Visite de la cathédrale de Florence : billets, infos & retour d’expérience

Visite de la cathédrale de Florence

Visite de la cathédrale de Florence

La visite de la cathédrale de Florence fait parti des incontournables lors d’un séjour dans cette ville. Elle est en effet imposante, belle, et représente l’un des symboles de Florence.

Durant mon voyage à Florence, j’ai visité cette cathédrale. De cette expérience je partage en quoi cette visite consiste, mais aussi comment on se procure les billets, ainsi que les différentes alternatives possibles. Visiter la cathédrale de Florence comporte en effet plusieurs points d’intérêt, et il existe plusieurs possibilités pour se procurer les tickets. Je les aborde dans cet article.

Billets pour la visite de la cathédrale de Florence

Je commence par aborder ce point car il est en général celui auquel on s’intéresse en premier. La cathédrale de Florence étant un incontournable de cette ville, et Florence étant devenue très touristique, il convient de connaître les différentes alternatives pour se procurer les billets.

Principe des billets

Coupole de la cathédrale de Florence

Coupole de la cathédrale de Florence

Tout d’abord, il faut savoir qu’entrer dans la cathédrale est gratuit. La cathédrale de Florence reste avant tout un lieu de culte, et même s’il existe des exceptions dans certaines villes, son accès reste en conséquence gratuit. En revanche, ne sont pas gratuits les accès à :

  • la coupole Brunelleschi, encore appelée dôme. Accéder à ce sommet se fait en empruntant des escaliers (souvent étroits), avec plus de 400 marches. Son accès est payant, mais il est surtout régulé (date et horaire à fixer lors de l’achat des billets).
  • la crypte, en dessous de la cathédrale. On y trouve notamment le tombeau de Brunelleschi, l’architecte italien du XVème siècle à qui l’on doit la construction de la coupole (qui porte donc son nom), ainsi que des vestiges de l’ancienne cathédrale de Florence.

Par ailleurs, la cathédrale de Florence fait partie d’un ensemble de monuments et lieux se situant sur la Place del Duomo (Piazza del Duomo). Hormis la cathédrale dont l’accès est gratuit, la visite des autres lieux et monuments de cette place passe par un billet d’accès les regroupant tous (qui coûte une vingtaine d’euros).

Gravure sur le baptistère de Florence

Gravure sur le baptistère de la piazza del Duomo

Au-delà de la coupole et de la crypte dont je viens de parler, et dont l’accès se fait depuis la cathédrale, les autres sites à visiter sur cette place del Duomo sont le :

  • campanile de Giotto. Il s’agit du clocher de la cathédrale, situé à côté, et auquel on peut accéder au sommet.
  • baptistère, bâtiment dédié à la pratique des baptêmes chez les chrétiens.
  • musée de l’Opéra, dans lequel sont exposées des œuvres d’art issues de la cathédrale de Florence.

Pour ceux qui ont eu l’occasion de visiter Pise, cette place est l’équivalent de la place des Miracles. On trouve sur cette place également une cathédrale, son baptistère, et sa célèbre tour penchée, qui rappelons-le est le campanile de cette cathédrale !

Il n’est donc pas possible d’acheter unitairement les billets pour tel ou tel monument de la Place del Duomo. Ce packaging (appelé Pass musée de la Piazza del Duomo) permet l’accès à l’ensemble, et coûte :

  • 22 € pour les adultes (au-delà de 12 ans)
  • 6 € pour les enfants entre 6 et 11 ans, et gratuit en dessous.
  • et quelques euros de frais de réservation éventuels.

Profiter d’un combiné ou city-pass

Firenze Card

Firenze Card

Certains accès payants à la cathédrale (pour le dôme et la crypte) sont compris dans des city-pass de Florence :

La Carte Firenze

La Carte Firenze comporte l’accès à la crypte (mais pas au dôme), ainsi qu’à de nombreux musées de Florence. Le principe de cette carte est de pouvoir profiter au maximum des richesses culturelles de Florence, pendant 72 heures. Cette carte de réduction est destinée aux voyageurs qui souhaitent visiter Florence en profondeur. Vous pouvez retrouver la liste des musées et sites compris dans ce pass sur cette page.

Par ailleurs, pour les adultes possédant cette Carte Firenze, et voyageant avec des mineurs (moins de 18 ans) de leur famille, les visites couvertes par cette carte sont gratuites pour eux. Ce point est très intéressant financièrement car en général les accès aux musées sont payants pour les enfants (exemple : 4 € pour la Galerie des Offices).

Le Pass de Florence

Florence City Pass

Florence City Pass

Le Pass de Florence est un combiné conçu pour répondre aux exigences de la plupart des voyageurs qui découvrent Florence.

Il contient ainsi le billet d’accès à la Galerie des Offices, au dôme de la cathédrale (ou à la Galerie de l’Académie, au choix), au bus touristique en illimité, ainsi qu’un transfert depuis l’aéroport jusqu’au centre-ville et des réductions de 20% sur les autres activités et visites à faire à Florence.

Pour davantage de détails, vous pouvez consulter l’article du blog que j’ai dédié aux city-pass de Florence. J’y évoque des différentes alternatives (les deux dont je viens de parler, ainsi qu’une troisième), et dans quel cas elles sont intéressantes.

En quoi consiste la visite ?

Histoire de la cathédrale de Florence

Intérieur de la cathédrale de Florence

Intérieur de la cathédrale

Quelques mots sur l’histoire de cette cathédrale Santa Maria del Fiore afin de comprendre de quoi l’on parle 🙂 . Cette cathédrale, telle qu’on la connaît, a remplacé en réalité au XIIIème siècle l’ancienne cathédrale de Florence.

L’ancienne était en effet vieillissante, et ne représentait plus assez la grandeur de la ville, d’autant que d’autres cathédrales se construisaient en Toscane (à Pise et Sienne notamment).

Elle devenait par ailleurs trop petite compte-tenu de la population grandissante à Florence.

Peintures sous la coupole de la cathédrale de Florence

Peintures sous la coupole de la cathédrale

Sa construction s’est étalée sur plusieurs siècles : elle a débuté à la fin du XIIIème siècle et s’est achevée courant du XVème siècle. Elle est de style gothique, et son dôme a été conçu par l’architecte italien Brunelleschi.

En revanche, la décoration de l’extérieur de la cathédrale, commencée au XIVème siècle, ne fut achevée qu’à la fin du XIXème. Ces murs extérieurs sont caractéristiques car ils sont constitués de bandes de marbre de différentes couleurs (blanc, vert et rouge).

Pour les horaires, la cathédrale est ouverte tous les jours de 10h à 17h.

La visite de la cathédrale

Peinture de l'horloge dans la cathédrale de Florence

Peinture de l’horloge

La visite de cette cathédrale de Florence est donc l’occasion de découvrir cette architecture gothique. On retrouve cette impression de grandeur à l’intérieur de la cathédrale, mais semble malgré tout plutôt austère.

Comme pour la plupart de ces lieux on retrouve des tableaux, statues, et fresques sur les côtés, avec notamment une horloge peinte par le peintre Paolo Uccello.

Mais ce qui marque surtout lors de cette visite, c’est la fresque du Jugement dernier, sous la coupole. Celle-ci fut peinte à la fin du XVIème siècle par les peintres Giorgio Vasari et Federico Zuccario. Cette oeuvre représente plus de 3 500 m² de fresque, avec plus de 700 personnages !

Accéder à la coupole

Intérieur de la cathédrale de Florence vu d'en haut

Intérieur de la cathédrale, vu d’en haut

Monter au sommet de la coupole est pour moi le temps fort de cette visite de la cathédrale de Florence. Elle permet d’amener un côté « ludique » à la visite, et surtout au sommet de profiter d’une belle vue.

Il faut gravir un peu plus de 400 marches pour accéder à ce sommet, et il faut savoir que la dernière partie est plutôt (très) exiguë. On arrive en effet sous le dôme et les escaliers suivent son inclinaison, et sont donc étroits et penchés.

Sommet de la coupole de la cathédrale de Florence

Sommet de la coupole

Accéder à cette coupole permet également, durant la montée, de disposer d’un point de vue sur l’intérieur de la cathédrale. Vu d’en haut donc. Pour ceux qui sont déjà montés au sommet de la coupole de la Basilique Saint-Pierre de Rome, c’est le même principe.

Comme indiqué plus haut, accéder à ce dôme se fait via la sélection d’un horaire. En achetant sur place, on prend donc ce qui reste, quitte à devoir changer ses plans de visite de Florence, ou potentiellement même passer à côté. L’idéal est d’acheter ses billets par avance, de définir une heure, et de planifier sa visite dans Florence en conséquence.

Pour information ce dôme reste encore aujourd’hui le plus grand dôme en briques jamais construit !

L’accès à la coupole est plus large que celui de la cathédrale : on peut y monter de 8h30 à 19h.

La crypte

Dans la crypte de la cathédrale de Florence

Dans la crypte

Il est possible d’accéder à une partie de la crypte de la cathédrale de Florence (dans une partie ouverte au public). Cette crypte abrite notamment :

  • des vestiges d’anciennes habitations romaines.
  • des ruines de l’ancienne cathédrale (qui s’appelait la cathédrale de Santa Reparata).
  • le tombeau de Brunelleschi, l’architecte à qui l’on doit la construction du dôme.

Comme indiqué plus haut, l’accès à cette crypte est payant. Le billet d’accès fait parti des tickets contenu dans le Pass de la Piazza del Duomo.

Les horaires d’accès à la crypte sont les mêmes que ceux pour la cathédrale (9h – 17h).

Conseils pour photographier la cathédrale de Florence

Vue sur la cathédrale de Florence depuis le campanile

Vue sur la cathédrale de Florence depuis le campanile

La visite de la cathédrale de Florence de l’intérieur, et accéder à son sommet est une chose. Mais profiter de son extérieur l’est aussi. D’autant que cette cathédrale est vraiment l’un des symboles de la ville.

En tant que photographe amateur, je partage dans ces paragraphes quelques endroits que j’ai apprécié pour voir et photographier cette cathédrale de Florence. Evidemment ces conseils photo sont subjectifs. N’hésitez pas à venir partager les vôtres en commentaires également si vous en avez !

La vue depuis le campanile

Pour apprécier au mieux la cathédrale, l’idéal est de monter dans le campanile de Giotto situé à côté. Comme indiqué plus haut, l’accès au sommet de celui-ci fait parti du package des tickets. Il n’y a donc rien à débourser en plus pour profiter de cette vue.

La vue qu’il propose sur Florence est plus ou moins similaire à celle dont on dispose quand on accède au sommet du dôme de la cathédrale. Mais l’avantage est qu’il permet d’avoir en visu la cathédrale. L’occasion donc de faire de belles photos de la cathédrale, vue d’en haut.

La photo qui illustre ce paragraphe a été prise depuis ce campanile.

Depuis la place du Dôme

Le campanile de Giotto à Florence

Le campanile de Giotto

Cette place du Dôme (ou piazza del Duomo) est donc la place où se trouve la cathédrale et les différents monuments. En revanche, la cathédrale occupe une grande partie de la place, le reste étant occupé également par le baptistère, et le campanile.

Bref, peu de recul sur cette place : il est donc difficile d’y faire des photos de la cathédrale. Quelques conseils tout de même :

  • si vous avez un appareil photo réflex, optez pour l’objectif grand angle qui pourra combler le manque de recul.
  • allez faire vos photos tôt le matin. En journée, il y a beaucoup de monde, et le côté plutôt exigü de cette place n’arrange pas les choses…

On peut tout de même noter la via Dei Pecori, qui débouche sur cette Piazza del Duomo, et qui permet de prendre un peu de recul. Cet endroit permet d’avoir dans le champ une partie de façade de cathédrale, le dôme, et le campanile.

Le panorama depuis la Place Michel-Ange

La Piazzale Michelangelo et son point de vue sur Florence

La Piazzale Michelangelo et son point de vue sur Florence

Cette place Michel-Ange (ou Piazzale Michelangelo) est le point de vue par excellence sur Florence. Il se situe sur les hauteurs de la ville, au sud du fleuve Arno.

Le panorama dont on dispose depuis cette place permet de profiter d’une vue sur la cathédrale, mais aussi sur le Palais Vecchio, la basilique de Santa Croce. Et sur la gauche, quelques ponts de Florence, parmi lesquels le plus connu : le Ponte Vecchio.

Pour la photo (et pour le plaisir de la vue), je conseille de s’y rendre plutôt en fin d’après-midi. Le soleil couchant éclairera les bâtiments de Florence de jolies teintes orangées. Mais la vue de nuit vaut également le détour car les différents monuments sont éclairés. Je m’y suis d’ailleurs rendu deux fois durant mon séjour à Florence : une fois en fin d’après-midi, et une fois à la nuit tombée !

Bilan de ma visite de la cathédrale

Panorama sur Florence de nuit

Panorama sur Florence et sa cathédrale, de nuit

Visiter la cathédrale de Florence est un incontournable. Même si c’est gratuit, juste entrer dans la cathédrale ne permet pas de profiter de l’accès à la coupole, l’ « activité » qui m’a le plus marqué lors de ma visite.

Cette cathédrale est également très belle d’extérieur, et au-delà de l’accès à la coupole, c’est ce que j’en retiens. L’intérieur, même s’il est grandiose, est plutôt austère comparé à d’autres cathédrales.

L’accès à la coupole fait parti (de base) de l’ensemble des tickets permettant l’accès aux différents monuments de la place del Duomo. On peut donc se poser la question de monter au sommet de la coupole ou du campanile. Ces monuments sont effet l’un à côté de l’autre et d’une hauteur similaire. J’ai fait les deux, et de mon ressenti est que :

  • la vue au sommet du campanile de Giotto est plus belle, car on voit la cathédrale.
  • l’expérience est plus intéressante dans la cathédrale. On peut en effet voir l’intérieur de la cathédrale vu d’en haut, et monter les marches (penchées et étroites) sous le dôme est une expérience à part entière !

Un dernier point : les accès aux sommets de la coupole et du campanile se font en empruntant des escaliers plutôt étroits. Donc si vous êtes claustrophobes ou que vous avez des difficultés pour monter des marches, cela risque d’être compliqué.

En espérant avoir pu vous éclairer si vous préparez votre visite de la cathédrale de Florence. Et je vous souhaite un bon séjour dans cette ville 😉 .

Vue sur Florence depuis le dôme de la cathédrale

Vue sur Florence depuis le dôme de la cathédrale

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire