Visiter l’Alhambra : billets, infos & retour d’expérience

Visiter l'Alhambra de Grenade

Visiter l’Alhambra de Grenade

Lors d’un voyage en Andalousie, ou plus largement en Espagne, visiter l’Alhambra est un incontournable. Ce magnifique site, symbole de l’histoire de l’Andalousie, est particulièrement bien conservé. Il est de ce fait devenu le monument d’Espagne le plus visité.

Lors de mon séjour à Grenade, j’ai consacré une après-midi de visite à l’Alhambra. Je reviens ainsi dans cet article sur cette expérience, et partage les informations pratiques et essentielles à connaître pour préparer sa visite. Avec notamment les différentes alternatives pour se procurer des billets d’entrée, point essentiel à connaître pour pouvoir la visiter. La plus standard (celle-ci), mais également d’autres.

Les billets pour la visite de l’Alhambra

Principe général

Bassin dans les palais Nasrides

Bassin dans les palais Nasrides

Ce sujet des billets pour l’Alhambra est à la fois complexe et primordial pour bien préparer sa visite !

Du fait de l’affluence, de la taille de certains palais la composant, ou encore pour préserver ce site, son accès est en effet limité.

Depuis 2018, visiter l’Alhambra se fait uniquement sur réservation, et il n’est donc plus possible d’aviser sur place en achetant des billets au guichet !

J’aborde dans les paragraphes suivants les différentes alternatives pour se procurer des billets, à savoir :

  • des billets standards, réservés à l’avance (disponibles sur cette page). On verra que cette solution a rapidement ses limites du fait de l’affluence…
  • la visite guidée, avec un guide francophone (comme celle-ci). Si votre budget le permet, je conseille de procéder ainsi pour un site historique comme l’Alhambra.
  • l’inclusion du billet de l’Alhambra à un combiné de tickets utiles pour visiter Grenade. A savoir la visite de l’Alhambra, le bus touristique, et une application mobile de type audio-guide.
  • l’excursion à la journée depuis d’autres villes d’Andalousie ou d’Espagne.

Il faut savoir qu’au-delà de l’achat des billets classiques, les autres alternatives permettent toutes de pouvoir obtenir des billets au cas où il n’y aurait plus de places aux dates souhaitées.

Acheter des billets standards pour visiter l’Alhambra

Achat des billets pour la visite de l'Alhambra

Dates complètes lors de l’achat des billets

Comme indiqué plus haut, il faut forcément acheter ses billets en avance pour la visite de l’Alhambra. Et pour cela vous pouvez passer par ce site. Il est en français et vous recevrez vos billets par mail.

Le billet de visite standard est celui dit de l’Alhambra General. Il permet d’accéder à tous les endroits du site de l’Alhambra ouverts au public. A savoir l’alcazaba, Generalife, et les palais Nasrides.

Pour le prix du billet, il faut compter environ 25 € pour les plus de 15 ans, 17 € pour les 12 – 15 ans, et gratuit en dessous. C’est le billet standard. Vous pouvez regarder les disponibilités directement depuis cet encart :

Il existe également d’autres alternatives pour la visite de l’Alhambra. Celles-ci sont moins standards, à savoir :

  • un ticket sans les palais Nasrides (celui-ci). Celui-ci coûte moins cher que le ticket standard, de l’ordre de 15 €. Mais là aussi, même sans les palais Nasrides, toutes les dates ne sont pas toujours disponibles.
  • d’autres tickets (disponibles sur cette page) permettant l’accès à certains lieux de l’Alhambra en nocturne (jardins, palais Nasrides), certains jours de la semaine seulement.

Disposer de son billet d’entrée

Visite de l'alcazaba de l'Alhambra à Grenade

Visite de l’alcazaba

Pour le ticket standard (avec l’alcazaba, les palais Nasrides et Generalife), il faut sélectionner une horaire pour la visite des palais Nasrides.

Ces tickets sont soit à imprimer ou avoir sur son smartphone. La solution la plus simple étant de les avoir directement sur son smartphone.

Si vous avez consulté les pages de réservation de tickets et que vous avez vu de l’indisponibilité à vos dates souhaitées de visite de l’Alhambra, vous serez intéressé par la suite de cet article 🙂 .

La visite guidée de l’Alhambra

L’Alhambra fait clairement parti de ces lieux qu’il est intéressant de visiter avec un guide.

Bassin dans l'Alhambra

Bassin dans l’Alhambra

Pour ma part je fais désormais souvent des visites guidées en français dans certains sites et monuments, et je regrette d’ailleurs de ne pas avoir pris cette option quand nous avons visité l’Alhambra…

Ce site est très grand, riche d’histoire et d’architecture, et se promener dans les palais, alcazaba, jardins, avec l’audio-guide (ou un guide au format papier), ne permet que de survoler l’ensemble.

En contrepartie, une visite guidée est plus chère, forcément… Un compromis à trouver entre une visite par soi-même, moins chère, où l’on ne retient pas grand chose finalement, et une visite guidée interactive et riche en anecdotes.

Il existe de nombreuses visites guidées pour l’Alhambra, souvent en anglais, ou n’incluant pas tous les points d’intérêt du site. Je conseille ainsi cette visite guidée. Elle présente l’avantage :

  • d’être réalisée par un guide francophone. Compte tenu du prix de la prestation, autant bien tout comprendre !
  • d’inclure les billets d’entrée pour les palais Nasrides (ce qui n’est pas toujours le cas pour ces visites guidées).

Le combiné du Pass Grenade

La cour circulaire du palais de Charles-Quint dans l'Alhambra

La cour circulaire du palais de Charles-Quint

Son principe est qu’il comporte l’accès à la visite de l’Alhambra, mais pas uniquement.

Au-delà d’inclure ce billet pour l’Alhambra, ce combiné comporte également :

  • un billet pour l’utilisation du bus touristique. Celui-ci dessert directement l’Alhambra.
  • une application mobile de type audio-guide qui permet de découvrir Grenade en autonomie (plans, itinéraires, points d’intérêt, etc…).

Avec ce combiné, on reçoit ses tickets par mail. On peut alors les imprimer, ou plus simple encore, les avoir sur son smartphone.

Et celui du pass Andalousie !

Un bassin dans les jardins de l'alcazar de Séville

Un bassin dans les jardins de l’alcazar

Le fonctionnement est similaire au précédent, sauf qu’il se focalise cette fois plus globalement à l’Andalousie. Avec en principe les points d’intérêt culturels que l’on intègre à un road trip dans cette région, à savoir :

  • l’alcazar de Séville
  • la mosquée de Cordoue
  • et donc l’Alhambra (avec les palais Nasrides)

Le tout avec 2 applications mobiles complémentaires.

Vous pouvez vous le procurer sur ce site. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’article que j’ai dédié à ce pass Andalousie.

L’excursion à l’Alhambra

Eglise Santa Maria dans l'Alhambra

Eglise Santa Maria dans l’Alhambra

J’ai évoqué jusqu’à présent la visite de l’Alhambra en tant que visite incluse à un séjour à Grenade. Mais il faut savoir que l’on peut visiter l’Alhambra, en excursion, au départ d’autres villes d’Andalousie. Ainsi, on trouve :

  • cette excursion, au départ de Séville.
  • cette excursion, au départ de Malaga, similaire à la précédente.
  • celle-ci, au départ de la station balnéaire de Marbella, à l’ouest de Malaga.

Ces excursions s’adressent surtout aux voyageurs en séjour dans une autre ville andalouse et qui n’envisagent pas de louer une voiture pour se rendre à Grenade sur la journée. Elles sont en général accompagnées d’un guide anglophone.

Elles représentent également une alternative intéressante pour ceux qui n’ont pas encore réservé toutes leurs nuits d’hôtel pour leur séjour en Andalousie. En effet, s’il n’y a plus de tickets pour l’Alhambra disponibles classiquement, on peut alors passer une nuit supplémentaire dans une autre ville (Séville ou Malaga par exemple), et visiter Grenade et l’Alhambra à la journée en excursion.

Visiter l’Alhambra : en quoi cela consiste ?

L’Alhambra est un ensemble de palais et de forteresses construits du VIIIème au XVème siècle. Durant cette époque l’Andalousie était occupée par les populations musulmanes, et l’architecture des sites et monuments que l’on y trouve ont donc hérité de ce passage.

Cette forteresse, et l’ensemble des palais et jardins qui la constituent, reflètent donc ce passé musulman. La visite de l’Alhambra passe ainsi par ces jardins, tout en pouvant entrer dans les palais ouverts au public, dont les plus beaux d’entre eux : les palais Nasrides. Cette visite dure une demi-journée environ (de l’ordre de 3 à 4 heures).

L’alcazaba

Alcazaba de l'Ahambra à Grenade

Alcazaba de l’Ahambra

Un alcazaba est une fortification datant de l’époque où l’Espagne et le Portugal étaient occupés par les maures (populations musulmanes du Maghreb). On les trouve en général dans les grandes villes, comme Grenade ou Malaga. L’objectif de ces forteresses étant essentiellement défensif, elles ont été construites sur des collines surplombant la ville. 

L’alcazaba de l’Alhambra a évolué au fil des années, et c’est à partir du XIIIe siècle que les Nasrides lui ont donné son apparence actuelle avec ses différentes tours.

C’est à cette époque également que fut bâtie la fortification avec son mur et ses portes délimitant son périmètre.

Les palais et jardins du Generalife

Jardins de l'Alhambra

Jardins de l’Alhambra

Le Generalife est le « domaine récréatif » des sultans Nasride, et il date du XIVème siècle. Il comporte des cours, des jardins, mais aussi un palais. Ce domaine du Generalife se trouve à l’Est de l’Alhambra, à l’extérieur des murs qui l’entourent.

Le mot « Generalife » vient de l’arabre « Jennat al Arif » qui signifie « Jardin de l’architecte ».

Au-delà des jardins, Generalife était utilisé également pour la culture agricole (terres cultivées, vergers), ainsi que le développement de bâtiments résidentiels.

La visite de Generalife passe ainsi par ses jardins (jardins inférieurs et supérieurs), ainsi que par son palais.

La visite des palais Nasrides

Palais des Lions dans l'Alhambra

Fontaine du Palais des Lions

On parle de palais Nasrides, au pluriel, car ce sont différentes maisons royales construites par différents sultans au cours de la période de la dynastie des Nasrides. Ces palais se trouvent dans un seul espace compartimenté, et chacun de ces palais est dédié au sultan qui a commandé sa construction.

On compte ainsi 3 palais, dans 3 zones indépendantes de cet ensemble, à savoir : le palais du Mexuar, celui de Comares, et celui des Lions.

La visite de ces palais permet donc de découvrir des cours, jardins, galeries à arcades, fontaines, etc… Parmi les éléments notables :

  • la chambre dorée, dans le palais de Mexuar.
  • la cour des Myrthes et son bassin reflétant les bâtiments, dans le palais de Comares.
  • la fontaine des 12 lions, dans le palais des Lions.

Cet ensemble de palais est très bien conservé. On peut notamment admirer durant la visite de magnifiques colonnes sculptées avec minutie, ou encore différents ornements. Ils sont vraiment superbes !

Ces palais représentent donc un élément notable de la visite de l’Alhambra, et du fait de leur visite réalisée en intérieur (dans un espace clos), leur accès est limité et géré par tranche horaire. Lors de l’achat de ses tickets pour la visite de l’Alhambra, et en dehors des visites guidées ou excursions, il faut ainsi toujours sélectionner une horaire de visite de ces palais.

L’Alhambra : en pratique

L’accès à l’Alhambra

Carte de l'Alhambra

Carte des principaux points d’intérêt de l’Alhambra

Si vous vous y rendez en voiture, il existe un grand parking près de l’entrée du site. Il coûte une dizaine d’euros pour 4 heures de stationnement.

Par ailleurs, si vous cherchez l’Alhambra sur Google Maps : faîtes attention ! Le site de l’Alhambra en Espagne ne redirige pas vers celle de Grenade, mais un tout autre endroit. Et ceci malgré la photo des Palais Nasrides qui illustre le lieu pourtant… Ne vous faîtes pas avoir…

L’autre alternative, si on loge à proximité notamment, est de s’y rendre à pieds ou en bus. Ainsi :

  • à pieds, il faut suivre la route en partant du centre-ville de Grenade. De petites routes en pente forcément, en grande partie ombragées. A titre d’information nous sommes parti de la plaza Nueva, en suivant la rue Cuesta de Gomerez, pour un trajet d’environ 1,5 km.
  • en bus, il faut emprunter la ligne C30 ou C32, et descendre à l’arrêt « Alhambra-Generalife ». Vous pouvez consulter les horaires, tarifs, et trajets des bus sur le site internet de la compagnie de bus de Grenade (en espagnol).

Sur place

Dans les jardins de Generalife

Dans les jardins de Generalife

Quelques éléments notables sont à connaître pour la visite de l’Alhambra, une fois sur place :

  • il est possible de louer un audio-guide sur place (disponible en français). On les trouve au niveau du palais de Charles Quint, et la location coûte 6 € (une pièce d’identité est demandée en guise de consigne).
  • si vous possédez une poussette, il faudra la laisser dans une zone dédiée.
  • il n’est autorisé de boire et manger que dans certaines zones du site. Il existe d’ailleurs un « snack-drink » dans l’enceinte, mais également un autre près de l’entrée (près des parkings).
  • on trouve des toilettes sur le site.

Mes conseils et avis sur l’Alhambra

Vue panoramique

La vue sur l'Alhambra depuis le Mirador de San Nicolás , dans Grenade

La vue sur l’Alhambra depuis le Mirador de San Nicolás , dans Grenade

Il est incontestable que ce site est magnifique, que ce soit depuis l’extérieur, que de l’intérieur. Elle est ainsi devenue un incontournable à visiter en Espagne, et quand on la voit et qu’on la visite on comprend pourquoi !

Au-delà de la visite de l’Alhambra en elle-même, ne ratez d’ailleurs pas les points de vue dont on dispose sur celle-ci depuis Grenade. Et notamment le point de vue depuis la place du Mirador de San Nicolás.

Cette place permet de découvrir la forteresse avec la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada derrière. C’est le spot photo à ne pas rater !

Visiter l’Alhambra dans le cadre d’un séjour à Grenade

La plaza Nueva à Grenade

La plaza Nueva

Lors d’un séjour en Andalousie, je conseille donc évidemment de visiter l’Alhambra, et plus largement de passer au moins une journée à Grenade.

J’y ai pour ma part passer 2 jours, et j’ai consacré une demi-journée à la visite de l’Alhambra. Je considère que :

  • deux jours permettent de découvrir l’essentiel de cette ville, et de s’en imprégner. J’ai dédié un article sur le blog à la visite de Grenade en 2 jours, vous pouvez le consulter pour obtenir davantage de détails.
  • une journée est un peu courte pour bien la visiter. Mais bien condensée on peut envisager visiter l’Alhambra le matin et une bonne promenade dans la ville l’après-midi (avec un passage par les quartiers de l’Albacin et du Sacromonte notamment).
  • pour bien la découvrir, il faut y passer au moins 3 jours.

J’espère avoir pu vous aider si vous êtes dans vos préparatifs de visite de l’Alhambra. Ou du moins vous avoir donné un aperçu sur quoi consiste la visite avec mes descriptions et photos 🙂 . Et je vous souhaite dans ce cas un bon séjour !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. restoux dit :

    Pouvez vous m’éclairer ? Je suis allée sur le site officiel pour visiter l’Alhambra mais il me demande un NIF. Or étant française je n’en possède pas à leur format ? Je ne peux donc pas acheter mes billets. Comment faire?

    • Bonjour,
      je vois dans le formulaire que l’on peut sélectionner d’autres éléments, notamment « passeport ». En principe vous devriez pouvoir saisir un numéro de passeport, ou de carte d’identité. L’idée est de pouvoir mener un contrôle sur place.
      Je vous souhaite une bonne visite de l’Alhambra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *