Bodie en Californie : la ville fantôme par excellence !

Bodie State Park - ville fantôme de Californie

La ville fantôme de Bodie : le far west américain !

Bodie est une petite ville abandonnée située en Californie : une ville fantôme (ou “ghost town” en anglais) ! Ce qui la démarque des autres villes de ce type est son bon état de conservation. En effet en 1961, elle est devenue un parc d’Etat : le Bodie State Historic Park, ce qui lui permet d’être entretenu comme il se doit. Et bien sûr de la visiter !

Amateurs de westerns ou tout simplement amateurs d’histoire ou de photographie, vous serez conquis par cet endroit !

Se rendre à Bodie

Bodie State Park - ville fantôme de Californie

Les anciennes habitations de Bodie

Bodie se situe en Californie, près de la frontière avec le Nevada. Elle se situe au Nord-Ouest du parc Yosemite, et à deux pas du Mono Lake. J’ai inclus la visite de cette ville fantôme durant un roadtrip dans l’Ouest Américain. Bodie était pour moi une étape entre le parc de Yosemite et la Vallée de la Mort. Visiter Bodie m’a permis d’inclure à mon séjour autre chose que des grandes villes et des parcs orientés très nature.

Partant de Yosemite j’avais prévu arriver sur  Bodie en empruntant la Tioga Road vers l’Est (Route 120, qui traverse le parc de Yosemite). Puis de remonter ensuite vers le Nord par le Route 395. Les incendies en ont décidé autrement cet été-là : la Tioga Road était fermée en allant vers l’Est… Nous avons donc fait le tour par l’autre côté, en ressortant de Yosemite par l’Ouest : plus de 5 heures de route ! A ne faire donc que si vous n’avez pas le choix comme moi. Ensuite pour se rendre vers la Vallée de la Mort, c’est facile : il faut suivre la Route 395 vers le sud.

L’accès au parc se fait en suivant une piste caillouteuse : la Bodie Road. Nous étions en SUV, la piste était donc assez praticable, bien que chaotique par endroit. Avec des véhicules plus légers et plus près du sol, vous y arriverez aussi, mais serez tout de même moins sereins en principe.

L’histoire de cette ville-fantôme

Bodie State Park - ville fantôme de Californie

Les façades en bois typiques des villes fantômes

Vers le milieu du XIXème, on découvrit de l’or dans cette région. La ruée vers l’or en Californie amena de nombreux habitants venus s’y installer pour extraire de l’or dans la mine.

A la fin du XIXème siècle Bodie était à son apogée. Elle comptait environ 10000 habitants et était devenue la deuxième plus grande ville de Californie ! Au niveau de son exploitation minière, on évalue à 34 millions de dollars la quantité d’or sortie de ses mines…

La fin de son exploitation minière et surtout deux grands incendies eurent raison de Bodie dans les années 1930. Bodie se vida de ses habitants, la rendant ville fantôme. Seuls 5% des bâtiments de l’époque ont survécu à ces incendies et tiennent encore debout !

On peut ainsi visiter les anciens hôtel, saloon, banque, prison, école ou encore des habitations. Histoire d’imager la vie quotidienne qui y régnait, certaines scènes ont été reconstituées dans ces différents lieux. Le but est de laisser croire que les habitants ont abandonné ces lieux en l’état. Ce n’est bien sûr que reconstitution mais cela donne une idée des objets utilisés à cette époque.

Quelques infos sur la visite

Bodie State Park - ville fantôme de Californie

Une voiture abandonnée du début du XXème siècle

Le prix

Le Bodie State Historic Park est un parc géré par l’état de Californie. Le pass “America The Beautiful” n’est donc pas utilisable pour y accéder. L’accès coûte 7 $ pour les adultes, et 5$ pour les enfants. La visite de la ville fantôme prend entre 2 et 3 heures, en fonction du temps passé à flâner dans la ville, et des arrêts photo.

A l’entrée du parc, on paye au garde. Il nous donne au passage une carte de la ville fantôme avec les différents lieux, histoire de pouvoir se repérer un peu dans Bodie. Une fois le péage passé, le parking se trouve un peu plus loin, à l’extérieur de Bodie.

Dormir à Bodie

Côté hébergement, on ne dort pas dans Bodie ! A proximité néanmoins se trouve la petite ville de Bridgeport. C’est une petite ville typiquement américaine traversée par une grande voie, et quelques allées latérales. On y trouve quelques motels et de quoi se restaurer, mais reste néanmoins très peu touristique. Compter tout de même une demie-heure de trajet, d’autant qu’une grande partie se fait sur de la piste…

A proximité : le Mono Lake

Afin de compléter la visite du secteur, à noter qu’à quelques kilomètres au sud de Bodie se trouve le Mono Lake. Il s’agit d’un lac salé avec de nombreuses formations appelées tufas. Ces tufas sont formées d’un mélange d’argile et de chaux, et se dressent au-dessus du lac. Après la visite de Bodie nous avions fait un détour par le Mono Lake en fin d’après-midi pour admirer ces formations particulières. Le lac regorge également de nombreux oiseaux, pour la plupart migrateurs. Les couleurs du coucher de soleil ainsi que la Sierra Nevada, chaîne de montagnes la plus haute de Californie, rendent ces paysages magnifiques !

Depuis Bodie, nous avons rejoint le Mono Lake, non pas en revenant sur nos pas pour reprendre l’axe principal (Route 395), mais en empruntant une autre piste partant de Bodie vers le sud. Là aussi, pas forcément évident, avec des trous un peu partout, mais ça passe.

Mes conseils

  • Lors d’un roadtrip dans l’Ouest Américain, planifier la visite de la ville fantôme de Bodie lors d’une étape entre Yosemite et la Vallée de la Mort.
  • La route pour accéder à Bodie est une piste. Compter environ une demie-heure de route depuis la 395. Il est donc préférable d’être équipé d’une voiture surélevée type SUV.
  • Après avoir visiter Bodie, en profiter pour vous rendre également au Mono Lake situé à seulement quelques kilomètres.
Mono Lake au coucher du soleil - Californie

Le Mono Lake au coucher du soleil, avec la vue sur la Sierra Nevada

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Un véritable paysage de far west !

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire