Visiter Québec (la ville) en 1 jour : que faire & guide pratique

Dans le centre-ville de Québec

Dans le centre-ville de Québec

Lors d’un road trip au Québec, visiter la ville de Québec s’impose plus ou moins naturellement. Ceci, par son côté historique, sa situation géographique, et les points d’intérêt que l’on peut y découvrir.

J’ai consacré une journée à la visite de la ville de Québec durant mon voyage au Canada. Et je reviens dans cet article sur ce que j’y ai fait, que ce soit dans Québec même, mais aussi dans les alentours. Je partage également quelques informations pratiques afin de vous aider à vous organiser durant votre séjour dans cette ville.

Pour le contexte, notre séjour était au mois de juin, et nous avions choisi de visiter Québec en 1 jour.

Le Vieux-Québec

Un peu de contexte

Statue de Samuel de Champlain à Québec

La statue de Samuel de Champlain

Ce que l’on appelle le « Vieux-Québec » est un arrondissement historique de la ville. Cette ville de Québec fut fondée au XVIIème siècle durant la colonisation de l’Amérique du Nord par les Européens.

Ce Vieux-Québec est construit sur une « colline », ou plutôt un « cap », nommé le « Cap Diamant ».

Le terme « diamant » est lié au fait qu’au XVIème siècle, l’explorateur français Jacques Cartier pensait y avoir découvert des diamants. Il avait en effet rapporté de ce cap des pierres scintillantes. Après examen, il s’agissait en réalité de quartz !

Le quartier du Vieux-Québec, par cette particularité géologique, est ainsi constitué de deux zones :

  • la Haute-Ville, protégée par des remparts et comportant une citadelle.
  • la Basse-Ville, près du port

Cet arrondissement historique du Vieux-Québec a été inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1985.

Visiter le quartier Petit-Champlain

Ce quartier se trouve dans les contrebas du Vieux-Québec, et il est l’un des plus anciens de la ville. Il est constitué notamment de ruelles, places, et maisons typiques.

Ce quartier porte le nom de Samuel de Champlain, un navigateur et cartographe du XVIIème siècle. C’est lui qui a fondé la ville de Québec, et plus largement la Nouvelle-France, en 1608.

Eglise Notre-Dame-des-Victoires à Québec

Eglise Notre-Dame-des-Victoires dans le quartier du Petit Champlain

Parmi les points d’intérêt à découvrir dans ce quartier durant sa visite de Québec on peut noter :

  • la fresque de la rue du Petit-Champlain. Cette grande fresque, en trompe-l’œil, est peinte sur la façade extérieure de la maison qui se trouve au numéro 102. Cette peinture met en avant différents éléments de l’histoire de Québec, avec la vie de quartier, les incendies, ou encore les bombardements du XVIIIème siècle.
  • la place Royale et sa célèbre église de Notre-Dame-des-Victoires, la plus vieille église en pierres construite en Amérique du Nord.
  • les escaliers « Breakneck », en référence à leur aspect « casse-cou ». Cette appellation fait référence au fait que jusqu’à la fin du XIXème siècle, les marches qui le constituaient étaient en bois, le rendant particulièrement dangereux. Celui-ci comporte de nombreuses marches, et relie la Basse-Ville et la Haute-Ville de Québec.
  • le funiculaire qui relie les Haute et Basse villes de Québec. Celui-ci date de la fin du XIXème siècle, et le trajet coûte 3,50$ canadiens. Vous pouvez trouver toutes les informations utiles (tarifs, horaires, adresse exacte) sur cette page.

Le château Frontenac

Le château Frontenac de Québec et la Terrasse Dufferin

Le château Frontenac de Québec et la Terrasse Dufferin

Ce château est l’un des symboles de la ville de Québec, et il est impossible de passer à côté. Celui-ci s’impose sur les hauteurs de la ville et on le repère de loin avec ses touches de couleur rouge sur ses façades, et ses toitures tirant vers le vert.

On parle de château mais en réalité il s’agit d’un hôtel : le Fairmont Le Château Frontenac. C’est un hôtel plutôt haut de gamme.

Le téléphérique que j’ai mentionné dans le paragraphe précédent amène d’ailleurs juste aux pieds de ce bâtiment.

Compte-tenu de sa fonction il ne se visite pas en autonomie. Mais il existe une visite guidée d’une heure (en français) permettant de le découvrir de l’intérieur. C’est une alternative intéressante pour visiter ce bâtiment emblématique de Québec, à défaut de pourvoir y dormir.

Dans tous les cas, on peut se promener aux abords, notamment sur la Terrasse Dufferin. Celle-ci permet de disposer d’un point de vue sur les alentours, avec notamment le fleuve Saint-Laurent et la Basse-Ville de Québec dans les contrebas.

Visiter la cathédrale Notre-Dame-de-Québec

Cette église est la plus ancienne du Canada, et depuis sa fondation au XVIIème siècle, elle a déjà été reconstruite deux fois suite à des incendies.

Vous trouverez les horaires pour la visiter sur cette page. Cette visite est gratuite.

Visiter la citadelle de Québec

Jardins du Parlement à Québec

Jardins du Parlement, à côté de la citadelle de Québec

Aujourd’hui, la fonction de cette citadelle est multiple, car elle :

  • sert d’installation militaire pour les forces armées canadiennes. L’été (ou plus précisément du 24 Juin jusqu’au premier lundi de septembre), tous les jours à 10h, on peut d’ailleurs assister à la relève de la garde. Cette tradition remonte à 1928 !
  • sert de résidence officielle aux monarques du Canada, ainsi qu’au Gouverneur Général du pays.
  • s’est tournée vers le tourisme, puisque cette citadelle se visite.

Il existe seulement deux villes en Amérique du Nord entourées de fortifications. Celle de Québec donc, et celle de Campeche au Mexique. Cette citadelle de Québec est ainsi le plus ancien bâtiment militaire du Canada.

Fontaine de Tourny à Québec

La fontaine de Tourny à l’ouest de la citadelle

Vous trouverez tous les éléments pour préparer votre visite sur le site internet de la citadelle de Québec. Mais en synthèse, les informations importantes sont :

  • les horaires : une ouverture de 9h à 17h de mai à octobre. Et de 10h à 16h, de novembre à avril.
  • le prix : il faut compter une quinzaine de dollars canadiens par adulte.

Le billet d’entrée à la citadelle de Québec inclut une visite guidée d’une heure (avec un guide francophone), ainsi que l’accès au Musée Royal 22e Régiment, à l’intérieur de la citadelle.

La visite guidée dans le Vieux-Québec

La place d'armes à Québec

La place d’armes

Il est possible de visiter Québec dans le cadre d’une promenade en ville, et accompagné d’un guide francophone.

Celle-ci dure 2 heures, se fait à pieds, et passe par la plupart des points d’intérêt de la vieille-ville de Québec que j’ai évoqué. Elle coûte une vingtaine d’euros par adulte, et se réserve sur cette page. Cette visite se fait en petit groupe, donc le nombre de places est limité.

Lors de ma visite de Québec je ne l’ai pas fait de cette manière, mais je procède maintenant de plus en plus ainsi lorsque je visite une ville. On ressort clairement de sa visite avec davantage de connaissances et d’anecdotes.

Dans les alentours de Québec : la chute de Montmorency !

La chute de Montmorency : à quelques kilomètres de la ville de Québec

La chute de Montmorency : à quelques kilomètres de la ville de Québec

Il est un point à ne pas rater lorsque l’on se rend dans la ville de Québec : la chute de Montmorency. Et l’on parle bien de chute, au singulier, car il n’y en a qu’une 😉 .

Cette chute se situe à une dizaine de kilomètres environ de la ville de Québec. Depuis les points de vue près du sommet de la chute de Montmorency, on aperçoit d’ailleurs assez bien la ville de Québec au loin.

Cette chute d’eau tombe d’une hauteur de 83 mètres, soit plus que celles du Niagara !

Pont suspendu au-dessus de la chute de Montmorency près de Québec

Pont suspendu au-dessus de la chute de Montmorency

La visite de cette chute de Montmorency passe par plusieurs possibilités, à savoir :

  • se rendre aux pieds de la chute, ou du moins à proximité, pour la voir de face.
  • prendre le téléphérique pour accéder au sommet de la chute (coûte une quinzaine de dollars canadiens). Une fois au sommet, on peut emprunter un pont pour passer au-dessus de la chute, tout en accédant à différents points de vue en hauteur de chaque côté.

A noter qu’il existe une alternative au téléphérique, à savoir se rendre en voiture jusqu’au parking du Manoir de Montmorency. Depuis ce point, on peut se rendre à pieds au sommet de la chute. C’est ce que nous avions fait.

Il faut compter une à deux heures pour visiter ce site, notamment si l’on accède à son sommet.

Visiter Québec : en pratique

Dormir à Québec

Le château de Frontenac à Québec

Le château de Frontenac à Québec

L’idéal, si l’on passe plus d’une journée sur Québec, est de dormir dans la Vieille-Ville. Ceci afin de pouvoir profiter en soirée de cette partie vivante de la ville, notamment pour ses restaurants.

On peut ainsi noter :

  • les hôtels Le Priori et du Delta Hotels by Marriott Quebec, d’un bon rapport qualité – prix.
  • le Fairmont Le Château Frontenac, dont j’ai parlé plus haut. Par son histoire, son prestige, les services proposés, sa situation centrale, et la vue depuis les chambres, on est sur du haut de gamme. C’est l’hôtel à cibler à Québec si son budget le permet 😉 .

Davantage à l’écart de cet vieille-ville, on peut élargir avec la chambre d’hôte Le 253, particulièrement bien notée. Elle dispose par ailleurs d’un stationnement gratuit, pratique si l’on se rend à Québec en voiture.


Booking.com

Dans les rues de Québec

Dans les rues de Québec

En s’éloignant de la ville de Québec de quelques kilomètres, on peut élargir le choix de son logement. Cette ville de Québec, par sa taille, se visite d’ailleurs assez bien dans un contexte de découverte à la journée, sans forcément y dormir.

A l’écart de la ville de Québec on peut ainsi noter :

Se déplacer à Québec

Pour visiter Québec, l’idéal est de faire ses déplacements à pieds. Le seul moyen de transport à envisager peut être le funiculaire entre la Basse-Ville et la Terrasse Dufferin. Ceci afin d’éviter une partie de la grimpette à pieds.

Se garer à Québec

Vue sur le fleuve Saint-Laurent depuis Québec

Vue sur le fleuve Saint-Laurent depuis Québec

Dans un contexte de road trip au Québec, pour visiter Québec il faut laisser la voiture dans un parking et continuer à pieds. Pour cela plusieurs alternatives :

  • on fait le choix de dormir dans le centre-ville de Québec, et on laisse sa voiture à son logement (que ce soit payant à la journée, ou gratuit).
  • on se gare dans un parking public, payant.

Parmi les parkings payants, les principaux se situent dans les contrebas de Québec, du côté de la Rue Saint-Paul, et du Quai Saint-André.

On peut noter aussi le parking près du Bassin Louise, au nord, à côté du port de plaisance (la marina). Cette situation géographique fait que l’on n’entre pas réellement dans le centre historique de Québec, et que l’on quitte donc facilement la ville après sa visite. C’est dans ce parking que je m’étais garé.

Le traversier Québec-Levis

Carte de Québec et ses alentours

Carte de Québec et ses alentours

Au Québec, le « traversier » est le nom donné aux bateaux de type ferry qui réalisent des traversées à travers un fleuve. Ou du moins un bras d’eau.

Ce traversier permet ainsi de rejoindre l’autre côté du fleuve Saint-Laurent, qui fait donc face à la ville de Québec (Lévis donc).

Il est utile, que ce soit pour rejoindre l’autre côté du fleuve en voiture (pour rejoindre son hôtel par exemple), ou tout simplement pour profiter d’une traversée en bateau.

Emprunter ce bateau est en effet l’occasion de découvrir Québec sous un autre angle, en bénéficiant d’une vue différente sur la ville. Tout en profitant d’une traversée en bateau, que l’on peut assimiler à une « croisière » à moindre coût.

Château Frontenac à Québec

Château Frontenac

Cette traversée dure une dizaine de minutes, avec des départs toutes les demies-heures, ou toutes les heures, en fonction de la saison et de l’heure de la journée. On peut l’emprunter à pieds, à vélo, ou en voiture.

Le prix de la traversée diffère en fonction de son mode de transport. Typiquement, à pieds, cela coûte environ 4 $ canadiens par adulte. Vous pouvez retrouver toutes les informations nécessaires pour préparer cette traversée sur cette page.

De l’autre côté du fleuve, on peut se promener un peu pour profiter de la vue, et notamment sur les hauteurs du côté de la Terrasse du Chevalier-de-Lévis.

Mes conseils pour visiter Québec

Lors d’un road trip au Québec

L'observation des baleines à Tadoussac

Un rorqual à bosse qui replonge dans l’eau après avoir repris son souffle : impressionnant !

Visiter Québec s’inscrit naturellement durant un road trip au Québec, en tant qu’étape intermédiaire entre Montréal et Tadoussac. Québec se situe en effet à mi-chemin de ces deux points d’intérêt, à environ 3 heures de route.

C’est de cette manière que j’ai procédé, en incluant la visite de Québec après mon séjour du côté de Tadoussac. Tadoussac, et la petite ville voisine de Baie-Sainte-Catherine, sont les points de départ pour l’observation des baleines au Québec, dans le fleuve Saint-Laurent.

Pour ceux qui ne sont pas motorisés et qui logent à Québec, il existe d’ailleurs une excursion pour cette sortie en bateau dans le Saint-Laurent, au départ de Québec. Celle-ci se fait via un aller-retour sur la journée en bus.

Combien de jours pour visiter Québec ?

Hôtel du Parlement du Québec

Hôtel du Parlement du Québec

Evidemment la réponse dépend des points d’intérêt que l’on souhaite inclure, la « vitesse » à laquelle on voyage, etc… Mais concrètement :

  • dans un contexte de séjour au Québec où l’on cherche à optimiser son parcours, une journée est un bon compromis pour visiter la ville de Québec. C’est de cette manière que j’ai procédé en me rendant à la chute de Montmorency le matin, et en visitant Québec l’après-midi. Avec le recul je regrette de ne pas y avoir dormi une nuit afin de la découvrir en soirée.
  • deux journées permettent de profiter des différents points d’intérêt, en prenant son temps.

Il n’est dans tous les cas pas nécessaire selon moi d’y consacrer plus de 2 jours, sauf si l’on souhaite réellement prendre son temps et bien profiter.

Avec davantage de temps, on peut inclure notamment à sa visite de Québec :

  • le Musée de la Civilisation, dont la thématique traite des sciences humaines et sociales.
  • le Musée national des Beaux-Arts du Québec (ou MNBAQ). Il est dédié aux arts québécois (peinture, sculpture, photographie, etc…), que ce soit anciens ou actuels.

Mon programme de visite de Québec en 1 jour

Porte Saint-Jean à Québec

Porte Saint-Jean

J’ai évoqué les différents points d’intérêt que l’on peut inclure à une visite de la ville de Québec. Voici concrètement comment je me suis organisé lorsque j’ai visité Québec et ses alentours :

  • Le matin : visite de la chute de Montmorency. A la fois en nous rendant en bas de la chute, mais aussi en haut, en traversant le pont de bois notamment.
  • direction Québec en fin de matinée, en laissant la voiture au parking public près de la Marina, puis direction la vieille-ville. Nous avons déjeuné dans le restaurant Sapristi, dans le quartier Petit-Champlain (une bonne adresse au passage !).
  • L’après-midi : promenade dans la ville, en incluant donc le quartier du Petit-Champlain. Nous sommes montés pour atteindre le Château Frontenac, avons continué le long de la Terrasse Dufferin, et prolongé sur la Promenade de la Gouvernance.
  • nous sommes ensuite remontés vers la citadelle de Québec, en la contournant par l’ouest (nous l’avons longé mais pas visité), pour arriver à la Porte de Saint-Louis. On trouve dans cette zone également l’hôtel du Parlement du Québec, avec la fontaine de Tourny.
  • nous avons continué de découvrir quelques rues de Québec, avec notamment la Rue Saint-Louis, et la Rue Saint-Jean.

Donc avons ainsi consacré une grosse demie-journée pour visiter la ville de Québec en elle-même, et en découvrir les principaux points d’intérêt.

En espérant avoir pu vous éclairer si vous projetez de visiter Québec. Et je vous souhaite dans tous les cas un bon séjour dans cette ville, et plus globalement au Canada 😉 .

Carte de points d'intérêt pour visiter Québec

Carte de points d’intérêt à Québec évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *