Visiter le MOMA à New-York : les infos pratiques

Les "32 boîtes de soupe Campbell's d'Andy Warhol au MOMA à New-York

Les « 32 boîtes de soupe Campbell’s » d’Andy Warhol

Lors d’une visite de New-York, visiter le MOMA peut faire parti de la liste des musées à voir. Il s’agit d’un musée d’art moderne, d’où le nom signifie « Museum Of Modern Art ».

Ce musée est très connu, et fait parti de la liste des incontournables à New-York, du moins si l’on inclue les musées à cette liste. Lors de mon séjour découverte de New-York, j’ai visité le MOMA et vous partage donc ici les informations pratiques pour y préparer sa visite. Ainsi que quelques unes des œuvres principales que l’on y trouve. Le tout basé sur mon retour d’expérience !

Visiter le MOMA : les œuvres principales

S’agissant d’un musée d’art moderne, on va bien sûr trouver des œuvres datant surtout de la fin du XXème siècle. Mais pas que, car on y trouve des œuvres contemporaines également. On ne considère pas forcément Van Gogh ou Monet comme des peintres modernes aujourd’hui, même s’ils l’étaient de leur temps bien sûr !

Je ne vais bien sûr pas détailler toutes les œuvres principales ici, mais je vous partage celles qui m’ont marqué, et que je connaissais d’avant ma visite.

Les peintres américains modernes

Beaucoup d’œuvres de peintres américains modernes sont exposées au MOMA. Par moderne, j’entends le XXème siècle. Je ne suis pas particulièrement amateur de ce type d’art, mais je connaissais la plupart de ces peintres. Ne serait-ce que de nom ou par le biais de leurs œuvres. Un reliquat de mes années de cours d’art plastique au collège 🙂 .

On peut citer, entre autres :

Andy Warhol

Une Marilyn Monroe de Warhol exposée au MOMA

Une Marilyn Monroe de Warhol exposée au MOMA

Andy Warhol est un artiste américain représentant du « pop-art ». Le pop-art est un mouvement artistique dont l’objectif principal était d’utiliser des éléments de la culture populaire (d’où son nom), comme des objets banals du quotidien.

Warhol a notamment réalisé des sérigraphies de stars américaines, dont Marylin Monroe, l’une de ses œuvres les plus connues : le « diptyque Maryline ». Celle-ci est exposée au MOMA.

Une autre œuvre représentative de cet artiste : les « 32 boîtes de soupe Campbell ». Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un ensemble de 32 toiles peintes, représentant chacune une boîte de soupe Campbell !

Roy Lichtenstein

Un tableau de Roy Lichtenstein au MOMA

Un tableau de Roy Lichtenstein

Roy Lichtenstein est un autre représentant du mouvement du pop-art. On lui doit un certain nombre d’œuvres basées sur les thèmes de la bande dessinée et de la publicité. Il ne s’agit d’ailleurs pas forcément de peintures, car Lichtenstein a également réalisé des sculptures (dont une se trouve dans les rues de Barcelone).

Parmi ses peintures les plus célèbres, on peut noter ces portraits ne comportant que quelques couleurs. Avec la présence notamment de points rouges pour le visage pour « simuler » une teinte rosée, comme sur certaines affiches du début de la seconde moitié du XXème sicèle (début des années 60).

Jackson Pollock

Une peinture de Jackson Pollock au MOMA

Une peinture de Jackson Pollock

Artiste américain du début de la première moitié du XXème siècle, dont certaines toiles caractéristiques de la fin des années 40, début des années 50, sont exposées au MOMA. Je pense aux grandes toiles de type « all over » qui consistent à répandre la peinture sur toute la toile de manière égale. On parle ici de toiles abstraites, représentant des enchevêtrements de lignes et de lacets, parfois colorées, parfois en noir et blanc.

Selon les tableaux, certaines parties sont peintes et d’autres non, ou bien l’ensemble de la toile est recouverte. Ces toiles sont parfois très grandes, et étaient peintes à même le sol. Bref, elles sont plutôt impressionnantes !

Les peintres contemporains

La Nuit étoilée de Vincent Van Gogh exposée au MOMA à New-York

La Nuit étoilée de Vincent Van Gogh

Van Gogh

Je ne présente pas Van Gogh, peintre néerlandais de la fin du XIXème siècle. Certaines de ses peintures sont exposées au MOMA, dont certaines parmi les plus célèbres. Je pense notamment aux tableaux de :

  • la « nuit étoilée », représentant un paysage du village de Saint-Rémy de Provence, dans le sud de la France, sous un ciel sombre (de nuit), avec la lune et quelques étoiles.
  • les « oliviers », toujours représentant un paysage du sud de la France.

Picasso

Un tableau de Picasso au MOMA

Un tableau de Picasso

Artiste espagnol du XXème siècle, ses nombreuses œuvres sont réparties un peu partout dans le monde. Certains musées lui sont dédiés (je pense par exemple à ceux de Malaga ou Paris), mais le MOMA abrite également quelques-unes de ses peintures, parmi lesquelles :

  • les « trois musiciens », de style cubiste. Il représente trois personnes en train de jouer d’un instrument : un arlequin, un pierrot et un moine.
  • les « demoiselles d’Avignon », une toile représentant 5 femmes nues dans la rue d’Avignon, mais à Barcelone. Cette rue comportait notamment des maisons closes au début du XXème siècle, d’où le thème de ce tableau.

Mais aussi

La Bohémienne endormie de Rousseau au MOMA

La Bohémienne endormie de Rousseau

Evidemment le musée comporte une multitude d’autres œuvres. Histoire d’étoffer encore un peu, j’en cite quelques unes qui m’ont marqué :

  • la « Bohémienne endormie », de Henri Rousseau. Il s’agit d’une peinture de la fin du XXème siècle représentant un lion positionné à côté d’une femme endormie. Le tout sous un ciel étoilé.
  • les « nymphéas » de Monet, dont certaines de ces toiles sont exposées au MOMA.
  • la « danse » de Henri Matisse, représentant 5 personnages qui dansent dans un paysage vert avec un ciel d’un bleu.

Billets d’entrée pour le MOMA

Il existe plusieurs manières de se procurer des billets d’entrée pour le MOMA, et celles-ci méritent d’être expliquées. La solution à laquelle on pense en premier est d’acheter ses billets sur place (25 $ pour les plus de 16 ans, soit environ 22 €). Mais ce n’est pas la manière la plus répandue. Voici pourquoi.

Le billet du MOMA inclus à un city-pass

Visiter le MOMA étant considéré comme l’un des incontournables lors d’un séjour à New-York, le billet d’entrée fait parti de plusieurs city-pass.

Le New-York Pass

Carte du New-York Pass

Crédit photo : GetYourGuide.fr : Carte du New-York Pass

Le New-York Pass permet d’accéder à plus de 80 sites à New-York, dont le MOMA donc, le musée Guggenheim, le musée d’histoire naturelle, le sommet du Top of the Rock et de l’Empire State Building, la statue de la Liberté, etc…

Ce pass fonctionne à la journée. Il coûte environ 160 € pour 2 jours (réserver ici), et 190 € pour 3 jours (réserver ici). Il est davantage destiné à ceux qui envisagent de visiter New-York avec un rythme intensif, et accéder à un maximum de musées et activités.

Le New-York City Explorer Pass

Crédit Photo : GetYourGuide.fr : New York City Explorer Pass

Le New-York City Explorer Pass permet d’accéder à une sélection de sites à New-York parmi un ensemble de plus de 60 « attractions ». Le principe est différent du New-York Pass, car il s’agit ici de sélectionner de 3 à 10 attractions parmi cet ensemble.

Le prix est donc défini en fonction de ce nombre d’attractions sélectionnés. Et les entrées sont valables pendant 30 jours après la première utilisation.

Ce pass est davantage destiné à ceux qui souhaitent découvrir New-York, à un rythme « normal ». J’entends par là un rythme pas forcément très soutenu, permettant de prendre son temps tout en réalisant des économies sur les visites d’attractions incontournables. Parmi lesquelles les sommets du Top of the Rock et Empire State Building, les musées du MET et du MOMA, le billet de ferry pour la statue de la Liberté et Ellis Island.

Dans les deux cas, le billet est un billet coupe-file, c’est-à-dire qu’il permet d’accéder à l’entrée sans faire la queue pour acheter ses billets.

Le billet coupe-file indépendant

La dernière solution, si vous ne disposez pas de city-pass, ou si vous possédez le New-York City Pass (le seul pass de New-York qui n’inclue pas le billet d’entrée au MOMA), c’est d’acheter un billet coupe-file dédié au MOMA.

Vous pouvez l’acheter ici, il suffit alors de l’imprimer ou de présenter votre smartphone avec celui-ci. Il coûte environ 22€ par personne.

Le bon plan ?

Tableau de Matisse exposé au MOMA

Tableau de Matisse exposé au MOMA

Un dernier point à savoir : il est possible de visiter le MOMA gratuitement ! Il est en effet ouvert gratuitement les vendredis, de 16h à 20h, et il y a donc foule sur ce créneau. Deux options donc :

  • vous ne disposez pas de city-pass, et souhaitez faire l’économie de l’entrée au MOMA : ce créneau est donc le votre 🙂 . Je n’ai pas de retour d’expérience sur cette situation, si ce n’est d’avoir lu qu’il y a du monde qui souhaite profiter de cette gratuité…
  • vous avez déjà votre entrée pour le MOMA (city-pass ou billet coupe-file) : évitez ce créneau !

Infos pratiques

Heures d’ouverture et adresse

Le MOMA est ouvert tous les jours, de 10h30 à 17h30, et jusque 20h les jeudis des mois de juillet et août. Comme indiqué plus haut, il est également ouvert jusque 20h le vendredi, et c’est durant ce créneau 16h-20h du vendredi qu’il est possible d’y accéder gratuitement.

L’entrée du MOMA se trouve sur la 54ème rue, entre les 5th et 6th avenues.

MOMA PS1

Un tableau de Picasso exposé au MOMA de New-York

Un tableau de Picasso

Je n’en ai pas parlé jusqu’ici mais le MOMA n’est pas que ce musée d’art moderne. Il existe une annexe, nommée « MOMA PS1 », qui se veut être un centre artistique consacré à l’art contemporain. Celui-ci s’appelait d’ailleurs initialement « PS1 Contemporary Art Center ».

On y trouve ainsi des présentations d’artistes novateurs dans différents domaines de l’art. Il se trouve dans le Queens (en dehors du quartier de Manhattan), et son adresse exacte est : 22-25 Jackson Avenue, Long Island City, New-York.

Le MOMA PS1 est accessible à partir du moment où l’on réalise la visite du MOMA. Le billet d’entrée au MOMA permet en effet de disposer d’un pass donnant l’accès également au PS1. Cet accès est valable durant 14 jours.

La visite du MOMA

Celle-ci se fait avec l’aide d’un audio-guide, distribué à l’entrée. Il est disponible en plusieurs langues, dont le français. La fourniture de cet audio-guide est comprise dans le prix du billet.

Au-delà des expositions permanentes, le MOMA abrite également des expositions temporaires, auxquelles le billet d’entrée permet l’accès également. L’appareil photo est autorisé dans le musée.

Mon avis sur le MOMA

J’ai apprécié ma visite du MOMA, et notamment les étages supérieurs. Cette visite a été l’occasion pour moi de voir en vrai des œuvres que je connaissais. Et d’en découvrir bien d’autres ! L’audio-guide (en français) sert également à en apprendre davantage sur certaines œuvres et artistes, ce qui est appréciable. Et, même si ce musée est grand, on peut le parcourir facilement dans le cadre d’une visite de quelques heures (sans écouter tout l’audio-guide bien sûr). Je veux dire par là qu’on ne ressort pas du MOMA en ayant eu l’impression de manquer des œuvres.

Je nuance tout de même en précisant que mon séjour à New-York a duré 5 jours. Il était donc tout à fait possible d’inclure la visite de musées à mon programme. Et ceci sans prendre le dessus sur d’autres « attractions » incontournables de la ville. J’ai dédié un article sur le blog à mon programme et mes conseils pour visiter New-York. Vous pouvez le consulter pour voir comment j’ai organisé mon séjour.

Néanmoins, si vous n’êtes pas forcément amateur d’art, et que votre séjour à New-York ne dure que 2 jours par exemple, je ne vous orienterais pas forcément vers le MOMA 🙂 . S’il s’agit d’un premier séjour à New-York vous souhaiterez sûrement vous orienter sur d’autres monuments, davantage incontournables (selon moi) que les grands musées de New-York.

Dans tous les cas, si vous projetez de visiter le MOMA, je vous souhaite une bonne visite !

Peinture du musée d'art moderne du MOMA à New-York

Le MOMA : un musée d’art moderne

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire