Hébergement où dormir à Florence : conseils & recommandations

Panorama sur Florence de nuit

Panorama sur Florence et sa cathédrale, de nuit

Florence est la ville incontournable à visiter lors d’un séjour en Toscane. Que ce soit dans le cadre d’un voyage dans cette région, ou pour quelques jours consacrés exclusivement à un city-trip, choisir où dormir à Florence est un point important à prendre en compte lors de ses préparatifs.

Cette question de la sélection d’un hébergement où loger à Florence s’impose à la fois par rapport au choix du type de logement (hôtel ou appartement), mais aussi sur sa localisation, afin de profiter au mieux de son séjour. Et d’autant plus pour une ville comme celle-ci, emblématique d’Italie et très touristique, où les hébergements au meilleur rapport qualité-prix sont réservés des mois à l’avance.

Je partage dans cet article les points à connaître pour sélectionner où dormir à Florence. Avec les principaux quartiers à cibler pour se loger dans un contexte de voyage, dans le centre historique et ses proches alentours, et quelques recommandations.

Critères de sélection d’un hébergement à prendre en compte à Florence

Pour choisir un logement où dormir à Florence, que ce soit en hôtel ou en appartement, il est important de connaître quelques éléments essentiels.

Que faire et voir à Florence ?

Coupole de la cathédrale de Florence

Coupole de la cathédrale de Florence

C’est le point le plus important car l’objectif d’un séjour dans cette ville est clairement l’aspect culturel. Il est donc nécessaire de savoir où se situent ses principaux points d’intérêt, afin d’identifier au premier coup d’œil les quartiers où dormir à Florence.

Les incontournables à faire et voir sont :

  • la Piazza del Duomo, à savoir la place où se trouvent la cathédrale de Florence (et son magnifique dôme), le campanile, mais aussi le baptistère et le musée de l’Opéra (celui-ci abrite des œuvres d’art issues de la cathédrale). Cette place est le cœur de la ville historique, et l’on trouve à proximité quelques hôtels où loger (comme le Perseo ou le Bigallo).
  • traverser et voir le Ponte Vecchio, pont qui enjambe le fleuve Arno
  • visiter la Galerie de l’Académie, le musée où est exposé la célèbre statue du David de Michel-Ange
  • visiter la Galerie des Offices (ou « Galleria degli Uffizi »), dédié à la période de la Renaissance, et souvent considéré comme l’un des plus beaux musées d’Italie
  • la basilique Santa Maria Novella
  • profiter de la plus belle vue sur la ville, depuis la Piazzale Michelangelo

Se loger dans le cœur historique de Florence, là où se trouvent tous ces points d’intérêt, permet donc de profiter au mieux de son séjour.

Carte de points d'intérêt à Florence

Carte de points d’intérêt à Florence mentionnés dans cet article

Se déplacer

La Piazzale Michelangelo et son point de vue sur Florence

La Piazzale Michelangelo et son point de vue sur Florence

Avoir en tête comment on se déplace dans Florence pour choisir la zone géographique où il convient de dormir est important.

Les principales alternatives pour se déplacer dans la ville sont à pieds ou en bus. Il n’existe en effet pas de réseau de tramway ou de métro, du fait de sa densité et de son côté historique.

Si l’on s’oriente sur un hébergement bien situé pour se loger dans Florence, et si l’on planifie bien son programme de visite, faire tous ses déplacements à pieds est faisable. Le bus est alors là pour compléter, ou réaliser de plus grands trajets éventuels.

Un ticket de bus coûte de l’ordre de 2 euros. Vous pouvez consulter les horaires et les lignes de bus sur le site internet de l’ATAF (en anglais).

En dehors du taxi bien sûr, il existe tout de même une dernière alternative pour effectuer ses déplacements dans Florence. Il s’agit du bus touristique (dit « hop-on hop-off »). Certes on peut le voir comme un moyen de découvrir la ville. Mais compte-tenu du fait qu’il dessert les principaux points touristiques, il peut servir également de moyen de transport. Il est constitué de 2 lignes, comporte une quarantaine d’arrêts, et peut être emprunté en illimité pendant 24h ou 48h. Vous pouvez obtenir davantage d’informations et le réserver sur cette page.

Bref, on marche beaucoup lors d’un séjour à Florence. Il convient de tenir compte de ce critère lorsque l’on choisit la zone où l’on va dormir.

Le prix pour se loger à Florence

Ponte Vecchio de Florence de nuit

Le Ponte Vecchio de nuit

Florence est la principale ville de Toscane, et l’une des plus touristiques d’Italie. Les prix en terme d’hébergement sont donc en général élevés quelque soit la saison.

En effet, compte-tenu du fait que ce soit une destination culturelle, les voyageurs s’y rendent toute l’année. Même si c’est moins agréable, il n’est pas nécessaire d’être en été pour visiter sa cathédrale et ses musées… La saisonnalité influe donc assez peu sur les prix.

Pour faire baisser le prix, il faut donc dormir hors du centre historique, ou prendre un hébergement avec des prestations moindre (chambre plus petite, moins de services, etc…).

La question à se poser pour tirer le prix total de son séjour vers le bas est de s’orienter sur la location d’un appartement plutôt que de prendre une chambre d’hôtel. Cela dépend des habitudes de chacun, mais compte-tenu du coût de la restauration à Florence, c’est une solution à étudier. Personnellement, c’est ce que j’avais fait.


Booking.com

Se garer

Basilique Santa Maria Novella de Florence

La basilique Santa Maria Novella

Si l’on inclue sa visite à un road trip en Toscane, on peut souhaiter s’y garer et laisser la voiture dans un parking, près de l’endroit où l’on a choisi de loger. Mais je ne conseille pas de procéder ainsi car :

  • il est difficile de trouver des hébergements où dormir dans Florence avec un emplacement de parking.
  • laisser sa voiture dans un parking coûte cher.

Il vaut mieux laisser sa voiture de location chez un loueur qui dispose d’une agence dans le centre, et tout faire ensuite à pieds. Quitte à relouer une voiture plus tard pour l’étape suivante de son voyage en Italie.

Pour trouver un loueur qui a une agence dans le centre, le plus simple est d’utiliser un site comparateur, comme Rental Cars. C’est celui que j’utilise et je le conseille pour sa facilité d’utilisation notamment. J’avais procédé ainsi à Florence puisque je m’y étais rendu en voiture.

Meilleurs quartiers où dormir à Florence

Loger dans le centre-ville historique de Florence

Palais Vecchio de Florence

Palais Vecchio

On parle ici de la zone située au nord du fleuve Arno, dans les quartiers nommés Santa Maria Novella, Santa Croce et Duomo. C’est dans ce secteur que se trouvent la plupart des points d’intérêt à visiter.

Prendre un hébergement dans ces quartiers de Florence permet donc de loger au cœur de la ville. Ce choix est donc optimal en temps de déplacement le matin et le soir, mais aussi pour profiter pleinement de leur animation.

Parmi les logements où dormir dans le centre historique de Florence, on peut noter :

  • l’hôtel Corte Guelfa, plutôt haut de gamme. Il se situe à proximité à la fois de la gare et de la galerie de l’Académie.
  • l’hôtel Perseo, situé juste à côté de la Piazza del Duomo. Il dispose d’une terrasse sur le toit avec une très belle vue sur la cathédrale et le campanile. Pour les amateurs d’hébergement avec vue, il répond à ce critère !
  • cet appartement avec vue sur la cathédrale également.

Hébergements au sud du fleuve Arno

Ponte Vecchio de Florence

Le Ponte Vecchio en fin d’après-midi

On peut rester bien situé dans Florence tout en logeant dans la partie sud (en dessous du fleuve Arno). Il suffit en effet de traverser le fleuve via l’un des ponts (les deux principaux étant le Ponte Vecchio et le Ponte Santa Trinita).

Parmi les logements bien situés, où dormir dans cette partie sud, on peut noter :

  • les hôtels du Pitti Palace al Ponte Vecchio ou de La Scaletta. Ils se situent tous deux à proximité du Ponte Vecchio. Au-delà du symbole, il faut compter une dizaine de minutes seulement de marche à pieds pour rejoindre la Piazza del Duomo.
  • cet appartement , situé dans le même secteur. Ou encore celui-ci, un peu plus loin vers le sud encore.

C’est peut-être anecdotique, mais loger dans cette partie sud du fleuve Arno permet d’accéder également plus facilement à la Piazzale Michelangelo que j’ai évoquée plus haut. Cette place permet de disposer d’un superbe point de vue, de jour comme de nuit. Je conseille ainsi de s’y rendre deux fois : une fois en fin d’après-midi pour les couleurs du coucher du soleil, et une fois la nuit pour voir Florence éclairée de nuit !

Dormir à l’écart du centre de Florence

Vue sur Florence depuis le dôme de la cathédrale

Vue sur Florence depuis le dôme de la cathédrale

Pour élargir sa sélection d’hébergement où dormir à Florence, afin d’obtenir notamment des prix inférieurs en principe, il faut s’écarter encore davantage du centre.

On peut alors noter ces hébergements :

La contrepartie de loger dans cette zone est une distance plus importante à réaliser pour rejoindre le centre-ville.

Conseils pour choisir un hébergement à Florence

Meilleurs endroits où dormir

Visiter Florence et ses beaux panoramas sur la ville

Panorama sur Florence

Florence est un incontournable à visiter lors d’un séjour en Toscane. Et elle fait partie en général de la liste des villes européennes et culturelles qu’un voyageur possède sur sa liste de destinations à visiter.

Par sa configuration, et l’emplacement plutôt concentré de ses principaux points d’intérêt, le secteur où loger à Florence est relativement limité. De ce fait, les bons logements (ceux au meilleur rapport qualité-prix) se réservent longtemps à l’avance. Et les prix des hébergements y sont plutôt élevés.

En terme de localisation, on peut dire concrètement que :

  • si son budget le permet, il faut loger dans le centre historique. Au nord du fleuve Arno, ou juste au sud. Cela permet de réaliser facilement tous ses déplacements à pieds, et de profiter d’une vie de quartier agréable en soirée (restaurants, bars, promenade à pieds).
  • pour bénéficier de prix un peu plus attractifs, il faut s’éloigner de cette zone, et dormir globalement vers l’Est. On y trouve quelques hébergements encore. Dans ce cas, il faudra marcher davantage, ou prendre le bus. Mais en contrepartie le choix est moins important.

Mon avis

Coucher de soleil à Florence

Coucher de soleil à Florence

Dans tous les cas, choisir où dormir à Florence est surtout un compromis sur le rapport qualité-prix de l’hébergement, plutôt que sa localisation.

Pour faire baisser la note, il vaut mieux s’orienter sur un logement plus petit ou avec moins de prestations, que de loger à l’écart du centre.

Pour le budget, prendre un appartement permet d’économiser sur les coûts du petit-déjeuner, dîner, mais aussi pourquoi pas du déjeuner. Compte-tenu de la taille de la ville, il est envisageable de visiter le matin, revenir dans son appartement le midi, et retourner visiter l’après-midi. Je recommande rarement de procéder ainsi dans les grandes villes, mais Florence s’y prête bien si l’on vise absolument l’économie.

En espérant avoir pu vous aiguiller si vous êtes à la recherche d’un hébergement où dormir à Florence, dans le cadre d’un prochain voyage 🙂 .

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.