Grotte de glace en Islande : retour d’expérience dans l’ice cave de Jokulsarlon

Grotte de glace en Islande

Grotte de glace en Islande

La présence de glaciers en Islande génère un phénomène naturel particulièrement impressionnant à découvrir : la formation de grottes de glace. Une caverne de glace en Islande, ou « ice cave » en anglais, se visite à l’aide d’un guide et permet de se promener dans un environnement naturel magnifique, fait d’écoulement d’eau, de glace aux reflets bleu ou d’aspect de cristal.

Lors de mon deuxième séjour, en hiver, je me suis rendu en excursion (celle-ci) dans l’ice cave de Jokulsarlon, la grotte de glace d’Islande la plus connue. Par cette expérience incroyable, je reviens dans cet article sur cette « activité ». Je partage les informations principales à connaître pour réaliser une visite de grotte glaciaire en Islande (période de l’année, prix, où la faire, comment la réserver, etc…), ainsi que son déroulé pour vous aider à comprendre en quoi elle consiste exactement. Vous découvrirez également au passage mes photos, qui parleront sûrement d’elles-mêmes 🙂 .

Alternatives de grotte de glace en Islande

Avant de partager mon expérience de visite de grotte de glace à Jokulsarlon, dans le sud de l’Islande, je vous partage les alternatives pour en faire dans ce pays. Et pourquoi j’ai choisi celle-ci.

Les glaciers adaptés à cette excursion

Glacier Vatnajökull en Islande

Glacier Vatnajökull

Les possibilités de faire une randonnée jusqu’à une ice cave en Islande sont les suivantes :

  • au niveau du glacier de Sólheimajökull, près de Vik i Myrdal (celle-ci).
  • au niveau du glacier Myrdalsjokull, près de Vik toujours, mai aussi du volcan Katla (celle-ci).
  • à celui de Vatnajökull, à la fois près du parc national de Skaftafell (celle-ci) et de Jokulsarlon (celle-ci). C’est depuis ce point de départ que j’ai réalisé mon excursion dans la grotte bleue. Les photos qui illustrent cet article ont donc été prises là-bas.

Pour ces activités, il faut se rendre sur place, au niveau du point de départ de l’excursion. Toutefois, si vous êtes en séjour à Reykjavik pour quelques jours, sans l’intention de louer une voiture en Islande, il est possible de les réaliser sous la forme d’excursion au départ de la capitale. Les possibilités sont alors :

L’ice cave la plus connue : celle de Jokulsarlon

Carte d'accès à l'ice cave de Jokulsarlon en Islande

Carte d’accès à l’ice cave de Jokulsarlon

Ces sites se trouvent tous dans le sud de l’Islande. Celui de Vik est plus proche de Reykjavik, car Vik se situe à 2h30 de route environ de la capitale.

A l’inverse, l’excursion glacier depuis Jokulsarlon est plus éloignée (5h de route), mais c’est un site naturel incontournable où l’on se rend en général lors d’un séjour en Islande.

Par ailleurs, cette grotte glaciaire présente plusieurs avantages :

  • elle est relativement facile d’accès. Certes du minibus (ou plutôt un très gros 4×4) sur un chemin accidenté et une petite randonnée pour y accéder, mais c’est à la portée du plus grand nombre. Le point de départ de l’excursion se trouve au bord de la route 1, sur le parking du site de Jokulsarlon.
  • c’est l’une des plus grandes d’Islande (du moins parmi celles qui sont ouvertes au public). Il ne s’agit pas juste d’une petite caverne…
Carte des glaciers avec grotte bleue en Islande

Carte des glaciers avec grotte bleue en Islande

Retour d’expérience dans l’ice cave de Jokulsarlon

Afin de vous donner une idée en quoi consiste cette visite de grotte de glace en Islande, je vous partage mon expérience. Dans la grotte bleue du glacier de Vatnajökull, à côté de Jokulsarlon donc.

Principe général

Guide de l'excursion jusqu'à l'ice cave de Jokulsarlon

Guide de l’excursion jusqu’à l’ice cave de Jokulsarlon

Cette activité consiste à se rendre, accompagné d’un guide, dans une grotte de glace (ou grotte bleue) près du glacier à proximité de Jokulsarlon. Etant située à plusieurs kilomètres, et surtout non accessible facilement à pied, on s’y rend en partie en 4×4, puis l’on termine à pied jusqu’à l’entrée de la grotte.

La visite se décompose donc en 3 temps :

  • le trajet jusqu’au « parking » du site (à l’aller, et au retour)
  • la marche jusqu’à l’entrée de la grotte de cristal
  • la visite de la grotte glaciaire en elle-même

Le tout, accompagné des commentaires et des conseils du guide, qui a l’expérience de ce lieu. Evidemment, dans la grotte, des arrêts sont effectués, l’occasion d’écouter les explications (en anglais), mais aussi de faire des photos. Car il est vrai que ce site naturel y est particulièrement propice !

Le trajet jusqu’à la caverne de glace

Ce trajet se décompose en 2 étapes : l’accès en gros 4×4 jusqu’au point de départ de la randonnée, puis la marche jusqu’à l’entrée de la grotte en elle-même.

Le 4×4 tout-terrain

4x4 d'accès à la randonnée glacier en Islande

4×4 d’accès à la randonnée

Concernant le 4×4, le départ se fait sur le parking de Jokulsarlon, près du stand de fish & ships. On y retrouve le guide à l’heure convenue, et il nous fait nous installer dans cette espèce de minibus tout-terrain. Il s’agit d’un véhicule tout-terrain qui a pour objectif de nous emmener au plus proche de l’ice cave du Vatnajökull.

Une fois tous les participants présents, on part donc pour un trajet d’une demi-heure environ. La première partie se fait sur la route, mais on la quitte assez vite pour prendre un chemin plus accidenté. A cette occasion, le guide (et chauffeur) descend du véhicule pour changer la pression des pneus (je n’ai pas compris si c’est pour la baisser ou la monter…). En route cette fois à travers une piste caillouteuse, mais surtout enneigée.

Nous arrivons sur un parking, où d’autres véhicules de ce type sont également stationnés.

La marche jusqu’au glacier

Randonnée d'accès à la grotte de glace de Jokulsarlon en Islande

Randonnée d’accès à la grotte de glace de Jokulsarlon

Nous partons alors en direction du glacier, à pied. C’est à ce moment que le guide propose la fourniture de crampons pour nous aider à marcher, si l’on n’en a pas (c’est gratuit bien sûr).

Le terrain est globalement plat. Toutefois, il peut être glissant par endroits par la présence de glace et de plaques de verglas. Il faut donc bien faire attention. Avec les crampons, cela passe néanmoins « tout seul ». J’ai tout de même réussi à tomber en butant sur un rocher, mais c’est autre chose 🙂 .

Ce trajet est déjà l’occasion pour le guide de nous transmettre des informations sur la région, et notamment le glacier. Il explique notamment que celui-ci recule au fil des années, à cause du réchauffement climatique. Mais aussi que certains blocs de la montagne qui le bordent sont tombés au fil des années du fait qu’il recule, y compris dans l’histoire « récente » (dans les dernières dizaines d’années).

Randonnée sur le glacier Vatnajokull en Islande

Groupe de randonneurs sur le glacier Vatnajokull

Cette petite randonnée dure environ une demi-heure, et permet d’avoir dans le paysage au fond le glacier de Vatnajökull. Vous pourrez d’ailleurs peut-être y voir des randonneurs marcher dessus (accompagnées d’un guide toujours). Il s’agit d’une activité à faire également dans les environs (vous trouverez des informations sur cette page si vous le souhaitez).

A un moment (vers la fin), on passe également près d’un cours d’eau issu de la fonte du glacier. Cette eau est pure et peut se boire, l’occasion pour le guide de nous le montrer. Un peu folklorique, mais si vous avez une gourde, c’est l’occasion de la remplir !

La visite de la plus belle grotte de glace d’Islande

Grotte de glace en Islande

Dans la grotte de glace

Cette ice cave à Jokulsarlon se trouve tout au bord du glacier. Elle mesure plus d’une centaine de mètres de long, et sa visite se décompose ainsi :

  • la partie gauche permet de se rendre jusqu’à l’une des sorties de la grotte, permettant de voir l’écoulement de l’eau, mais aussi de toucher facilement la glace.
  • vers le milieu (quasiment à l’endroit où l’on entre dans la caverne), se trouve un spot photo connu. Il s’agit d’un renfoncement avec de l’eau qui coule, formant une petite cascade. Vous y verrez probablement un « attroupement » de photographes.
  • vers la droite, d’autres cascades encore, mais aussi l’entrée une excavation un peu plus profonde encore. A cet endroit on comprend pleinement l’expression de « grotte bleue » car les reflets de couleur bleue dans la glace y sont particulièrement impressionnant ! Comme dirait le guide : « vous vouliez du bleu ? vous avez du bleu ! » 🙂 .
Formes dans une grotte de glace en Islande

Formes dans la caverne de glace

Vous le verrez à l’intérieur si vous la faîtes (et par le biais des photos qui illustrent cet article), on est relativement nombreux à l’intérieur de la caverne. Je dirais quelques dizaines de « touristes », ou « d’explorateurs », comme on veut bien les nommer 🙂 . Chacun accompagné d’un petite groupe d’une quinzaine de personnes, et d’un guide donc.

L’objectif est donc, pour ne pas se perdre, de rester globalement groupés, et d’avancer ensemble. Les différents points d’intérêt de l’ice cave sont alors découverts à tour de rôle, par chacun des petits groupes. Cela permet de réguler le flux d’une part, et de permettre à tout le monde de profiter de chaque endroit, tranquillement.

La visite de la grotte de glace : en pratique

Si vous êtes intéressé de la réaliser, je vous partage un certain nombre de points à connaître avant de la réserver.

Quand peut-elle se faire ?

Cascade à la sortie d'une grotte de glace en Islande

Cascade à la sortie de la grotte de glace

Avant toute chose, s’agissant d’une grotte naturelle au bord d’un glacier, il faut tout de suite avoir en tête que celle-ci n’est accessible que durant une certaine période de l’année.

En effet, avec le climat plus doux du printemps / été (même si c’est relatif en Islande), cette grotte de glace fond en partie. Elle se remplit ainsi d’eau, ce qui la rend inaccessible. Du moins au grand public, car l’accès y est alors dangereux, voire impossible.

Sans que les dates soient exactes évidemment, cette excursion se pratique ainsi globalement entre octobre et mars. Cela dépend toutefois du glacier, et de l’année. Vous pouvez consulter les dates exactes sur les fiches de réservation de cette activité que j’ai partagées plus haut dans cet article, comme ça il n’y a pas d’erreur possible.

A noter toutefois que la glace bleue du volcan Katla est quant à elle accessible toute l’année (celle-ci). Je ne m’y suis pas rendu, mais à la vue des photos il s’agit d’une expérience différente, dans une plus petite grotte. Toutefois, si vous êtes en Islande durant l’été, sachez que cette possibilité existe.

Prix et réservation de l ‘excursion

Toucher la paroi d'une grotte de glace en Islande

Toucher la paroi de la grotte

Le prix de l’excursion dans une caverne de glace en Islande varie en fonction de celle que l’on réalise. Mais globalement on se situe dans la fourchette 100 – 150 €. Ce prix comporte :

  • l’acheminement jusqu’au départ de la grotte glaciaire (4×4 et randonnée d’accès)
  • l’accompagnement d’un guide spécialisé
  • la fourniture de l’équipement (casque et crampons)

Durée de l’excursion

Visite d'une caverne de glace en Islande

Plafond de la grotte de cristal

La durée de l’excursion en elle-même, en partant du lieu de rendez-vous de l’agence, est de l’ordre de la demi-journée. Soit 3 à 4 heures. Globalement, cela se décompose ainsi :

  • 1 heure de trajet aller-retour jusqu’au point de départ de la randonnée (2 fois 30 minutes).
  • une heure de randonnée (en aller-retour) jusqu’à l’entrée de la grotte de cristal (2 fois 30 minutes).
  • 1 heure dans la grotte en elle-même.

Evidemment ce sont des ordres de grandeur, et cela varie en fonction de la « vitesse » de marche du groupe, les conditions météo, et surtout de l’activité en elle-même. Mais pour l’ice cave de Jokulsarlon, c’est à peu près ça.

Conseils pour l’excursion ice cave en Islande

Qui peut la pratiquer ?

Casques dans une grotte de cristal en Islande

Etre équipé d’un casque durant la visite

Même si c’est à la portée de beaucoup de monde, pour réaliser une excursion dans une grotte de glace en Islande, il faut tout de même répondre à certain critères :

  • l’âge, car elle n’est pas autorisée aux enfants (en général aux moins de 10 – 13 ans). C’est lié au fait qu’il faut marcher sur de longues distances.
  • être apte à marcher pendant 2 heures environ. Toutefois, il n’y a pas de dénivelé ici, juste un aller-retour sur du plat jusqu’au glacier. Pas d’effort particulier donc, ni d’essoufflement.

Bref, rien de particulièrement compliqué. Mais si vous pensiez que le bus amenait au début de la caverne de glace, et qu’il suffisait de marcher un peu dedans, et bien ce n’est pas ça 🙂 .

Comment s’équiper ?

Crampons pour marcher sur la glace en Islande

Crampons pour marcher sur la glace

Il s’agit globalement d’une randonnée en extérieur, en hiver et sans couche de neige. L’équipement est donc plutôt classique dans ces conditions, à savoir des vêtements relativement chauds, et une bonne paire de chaussures de rando.

En revanche, deux choses sont tout de même importantes :

  • l’agence fournit un casque. Celui-ci est à mettre impérativement dans l’ice cave, et sert à se protéger d’éventuelles chutes de morceaux de glace. Mais il sert surtout dans des coins de la grotte où l’on peut se cogner la tête sur la paroi !
  • les crampons pour marcher sur le verglas sont très utiles. Si vous n’en avez pas, le guide vous en fournit.

Dans tous les cas, que ce soit pour cette excursion de grotte de glace en Islande, ou tout autre marche que vous réaliserez durant votre séjour, disposer de crampons est une bonne idée… Cela coûte une dizaine d’euros (sur Amazon ou à Décathlon), et ils se fixent rapidement et facilement à ses chaussures. Ils permettent une bonne accroche dans la neige, mais surtout sur le verglas.

Conseils pour faire des photos

Photographes au bord d'une grotte de glace en Islande

Photographes au bord de la grotte

Ces grottes de glace en Islande attirent tout autant pour l’émerveillement de leur formation naturelle, que pour leur aspect particulièrement photogénique. Et pour cause, les nuances de couleurs et de formes sont superbes, le tout accompagné par endroits d’écoulements d’eau et de petites cascades.

Bref, sur place, on voit de nombreux photographes, trépieds vissés à l’appareil, et en quête de poses longues. En effet :

  • les écoulements d’eau sont propices à la pose longue pour obtenir un effet lissé
  • le manque de luminosité dans la grotte de glace impose soit de monter dans les ISO, soit d’augmenter son temps de pose
Formation dans une caverne de glace en Islande

Formation de glace dans la caverne

Le trépied est donc utile dans ces deux cas. Pour ma part, même si je suis amateur de photo, je n’ai pas cherché à utiliser mon trépied et ai préféré profiter de l’instant. Mon appareil photo (un bon réflex) me permet de bien monter dans les ISO.

Dans tous les cas, la luminosité, même si elle est plus faible qu’en extérieur évidemment, reste acceptable. Avec un appareil photo classique, et même un bon smartphone, vous ferez des photos correctes. Il n’est pas besoin à mon sens d’investir dans du matériel pour faire des photos durant cette excursion de grotte de glace en Islande.

Avis et bilan sur cette activité

Couleurs dans une grotte bleue en Islande

Les couleurs bleues impressionnantes

J’avais souvent entendu parler de ces grottes de glace bleue en Islande, encore appelées « grotte de cristal ». Mais j’avais surtout aussi vu de nombreuses photos qui me donnaient envie de m’y rendre.

J’ai donc saisi l’occasion de mon deuxième voyage en Islande, durant l’hiver, pour inclure cette visite de caverne de glace à mon programme. Clairement je n’ai pas été déçu et cela a répondu à mes attentes, et même plus, car :

  • le petit côté expédition, avec le gros 4×4 tout terrain au départ de Jokulsarlon, la randonnée jusqu’au glacier, et la grotte en elle-même, permet de vivre une expérience complète. On se sent réellement au milieu de la nature.
  • les couleurs dans la grotte de glace sont superbes, passant du cristal au blanc, avec des teintes de bleu plus ou moins prononcées. Bref, l’amateur de photo que je suis en a pris plein la vue !
  • la grotte est plus grande que ce que j’imaginais. Je pensais qu’on rentrait dans une espèce de petite caverne et qu’on profitait d’un ou deux points de vue. Mais en réalité, on s’y promène pendant une petite heure, dans différents recoins.
Groupes durant la visite d'une grotte de glace en Islande

Groupes durant la visite de la grotte de glace de Jokulsarlon

Le seul point négatif que je pourrais noter est le fait qu’il y a un peu de monde sur place. Forcément, ce genre de site naturel attire les touristes. Ce n’est pas excessif mais il faut le savoir. Si vous vous attendez à être quasiment seul dans la grotte glaciaire, ce n’est pas le cas 🙂 .

J’espère avoir pu vous éclairer sur cette visite de grotte de glace en Islande. Il est clair que lorsque l’on ne l’a pas faite, et que l’on voit juste quelques photos, on a du mal à s’imaginer ce que c’est, et en quoi sa découverte consiste.

Dans tous les cas, si votre budget le permet et que vous êtes de passage du côté de Jokulsarlon, je vous conseille vivement d’inclure cette excursion dans cette ice cave à votre programme. Cela restera pour ma part l’un des temps forts de mon voyage en Islande en hiver !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *