Les falaises de Moher : falaises vertigineuses d’Irlande !

Les falaises de Moher dans l'ouest de l'Irlande

Les falaises de Moher dans l’ouest de l’Irlande

Lors d’un séjour dans l’ouest de l’Irlande, et plus particulièrement dans la région de Galway, les falaises de Moher sont quasiment un incontournable ! Il s’agit en effet de l’un des sites les plus emblématiques d’Irlande, et forcément  l’un des plus touristiques aussi.

Je reviens dans cet article sur ma visite des falaises de Moher, ou “cliffs of Moher” en anglais. Entre points de vue vertigineux et balade le long de ces falaises !

Se rendre aux falaises de Moher

Elles se trouvent dans l’ouest de l’Irlande, dans le comté de Clare, et dans la région du Burren. Elles se situent à environ 1h30 de route au sud-ouest de la ville de Galway, ce qui en font facilement une destination d’excursion à la journée lorsque l’on réalise un séjour dans cette zone.

La route

Carte situant les falaises de Moher en Irlande

Les falaises de Moher, au sud de Galway

La ville la plus proche est Doolin. Elle est située à une petite dizaine de kilomètres au nord. C’est notamment depuis cette ville que l’on peut embarquer pour les îles d’Aran qui font face aux falaises.

La route qui mène au site des falaises de Moher est la route de campagne R478. Site touristique oblige elle est empruntée par beaucoup de voitures, et même des bus. Comme on se trouve dans la région du Burren, la route est parfois bordée de murés de pierres : faire attention donc, notamment si l’on croise un bus !

Le parking

Une fois sur place, il existe un grand parking payant. Mais il est facilement rempli en pleine saison ! Il existe même des panneaux dynamiques sur la route d’accès qui peuvent conseiller de se rendre sur le site plutôt après telle heure. Dans notre cas, nous les avons visitées début août et le jour de notre visite ces panneaux conseillaient de s’y rendre après 17h… Nous n’avons pas suivi le conseil et avons tout de même réussi à nous garer 🙂

En quoi consiste la visite de ce site ?

La balade le long des falaises

La balade au bord des falaises de Moher

La balade au bord des falaises de Moher

Se balader au bord des falaises est évidemment l’objectif de la visite. On se promène sur la partie haute uniquement, le long de petits chemins.

Sur la principale partie du site ils sont bordés de rambardes, donc plutôt bien sécurisés. A savoir, par rapport à l’arrivée, aussi bien sur la partie droite que la partie gauche. Ce n’est que si l’on commence à s’éloigner un peu que les rambardes disparaissent. Avec des enfants en bas-âge, on peut donc être serein et profiter d’une grande partie du site et des points de vue, sans se soucier du danger.

Carte des randonnées possibles aux falaises de Moher

Carte des randonnées possibles aux falaises de Moher

Ce site comporte près de 8 km de falaises. Il est donc possible de s’y balader un bon moment. Les possibilités de randonnées sont :

  • longer vers Doolin, au nord : 8km via un aller-retour
  • descendre vers Liscannor, au sud-ouest : 12 km via un aller-retour
  • longer vers Liscannor, et remonter ensuite par les terres. Il s’agit de la “Moher walk” : 10 km via une boucle

Les points de vue

Cette promenade permet de disposer de différents points de vue, et notamment :

  • celui depuis la falaise la plus haute (plus de 200 mètres de haut), où se trouve la tour O’Brien. On accède assez rapidement à ce point de vue en empruntant le chemin qui part vers la droite.
  • les points de vue qui permettent de voir cette plus haute falaise, depuis le chemin de gauche ! Ce sont mes points de vue préférés du site, car ils permettent d’avoir une notion d’échelle grâce à la tour au sommet.

Pour les amateurs de la série des films Harry Potter, les falaises de Moher ont servi de lieu de tournage à l’opus “Harry Potter et le prince de sang mêlé”. On les voit en effet servir de décor dans un contexte de mer déchaînée, lorsque Harry Potter et Dumbledore viennent en quête de horcrux dans une grotte située au cœur de ces falaises.

La tour O’Brien

La tour O'Brien, au sommet de la plus haute falaise des falaises de Moher

La tour O’Brien, au sommet de la plus haute falaise

Il s’agit d’une tour de pierres, ronde, qui a été construite en 1835 en haut de la plus haute falaise. Elle tient son nom de son constructeur : Sir Cornelius O’Brien. Son objectif était de pouvoir offrir, depuis son sommet, un point de vue unique sur l’océan et les falaises alentours.

Il est possible de monter au sommet de cette tour. C’est payant (2 € par adulte / 1 € pour les enfants). Même si ce n’est pas très cher, l’intérêt est je trouve réduit, car cela permet juste de gagner quelques mètres de hauteur, sur une falaise de plus de 200 mètres de haut déjà…

Le musée au niveau du Visitor Centre

On s’écarte de l’aspect nature du site avec ce musée, mais il a le mérite d’être gratuit (ou plutôt l’entrée est comprise dans le prix du parking). Donc pourquoi pas en profiter, car il peut s’avérer intéressant. Ce musée se trouve au tout début du site, sur la droite, “incrusté” dans la roche.

Il est logiquement consacré aux falaises de Moher, avec des focus sur la faune et la flore que l’on y rencontre. Et au-delà de l’aspect musée, vous trouverez aussi de quoi acheter des souvenirs, ainsi qu’un restaurant panoramique, et des toilettes.

L’application mobile

Panorama sur les falaises de Moher

Panorama sur les falaises

Une particularité de ce site touristique, c’est qu’il présente la possibilité de disposer d’un audio-guide via une application mobile. Il faut donc se munir de son smartphone (Android ou iOS) et télécharger l’application. Elle est gratuite, et s’appelle logiquement “Cliffs of Moher”. Et pour le réseau ils ont tout prévu car un réseau wifi est à disposition !

L’application comporte des commentaires que l’on peut écouter en fonction de là où on se trouve. En revanche c’est exclusivement en anglais (du moins dans la version de l’application existante au moment où je rédige cet article). Elle contient également quelques éléments d’information sur les randonnées, des photos, etc…

En pratique, autant être franc, je ne l’ai pas utilisée… Pas forcément pratique d’écouter les commentaires sans casque, et avec le vent qui souffle. De plus je ne suis pas vraiment “fluent” en anglais, et je voulais surtout profiter de la vue… Bref, cette application est une bonne initiative, mais je n’ai pas forcément exprimé le besoin de m’en servir.

Informations pratiques

En fonction de la période de l’année, les horaires d’ouverture du site varient, pour correspondre aux heures d’ensoleillement. Vous trouverez le détail des horaires sur le site officiel des falaises de Moher.

Pour le prix, il faut compter 6 € par adulte. C’est gratuit pour les moins de 16 ans. Ce prix comporte l’accès au parking (on achète d’ailleurs les billets au moment d’entrer dans le parking), mais également l’accès au musée.

Mes conseils pour la visite des falaises

  • La plus haute falaise du site des Cliffs of Moher

    La plus haute falaise du site

    Le pic d’afflux des visiteurs se situe entre 11h et 16h. Donc si vous voulez augmenter vos chances de vous garer facilement sur place, essayez de vous organiser pour y aller avant ou après. Cette remarque est surtout valable en haute saison (d’avril à septembre), et les week-ends.

  • Les falaises de Moher sont exposées plein ouest, elles sont donc logiquement propices pour l’observation du coucher de soleil ! Si le temps est au beau fixe, vous pouvez donc planifier votre visite en fin d’après-midi afin de bénéficier de ce moment. Pour ma part je n’en ai pas profité car le ciel était bien gris le jour de ma visite…

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire