Louer des vélos à San Francisco : découvrir la ville d’un autre angle !

Louer des vélos à San Francisco : la traversée du pont du Golden Gate !

Louer des vélos à San Francisco : la traversée du pont du Golden Gate !

Lors de notre séjour dans l’Ouest américain nous avions décidé de louer des vélos à San Francisco afin de parcourir la ville sous un autre angle. Et surtout réaliser un vieux rêve, traverser le Golden Gate ! Nous avons passé 2 jours à San Francisco et avons dédié une journée quasi-complète à la balade en vélo.

J’indique ici toutes les infos pour organiser cette activité que je recommande pleinement.

Louer des vélos à San Francisco : pour quoi faire ?

Se balader en vélo aux abords de San Francisco

Se balader en vélo aux abords de San Francisco : une activité prisée

On peut se demander pourquoi louer des vélos à San Francisco, cette ville étant connue pour ses rues très (très) pentues ! En effet l’intérieur de la ville ne se prête pas du tout pour être parcouru à vélo, sauf éventuellement les grosses artères.

Nous l’avons tout de même testé à la fin de notre journée de balade, avant de rendre les vélos dans le magasin où nous les avions loués. Résultat, on a fini de monter la rue à pied, en poussant le vélo… Pour  la descente c’est plus sympa forcément, quoique nous n’étions pas très rassurés, les mains constamment sur les freins. Bref, à éviter 🙂 .

La balade à vélo est donc plutôt dédiée à la partie côtière de San Francisco. Il existe notamment 2 itinéraires conseillés à vélo, formant tous deux une boucle. Ceux-ci consistent à partir des quais, les fameux “Pier”, ou du centre-ville, puis de se diriger vers le Golden Gate à l’ouest de la ville. On traverse ensuite le pont, et on continue la balade de l’autre côté de la baie. Les 2 possibilités se situent alors de ce côté : on a le choix entre une petite et une grande boucle !

Pourquoi une boucle ? En fait on triche un peu, car une partie du chemin se fait en bateau ! On peut en effet prendre facilement un ferry depuis l’autre rive de la baie. Et ces ferry contiennent des emplacements dédiés au stockage des vélos.

Notre parcours à vélo dans San Francisco et sa baie

Itinéraire de circuit vélo à San Francisco

Louer des vélos à San Francisco : l’itinéraire de circuit, en bouclant par Tiburon

Notre séjour à San Francisco s’est inscrit dans le cadre de notre roadtrip dans l’ouest américain. San Francisco était notre point de départ, et avions prévu d’y passer 2 jours avant de récupérer la voiture de location et de partir en roadtrip.

Arrivés fraîchement la veille au soir vers 23h, nous étions en forme de bonne heure. En effet le décalage horaire de 9 heures était en notre faveur pour être debout de bonne heure… Un coup d’œil à la météo : il faisait beau, et pas de pluie prévue durant la journée. Nous avons donc décidé de partir louer les vélos dès ce premier jour !

Direction donc les quais où j’avais repéré plusieurs magasins où l’on peut louer des vélos à San Francisco. Il y a le choix, certains loueurs faisant même partis d’une franchise. La location de vélos est en effet quelque chose qui se pratique beaucoup par les touristes à San Francisco. Le rêve de traverser le Golden Gate à vélo et de revenir par une traversée en bateau dans la baie est partagé apparemment 😉

La traversée du Golden Gate

La traversée du Golden Gate à San Francisco

La traversée du Golden Gate : mythique !

Une fois les vélos loués, nous sommes partis en direction de l’ouest, vers ce pont mythique donc. L’accès se fait bien car il y a une piste cyclable tout le long des quais. En route nous avons fait quelques arrêts photos forcément. Il y a de nombreux spots, plus ou moins éloignés du Golden Gate. On aperçoit également au large le rocher d’Alcatraz et sa célèbre prison. Pour info, pour ceux qui seraient comme nous en quête de ravitaillement, il y a (au moins) un petit supermarché en cours de route. Ce qui nous a permis d’acheter de quoi boire et grignoter.

Une fois presque arrivés sur le pont, un petit effort car ça grimpe un peu 🙂 . Il faut en effet prendre un peu de hauteur pour accéder à l’entrée du pont… La traversée est gratuite à vélo, et les pistes cyclables se prolongent sur les côtés du pont. Donc en dehors de la route dédiée aux voitures, ce qui est sécurisant.

En fonction de la météo, plutôt changeante à San Francisco, vous pourrez avoir du vent. C’était notre cas, mais la traversée était plutôt facile néanmoins,  bien que frisquette. En cours de traversée, au niveau du pilier central, se trouve une plaque relatant la construction de ce pont qui s’est déroulée de 1933 à 1937.

De l’autre côté de la baie de San Francisco

Sausalito, de l'autre côté de la baie de San Francisco

Sausalito, de l’autre côté de la baie de San Francisco

Une fois le pont traversé, principal moment de la journée, nous avons donc continué l’itinéraire. Cela commence juste après le Golden Gate, sur la droite de la route, où l’on peut s’arrêter pour le contempler sous un autre angle. Il s’agit du point de vue du Vista Point. Il y a beaucoup de monde qui s’arrête à cet endroit, notamment des voitures et des bus de touristes. Ce spot donne en effet une belle vue sur le pont, et il est facilement accessible car en bord de route. Nous n’y avons pas passé beaucoup de temps car le vent était assez fort en ce fin de matinée, et nous commencions à avoir froid.

Nous avons donc continué direction Sausalito, première petite ville sur la route, à environ 3 miles (4 km), et y avons déjeuné dans un petit restaurant en bord de route. Une pancarte “Stella Artois” trônait au-dessus de la porte d’entée, on s’est senti chez nous 😉 . Deux possibilités s’offraient ensuite à nous. Prendre le ferry-navette à Sausalito pour rejoindre San Francisco, ou pousser jusqu’à Tiburon pour y prendre une navette similaire. Nous avons opté pour le grand tour car il ne pleuvait pas et que nous étions curieux de voir ce qu’on pourrait découvrir en route.

La boucle par Tiburon rallonge d’une quinzaine de kilomètres (environ 10 miles), mais la balade est sympa et sur du plat ou du faux-plat. Quelques passages néanmoins sans piste cyclable, mais il y a assez peu de circulation à vrai dire en journée. Ce trajet supplémentaire permet de découvrir la banlieue plutôt aisée de San Francisco, avec des petites maisons typiques, arborées régulièrement de drapeaux américains… Mais rien d’indispensable non plus.

Le retour en bateau dans la baie de San Francisco

Prendre le ferry depuis Tiburon pour rejoindre les Pier de San Francisco

Prendre le ferry depuis Tiburon pour rejoindre les Pier de San Francisco

Une fois arrivés, direction le port d’embarquement pour prendre le ferry. Cet endroit est indiqué, et de toute manière il se repère rapidement car le centre de Tiburon (comme Sausalito) est très petit. Il y a environ une embarcation par heure en journée, et la traversée dure environ 30 minutes. C’est l’occasion d’admirer à nouveau le Golden Gate, mais cette-fois depuis la baie !

Voilà, la boucle est terminée. Nous avons tout de même continué un peu la balade à vélo dans les rues de San Francisco, avant de les rendre. Mais cela n’apporte pas grand chose.

Le côté pratique

Sur le plan pratique : ces itinéraires sont touristiques, donc à la portée de tous ou presque. Seule la partie Sausalito-Tiburon l’est moins, et la plupart des touristes décide de reprendre le ferry à Sausalito.

La chaîne de location par laquelle nous sommes passés fournissait également le matériel nécessaire au bon déroulement de la balade. A savoir, en dehors du vélo bien sûr, un casque, un cadenas pour attacher le vélo, et une poche sur le devant. Le casque est fourni mais il n’est pas obligatoire de le porter. On nous a fourni également une carte, et les tickets et horaires pour prendre la navette au retour (valable pour Sausalito et Tiburon). La carte servait pour se repérer au besoin et estimer les distances.

Pour info, louer des vélos à San Francisco pour une journée nous a coûté une trentaine de dollars par personne, pour des vélos “standards”. Ce prix incluait donc également le ticket pour le retour en ferry. Nous nous sommes directement rendu chez un loueur près des piers. Néanmoins ce type d’activités peut se réserver à l’avance sur internet, notamment en haute saison.

En ce qui concerne les vélos à la location, il en existe de différentes sortes. Les “classiques” bien sûr, mais également des vélos électriques, des vélos avec un siège pour transporter un enfant en bas-âge. Ou encore des tandems. Nous avions opté pour les vélos standards, ce qui était largement suffisant dans notre cas.

Mes conseils

1. Faire cette balade par beau temps, ou du moins sans pluie prévue sur la journée. En effet, le temps est changeant à San Francisco, et l’on part tout de même pour quelques heures.

2. Prévoir un pull au cas-où. Il pourra servir notamment lors de la traversée du Golden Gate, particulièrement exposé au vent.

La vue sur le Golden Gate depuis la baise de San Francisco

La vue sur le Golden Gate depuis la baise de San Francisco

Afin de pouvoir faire vivre le blog HashtagVoyage, certains liens proposés dans cet article me permettent de toucher une commission sur les réservations effectuées.

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire