de vent pour moi ce jour-là : je n’ai pas tenté cette ascension : déception…

Sausalito et Tiburon

La petite ville de Sausalito au bord de la baie de San Francisco

La petite ville de Sausalito au bord de la baie de San Francisco

Pour la suite, direction Sausalito, la première petite ville sur la route. Elle se trouve à environ 3 miles (4 km), et j’y ai déjeuné dans un petit restaurant en bord de route.

Si vous n’avez pas emporté de pique-nique avec vous, et que vous devez déjeuner en route, je conseille de déjeuner dans cette petite ville. Après on ne trouve plus grand chose avant Tiburon, 15 km plus loin.

Deux possibilités pour la suite (si l’on exclue de faire demi-tour) :

Prendre le ferry depuis Tiburon pour rejoindre les Pier de San Francisco

Prendre le ferry depuis Tiburon pour rejoindre les Pier de San Francisco

  • prendre le ferry-navette à Sausalito pour rejoindre San Francisco.
  • pousser jusqu’à Tiburon pour y prendre une navette similaire. J’ai opté pour ce grand tour, curieux de voir ce qu’on pourrait découvrir en route.

La boucle par Tiburon rallonge d’une quinzaine de kilomètres (environ 10 miles), mais la balade est sympa et sur du plat ou du faux-plat. Quelques passages néanmoins sans piste cyclable, mais il y a assez peu de circulation en journée.

Ce trajet supplémentaire permet de découvrir la banlieue plutôt aisée de San Francisco, avec des petites maisons typiques, arborées régulièrement de drapeaux américains… Mais rien d’indispensable non plus.

Le retour en bateau dans la baie de San Francisco

Retour à travers la baie de San Francisco

Retour à travers la baie de San Francisco

Une fois arrivés à Tiburon, direction donc le port d’embarquement pour prendre le ferry. Ce port est indiqué, et de toute manière il se repère rapidement.

Pour la fréquence, c’est une embarcation par heure en journée, et la traversée dure environ 30 minutes. Cette traversée est l’occasion d’admirer à nouveau le Golden Gate, mais cette fois depuis la baie.

Comme indiqué plus haut j’avais mes tickets (achetés chez le loueur de vélo, et connaissais donc les horaires).

En pratique

La location des vélos

Golden Gate ensoleillé avec des cyclistes

Le Golden Gate et des cyclistes (crédit photo : getyourguide.fr)

La chaîne de location par laquelle je suis passé fournissait également le matériel nécessaire au bon déroulement de la balade.

A savoir, en dehors du vélo bien sûr, un casque, un cadenas pour attacher le vélo (utile le midi notamment pendant la pause déjeuner), et une poche sur le devant. Le casque est fourni mais il n’est pas obligatoire de le porter.

On m’a fourni également une carte, et les tickets de ferry, ainsi que horaires pour prendre la navette au retour (valable pour Sausalito et Tiburon). La carte servait pour se repérer au besoin et estimer les distances, mais un GPS sur un smartphone fait également l’affaire.

En ce qui concerne les vélos à la location, il en existe de différentes sortes. Les « classiques » bien sûr, mais également des électriques. J’avais opté pour un standard, mais il est vrai que la montée du Golden Gate, et parfois le vent de face, justifient l’électrique pour ceux qui n’ont pas l’habitude de pédaler. Autrement, les routes sont plutôt plates ou en léger faux plat.

Le prix

Louer des vélos à San Francisco pour une journée m’a ainsi coûté une quarantaine de dollars par personne. Voici le tarif exact :

Comme indiqué plus haut cette activité peut se réserver à l’avance sur internet (sur cette page), notamment en haute saison. Faire du vélo à San Francisco est une activité prisée, et leur nombre est forcément limité.

D’expérience, ces itinéraires sont touristiques et à la portée de tous (ou presque). Seule la partie Sausalito-Tiburon l’est un peu moins du fait de la distance à parcourir. La plupart des touristes décide d’ailleurs de reprendre le ferry à Sausalito.

Mes conseils

Vue sur San Francisco depuis la baie

Vue sur San Francisco depuis la baie

Pour louer des vélos à San Francisco, je conseille de :

  • Faire cette balade par beau temps, ou du moins sans pluie prévue sur la journée. En effet, le temps est changeant à San Francisco, et l’on part tout de même pour quelques heures. L’idéal, si on en a la possibilité dans son timing, est de réserver ses vélos la veille au soir après avoir vérifié que la météo le lendemain est clémente.
  • Prévoir un pull au cas-où. Il sert notamment lors de la traversée du Golden Gate, particulièrement exposé au vent.

Si vous avez envie de découvrir d’autres points de vue, vous pouvez profitez d’avoir les vélos pour vous rendre également à la Marshall’s Beach, au sud-ouest du pont. On dispose également d’une belle vue sur celui-ci, et accéder à cette plage n’est pas si simple en transports en commun.

Si vous vous renseignez sur cette activité pour vos préparatifs de voyage à San Francisco, n’hésitez pas 🙂 . J’ai aimé ce circuit de découverte de San Francisco, que ce soit longer la baie, traverser le pont, ou encore revenir en bateau dans la baie. Un programme agréable pour une première journée de visite de San Francisco. Et je vous souhaite au passage un bon séjour dans cette ville !

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Patrick dit :

    Bonjour,
    Sujet très intéressant. Pouvez-vous me dire si il y a un âge minimum pour louer les vélos électriques ?

    • Lili dit :

      Nous avons pu louer un vélo électrique pour ma fille de 13 ans, concrètement sur leur bordereau il demande plus de 16 ans mais ils ont plutôt regardé sa taille

  2. Laëtitia dit :

    Bonjour,
    En combien de tps peut se faire la ballade ?
    Nous sommes seulement de passage à SF pour 2 jours et 1 journée est déjà réservée pour Alcatraz…
    Tellement de choses à découvrir 🤩
    Merci de ton retour
    Laëtitia

    • Bonjour,
      Alcatraz ne vous prendra pas la journée : une matinée ou après-midi est suffisante (en comptant le bateau). C’est du moins le temps que nous y avons consacré et je n’ai pas de regret là-dessus.
      La balade en vélo peut se faire en une demie journée également. Vous pouvez partir par exemple le matin et aller jusque Sausalito où vous déjeunez. Puis revenir en bateau en début d’après-midi (avec votre vélo sur le bateau donc).
      Si vous partez là-dessus, faites le vélo à San Francisco le premier jour, et Alcatraz le lendemain (ou l’inverse).
      Je vous souhaite un bon séjour 😉 .

  3. Phil dit :

    Hello Cédric ; merci pour ces conseils. C’est grâce à eux que je viens de réserver des vélos pour notre prochain roadtrip en Californie (avec 4 jours à Frisco). Si la balade en vélo se passe bien, on te remerciera encore plus. Si elle se passe moins bien, on ne t’en voudra pas, va ! 😉
    Cordialement
    Phil

    • Merci.
      Y a pas de raison que ça se passe mal, à moins d’avoir un mauvais vélo 🙂 , ou un temps exécrable…
      Je vous souhaite une bonne balade à vélo en tout cas. Perso j’en garde un très bon souvenir, entre le fait de longer la baie avec le Golden Gate en visu, le traverser, et le retour en bateau dans la baie.

  4. Bonjour,

    Faisant un roadtrip dans l’ouest américain la semaine prochaine, pouvez-vos m’indiquer dans quelle location de vélo avez-vous été à San Francisco s’il vous plaît ?

    Merci d’avance 🙂
    Sophie

    • Bonjour Sophie,
      je m’étais rendu dans un magasin « Blazing Saddles ». Il y en a plusieurs en ville, et j’avais choisi de partir du port, donc j’en ai ciblé un de ce côté-là.
      J’ai été plutôt satisfait de la prestation 🙂 .
      Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *