Visiter Nîmes et ses alentours : que faire & guide pratique

Visite de Nîmes et son amphithéâtre romain

Visiter Nîmes et ses sites de la Rome Antique

Lors d’un séjour en Provence, et plus précisément dans le département du Gard, visiter Nîmes s’impose naturellement. Cette ville présente en effet quelques points d’intérêt à découvrir, notamment des vestiges de l’antiquité romaine.

Je reviens dans cet article sur la visite de Nîmes, avec ce que l’on peut faire et voir à Nîmes, mais aussi dans ses alentours. Notamment dans un contexte de découverte le temps d’un week-end ou d’un week-end prolongé. Je partage également quelques conseils pratiques pour y organiser sa visite, basés sur mon séjour à Nîmes.

Visiter Nîmes et ses vestiges romains

Les origines de Nîmes remontent au temps de l’Empire Romain, où elle était nommée Nemausus, l’une des villes les plus vastes de la Gaule. Elle est de ce fait parfois considérée comme la ville la plus « romaine » en dehors de l’Italie, et surnommée « la Rome française ».

On trouve encore aujourd’hui des vestiges de ce passé de la Rome Antique, particulièrement bien conservés.

La visite des arènes de Nîmes

Le monument le plus représentatif sûrement de cette époque Romaine, et à visiter à Nîmes, est l’amphithéâtre des arènes.

Les arènes

L'amphithéâtre romain de Nîmes

L’amphithéâtre romain de Nîmes

La construction de ces arènes date du Ier siècle av JC, quelques dizaines d’années seulement après celle du Colisée de Rome.  Elles étaient dédiées aux combats de gladiateurs ou d’animaux, et pouvaient accueillir à l’époque de l’Antiquité près de 25 000 spectateurs.

Au-delà du fait que l’on puisse les visiter, ces arènes de Nîmes sont aujourd’hui connues également pour servir de scène pour des concerts ou des spectacles de plein air. Mais aussi pour accueillir des corridas durant la Féria de Nîmes.

La visite de ces arènes de Nîmes consiste à suivre un itinéraire de découverte, avec un audio-guide, à travers les différentes parties qui les constituent. Notamment les gradins (avec vue sur l’arène donc), sur différents niveaux, mais aussi des couloirs à l’intérieur.

Informations sur les billets

Visite des arènes de Nîmes

Visite des arènes de Nîmes

Pour le prix, il faut compter une dizaine d’euros pour cette visite des arènes. Mais il existe un combiné intéressant financièrement qui permet d’inclure les 3 sites antiques de Nîmes, pour seulement 13 €. Les deux autres sites sont la Maison Carrée et la Tour Magne (j’en parle plus bas).

A noter qu’il est possible de réaliser cette visite des arènes de Nîmes avec un « visio-guide », à savoir une visite en réalité augmentée avec une tablette. La location de ce système coûte 5 €.

Les arènes sont ouvertes quasiment toute l’année à la visite (en dehors de dates exceptionnelles où elles sont réservées pour les férias ou un concert). Pour les horaires, cela varie en fonction de la période de l’année, mais elles ouvrent globalement vers 9h. Vous trouverez les horaires exacts sur cette page.

Visiter la maison carrée

La Maison Carrée de Nîmes

La Maison Carrée de Nîmes

Cette « maison carrée » est en fait un temple romain dédié à Gaius et Lucius Cesar, héritiers de l’Empereur Auguste. Elle se situait dans le forum romain, grande place publique où les citoyens se réunissaient.

Ce temple est particulièrement bien conservé, pour ne pas dire quasiment intact. La maison carrée de Nîmes est de ce fait considérée comme le temple antique le mieux conservé de cette période. On l’appelle « maison carrée » par sa forme, certes rectangulaire, mais que l’on nommait « carré long » au temps de l’Antiquité.

Sa visite de l’intérieur consiste à découvrir son architecture dite de « Vitruve », mais aussi profiter d’un film qui fait revivre le passé de Nîmes.

Pour le prix, il faut compter 5 €, mais comme indiqué plus haut il est possible de combiner l’achat de son billet avec celui des arènes. Rien qu’avec la visite des arènes et de la Maison Carrée, ce dispositif est rentable.

Elle est ouverte à la visite tous les jours, globalement à partir de 10h. Les horaires varient en fonction de la période de l’année : vous trouverez les détails des horaires sur cette page.

Monter dans la tour Magne

La tour Magne de Nîmes

La tour Magne de Nîmes

Cette tour Magne est le troisième site antique à visiter à Nîmes. Par sa fonction de tour de gué durant l’époque romaine, elle se situe sur les hauteurs de la ville de Nîmes, au sommet du Mont Cavalier.

Il est possible de se rendre au sommet de cette tour, en empruntant un escalier à l’intérieur. Accéder au sommet permet de profiter d’un panorama sur la ville de Nîmes et ses alentours.

Pour le prix, il faut compter 3,50 €, ou comme indiqué plus haut, rien du tout si l’on prend le package arènes de Nîmes, Maison Carrée et Tour Magne. Elle est ouverte tous les jours, globalement à partir de 9h (vous trouverez les horaires exacts en fonction de la saison sur cette page).

Géographiquement cette tour se situe à environ 1km au nord de la Maison Carrée. Le moyen le plus simple est de s’y rendre à pieds (en empruntant la rue de la Tour Magne, ou en remontant par les jardins de la Fontaine). Mais il faut savoir que ça grimpe un peu ! Dans tous les cas, même en prenant le bus (ligne 10 notamment), il faudra marcher sur une partie du trajet.

Que faire et voir d’autre à Nîmes ?

Au-delà de ces 3 monuments Antiques à voir durant une visite de Nîmes, on trouve également d’autres points d’intérêt dans la ville. Voici les principaux :

Se promener dans l’hyper-centre de Nîmes

Une brasserie dans le quartier de l'Ecusson à Nîmes

Une brasserie dans le quartier de l’Ecusson

L’hyper-centre de Nîmes est constitué d’un quartier entouré de boulevards, et dont la forme fait penser à celle d’un écusson. D’où son surnom habituel : l’écusson.

Il est globalement constitué de places et ruelles, en général piétonnes. C’est dans ce quartier que se trouvent les arènes et la Maison Carrée. Mais l’on peut également le parcourir afin de découvrir d’autres points d’intérêt comme :

  • la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Castor.
  • les halles de Nîmes qui regroupent une centaine d’artisans. Elles sont ouvertes le matin, de 7h à 13h.
  • la rue des Marchands, avec ses belles façades de style Renaissance.
  • les rues Fresque et de l’Etoile, où l’on trouve de petits restaurants.
  • la rue de l’Aspic, commerçante.
Fontaine Pradier de Nîmes

Fontaine Pradier de Nîmes

Globalement, s’agissant d’un dédale de petites ruelles, on trouve ici et là de petites boutiques, des bars et restaurants un peu partout. Quelques hôtels également, comme l’hôtel de L’Amphithéâtre, juste à côté des arènes.

L’idée est de flâner un peu dans ce quartier agréable, notamment l’été où l’on peut profiter d’un peu d’ombre.

La promenade dans le centre-ville de Nîmes peut passer également par l’esplanade Charles-de-Gaulle, située juste à côté des arènes. Il s’agit d’une grande place piétonne bordée d’arbres, avec quelques bancs et des espaces de pelouse. Elle abrite également une grande fontaine : la fontaine Pradier.

Les jardins de la Fontaine

Le parc des jardins de la Fontaine se trouvent dans les contre-bas de la tour Magne. Ils sont constitués d’allées, d’une fontaine, mais aussi de quelques statues et vases de type Médicis.

Temple de Diane à Nîmes

Temple de Diane dans les jardins de la Fontaine

On y trouve également les vestiges d’un temple antique : le temple de Diane, avec notamment les restes d’une salle voûtée.

En dehors de sa partie basse, ce parc est globalement implanté sur la colline du Mont Cavalier. On peut donc continuer la promenade dans ses jardins en suivant les petits chemins et en prenant de la hauteur.

Procéder ainsi permet d’accéder également à la tour Magne, par des petits chemins donc. Durant la montée on dispose en route de points de vue sur la ville de Nîmes.

L’accès à ces jardins (dans leur partie sud) se fait en longeant les quais de la Fontaine, bordés d’arbres et d’un petit bassin.

Visiter les musées de Nîmes

Au-delà de ces sites et monuments, visiter Nîmes peut passer également par la découverte des quelques musées qu’elle abrite. Ces principaux musées sont ceux :

  • de la Romanité, dédié à l’histoire Romaine en France (billets disponibles sur cette page). On peut y découvrir des milliers d’objets comme des statues, fresques, mosaïques, datant de différentes époques. Il se situe juste à côté des arènes, et au-delà de son aspect musée, il vaut le coup d’œil d’extérieur également pour son architecture moderne !
  • du Carré d’Art, le musée d’art contemporain de la ville de Nîmes. Comme pour la Maison Carrée, située juste à côté, le bâtiment moderne qui abrite ce musée est de forme rectangulaire.
  • des Beaux-Arts.
  • du Vieux-Nîmes, dédié à  la vie à Nîmes depuis la fin du Moyen-Age. Et notamment sur la période où Nîmes était connue pour ses productions textiles.
  • d’Histoire Naturelle et préhistoire.
  • des cultures taurines, sur la thématique de la culture de la tauromachie et de la course camarguaise. On peut y découvrir des objets, des dessins, peintures, affiches, etc… en lien avec l’univers du taureau.

Tous ces musées sont couverts par le Nîmes City-Pass, le pass touristique pour visiter Nîmes. J’en reparle plus bas.

Visiter Nîmes : en pratique

J’évoque plus loin dans l’article quelques points d’intérêt à visiter dans les alentours de Nîmes. Avant cela j’aborde dans les paragraphes suivants des éléments pratiques pour organiser sa visite de Nîmes en tant que telle.

Dormir à Nîmes ou ses alentours

Hôtel des Tuileries à Nîmes

Hôtel des Tuileries (crédit photo : booking.com)

La ville de Nîmes comporte de nombreux hôtels ou appartements en location intramuros. Compte-tenu de la disposition de la ville et du fait que l’on puisse réaliser la quasi-totalité de ses déplacements à pieds pour la visiter, ils sont tous relativement bien situés si l’on vise le centre-ville.

On peut ainsi noter :



Booking.com

Pour ceux qui sont en voiture et qui chercheraient le calme des alentours de Nîmes, on peut noter également :

C’est vers cette solution que je m’étais orienté.

Profiter du Nîmes City-Pass pour visiter Nîmes

Le Nîmes City-Pass pour visiter Nîmes

Le Nîmes City-Pass pour visiter Nîmes

La ville de Nîmes, comme d’autres villes touristiques, peut se visiter à l ‘aide d’un city-pass. L’objectif de ce type de pass touristique est de pouvoir profiter au global d’un tarif avantageux.

Il se décline en 3 offres, en fonction du nombre de jours de couverture du pass. A savoir :

  • 2 jours pour 29 €
  • 4 jours pour 37 €
  • 7 jours pour 39 €

Il peut s’acheter sur cette page. Les déclinaisons de 4 et 7 jours permettent également d’accéder au site du Pont du Gard.

Dans les faits, si l’on se contente d’une visite de Nîmes incluant les monuments antiques, et un musée ou deux, on ne rentabilise pas ce city-pass.

Statue dans Nîmes

Statue dans Nîmes

Il se rentabilise financièrement dans un contexte de visite de Nîmes en profondeur, sur plusieurs jours (minimum 3), avec l’inclusion de plusieurs musées (musée de la Romanité, des Beaux-Arts, du Carré d’art, du Vieux-Nîmes, d’histoires naturelles, etc…). Bref, il ne faut pas se jeter dessus.

Se déplacer dans Nîmes

Visiter Nîmes peut se faire exclusivement à pieds assez facilement. Seul l’accès à la tour Magne nécessite de s’éloigner un peu (environ 1km de l’hyper-centre), avec un chemin en pente.

Il existe néanmoins un réseau de bus qui circulent dans Nîmes et ses alentours. Ce réseau de transports en commun se nomme TANGO. Vous trouverez les différentes lignes et les horaires sur son site internet.

Se rendre à Nîmes

L'esplanade de Nîmes

L’esplanade de Nîmes

Nîmes est desservie par une gare et un aéroport :

  • La gare est bien située dans Nîmes, à 500 mètres à pieds environ des arènes. On la trouve sous la dénomination de gare Feuchère.
  • L’aéroport se situe à Saint-Gilles, à une quinzaine de kilomètres au sud, et se nomme « Aéroport de Nîmes Alès Camargue Cévennes ».

Pour ceux qui se rendent à Nîmes en voiture (c’est ce que j’ai fait), je conseille donc de se garer dans le parking de son hôtel, ou un parking public. Parmi ceux-ci on peut citer les parkings Indigo près de la Maison Carrée ou des Arènes. Ou encore le Q-Park à côté de la gare. Il faut compter en général de l’ordre de 2 € de l’heure, majorée à une vingtaine d’euros la journée.

Visiter Nîmes dans un contexte d’excursion à la journée

Avignon

Avignon

Ce n’est pas de cette manière que j’ai visité Nîmes, mais l’alternative de l’excursion a le mérite d’exister pour ceux qui n’ont pas de voiture. Ou qui souhaitent profiter de la présence d’un guide touristique.

Il existe ainsi, au départ d’Avignon, deux excursions intéressantes à la journée, avec des itinéraires différents :

  • la première (celle-ci), qui dure 6 heures, et inclue la visite de Nîmes, d’Uzès, et du Pont du Gard.
  • la seconde (celle-ci), qui dure 10 heures, et comporte les mêmes points d’intérêt que la précédente, mais avec en plus la visite des villages de Saint-Rémy de Provence et des Baux-de-Provence.

Que faire dans les alentours de Nîmes ?

Voir le Pont du Gard

Pont du Gard

Pont du Gard

Le Pont du Gard est un autre vestige de la région de Nîmes, du temps de la Rome Antique. Ce pont, qui est en fait un aqueduc, servait justement à alimenter en eau la ville de Nîmes, depuis les sources de la Fontaine d’Eure près d’Uzès.

Par son architecture imposante, son état de conservation, et tout simplement la beauté du site, le Pont du Gard est l’un des sites les plus touristiques de Provence.

Le Pont du Gard est d’ailleurs le site antique le plus visité de France.

Visite du Pont du Gard

Visite du Pont du Gard

J’ai dédié un article complet à la visite du Pont du Gard, mais en synthèse on peut retenir que :

  • l’accès au site est payant. Il coûte une dizaine d’euros par adulte si l’on achète ses billets sur place, et 8 € si on les achète en avance (disponibles sur cette page). Ce coût inclut le parking, l’accès au site, et l’entrée pour le musée du Pont du Gard.
  • se promener sur le site pour disposer de points de vue sur l’aqueduc et le traverser dure de l’ordre d’une heure. Et il faut compter une heure supplémentaire au moins pour le musée.
  • ce site est agréable à découvrir en fin de journée, lorsque le soleil vient éclairer l’aqueduc sur son côté ouest. Si vous le pouvez, pendant votre séjour à Nîmes, je conseille de vous y rendre dans ces conditions.

En voiture il faut compter une petite quarantaine de minutes pour se rendre au Pont du Gard depuis Nîmes.

Visiter Arles

Le théâtre romain d'Arles

Le théâtre romain d’Arles

La ville d’Arles se situe à une quarantaine de minutes de route au Sud-Est de Nîmes, aux portes de la Camargue. Sa visite comporte quelques similitudes avec celle de Nîmes car elle présente également des vestiges de son passé Romain.

On peut ainsi découvrir à Arles un amphithéâtre qui se visite également. Mais aussi un arc de triomphe, un cirque romain et un théâtre antique.

Le centre-ville de Arles est agréable à parcourir à pieds, et permet de découvrir d’autres points d’intérêt encore comme la cathédrale Saint-Trophime, particulièrement belle avec son cloître.

Le village de Fontvieille et son moulin

Moulin de Daudet à Fontvieille

Moulin de Daudet à Fontvieille

Je complète la liste avec le petit village de Fontvieille qui se trouve à une quarantaine de minutes de route environ de Nîmes. Il se trouve au Nord-Est de la ville d’Arles, et peut représenter une petite étape sur le chemin du retour.

Fontvieille est un joli petit village comme on en trouve en Provence. Ce qui le distingue est son moulin à vent connu sous le nom de « Moulin d’Alphonse Daudet ».

Même s’il n’y a jamais vécu, Alphonse Daudet, l’auteur provençal du XIXème siècle, venait y trouver ses inspirations. Et notamment pour la rédaction des nouvelles des Lettres de mon Moulin.

Visiter Uzès

Uzès est un village médiéval qui se situe à une petite trentaine de kilomètres au nord de Nîmes. Il comporte quelques points d’intérêt comme :

  • la tour Fenestrelle, clocher de forme circulaire et vestige de l’ancienne cathédrale romane d’Uzès.
  • le château du Duché d’Uzès.
  • ses ruelles et petites places, où ont lieu un grand marché le samedi matin.

J’avoue ne pas avoir eu l’occasion de me rendre à Uzès durant mes séjours en Provence, faute de temps.

On pourrait élargir facilement les alentours de Nîmes à ce que l’on peut faire et voir à une heure de route. La liste pourrait encore grossir (Camargue, Avignon, Lubéron, etc…). Ce n’est pas l’objectif ici 🙂 .

Conseils pour visiter Nîmes

Combien de jours consacrer à Nîmes ?

Dans les arènes de Nîmes

Dans les arènes de Nîmes

Visiter la ville de Nîmes en elle-même se prête plutôt bien pour une découverte en une journée. Du moins dans un contexte de première visite à Nîmes, où l’objectif n’est pas forcément de profiter de tous ses musées. Lors d’une étape durant un séjour en Provence par exemple.

Cette journée de visite passera a minima par les 3 sites antiques incontournables de Nîmes (arènes, Maison Carrée et Tour Magne). Et pourra se compléter par une promenade en ville, et éventuellement la visiter de l’un de ses musées.

Pour bien visiter Nîmes en revanche, et profiter de ses musées et de ses alentours, il faut cette fois y passer au moins 3 jours.

Programme pour visiter Nîmes en une journée

Afin d’être concret, voici un exemple de visite de Nîmes sur une journée. Une visite ne permettant pas de découvrir Nîmes en profondeur mais permettant d’aller à l’essentiel et de s’en imprégner.

Cette journée sera consacrée essentiellement à la visite de Nîmes intramuros, à pieds. Avec :

  • en matinée, la visite de l’amphithéâtre (les arènes) et de la Maison Carrée, avec une promenade dans son hyper-centre (l’écusson). Durant cette promenade, et pour découvrir une spécialité culinaire nîmoise, vous pouvez vous arrêter à la  boulangerie-pâtisserie de la Maison Villaret, rue de la Madeleine, pour y acheter des « Croquants ».
  • déjeuner dans l’un des restaurants que l’on trouve dans ce quartier de l’écusson. Je peux vous conseiller celui du Vintage.
  • un début d’après-midi consacré à se rendre au niveau de la tour Magne, en passant par les jardins de la Fontaine.
  • pour la fin d’après-midi, on peut compléter éventuellement, en fonction de ses intérêts par un musée supplémentaire. Ou bien encore par la visite du Pont du Gard (si l’on a une voiture). C’est ainsi que j’avais procédé lors de mon séjour à Nîmes, faisant l’impasse donc sur les musées de la ville.

En espérant avoir pu vous aider si vous êtes dans des préparatifs de séjour pour visiter Nîmes et ses alentours. Dans tous les cas je vous souhaite un bon séjour 😉 .

Carte de points d'intérêt pour visiter Nîmes

Carte des principaux points d’intérêt à Nîmes évoqués dans cet article

Cet article vous a été utile ? Merci de l'évaluer

Attendez...

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *