Visiter Lagos et ses alentours : que faire et voir dans cette ville du Portugal ?

La visite de Lagos avec son fort historique

La visite de Lagos : son centre-ville historique et ses belles plages

Lors d’un séjour en Algarve, Lagos est l’une de ses villes portuaires de l’ouest de cette région. Ville désormais tournée vers le tourisme avec ses plages incontournables, Lagos est une ville ancienne avec un très joli centre-ville.

Je reviens dans cet article sur ma visite de Lagos, la ville en elle-même avec son centre-ville et ses belles plages et falaises. Mais aussi Lagos en tant que point de départ de sorties en bateau pour profiter des superbes vues sur la côte depuis la mer.

J’indique également ce que l’on peut faire et voir dans les alentours de Lagos, notamment si comme moi vous faîtes de Lagos un point de chute durant votre séjour en Algarve. Et partage en fin d’article quelques conseils pratiques pour préparer sa visite de Lagos.

Visiter Lagos et son centre-ville

On peut avoir de Lagos une vision de ville touristique au bord de l’océan, avec notamment ses quartiers tournés vers l’hébergement (résidences et « villages vacances »). Il est vrai que la partie sud de Lagos est tournée vers le tourisme, mais il ne faut pas occulter le fait que Lagos est avant tout une ancienne ville fortifiée. C’est de cet aspect de la visite de Lagos dont je vais parler dans ces premiers paragraphes.

Le fort de Lagos

La chapelle dans le fort de Lagos

La chapelle dans le fort de Lagos

Ce fort, appelé en portugais Forte da Ponta da Bandeira, est un vestige de l’époque où il fallait protéger le port de Lagos des attaques maritimes. Sa construction date du XVIIème siècle, et aujourd’hui on peut le visiter. Il est très bien conservé.

Sa visite consiste surtout à pouvoir accéder à l’étage supérieur et de profiter de la vue sur Lagos et l’océan. A l’intérieur (au rez-de-chaussée) on trouve quelques salles dédiées à des expositions temporaires (des photographies ou des sculptures en général). Ainsi qu’une chapelle dont les murs et le plafond sont recouverts d’azulejos.

L’entrée coûte 2 € par adulte. J’avoue que pour le prix, cela ne vaut pas le coup de se priver de voir ce fort de l’intérieur. Néanmoins, rien de transcendant non plus hormis la chapelle. Ce fort est joli d’extérieur et ses échauguettes (les guérites qui se trouvent dans ses angles pour l’observation) restent l’un des symboles de Lagos.

Le centre-ville de Lagos

Remparts de Lagos

Remparts de Lagos

Ce centre-ville est plutôt joli, avec de jolies rues et ruelles, ainsi que de petites places parsemées. Nous avons vraiment apprécié nous y promener. Parmi les lieux notables à découvrir durant la promenade :

Les remparts

On parle également de château (le Castelo dos Governadores), mais ce sont surtout ses remparts qui sont encore présents.

La partie la plus remarquable se trouve le long du front de mer, près du fort. On peut d’ailleurs entrer dans la vieille ville de Lagos à travers une porte de cette muraille (la Porta de São Gonçalo).

L’église de Santa Maria

Cette église se situe sur une grande place sur laquelle se trouvent également une statue de l’infant D. Henrique, ainsi qu’une grande fontaine. La façade de cette église est d’une belle couleur blanche. Pour la visite de l’intérieur, nous avons en revanche trouvé porte close… Dommage.

Le marché aux esclaves

Porte dans la vieille ville de Lagos

Porte dans la vieille ville de Lagos

En fait il s’agit du bâtiment qui se trouve à l’emplacement de l’ancien marché aux esclaves (Mercado de Escravos). Celui-ci datait du XVème siècle et il était à l’époque le premier marché aux esclaves d’Europe.

Le bâtiment actuel date du XVIIème siècle et il se trouve en face de l’église de Santa Maria. Il a été transformé en musée dans lequel sont exposés notamment des éléments découverts lors de la construction d’un parking à proximité. Il comporte également des galeries d’art. Compter 3 € pour l’entrée.

Mais aussi

Au détour de la promenade dans Lagos, on trouve :

  • l’église de Saint Sébastien, dans les hauteurs de Lagos.
  • le marché municipal : un marché couvert comme on en trouve beaucoup en Algarve, dans lequel on peut acheter du poisson. Il se trouve en bordure de mer, en contre-bas de cette église et du Centro Ciencia Viva. On peut d’ailleurs prendre un ascenseur à l’intérieur de ce marché permettant de rejoindre ces hauteurs et profiter d’une vue sur l’océan.
  • le Centre des sciences vivantes (Centro Ciencia Viva), un musée familial sur le thème des sciences donc. Il traite notamment du sujet de la préservation de l’environnement.

Les excursions en bateau au départ de Lagos

Formations rocheuses à Lagos

Formations rocheuses à Lagos

La ville de Lagos est un point de départ pour des excursions en bateau, dans l’océan Atlantique donc. Avant d’indiquer les alternatives, je partage une information à connaître.

En effet, en fonction du courant dans l’Atlantique, celles-ci peuvent ne pas avoir lieu (pour le côté dangereux de la chose bien sûr). J’avais réservé une sortie en bateau dans les caves naturelles, mais elle a été annulée le jour-même car l’océan était déchaîné. Un grand soleil, mais aussi de grandes vagues… Bref, une déception mais c’est comme ça.

La croisière jusqu’à Ponta da Piedade

Le principe de cette excursion est de partir du port de Lagos et longer le littoral jusqu’au Ponta da Piedade. L’occasion de découvrir depuis l’océan les différentes plages du littoral, et notamment celles dont je parle plus bas.

Cette excursion dure 1h15 et il faut compter une vingtaine d’euros par adulte. Vous pouvez la réserver ici.

La visite des grottes

L'une des nombreuses plages de Lagos

L’océan agité à Lagos

Un départ également depuis la marina de Lagos, mais cette fois-ci pour visiter des grottes naturelles du littoral. C’est cette excursion que j’avais réservée et que je n’ai pas pu faire.

Elle dure 1h15 aussi, et il faut compter une vingtaine d’euros par adulte (réservation sur cette page).

A noter que je partage ici des liens de réservation de l’opérateur GetYourGuide par lequel je passe souvent en voyage. Il permet en général d’obtenir les excursions au meilleur prix. Et surtout leur service client est très pro : j’ai pu le constater ici, car je me suis fait rembourser sans difficultés et très rapidement !

Le kayak

Il est possible de partir de la marina de Lagos pendant 2 heures vers le Ponta da Piedade, afin de faire du kayak. L’occasion donc de découvrir ce lieu d’une autre manière, tranquillement, et avec la possibilité de s’approcher davantage des formations rocheuses.

Bref, une manière différente de profiter de la côte. Mais une activité en contre-partie à privilégier par beau temps et quand il fait chaud, contrairement aux autres sorties en bateau que j’ai évoquées plus haut. Perso, pour l’avoir déjà fait, faire du kayak quand il fait froid n’est pas une expérience très agréable, mais ce n’est que mon point de vue 😉 . Vous pouvez la réserver ici (elle coûte 35 € par adulte).

Les plages incontournables de Lagos

L'église Santa Maria de Lagos

L’église Santa Maria de Lagos

Au-delà de la visite du centre-ville de Lagos, il ne faut pas repartir de Lagos sans être passé par ses plages !

Même si l’on est pas attiré par l’aspect « plage » dans le sens où l’on va se poser sur une serviette, se promener sur celles-ci pour découvrir les paysages est un « must-do » à Lagos.

J’évoque dans ce paragraphe ces différentes plages, en partageant mes 3 coups de cœur. L’avantage de celles-ci est vraiment leur emplacement : elles sont directement à Lagos.

Je précise tout de suite que « plage » se dit « praia » en portugais. Je vais donc reprendre ce nom car c’est sous cette dénomination que vous les trouverez sur les cartes (Google Maps ou une fois sur place sur les panneaux).

La plage des Etudiants

La plage des étudiants à Lagos

La plage des étudiants

Ou la « praia des estudentes » en portugais. Je ne sais pas d’où vient ce nom, et malgré mes recherches je n’ai toujours pas trouvé le lien avec les étudiants…

Bref, ce qui caractérise ce lieu, c’est la présence d’un pont de pierre qui relie deux formations rocheuses de cette plage. Un endroit particulièrement photogénique et qui sort de l’ordinaire par rapport aux autres endroits que je mentionne plus bas.

Certes des rochers et une petite arche naturelle, mais c’est surtout ce pont qui caractérise cet endroit. Et il est d’autant plus étonnant qu’il se trouve à proximité du centre-ville de Lagos et de son fort.

On y accède facilement depuis le parking (gratuit) en bord de route près du fort. On descend ensuite soit directement sur cette plage, soit celle d’à-côté : la Praia da Batata, reliées ensemble par un tunnel creusé à la main (comme on en trouve souvent sur les plages de ce type en Algarve).

La plage Dona Ana

Lever de soleil sur le praia Dona Ana à Lagos

Lever de soleil sur le praia Dona Ana

Une belle plage qui se trouve dans la partie sud de Lagos, la partie davantage tournée vers le tourisme. Là aussi des falaises, rochers massifs dans l’eau, et un grand escalier qui permet d’accéder à la plage.

Il existe un grand parking (gratuit) à proximité, ainsi que quelques restaurants dans le secteur. On peut s’y rendre également grâce à un « petit train touristique » qui fait la navette dans Lagos. Celui-ci dessert 7 arrêts, et prendre ce train coûte 3,50  €. Vous pouvez obtenir davantage d’informations sur le site internet de la société qui le gère (en anglais).

Comme toutes les plages du secteur, et même si je ne l’ai pas constaté (je m’y suis rendu en février), il faut savoir qu’il y a du monde durant la haute-saison sur la praia Dona Ana.

Nous logions justement dans une résidence à côté de cette plage. La praia Dona Ana est particulièrement bien exposée pour assister aux levers de soleil, car elle est orientée plein Est. Les photographes amateurs (et les lève-tôt) apprécieront !

La plage do Camilo

La plage do Camilo à Lagos

La plage do Camilo

C’est la plus belle plage de cette zone selon moi, du moins celle que j’ai le plus apprécié, pour plusieurs raisons :

  • elle est davantage à l’écart de Lagos. Même si elle se trouve à 1 km au sud de la praia Dona Ana, on a déjà quitté cet aspect de bâtiments (hôtels, résidences) présents à proximité.
  • on y accède en descendant un grand escalier, lui donnant un caractère plus éloigné encore.
  • et bien sûr le paysage est superbe, avec les falaises toujours, les rochers dans l’eau, les arches. On accède également depuis cette plage à la Praia do Boneca, juste à côté, et via un petit tunnel creusé dans la falaise.
La plage do Camilo au lever du soleil

La plage do Camilo au lever du soleil

Encore une fois, je me suis rendu sur cette plage, alors qu’il y avait peu de monde. L’été c’est très différent, elle est remplie, et on comprend pourquoi : de beaux paysages, et un accès qui se fait bien (proximité avec Lagos). Donc si vous voulez profiter pleinement de ce lieu, il faut y aller plutôt le matin !

Sur place on trouve un parking (pas très grand) et un restaurant (le O Camilo). Un restaurant dont les plats sont surtout à base de poissons et de fruits de mer.

Le Ponta da Piedade

Encore un point de vue à ne pas rater à Lagos. « Ponta » signifie « pointe » en portugais, et ce nom vient du fait que l’on se trouve au niveau de la pointe au sud de Lagos. Cette pointe dispose d’ailleurs d’un phare. Il ne se visite pas, mais on peut le contourner à pieds.

Les falaises escarpées

Le Ponta da Piedade à Lagos

Le Ponta da Piedade au lever du soleil

L’intérêt de ce lieu n’est pas vraiment le phare, ni une plage cette fois, mais le paysage du bord de mer. Les falaises sont à cet endroit très escarpées, et un escalier permet de descendre jusqu’à l’océan. Ce point de vue vaut le détour : un endroit très photogénique de type « carte postale ».

Son exposition à l’Est en fait un bel endroit pour profiter du lever de soleil, ou du moins des couleurs rougeâtres du début du jour. J’ai pris la photo qui illustre ce paragraphe peu de temps avant le lever du soleil : l’avantage de loger à Lagos, pas trop loin donc.

La promenade au bord de l’océan

Les falaises du Ponta da Piedade à Lagos

Les falaises du Ponta da Piedade

Mais Le Ponta da Piedade représente également le point de départ d’une promenade que l’on peut réaliser au bord de l’océan. Un chemin qui longe la côté, et qui est parfaitement adapté. A savoir des planches de bois au sol, avec les rambardes, donc totalement sécurisé.

Cette promenade est adaptée pour les fins de journée, car :

  • les températures sont plus agréables durant les mois d’été pour marcher.
  • on se trouve cette fois de l’autre côté de la pointe, donc exposé vers l’ouest. L’occasion donc de pouvoir observer le coucher de soleil. Ce que nous avons donc fait une fin d’après-midi, durant notre séjour à Lagos.

Visiter Lagos : en pratique

Où dormir à Lagos ?

Rue piétonne dans Lagos

Rue piétonne dans Lagos

Avant de répondre à ça, il faut d’abord se poser la question du « pourquoi dormir à Lagos » ? Lagos est en effet une ville tournée vers le tourisme, au bord de l’océan. Elle convient donc à mon sens dans deux cas :

  • soit on recherche une ville de ce type pour profiter surtout de la plage et des activités de la mer. Le centre-ville de Lagos et ses superbes paysages la font dans ce cas sortir du lot par rapport à d’autres villes côtières de l’Algarve (comme Portimao ou Albufeira).
  • soit on recherche un point de chute pour son séjour en Algarve, ou du moins une partie de son séjour. C’est dans cette optique que j’ai passé 4 nuits à Lagos, afin de visiter Lagos et ses alentours.
Appartement Villa Doris Suite à Lagos

Appartement de la Villa Doris Suite avec vue sur l’océan (crédit photo : Booking.com)

Parmi les logements et hôtels à Lagos, on peut citer :

  • un appartement dans la Villa Doris Suites, à une quinzaine de minutes à pieds du centre-ville. C’est dans cette résidence que j’ai passé 4 nuits. C’était propre, moderne, bien équipé, et situé à deux pas de la plage de Dona Ana. Le grand parking (gratuit) juste à côté était par ailleurs pratique pour garer la voiture. Pour info, hors saison (en février), et dans un appartement sans vue sur la mer, l’appartement pour 4 personnes nous a coûté moins de 70 € la nuit. En pleine saison c’est forcément différent…
  • l’hôtel Mar Azul, dans le centre-ville cette fois, mais au bord de l’eau.

Booking.com

Manger à Lagos

Ruelle dans Lagos au Portugal

Ruelle près de l’église de Saint Sébastien

On trouve de nombreux restaurants dans le centre-ville, ainsi d’ailleurs que des boutiques diverses (vêtements, souvenirs, etc…).

En hiver (du moins hors saison), certains sont fermés. Et notamment des petits restaurants parmi ceux que j’avais repéré durant mes préparatifs… Néanmoins, dans le centre-ville, on en trouve facilement dans les rues piétonnes comme les rues de Alfonso de Almeda, Candido dos Reis, et au niveau de la place Gil Eanes. Nous avons ainsi atterri dans le restaurant Caravela : il était correct.

Parmi les restaurants de cuisine portugaise au bon rapport qualité / prix, on peut citer :

  • le Restaurante A Forja,  (cuisine portugaise), près de l’église de Saint Sébastien
  • la Casa do Prego

Quant aux restaurants situés du côté de la marina de Lagos, ils sont clairement touristiques et à éviter si vous recherchez de l’authenticité.

Que faire dans les alentours de Lagos ?

Je précise que lorsque je parle d’alentours, j’englobe des lieux situés à une trentaine de kilomètres de Lagos. Je les mentionne afin d’illustrer ce que l’on peut visiter dans les alentours de Lagos si on loge plusieurs jours dans cette zone, et que l’on dispose d’une voiture.

Sagres

Le phare du Cap de Saint Vincent au Portugal

Le phare du Cap de Saint Vincent

Sagres se situe à l’extrême sud du Portugal, et à l’ouest de Lagos. Elle se caractérise par deux lieux symboliques :

  • la pointe de Sagres, à l’extrême sud. Une forteresse se trouve sur cette pointe (la Fortaleza de Sagres). Elle avait pour objectif de protéger cette zone des attaques maritimes. Par la configuration du lieu et la présence des falaises imposantes, la muraille du fort n’est présente que d’un seul côté. Cette forteresse se visite (compter 4 €).
  • le Cap Saint Vincent, à quelques kilomètres, et à l’extrême ouest du Portugal par la même occasion. Cet endroit abrite un phare (le phare de São Vicente), et il est possible de se promener dans les environs pour profiter des paysages. Un sol surtout constitué de grosses pierres. Du fait de son exposition à l’ouest, cet endroit est parfait pour observer le coucher du soleil sur l’océan Atlantique.

Pour ces deux lieux, mon expérience est la suivante : nous nous y sommes rendus en fin d’après-midi. Une après-midi qui passait notamment par :

  • le village d’Aljezur qui se trouve dans les terres (et dont je parle plus bas).
  • un arrêt par la plage do Amado avec sa plage immense et ses falaises aux couleurs ocres. Cette façade Atlantique est connue pour ses grandes vagues, en faisant ainsi des spots réputés pour le surf. En conséquence il faut s’attendre à pas mal de vent dans cette région, et je confirme !
La plage do Amado en Algarve

La plage do Amado

Je n’ai pas de retour d’expérience pour la visite du fort de Sagres, car nous nous y sommes rendus trop tard… De mai à septembre, les horaires sont 9h30 – 20h, et le reste de l’année : 9h30 – 17h30, avec la dernière entrée 30 minutes avant. Pour davantage d’informations vous pouvez consulter son site internet officiel (en portugais).

En revanche, si vous n’envisagez pas de visiter le fort de l’intérieur, s’y rendre ne présente pas beaucoup d’intérêt. D’extérieur on n’en devine que les contours derrière la muraille. Et les paysages ne sont pas exceptionnels du fait qu’il offusque la vue sur l’océan. Pour une promenade en bord d’océan, je conseille plutôt de se rendre au Cap Saint Vincent.

Ferragudo

Ferragudo en Algarve

Vue sur Ferragudo

Le village de Ferragudo se trouve en bord de mer. Ce village de pêcheurs est resté authentique.

Il existe un grand parking (gratuit) à proximité du village, qui permet facilement d’y accéder à pieds, en arrivant face au village.

Ferragudo est un village comme on peut en voir d’autres en Algarve, avec de jolies maisons colorées, des petites places et ruelles pavées, une belle église.

La différence avec les autres villages vient du fait qu’il se trouve au bord de l’eau. L’occasion donc de trouver de petits restaurants de poissons et fruits de mer sur le port. Mais aussi des départs vers quelques excursions en bateau dans les environs. Même s’il est resté authentique, le côté touristique a pris tout de même une petite place…

Dans une ruelle de Ferragudo

Dans une ruelle de Ferragudo

Nous avons d’ailleurs retenté notre chance pour une sortie en bateau (notamment pour se rendre à la cave de Benagil). Mais nous avons obtenu le même discours qu’à Lagos : les bateaux restaient au port car trop de courants dans l’Atlantique ! Y compris les bateaux des pêcheurs.

Ferragudo fait face à la ville de Portimao, qui elle est davantage touristique et moins authentique. Cette proximité fait que l’on trouve d’ailleurs souvent des photos dîtes de Portimao, mais qui sont en fait des photos de Ferragudo…

Nous y avons passé une partie de la matinée et avons déjeuné sur place, en terrasse au soleil. Le village est petit, donc une heure de promenade est suffisante.

Aljezur

Aljezur est un village typique de l’Algarve. Même si dans les faits Aljezur est une ville de plus de 5000 habitants, son centre-ville historique a des allures de gros village, avec de petites ruelles pavées et des façades colorées.

Ruelle pentue à Aljezur

Ruelle pentue à Aljezur

Les origines d’Aljezur remontent au Xème siècle où elle a été fondée par des Berbères. La ville a ensuite été reprise par les portugais plusieurs siècles plus tard. Son château a ainsi subi des modifications jusqu’au XIVème siècle.

Même s’il est en grande partie détruit, il est aujourd’hui l’une des principales attractions de la ville. On y accède soit :

  • depuis le village à pieds, en empruntant les ruelles en pente qui y mènent.
  • par la route, en se garant à côté (il existe un petit parking gratuit).

La visite du château d’Aljezur est gratuite et elle consiste surtout à en faire le tour, et lire quelques explications sur des panneaux (en anglais et portugais). Elle se fait en extérieur, à l’intérieur des murailles, et permet de ce fait d’avoir un panorama sur les alentours. Et notamment sur le village d’Aljezur en contre-bas.

J’ai lu sur internet qu’il est considéré comme « l’un des plus beaux châteaux du Portugal », mais je n’irais pas jusque là, au contraire… Il s’agit surtout de vestiges dont on fait vite le tour.

Mon avis sur Lagos

Visiter Lagos dans son séjour en Algarve

Dans le centre-ville de Lagos

Dans le centre-ville de Lagos

Lors d’un séjour en Algarve on peut visiter Lagos et ses proches environs de plusieurs manières :

  • on vient y passer une journée, et celle-ci sera consacrée par exemple à la visite de la vieille ville, et à se rendre aux différents points de vue évoqués dans l’article. Et pourquoi pas terminer sa soirée en se promenant aux bords des falaises sur le chemin aménagé près du phare, et profiter du coucher de soleil.
  • on en fait un point de chute pour plusieurs nuits, et on étale ses visites sur plusieurs jours. C’est le choix que j’avais fait avec une fin d’après-midi dédiée aux points de vue, et une matinée à la visite de Lagos.

Je ne regrette pas mon choix, même si je tempère tout de même par le fait que nous y étions hors saison. Nous n’avons donc de ce fait pas vraiment ressenti l’effet du tourisme. Durant la haute saison (d’avril à octobre), les plages sont remplies, et encore plus durant les mois d’été.

Dans tous les cas, si vous visitez l’Algarve et notamment les villes de Tavira et Faro, j’avoue que passer par le centre-ville de Lagos n’est pas forcément une obligation. Il est très joli mais on peut envisager l’exclure par manque de temps. En revanche ne ratez pas les plages des Etudiants, de Camilo, et de Dona Ana. Ainsi que la Ponta da Piedade, à l’extrême sud. Ce sont des paysages qui méritent à mon sens le détour.

Lagos en hiver

Coucher de soleil au Ponta da Piedade à Lagos

Coucher de soleil au Ponta da Piedade

Je vous partage également au passage mon ressenti sur la visite de Lagos hors saison. Nous avons en effet eu du beau temps, des températures agréables (autour d’une vingtaine de degrés), et surtout peu de touristes. Il est clair que sur ce plan, s’y rendre l’été est une expérience différente.

De ce fait, hors saison, une partie des restaurants était encore fermée dans le centre-ville. Ce qui ne m’a pas permis de tester les restaurants que j’avais repéré. Je rassure, on trouve des restaurants et des boutiques ouvertes à toute saison (Lagos est une ville comme une autre), mais ce point est à savoir malgré tout.

J’espère avoir pu vous éclairer sur la visite de Lagos et ce que l’on peut y faire et y voir. Si vous envisagez de vous rendre à Lagos, ou du moins en Algarve, je vous souhaite un bon séjour !

Carte des points d'intérêt pour visiter Lagos et ses alentours

Carte des points d’intérêt à Lagos évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de le noter

Please wait...

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire