Visiter Stonehenge : le site préhistorique à voir dans le sud de l’Angleterre

Visiter Stonehenge en Angleterre et son célèbre cercle de pierres

Visiter Stonehenge et son célèbre cercle de pierres

Visiter Stonehenge est selon moi un incontournable lorsque l’on se trouve dans le sud de l’Angleterre. Ce site est en effet mondialement connu : un ensemble de pierres dressées et formant un cercle. Il attire chaque année plus d’un million de visiteurs, et il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO !

Je reviens dans cet article sur ma visite de Stonehenge, en indiquant comment elle se déroule et en quoi elle consiste.

L’accès à Stonehenge

Stonehenge sur la carte d'Angleterre

Stonehenge sur la carte, avec les lieux mentionnés dans cet article

Le site de Stonehenge se trouve dans la partie sud de l’Angleterre, sur la commune de Salisbury. Il se situe à environ 150 km au sud-ouest de Londres.

Je le précise tout de suite, Stonehenge n’est pas (ou plutôt n’est plus) un endroit isolé auquel on accède via une randonnée. Les axes routiers passent tout près, et un Visitor Centre a été construit non loin. Il se situe à un peu plus de 2 kilomètres des pierres de Stonehenge et il a ouvert fin 2013. Il est désormais le point d’entrée de la visite, à la fois pour acheter ses billets (ou les retirer), mais aussi pour se rendre sur le site, en navette. Cette navette est gratuite.

Pour se rendre à Stonehenge, il y a plusieurs manières car le site (et son Visitor Centre) est aménagé pour ça. En voiture bien sûr (c’est comme ça que je m’y suis rendu), ou en bus depuis la ville voisine de Salisbury.

En voiture

J’imagine que vous utiliserez un GPS, mais globalement le Visitor Centre (et le parking donc) se situe au croisement des routes A360 et B3086.

Le parking est plutôt grand : une partie réservée aux bus (ce site est très visité, notamment pour des voyages organisés). Et une partie pour les voitures. Il n’y a pas de difficultés pour se garer. Il faut dire que le site a été aménagé pour ça : il y a quelques années encore ce grand parking n’existait pas. Le parking était plus petit, mais en contre-partie on se garait beaucoup plus près du cercle. Et de ce que j’ai lu le prix du ticket d’entrée était en conséquence beaucoup moins cher qu’aujourd’hui…

La navette à Stonehenge qui fait les allers-retours entre le Visitor Centre et le cercle de pierres

La navette à Stonehenge qui fait les allers-retours entre le Visitor Centre et le cercle de pierres

En bus

Il existe une ligne de bus qui fait la navette entre la ville de Salisbury et le Visitor Centre de Stonehenge. Je n’ai pas expérimenté ce mode de transport mais j’ai vu le point d’arrivée et de départ de ces bus.

Cette navette passe notamment par la gare de Salisbury, ce qui permet donc d’aller à Stonehenge en train depuis Londres. Il est en effet possible de faire Londres-Salisbury en train également. Cela prend environ 1h30 depuis la gare de Londres-Waterloo. Stonehenge peut donc facilement faire l’objet d’une petite journée d’excursion lorsque l’on séjourne à Londres, et ceci sans forcément louer une voiture.

Vous pouvez retrouver les informations nécessaires sur le site de la compagnie qui fait cette navette. En journée elle passe toutes les 30 minutes.

C’est quoi Stonehenge exactement ?

Les pierres de Stonehenge et leurs linteaux caractéristiques

Les pierres de Stonehenge et leurs linteaux caractéristiques

Stonehenge est un ensemble de pierres formant une structure circulaire, entouré d’un talus et d’un fossé. En fait Stonehenge tient son nom de 2 éléments. D’abord le « henge » qui est un fossé à l’intérieur d’un talus, le plus souvent circulaire. Et « stone » qui signifie « pierre » en français.

Il s’agit du seul cercle de pierres au monde avec des linteaux déposés. De plus, ce temple est parfaitement aligné selon les mouvements du soleil, notamment aux moments des solstices d’hiver et d’été.

Les études ont montré que la mise en place de ce site a pris près d’un millénaire. La première phase de construction, qui concernait la formation des talus, date d’il y a 5000 ans. Ils ont été formés avec de la craie, et on pense d’ailleurs qu’au départ ces talus devaient être blancs. Puis 500 ans plus tard environ, les pierres ont commencé à être installées afin de former le « henge ».

On a également retrouvé des squelettes de corps qui ont été enterrés dans le fossé, ainsi que des objets en silex, surement déposés en guise d’offrande.

En revanche, à la question de savoir à quoi servait réellement ce site, on se rend compte en faisant la visite (ou en s’intéressant tout simplement à ce lieu) que personne n’a réellement la réponse… Seules des théories sont émises et défendues par des groupes d’archéologues ou historiens. Ceci ajoute un peu de mystère à ce lieu !

Visiter Stonehenge : en quoi ça consiste ?

la foule est présente à Stonehenge

En fonction de l’endroit où l’on se trouve, on constate la présence des touristes !

La visite se fait en 2 temps : d’une part le site avec le cercle de pierres, et d’autre part le petit musée situé au niveau du Visitor Centre. Bien sûr, le plus important c’est se rendre voir les fameuses pierres…

Les pierres de Stonehenge

On se rend sur place en navette, dans des petits bus un peu comme on en trouve dans les grands parcs américains. L’idée je pense est de réguler le flux de visiteurs. Ces bus passent régulièrement, et leur nombre semble adapté à la fréquentation. Bref nous n’avons attendu que quelques minutes le bus que ce soit pour se rendre sur le site ou pour en revenir.

Les corbeaux sont présents sur le site de Stonehenge

Les corbeaux sont présents aussi aux abords du cercle de pierre

Une fois sur place, l’idée est de faire le tour du cercle de pierre dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela permet de disposer de différents points de vue. L’intérêt est également de prendre le temps d’écouter l’audio-guide tout en découvrant le site sous différents angles. En revanche on fait le tour derrière un périmètre délimité : on ne se rend pas au centre du cercle ! Celui-ci est déclaré comme étant trop fragile, ayant régulièrement fait l’objet de fouilles archéologiques.

L’audio-guide est intéressant et nous laisse la possibilité d’écouter ce que l’on souhaite. On tape un numéro sur le boîtier et on écoute. Je précise qu’on a le choix de la langue, et qu’on peut donc avoir les commentaires en français.

A noter que prendre la navette n’est pas obligatoire et que l’on peut faire le chemin à pieds entre le Visitor Centre et le cercle de pierres. Il y a alors environ 2 kilomètres à marcher.

Le musée

L'intérieur du musée de Stonehenge et son mur de citations

L’intérieur du musée de Stonehenge et son mur de citations

Le musée est là pour agrémenter la visite, histoire de pouvoir faire autre-chose que juste voir le site. On peut découvrir un certain nombre d’objets découverts sur le site durant les fouilles, et même un squelette. On découvre également à quoi ressemblait le site de Stonehenge en fonction des époques. Un petit film est aussi projeté sur un écran à 360° à l’entrée.

Ce musée est relativement petit, constitué d’une pièce principale, et 2 autres pièces plus petites. Bref, on en fait vite le tour. Mais ce n’est pas une critique, j’ai trouvé ça suffisant. Il faut dire que je ne suis pas forcément amateur de musées à la base…

Personnellement je me suis rendu à Stonehenge pour voir le site en lui-même, et mon expérience aurait été la même sans le musée. Mais les amateurs d’archéologie seront ravis de voir l’exposition de ces objets chargés d’histoire. Ainsi de découvrir à quoi pouvait ressembler le site à travers les époques.

En revanche un point n’est pas abordé : la rénovation du site au XXème siècle. Pour ma part je savais que le site de Stonehenge avait fait l’objet d’une restauration au début du XXème siècle. Les pierres ont ainsi été déplacées, bougées, et le tout repose sur du béton. Je n’en ai pas vu mention.

Le prix

Autour du site de Stonehenge

Il est possible de relier le Visitor Centre au cercle de pierres à pieds

Il faut compter une vingtaine de livres par adulte avec l’audio-guide. L’audio-guide est en option (3 livres), mais je le conseille, il est intéressant. Sur le site en lui-même il y a quelques panneaux, mais ils sont en anglais et contiennent beaucoup moins d’indications que ce que l’audio-guide propose.

Pour les enfants entre 5 et 15 ans c’est un peu moins d’une quinzaine de livres (en comptant l’audio-guide). C’est gratuit pour les moins de 5 ans.

Il est possible de réserver ses billets à l’avance et les retirer sur place. Il existe d’ailleurs une file d’attente spécifique pour ces retraits de tickets. Ça va forcément plus vite, mais pour ma part je n’avais pas réservé à l’avance, et j’ai fait la queue 5 minutes environ. Rien de bien méchant ! Et c’était fin juin, donc durant la haute-saison. Sinon, la réservation peut se faire sur la page dédiée à Stonehenge du site internet de l’English Heritage.

En revanche, j’ai regardé les tarifs en rédigeant cet article, c’est 1 livre de moins par adulte le fait de réserver sur internet ! Néanmoins, la réservation sur internet impose un horaire (tranche d’une demie-heure), ce qui me semble plutôt contraignant.

A noter qu’il existe aussi des tarifs pour les groupes, familles, ou si l’on veut s’ « abonner » pour y retourner plusieurs fois. Il existe aussi un forfait unique (proposé par l’English Heritage) qui permet de visiter un certain nombre de sites historiques d’Angleterre, en plus de Stonehenge. Comme des châteaux, abbayes, jardins ou encore le village d’Avebury et ses monolithes.

Dans la cafeteria de Stonehenge

La cafétéria pour dépanner

Horaires d’ouverture

Cela fluctue en fonction de la période de l’année. Il s’agit d’un site en extérieur, on ne le visite qu’à la lueur du jour. Pour info, l’été c’est 9h-18h.

Vous trouverez les horaires exactes sur le site mentionné plus haut, puisqu’il permet de sélectionner une date et une heure exactes pour la réservation des billets d’entrée.

Se restaurer

Le Visitor Centre dispose d’une cafétéria dans laquelle il est possible d’acheter des sandwichs ou des salades. Mais également des plats chauds : des sortes de chaussons de pâte feuilletée remplis d’ingrédients tels que du fromage, des oignons, des légumes, etc… J’imagine que c’est un « plat » anglais 🙂 .

Disons que ce n’est pas donné niveau prix, mais c’est pratique. Compter quasiment 7 livres pour une salade en barquette ! Cela permet de trouver de quoi manger sur place, et de pouvoir s’attabler. Quand on se rend à Stonehenge dans la matinée, on peut donc y déjeuner si on le souhaite, car aux abords proches du site il n’y a pas grand chose pour se restaurer.

Néanmoins, en venant, sur la route nous avions repéré au moins un Fish & Ships en traversant le village de Larkhill, situé à quelques kilomètres. Et il y a d’autres villages autour comme Shrewton par exemple. Je n’ai pas de retour d’expérience ni de bon plan à partager sur ce point.

Une autre solution également : prévoir son pique-nique… Vous paierez la salade moins cher 😉

Et sans passer par la visite payante ?

Le site de Stonehenge est isolé au milieu de la campagne

Le site de Stonehenge est isolé au milieu de la campagne

Je parle de ce point dans cet article car certains se posent sûrement la question : y-a-t-il moyen de voir Stonehenge sans passer par la visite officielle ? Eh bien, pas de près en tout cas ! Bien sûr on l’aperçoit depuis la route A303 car le site n’est pas très loin. Mais ce sont tout de même environ 150 mètres… Et il n’y a pas de possibilité de se garer. Bref ce n’est pas vraiment un bon plan.

Le seul endroit que j’avais repéré et qui permet de s’en approcher un peu est une petite route perpendiculaire à l’A303, et située à l’Ouest du site. On peut s’y garer car elle n’est pas un axe de passage. Mais idem, elle est située à environ 200 mètres du cercle. Le seul avantage est que l’on peut se garer plus facilement que sur l’A303. J’ai d’ailleurs vu quelques voitures qui y étaient stationnées. Je ne sais pas trop dans quelle mesure il est possible de se rapprocher ensuite à pieds du site.

Perso mon objectif était de retourner à Stonehenge au petit matin, au lever du soleil, en allant justement sur cette route. Ceci dans l’idée d’essayer de faire des photos de lever de soleil derrière les pierres. D’autant que j’y suis rendu fin juin, peu de temps après le solstice d’été et l’alignement du soleil avec certaines pierres. Mais la météo en a décidé autrement… Je ne sais donc pas ce que ça aurait donné !

Bref, pour prendre le temps de visiter le site et de faire des photos, il faudra passer par la visite officielle. Mais vous pourrez l’apercevoir de la route, au loin, si vous passez par là…

Mes 3 conseils pour visiter Stonehenge

1. Pensez à emporter un parapluie au cas où. Dans notre cas, même si le temps était couvert, il ne pleuvait pas. Mais le site de Stonehenge est isolé et ne présente pas d’abris. Idem lorsque l’on attend le bus pour le retour pour revenir au Visitor Centre.

2. Si vous êtes dans la région de Stonehenge, ne ratez pas le petit village d’Avebury. C’est un petit village typiquement anglais, et il présente la particularité d’être traversé par un ensemble de monolithes. Se balader dans ce village est très atypique ! Il est situé à une quarantaine de kilomètres au nord de Stonehenge, et il est beaucoup moins touristique.

3. De mon expérience de conduite autour de Londres, et notamment sur la super-rocade M25, je vous conseille d’éviter de louer une voiture depuis Londres si votre objectif est d’aller uniquement visiter Stonehenge (et que vous séjournez dans Londres). Cette route est souvent surchargée et les bouchons y sont fréquents (du moins de mon expérience : 3 fois = 3 gros bouchons). Donc je vous conseillerais de vous rabattre plutôt sur le train jusque Salisbury et la navette qui fait la jonction ensuite avec Stonehenge….

Le village d'Avebury et ses monolithes qui le traversent

Le village d’Avebury et ses monolithes qui le traversent

Vous avez aimer cet article ? Vous pouvez le partager sur :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *