Visiter Bruxelles : Mes 5 lieux incontournables !

Visiter Bruxelles - mes 5 incontournables

Mes 5 incontournables pour visiter Bruxelles

Habitant à Lille dans le Nord de la France, je me suis déjà rendu 2 fois en week-end sur Bruxelles. Bruxelles est à la fois la capitale de la Belgique et le siège de la plupart des institutions européennes. Cette ville présente à la fois une architecture flamande en son centre, et des architectures plus modernes dans les quartiers périphériques, notamment dans le quartier européen.

Envie de visiter Bruxelles pour découvrir la ville lors d’un week-end ? Je relate dans cet article les 5 lieux selon moi incontournables pour programmer une visite de Bruxelles. J’indique également en fin d’article des éléments pratiques !

Visiter Bruxelles : se rendre sur la grand place

Visiter Bruxelles - la grand place

Visiter Bruxelles – la grand place : magnifique !

Cette place est considérée comme l’une des plus belles places du monde, et a été inscrite en 1998 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est en effet bordée de multiples bâtiments aux magnifiques façades, dont l’hôtel de ville et sa tour de 96 mètres de haut.

Tous les 2 ans, aux années paires, le week-end du 15 août, la place est recouverte de milliers de bégonias. Ce qui la rend colorée et encore plus belle !

Un peu d’histoire

L’histoire de la place remonte au Xème siècle, à l’origine de la création de Bruxelles. La ville n’était alors qu’un château fort près duquel un marché en plein air fut installé, sur le lieu de la Grand Place actuelle. Ce marché participa au développement commercial de la petite ville, et des halles y furent construites plus tard, autour du XIIIème siècle.

Durant la première moitié du XVème siècle, la place commence à se transformer en un lieu de pouvoir municipal avec la construction de l’hôtel de ville. La halle au pain devient également à cette époque la “Maison du Roi”, qui sert de bureau du receveur général. Des maisons sont construites également autour de la place pour de riches négociants et les influentes corporations.

A noter que l’hôtel de ville ne présente pas une structure symétrique. En effet le beffroi n’est pas tout à fait au centre de l’édifice car la partie droite du bâtiment est plus large que la gauche. Cela est dû au fait que les 2 pans n’ont pas été construits en même temps (la construction du bâtiment s’est étalé sur près de 50 ans). Une légende bruxelloise indique que l’architecte de cet édifice se serait jeté du haut du beffroi, de honte d’avoir commis cette erreur… C’est bien sûr totalement faut !

Son aspect actuel

La Grand Place de Bruxelles et ses façades caractéristiques

La Grand Place de Bruxelles et ses façades caractéristiques

En 1695 un bombardement sur la ville provoque un tournant dans l’histoire de la grand place de Bruxelles. En effet, celui-ci engendre un incendie et les bâtiments essentiellement construits en bois brûlent durant cet épisode. Mais elle fut reconstruite ensuite rapidement en quelques années, cette fois-ci en pierre, la rendant plus belle qu’auparavant.

Dans les 2 siècles qui ont suivi, la grand place fut à nouveau face à des dégradations et des rénovations diverses, dont la Maison du Roi, totalement reconstruite fin du XVIIIème siècle. Ces aménagements lui ont donné son aspect actuel.

Prendre en photo le Manneken Pis

Visiter Bruxelles - le Manneken Pis

Le Manneken-Pis : symbole de Bruxelles !

C’est le symbole de Bruxelles ! Une petite (toute petite…) statue d’un garçon nu qui déverse de l’eau dans une vasque, en urinant… On ne peut pas visiter Bruxelles sans passer la voir 😉

Elle se situe non loin de la Grand Place de Bruxelles, à l’angle de la rue de l’Etuve et de la rue du Chêne. Vous la remarquerez facilement en arrivant en détectant l’attroupement de touristes la prenant en photo… Mais attention vous allez être déçu : la statue mesure seulement 55 cm de haut !

La statue est régulièrement habillée, en fonction des événements du moment, notamment lors des différents fêtes annuelles bruxelloises. Sa garde robe contient près d’un millier de costumes !

Le Manneken Pis que l’on observe dans le centre de Bruxelles est en réalité depuis 1965 une copie de la fontaine initiale. L’originale a été créée en 1620, et elle est conservée dans le musée de la ville, situé dans la Maison du Roi.

Visiter l’Atomium

Atomium de Bruxelles

L’Atomium de Bruxelles sur le plateau de Heysel

L’Atomium fut construit en 1958 à l’occasion de l’exposition universelle, qui avait lieu à Bruxelles cette année-là. Il se situe sur le plateau de Heysel, au nord de Bruxelles, et représente l’agrandissement d’une molécule de cristal de fer.

Il contient 9 sphères dont la plus haute s’élève à près de 100 mètres. Parmi ces 9 sphères, 6 sont accessibles. En effet l’Atomium se visite en empruntant des ascenseurs et des escaliers à l’intérieur.

Des expositions, permanentes ou éphémères sont notamment aménagées à l’intérieur des sphères. L’exposition permanente est dédiée à l’exposition universelle et à la construction de l’édifice. A mon sens rien d’exceptionnel malheureusement. Le plus intéressant reste à mes yeux la dernière sphère, la plus haute, qui offre un panorama sur les alentours, et notamment Bruxelles.

Côté pratique : pour la visite de l’édifice, compter 12 € par adulte, 8 € pour les 12-17 ans, et 6 € pour les 6-11 ans. Pour se rendre à l’Atomium depuis Bruxelles, prendre la ligne 6 du Métro jusqu’à l’arrêt Heysel.

Découvrir les façades illustrant la bande-dessinée

Façade bande dessinée à Bruxelles

Façade avec une illustration de bande-dessinée

La bande-dessinée est un art qui a trouvé ses représentants en Belgique. Et pas des moindres ! On pense évidemment à Hergé, créateur de Tintin. Mais également André Franquin (auteur de Spirou et Gaston Lagaffe), Jean Roba (Boule et Bill), et bien d’autres…

La ville de Bruxelles a ainsi décidé en 1993 de rendre hommage à ces artistes. Elle a en effet entrepris de représenter sur certaines de ses façades des personnages emblématiques de la bande-dessinée belge. Il existe ainsi un tracé que l’on peut suivre en se baladant permettant de découvrir ces personnages et les auteurs associés. C’est très sympa !

Il existe d’ailleurs à Bruxelles un musée dédié à la bande-dessiné. Il se situe rue des Sables, et on peut y découvrir un grand nombre de planches et de dessins réalisés par les auteurs belges. Ce musée regorge de trésors, mais j’avoue qu’il faut aimer la BD pour apprécier la visite. Pour un néophyte comme moi, je n’ai pas accroché…

Flâner dans le quartier européen

bruxelles-quartier-europeen-2

Le quartier européen de Bruxelles. Moderne !

Bruxelles est le siège de la plupart des institutions européennes. Celles-ci sont rassemblées dans le quartier européen, dans l’est de la ville. L’architecture de ce quartier tranche avec d’autres monuments de Bruxelles situés à 1 km seulement, notamment le palais royal !

On peut par exemple se balader dans le quartier situé juste derrière la gare Bruxelles-Luxembourg. Celui-ci abrite les bureaux et l’hémicycle du parlement européen, dans des bâtiments modernes essentiellement façonnés de verre. Juste derrière se situe également le parc Léopold, ainsi que le Muséum d’histoires naturelles de Bruxelles. Celui-ci est très riche et compte notamment un vaste espace dédié aux squelettes de dinosaures.

Ce quartier ne fait pas l’essentiel de Bruxelles, mais de passage dans cette ville, il est intéressant d’aller le découvrir. Il représente en effet une part importante du Bruxelles moderne.

Pour s’y rendre, il n’y a pas d’arrêt de métro tout proche. Il y a donc 2 options : depuis l’arrêt Trone (lignes 2 ou 6) et remonter la rue du Luxembourg ou la rue Montoyer. Ou depuis l’arrêt Maelbeck (lignes 1 ou 5) et redescendre par la rue de Trèves.

En pratique

Manger à Bruxelles

Les friteries en Belgique : un incontournable

Manger une frite à Bruxelles : un incontournable également !

Bruxelles et la Belgique sont reconnues également pour certaines spécialités culinaires. Pour les gourmands, on peut citer le chocolat et les gaufres (bruxelloises ou liégeoises). Pour le chocolat, vous trouverez plusieurs magasins dans les galeries royales. On peut également visiter le musée du chocolat, situé rue de la tête d’or, et que nous avons apprécié.

Un atout de la Belgique également : la bonne bière, à déguster un peu partout 😉 . La bière belge a d’ailleurs été inscrite au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO en 2016 !

Mais une visite de Bruxelles passe forcément par la “dégustation” d’une frite belge ! Véritable institution pour nos amis belges 😉 . Je ne les ai pas toutes testées évidemment, mais on peut noter par exemple la friterie Tabora située à deux pas de la Grand Place.

Se rendre à Bruxelles en voiture

Carte de Bruxelles et des points d'intérêt incontournables

Carte de Bruxelles et des points d’intérêt principaux mentionnés dans cet article

Habitant le nord de la France, Bruxelles se situe pour moi à 1h30 en voiture. C’est donc le moyen de transport que je privilégie pour m’y rendre, d’autant que les autoroutes belges sont gratuites.

Mais forcément en conséquence il faut chercher à se garer derrière. Voici mes solutions pour se garer à Bruxelles :

  • Profiter du parking de votre hôtel (s’il propose des places des parkings), ou de votre hébergement. C’est sûrement la solution la plus simple, mais elle engendre souvent des frais supplémentaires en fonction de l’hôtel.
  • Se garer dans la rue. Il existe ainsi plusieurs types de zones, en fonction de la zone géographique. Les tarifs diffèrent en fonction de ces zones, et le mode de paiement reste l’horodateur : pas très pratique si on y passe plus d’une journée, mais présente l’avantage d’être gratuit le dimanche ! Vous pouvez trouver les informations nécessaires sur ce mode de stationnement sur ce site.
  • Se garer dans la ville, dans des parkings privés, en général sous-terrain. Pas d’horodateur ici donc, on paye en fonction du temps où l’on est resté garé. Compter une quinzaine d’euros la journée de stationnement.
  • Se garer à l’extérieur de Bruxelles, et rejoindre le centre en transport en commun. On peut noter par exemple le grand parking du plateau du Heysel (là où se situe l’Atomium). Il est facile d’accès depuis les grands axes autoroutiers, et notamment depuis le Ring (périphérique) de Bruxelles (sortie 7A). Compter moins de 10 € la journée.

S’y rendre en train

Une fresque sur Tintin à l'intérieur de la gare du Luxembourg de Bruxelles

Une fresque sur Tintin à l’intérieur de la gare du Luxembourg

Capitale belge et européenne oblige, Bruxelles est particulièrement bien desservie en train. Outre le réseau standard de la SNCB (Société Nationale des Chemins de fer Belge), on peut se rendre à Bruxelles via le Thalys. Notamment au départ des villes de Lille et Paris.

Via le Thalys vous arriverez à la gare de “Bruxelles Midi“, située dans le sud-ouest de la ville, à environ 2 km de marche de la Grand Place. Depuis Lille, la gare de départ est Lille-Europe, et depuis Paris c’est la Gare du Nord.

A titre d’information, depuis Lille le trajet dure une demie-heure, et depuis Paris environ 1h30. Pour les prix cela dépend du jour et des conditions tarifaires. Vous pouvez réserver sur le site internet de Thalys.

S’y rendre en avion

Visiter Bruxelles passe également par ses magasins de chocolat

Le chocoloat : autre incontournable à Bruxelles

Le principal aéroport qui dessert la ville de Bruxelles est le Brussels Airport, encore appelé aéroport de Zaventem du fait de son emplacement. Il est situé à une quinzaine de kilomètres du centre-ville.

Mais on peut également prendre l’avion jusqu’à l’aéroport de Charleroi, situé à une heure au sud de la ville. Cet aéroport est surtout dédié aux vols low-cost.

Dans tous les cas il existe un système de navettes permettant de rejoindre le centre-ville de Bruxelles, pour quelques euros seulement.

Mes conseils pour visiter Bruxelles

  • Deux journées pleines sont suffisantes à mon sens pour visiter Bruxelles. Elles permettent facilement de s’organiser une bonne balade dans la ville en passant par les points caractéristiques, et d’inclure quelques visites.
  • Visiter Bruxelles n’est pas similaire la visite de Paris, Londres ou d’autres grandes villes. Elle est en effet de taille plus petite. Prendre les transports en commun n’est donc pas forcément nécessaire (sauf pour se rendre à l’Atomium). Certes il faudra marcher un peu, mais cela reste acceptable, et vous permettra de découvrir les fameuses façades illustrant la bande-dessinée !
Derrière le quartier européen de Bruxelles

Dans le parc Léopold : contraste saisissant entre le moderne et l’ancien

4 réponses

  1. nomadfamily dit :

    Hello,

    Nous sommes bruxellois, et ne pouvons pas réagir fasse à une omission de taille ! Oui Monsieur, vous ne parlez pas de notre cher et tendre produit du terroir, j’ai nommé la bière.
    On peut se siroter une bonne spéciale un peu partout, dans les trucs bondés comme le délirium café, ou même un petit peu excentré en allant dans le quartier universitaire. Sinon à quelques minutes de notre bon vieux palais de justice en travaux depuis toujours, une brasserie artisanale qui vaut le détour: en stoemelings.
    C’est toujours un plaisir de voir qu’on parle de notre chère capitale, merci pour ton article.

    A bientôt 🙂

    • hashtagvoyage dit :

      Hello,
      merci pour votre commentaire, et votre remarque tout à fait judicieuse :). J’ai oublié de mentionner la bière, quelle honte ! D’autant que vis dans le Nord de la France où la bière fait également partie du patrimoine 🙂 . Je vais le mentionner de ce pas dans l’article… D’autant que j’ai souvenir d’avoir dégusté une bonne Duvel dans le centre de Bruxelles !
      A bientôt 😉

  2. J’y ferais bien une petite virée, le temps d’un week-end…

Vous avez un avis ou une question ? Vous pouvez laisser un commentaire