Vallée de la Mort : paysages désertiques et chaleur !

Vallée de la Mort - Death Valley National Park

Vallée de la Mort – Death Valley National Park

La Vallée de la Mort, ou Death Valley en anglais, est un lieu bien connu de l’Ouest Américain… Il évoque à chacun un espace désertique, où les températures peuvent être élevées, mais qu’y a-t-il à voir concrètement dans ce parc ?

Je me suis rendu dans la Vallée de la Mort dans le cadre d’un roadtrip dans l’Ouest américain, et j’y ai passé une journée. J’indique ici mes coups de cœur dans cette vallée,  mais aussi ceux que j’ai raté…

Où se trouve la Vallée de la Mort ? (Death Valley)

La Vallée de la Mort se situe entre le Yosemite National Park et Las Vegas, à l’Est de la Californie, le long de la frontière du Nevada.

Ce parc, le deuxième plus grand parc des Etats-Unis, est situé dans le désert des Mojaves. Sa situation géographique fait que les températures peuvent y être très élevées ! Et notamment l’été où la chaleur peut s’avérer étouffante. En effet les températures peuvent atteindre jusqu’à 50°C en journée ! Pour éviter insolations et déshydratation prenez donc vos précautions : voiture climatisée obligatoire, eau en quantité suffisante, et casquette.

Mais pourquoi la “Vallée de la Mort” ? En 1849, on découvrait de l’or dans l’Ouest de la Californie. De nombreux pionniers s’y rendirent alors dans l’espoir d’y obtenir une vie meilleure. Ces pionniers ont été nommés les “49ers” en référence à l’année de début de cet exode. Parmi eux, un groupe parti en fin d’année a décidé de ne pas passer par la Sierra Nevada, impraticable lorsque la neige commence à y tomber, mais de suivre une piste différente. C’est ainsi qu’ils se retrouvèrent dans la Vallée de la Mort, qui ne portait pas de nom à cette époque… Sa traversée fut difficile et l’un des hommes du groupe y est mort. En quittant cette vallée vers les montagnes de l’Ouest, l’un d’eux se serait retourné vers la vallée et aurait dit “Goodbye, Death Valley !”. Le nom serait ainsi resté.

L’accès à la Vallée de la Mort se fait via les routes :

Que voir dans la Vallée de la Mort ?

Je relate ici quelques lieux représentatifs de ce parc qu’il ne faut pas rater selon moi si vous vous y rendez.

J’ai pour ma part passé une petite journée dans ce parc, et c’était suffisant. Non pas qu’il n’y ait pas grand chose à y découvrir ou que les paysages soient lassants : bien au contraire ! Mais à cause de la chaleur étouffante, difficilement supportable lorsque l’on quitte la voiture…

Mesquite Flat Sand Dunes

Mesquite Flat Sand Dunes - Vallée de la Mort

Mesquite Flat Sand Dunes – Vallée de la Mort

Quand on arrive dans la Vallée de la Mort par l’Ouest via la Route 190, on tombe rapidement sur ce lieu atypique : une zone remplie de dunes de sables. On dirait qu’elles ont été posées là tant cette zone se détache des paysages alentours !

Pour les amateurs de Star Wars, ces dunes très photogéniques ont d’ailleurs servi de décors dans l’Episode IV.

En revanche, on accède en général au bord des dunes et peu de monde s’aventure à l’intérieur. Du moins en pleine journée ! En effet marcher dans le sable n’est pas forcément une chose aisée, et surtout la chaleur pourra vous en dissuader. Amis photographes, ces dunes permettent néanmoins de réaliser de beaux clichés de couchers de soleil.

Pour notre part, nous sommes restés un petit quart d’heure sur le site, histoire de faire quelques photos, mais les températures étaient déjà élevées en fin de matinée. Nous ne sommes pas non plus ressorti par cette partie du parc le soir en quittant la Vallée de la Mort.

Le Zabriskie Point : la claque inattendue !

Zabriskie Point - Vallée de la mort

Zabriskie Point – Vallée de la mort

C’est à mon sens LE point de vue du parc. Il est clairement incontournable ! Le paysage y est composé d’un ensemble de formations géologiques multicolores dues à l’érosion. Et ces couleurs sont particulièrement relevées à la lumière du matin… Donc si vous avez l’occasion de vous y rendre le matin profitez-en 😉 . Les couleurs et les formes striées du paysage en font un site très photogénique, qui permet également d’avoir une belle vue sur la vallée en contre-bas.

L’accès y est facile : une aire de stationnement est prévue, et il faut terminer à pied en suivant un sentier en légère pente. La chaleur étouffante peut néanmoins accentuer la difficulté !

L’ Artist’s Palette Road

Artists Palette Road - Vallée de la Mort

Artists Palette Road – Vallée de la Mort

Envie de découvrir de beaux paysages tout en restant dans votre voiture climatisée ? L’Artist’s Palette Road vous permettra de faire une pause durant votre visite de la vallée. Ce qui est appréciable.

En effet il s’agit d’une route formant une boucle sur laquelle on peut découvrir différents paysages colorés, façonnés par l’oxydation des différents métaux présents dans la roche. Pour les couleurs, le rouge/orange provient du fer, le vert du mica et le violet du manganèse. D’où son nom car la multitude de couleurs juxtaposées les unes sur les autres fait penser à la palette du peintre… Les arrêts photo sont au bord de la route.

La Racetrack Playa

Je ne me suis pas rendu sur ce site car je ne le connaissais pas à l’époque de mon roadtrip. C’est un regret. En effet il vaut le détour pour constater le phénomène naturel qui s’y produit : des sillages derrières des pierres, de plusieurs dizaines de mètres parfois, qui démontrent qu’elles avancent toutes seules !

On se demande donc comment s’expliquent ces déplacements ?

La réponse a été apporté récemment par une équipe de chercheurs d’un institut de San Diego. Ils ont placés des GPS sur une quinzaine de pierres durant l’hiver 2011, couplés à des détecteurs de mouvement, des stations météo et des appareils photo en time-lapse. Ces équipement leur ont ainsi apportés la réponse quelques mois plus tard ! Ce phénomène est dû aux écoulement d’eau, qui lors des températures particulièrement basses durant les hivers rigoureux, forment de fines couches de glace qui emprisonnent les pierres. Lorsque cette glace se brise, les plaques gelées qu’elle forme se laissent porter par les vents violents. Les pierres sont ainsi entraînées et elles donc creusent leur sillon dans la boue !

Cette vallée est accessible en voiture mais nécessite d’être équipé d’un 4×4 ou d’une voiture surélevée de type SUV.

Je pense donc que cette vallée vaut le détour, car ces pierres qui laissent un sillon doivent être impressionnantes à voir. Sans compter le côté photogénique de ce lieu ! Si je repasse par la Vallée de la Mort un jour, j’irai constater ce phénomène de mes yeux !

Et aussi…

  • Golden Canyon - Vallée de la Mort

    Golden Canyon – Vallée de la Mort

    Badwater : une vaste étendue sur laquelle réside un lit de sel laissé par le lac qui s’y trouvait il y a quelques milliers d’années. Ce lieu a la particularité d’être le point le plus bas des Etats-Unis. Il se situe en effet 85 mètres en dessous du niveau de la mer !

  • Dantes View : point de vue sur l’ensemble de la vallée de la Mort, et notamment le Badwater. Il est situé en altitude au bout d’une longue route sinueuse. Attention à la descente car avec la forte chaleur les freins réagissent moins bien !
  • Golden Canyon : un canyon aux teintes orangées. C’est une randonnée d’une heure aller-retour. A éviter en pleine journée donc, d’autant que les couleurs ressortent davantage en fin d’après-midi. Mon avis sur cette randonnée que j’ai faîte : elle ne fait pas parti des incontournables du parc.

 

Quelques informations pratiques

Le prix d’entrée dans le parc

Ce parc est un parc national : vous pouvez donc utiliser le Pass America the Beautiful. Sinon comptez une vingtaine de dollars par véhicule pour le droit d’entrée.

Se loger aux alentours de la Vallée de la Mort

Pour l’hébergement, le parc ne compte qu’un seul hôtel dans son enceinte. Il se situe au niveau du Furnace Creek, mais il est souvent complet sauf si vous vous y prenez longtemps à l’avance. Il faut donc se rabattre sur les petites villes en dehors du parc et trouver un motel.

Nous avions choisi cette option et passé la nuit dans la petite ville de Beatty, en sortant du parc par la Route 374. Beatty se situe également sur la Route 95 qui mène à Las Vegas, ce qui est pratique si elle est la prochaine étape de votre roadtrip.

Contraintes à prendre en compte

Certaines routes du parc peuvent parfois être fermées à cause d’intempéries. J’y ai été confronté pour la route accédant au Dantes View. Elle était en effet bloquée à la suite de fortes coulées de boues quelques jours auparavant. Je n’ai donc pas pu m’y rendre, et au-delà de ça j’ai dû changer mes plans pour rejoindre Las Vegas.

Pensez également à avoir suffisamment de carburant lorsque vous vous aventurez dans la Vallée de la Mort ! Ce parc est vaste et il n’y a pas de station service à l’intérieur.

Vous pouvez également trouver des informations utiles sur le site officiel du parc afin de préparer au mieux votre visite dans la Vallée de la Mort.

Mes conseils

  • Gérer au mieux la chaleur étouffante : s’hydrater régulièrement, avoir une voiture climatisée, une casquette, et privilégier les sorties les plus longues en début et fin de journée.
  • Y passer une journée, voire une journée et demie. Mes incontournables restent le Zabriskie Point, les Mesquite Flat Sand dunes et l’Artist’s Palette Road. Avec 2 regrets : la Racetrack Playa que je ne connaissais pas à l’époque de mon roadtrip, et le Dantes View dont l’accès était fermé.
  • Avoir fait le plein d’essence avant l’entrée dans le parc !
Le Mesquite Sand Dunes dans la vallée de la mort

Le Mesquite Sand Dunes

Afin de pouvoir faire vivre le blog HashtagVoyage, certains liens proposés dans cet article me permettent de toucher une commission sur les réservations effectuées.

Vous aimerez aussi...

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire